Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par energy_isere » 30 sept. 2014, 21:10

Des investisseurs des Émirats investissent dans un champ éolien britannique

le 26/09/2014 lemarin.fr

Image
Le champ de Dudgeon est situé au large du Norfolk.

Le fonds d’investissement Masdar, basé à Abou Dhabi et spécialisé dans les énergies renouvelables (et, plus généralement, l’économie verte), vient d’investir dans un champ éolien en mer du Nord britannique.

Le champ de Dudgeon, basé à 32 km au large du Norfolk, doit entrer en service en 2017, avec une puissance installée de 402 MW.

Masdar a pris la moitié des 70 % de parts jusqu’ici détenues par le groupe norvégien Statoil, qui conserve l’autre moitié. Les 30 % restants sont détenus par un autre groupe norvégien, Statkraft.

Masdar détient aussi 20 % des parts du plus grand champ éolien en fonctionnement, celui de London Array (1 000 MW au large de la Tamise).
http://www.lemarin.fr/articles/detail/i ... nique.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par energy_isere » 14 oct. 2014, 21:04

L'Ecosse approuve le projet d'un parc éolien en mer de 450 MW

14 oct 2014 enerzine

La société internationale Mainstream Renewable Power a annoncé avoir obtenu l'autorisation des ministres écossais de construire et exploiter son parc éolien en mer Neart na Gaoithe (« NnG ») d'une capacité de 450 mégawatts, situé dans l'estuaire extérieur de la rivière Forth, dans la mer du Nord.

Il s'agira du premier parc éolien d'envergure à être construit et exploité dans les eaux territoriales écossaises et à être directement connecté au système d'électricité écossais.

Ayant une capacité de 450 mégawatts, le parc éolien pourrait fournir suffisamment d'électricité pour approvisionner 325.000 foyers - soit plus que le nombre de foyers d'Édimbourg, ou l'équivalent de 3,7 % de la demande totale d'électricité de l'Écosse. Les activités de préconstruction du parc éolien devraient commencer l'année prochaine et la production d'électricité débutera d'ici à 2018.

D'un investissement d'environ 1,5 milliard de livres (soit 1,9 milliard d'euros), NnG est en bonne voie pour devenir le premier parc éolien en mer du Royaume-Uni à obtenir un financement véritablement sur la base d'un projet au stade de la construction. Le projet a été préqualifié pour une garantie du Trésor (division Infrastructure UK) et le financement de la Banque européenne d'investissement.

Le parc éolien comprendra 75 turbines éoliennes et occupera une superficie de quelque 80 kilomètres carrés. Son point le plus proche de la terre se trouve à plus de 15 kilomètres au large de la côte de Fife à des profondeurs de 45 à 55 mètres.

Image

Le câble sous-marin qui transportera l'électricité générée par le parc éolien touchera la terre sur la plage de Thorntonloch dans la région East Lothian. Ensuite, le câble souterrain parcourra 12,5 kilomètres jusqu'à une sous-station électrique du parc éolien terrestre Crystal Rig, situé sur les collines de Lammermuir. La connexion au réseau sera établie en décembre 2016.

Image

NnG entraînera la création de centaines d'emplois directs et indirects durant sa construction et son cycle de vie.

"L'annonce faite aujourd'hui est particulièrement importante pour l'Écosse, car il s'agit du premier parc éolien construit dans les eaux territoriales écossaises dans le but d'approvisionner les foyers et les entreprises écossaises en énergie renouvelable. En fait, ce parc éolien générera suffisamment d'énergie propre pour approvisionner tous les foyers d'Édimbourg" a déclaré Eddie O'Connor, fondateur et directeur général de Mainstream Renewable Power.

"C'est un projet très important pour le secteur mondial de l'éolien en mer, car ce sera la première fois qu'un parc éolien en mer de cette envergure sera construit bénéficiant uniquement du financement d'une entreprise privée. Cela témoigne de l'expertise de pointe de l'équipe de développement en mer de Mainstream qui travaille à ce projet depuis la création de l'entreprise en 2008, et vient confirmer la position de Mainstream comme principal promoteur indépendant de projets éoliens en mer au monde" a ajouté Andy Kinsella, directeur de l'exploitation de Mainstream Renewable Power. "Nous avons travaillé étroitement avec le gouvernement de l'Écosse et ses agences au cours d'un processus complet d'évaluation environnementale, et nous avons hâte de continuer notre excellent travail de suivi écologique avec ces agences et d'autres acteurs clés durant la construction et après."

En 2009, The Crown Estate a accordé l'exclusivité à Mainstream Renewable Power ; le site de NnG site a été jugé approprié au développement d'un parc éolien en mer à la suite de l'évaluation stratégique des incidences sur l'environnement du gouvernement écossais en 2011 ; NnG a établi son raccordement au réseau en 2010 et un contrat de location a été signé avec The Crown Estate en 2011. La demande d'autorisation avait été déposée auprès de la Marine Scotland Licensing Operations Team en 2012.
http://www.enerzine.com/3/17735+lecosse ... 0-mw+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par energy_isere » 23 nov. 2014, 13:29

Siemens projette de construire un gros centre de fabrication éolien dans un nouveau site à aménager à Hull (100 km à l' Est de Leeds en UK).
1000 emplois direct prévus, 310 millions de £ d' investissements.

Siemens plans Green Port Hull Offshore Wind Energy Plants

November 17, 2014 reve

Siemens has announced plans to incorporate a leaner, more efficient wind turbine blade manufacturing facility at Green Port Hull, by developing on a single site at Alexandra Dock in Hull. The commitment to create 1,000 direct jobs through the £310 million investment on the Humber is unchanged.

Image

Under the revised plans, the blade plant will also be built at Alexandra Dock.
John Fitzgerald, director of ABP, comments, “Siemens’ decision to consolidate their operations at Alexandra Dock is a progressive one in an industry which needs to maximize efficiency and reduce costs. Together with our land at Paull, ABP has plenty of capacity to accommodate further participants in the supply chain for offshore wind manufacturing.”

Siemens says the previous plan was driven by the size of factory needed to build, transport and store blades at least 75 meters long. The company notes that it always preferred the idea of building on a single site, but there was just not quite enough space.
However, Siemens claims changes to its production process will allow the company to reduce the blade factory’s footprint while increasing production output from 450 blades per year to 600 per year.

“By deploying the latest manufacturing technologies and adopting LEAN principles from the outset, we have been able to design our new blade plant to have 20 percent higher output in a plant which is 15 percent smaller than the original design,” says Finbarr Dowling, Siemens’ project director.

“It is exactly this type of continuous improvement that will enable us to industrialize the manufacturing of offshore wind turbines,” Dowling continues. “This will lead to a reduction in the cost base of offshore wind and ensure that the industry – and, in particular, our new world-class plant in Hull – will be competitive into the future.”
http://www.evwind.es/2014/11/17/siemens ... ants/48816

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par energy_isere » 24 janv. 2015, 20:27

L’énergie éolienne bat des records au Royaume Uni

Selon les données recueillies par la société d’analyse anglaise EnAppSys, et relayées par l’organisation syndicales professionnelles RenewableUK, les éoliennes du Royaume-Uni auraient généré 15% d’électricité de plus qu’en 2013, avec un volume de 28,1 TWh produits. Un volume suffisant pour répondre aux besoins énergétiques de 6,7 millions de foyers britanniques et élever la part de l’énergie éolienne à 9,3% du mix électrique.

Les fermes éoliennes britanniques ont battu un autre record en décembre : elles ont en effet permis de produire 14% de l’électricité consommée au Royaume Uni. Le précédent record (12%) avait été établi en décembre 2013.
http://lenergeek.com/2015/01/12/2014-an ... en-europe/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par energy_isere » 20 févr. 2015, 21:29

Un immense champ éolien offshore va être construit en Angleterre

20 fev 2015 mertemarine.com

400 turbines qui produiront 2.4 gigawatts, c’est le grand projet qui vient d’être autorisé par le ministre de l’énergie britannique.
Le Dogger Bank Creyke Beck, situé en mer du Nord à 80 kilomètres des côtes du Yorkshire, s’étendra sur une surface de 500 km2. Il devrait pouvoir alimenter 2 millions de foyers dans le nord de l’Angleterre.

C’est le consortium Forewind qui a remporté le projet. Il regroupe les énergéticiens allemand RWE, norvégiens Statoil et Statkraft et britannique SSE.
http://www.meretmarine.com/fr/content/u ... angleterre

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par energy_isere » 25 mai 2015, 13:43

E.ON va investir 1.9 milliards € dans la construction du parc offshore de Rampion (cotes du Sussex).
116 éoliennes de 3.45 megawatt chacune.

E.ON to invest €1.9 bln in U.K. offshore wind farm

May 18, 2015 evwind

E.ON will invest approximately 1.9 billion euros ($2.2 billion) in the construction of offshore wind farm Rampion in the U.K.

Situated 13 kilometers off the Sussex coast at its nearest point, the project is comprised of 116 3.45 megawatt wind turbines, associated foundations, an offshore substation and cabling. It will have the capacity to generate 400 megawatts of electricity and is expected to generate 1,300 gigawatt hours of renewable energy annually, enough to supply the equivalent of up to 300,000 homes and reduce carbon dioxide emissions by up to 600,000 metric tons a year, E.ON said.

E.ON will provide construction, operations and maintenance as well as energy management services to the project. This includes the delivery of the connection to the National Grid with marine export cables to shore, approximately 26 kilometers of onshore cables and onshore grid substation assets. E.ON will divest these offshore transmission assets under a regulated sales process.

U.K.’s Green Investment Bank PLC, or GIB, a leading investor in the U.K.’s offshore wind industry, has acquired a EUR327 million stake in the project, E.ON said.
http://www.evwind.es/2015/05/18/e-on-to ... farm/52204

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par energy_isere » 23 juin 2015, 18:49

Siemens annonce l'inauguration du parc éolien offshore de Gwynt y Môr, le deuxième le plus important du monde. Situé dans la baie de Liverpool au Pays de Galles.

18 Juin 2015

Siemens annonce l'inauguration du parc éolien offshore de Gwynt y Môr, le deuxième le plus important du monde. Situé dans la baie de Liverpool au Pays de Galles, il couvre 80 km2 et dispose d'une capacité installée de 576 mégawatts, de quoi approvisionner en électricité 400.000 foyers.

Le groupe industriel allemand a participé à hauteur de 10% à ce projet de deux milliards d'euros en tout, aux côté de ses compatriotes RWE (60%) et Stadtwerke München (30%).

Dans le cadre de ce projet, Siemens a notamment fourni les 160 turbines éoliennes, ainsi que leurs fondations en acier. Chacune de ses turbines, qui s'élèvent à 150 mètres au-dessus du niveau de la mer, représentent une capacité de 3,6 mégawatts.
http://votreargent.lexpress.fr/bourse-d ... 90956.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par energy_isere » 02 juil. 2015, 20:23

Inauguration officielle du parc de Westermost Rough.

C 'est le premire déploiement commercial à grande échelle de la turbine de 6 MW de Siemens. 35 turbines de 6 MW soit 210 MW.
Offshore wind park Westermost Rough officially inaugurated

Hamburg, 2015-Jul-01

-First commercial offshore project of the Siemens D6 platform
-6 MW direct drive turbines in a large scale project for the first time
-Siemens to service Westermost Rough for 5 years
-Eco-friendly power for 150,000 British households


Today, the offshore wind power plant Westermost Rough was officially inaugurated. Consisting of 35 Siemens wind turbines, each with a capacity of 6 megawatts and a rotor diameter of 154 meters, this project is the first to use these turbines on a large scale in a commercial project. Owner is a joint venture between DONG Energy (50%) and its partners Marubeni Corporation (25%) and the UK Green Investment Bank (25%). With a capacity of 210 megawatts, Westermost Rough will be capable of meeting the annual electricity demands for more than 150,000 British households.

Image

Te Westermost Rough offshore wind power plant is situated 8 kilometers off the British east coast. The Siemens scope of supply for this project covered the delivery and the commissioning of the direct drive wind turbines. Turbine installation was carried out using the purpose-built installation vessel Sea Challenger which is owned by A2SEA, a joint venture between DONG Energy and Siemens.

"This is the first time Siemens has installed the 6 MW direct drive turbine with a 154 meter diameter rotor on a commercial-scale project," said Michael Hannibal, CEO Offshore at the Siemens Wind and Renewables Division. "The Westermost Rough project reinforces our wide-ranging experience in offshore wind and is leading the way to bring the costs of offshore wind energy down."
http://www.siemens.com/press/en/pressre ... t%5B%5D=WP

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par energy_isere » 12 juil. 2015, 14:18

SIEMENS gagne 580 MW de commande en éoliennes de 6 MW de la part de DONG Energy pou équipper le parc offshore de Race Bank.
D'apré un analyste de Bloomberg ca pourrait représenter une commande de 1.2 milliards de $.

Siemens Awarded Possible $1.2 Billion Wind Turbine Order

July 7th, 2015 by Joshua S Hill cleantechnica.com

Siemens has been awarded a wind turbine order for 580 MW by DONG Energy for the Race Bank wind power plant which could be worth up to $1.2 billion.

Siemens will provide 91 of its 6 MW direct drive wind turbines to the Race Bank offshore wind power project, set to be located approximately 32 kilometers off the British eastern coast. Upon completion, which is set for the beginning of 2018, the 580 MW project will generate enough electricity to supply approximately 400,000 British households.

siemens offshore wind turbineThe 154 meter turbines are slated to undergo installation beginning spring 2017, with the Race Bank park spreading out over a 62 square kilometer area, in depths between 6 and 26 meters.

“We are pleased that DONG Energy has once again chosen our 6 MW direct drive wind turbine, the workhorse for offshore wind power plants,” said Michael Hannibal, CEO Offshore of the Wind Power and Renewables Division at Siemens. “We are working hard to bring the costs of offshore wind energy down to make it competitive with other sources of power generation.”

Specifically, Siemens notes that recent analysis shows the cost of offshore wind energy has fallen by 11%, according to a study published by RenewableUK. “Thus, the offshore industry is fully on track to meet the 2020 cost targets,” added Hannibal.

Commenting on the project, a Bloomberg New Energy Finance analyst suggested that the deal between Siemens and DONG Energy could be worth as much as $1.2 billion. Tom Harries, a BNEF analyst, said that the total project cost could be as much as $2.6 billion, with the specific deal between Siemens and DONG Energy for the wind turbines accounting for $1.2 billion “on today’s costs.”
http://cleantechnica.com/2015/07/07/sie ... ine-order/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par energy_isere » 26 juil. 2015, 11:56

La Grande Bretagne qui a 4.8 GW d' offshore installé fin 2014 passerait à 23 GW en 2025.
UK to Remain Top Offshore Wind Power Market by 2025, with Capacity Exceeding 23 Gigawatts

July 22, 2015 evwind

The UK will remain the leading offshore wind power market globally by 2025, with its installed capacity increasing from 4.5 Gigawatts (GW) in 2014 to 23.2 GW by the end of the forecast period, representing an impressive Compound Annual Growth Rate (CAGR) of 30.5%, says research and consulting firm GlobalData.
.......

The analyst concludes that the UK possesses the largest offshore wind resources in Europe, with the North and Irish Seas providing high-potential areas for offshore wind farm developers.

Siemens remained the UK’s leading offshore wind market player in 2014, boasting a 76.2% share of the country’s cumulative capacity. Vestas was a distant second, with 19.9%, followed by Senvion and Samsung with 3.8% and 0.2%, respectively.
http://www.evwind.es/2015/07/22/uk-to-r ... atts/53461

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par energy_isere » 12 sept. 2015, 13:01

Eolien en mer : coup dur pour EDF au Royaume-Uni

VINCENT COLLEN / CORRESPONDANT À LONDRES Les Echos Le 11/09/2015

Le gouvernement britannique rejette un grand projet de ferme éolienne de l’électricien français, au large des côtes anglaises.

C’est un sérieux revers pour EDF sur l’un de ses marchés phares, le Royaume-Uni. Ce vendredi, le gouvernement britannique a officiellement refusé d’agréer le projet de ferme éolienne en mer de Navitus Bay présenté par l’électricien français, en association avec le néerlandais Eneco. Les considérations environnementales l’ont emporté. Dans sa décision, le ministère de l’Energie estime que les installations auraient nui à la protection du paysage. Il est vrai que le projet concernait l’une des zones les plus touristiques d’Angleterre, la Côté jurassique, au large de Bournemouth, dans le sud du pays, non loin de l’île de Wight. Cette portion du littoral de la Manche est inscrite au patrimoine mondiale de l’Unesco.

EDF avait pourtant accepté de réduire ses ambitions pour avoir plus de chances de l’emporter. En fin d’année dernière, le groupe français et son partenaire néerlandais avaient soumis un projet moins ambitieux aux autorités. Au lieu de couvrir 155 km2, la ferme éolienne de Navitus Bay ne se serait étendue que sur 79 km2. Les turbines auraient été installées à 19 km de la côte, 5 plus loin que dans le projet initial. Même réduit à 78 turbines - au lieu de 194-, l’investissement aurait permis la production de 630 MW d’électricité, selon EDF. De quoi alimenter 700.000 foyers britanniques. EDF et Eneco avaient prévu d’investir 3 milliards de livres (4 milliards d’euros) et 2 milliards de plus (2,7 milliards d’euros) sur la durée de vie du projet, évaluée à 25 ans.

Un lobbying intensif

Ces aménagements n’ont pas suffi à convaincre l’exécutif. Ces derniers mois, les députés de la région, presque tous conservateurs comme le gouvernement, ont mené un lobbying intensif contre le projet, de même que les collectivités locales concernées et les associations de protection de l’environnement. Sajid Javid, l’une des étoiles montantes du Parti conservateur, a estimé il y a quelques mois que la ferme éolienne de Navitus Bay serait « une tragédie » pour la région.

Les rumeurs d’une décision négative avaient été rapportées par la presse britanniques ces derniers jours. Le choix du gouvernement a néanmoins étonné certains observateurs dans un pays jusqu’à présent très favorable au développement de l’éolien en mer. Le Royaume-Uni est de loin le leader mondial dans ce domaine. « Ce projet aurait pu apporter 1,6 milliard de livres (2,3 milliards d’euros) à l’économie de la région et créé jusqu’à 1.700 emplois », a regretté RenewableUK, qui défend les intérêts du secteur éolien en Grande-Bretagne.

La filiale britannique d’EDF a pris acte de la décision. Elle souligne qu’elle « reste engagée dans les énergies renouvelables au Royaume-Uni » avec 28 projets en opération et 4 autres en construction ou sur le point de démarrer. Le projet n’en étant qu’au stade des autorisations, le coût de son annulation pour EDF n’est pas significatif, souligne-t-on au sein du groupe.
http://www.lesechos.fr/industrie-servic ... 154667.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par energy_isere » 25 oct. 2015, 11:13

Un consortium portuguais et chinois va construire un parc éolien offshore géant de 1116 MW qui sera le plus grand d' Ecosse.
186 turbines de 6 MW chacune

Chinese and EDP Renováveis join forces to build wind farm capable of supplying power to 700,000 homes

October 21, 2015 evwind

The largest offshore wind farm so far authorised for Scottish waters is to be jointly developed by a state-owned Chinese company and Portugal’s largest renewables firm. EDP Renováveis, a subsidiary of power firm Energias de Portugal, has announced it has signed an accord with China Three Gorges Corporation for the joint development of the huge wind farm project planned for the Outer Moray Firth in the North Sea.

China Three Gorges is already the biggest shareholder in EDP, the largest industrial company in Portugal with 12,000 employees. Now the two firms will jointly invest in Moray Offshore Renewables Ltd (MORL) which has Scottish Government consent for the construction and operation of 1,116 MW of offshore wind generation in the Telford, Stevenson and MacColl offshore wind farms in the Outer Moray Firth.

Once fully operational, the three farms will be capable of supplying power to the equivalent of around 700,000 homes, making it currently the second-largest offshore wind farm in the UK to have received consent.

Up to 186 giant wind turbines are planned for the farms some 14 miles (22km) from the Caithness coastline, with up to 2,400 jobs being created at the peak of construction.
..........
http://www.evwind.es/2015/10/21/chinese ... omes/54492

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par Alturiak » 25 oct. 2015, 14:20

energy_isere a écrit :
Eolien en mer : coup dur pour EDF au Royaume-Uni

VINCENT COLLEN / CORRESPONDANT À LONDRES Les Echos Le 11/09/2015

Le gouvernement britannique rejette un grand projet de ferme éolienne de l’électricien français, au large des côtes anglaises.

C’est un sérieux revers pour EDF sur l’un de ses marchés phares, le Royaume-Uni. Ce vendredi, le gouvernement britannique a officiellement refusé d’agréer le projet de ferme éolienne en mer de Navitus Bay présenté par l’électricien français, en association avec le néerlandais Eneco. Les considérations environnementales l’ont emporté. Dans sa décision, le ministère de l’Energie estime que les installations auraient nui à la protection du paysage. Il est vrai que le projet concernait l’une des zones les plus touristiques d’Angleterre, la Côté jurassique, au large de Bournemouth, dans le sud du pays, non loin de l’île de Wight. Cette portion du littoral de la Manche est inscrite au patrimoine mondiale de l’Unesco.

EDF avait pourtant accepté de réduire ses ambitions pour avoir plus de chances de l’emporter. En fin d’année dernière, le groupe français et son partenaire néerlandais avaient soumis un projet moins ambitieux aux autorités. Au lieu de couvrir 155 km2, la ferme éolienne de Navitus Bay ne se serait étendue que sur 79 km2. Les turbines auraient été installées à 19 km de la côte, 5 plus loin que dans le projet initial. Même réduit à 78 turbines - au lieu de 194-, l’investissement aurait permis la production de 630 MW d’électricité, selon EDF. De quoi alimenter 700.000 foyers britanniques. EDF et Eneco avaient prévu d’investir 3 milliards de livres (4 milliards d’euros) et 2 milliards de plus (2,7 milliards d’euros) sur la durée de vie du projet, évaluée à 25 ans.

Un lobbying intensif

Ces aménagements n’ont pas suffi à convaincre l’exécutif. Ces derniers mois, les députés de la région, presque tous conservateurs comme le gouvernement, ont mené un lobbying intensif contre le projet, de même que les collectivités locales concernées et les associations de protection de l’environnement. Sajid Javid, l’une des étoiles montantes du Parti conservateur, a estimé il y a quelques mois que la ferme éolienne de Navitus Bay serait « une tragédie » pour la région.

Les rumeurs d’une décision négative avaient été rapportées par la presse britanniques ces derniers jours. Le choix du gouvernement a néanmoins étonné certains observateurs dans un pays jusqu’à présent très favorable au développement de l’éolien en mer. Le Royaume-Uni est de loin le leader mondial dans ce domaine. « Ce projet aurait pu apporter 1,6 milliard de livres (2,3 milliards d’euros) à l’économie de la région et créé jusqu’à 1.700 emplois », a regretté RenewableUK, qui défend les intérêts du secteur éolien en Grande-Bretagne.

La filiale britannique d’EDF a pris acte de la décision. Elle souligne qu’elle « reste engagée dans les énergies renouvelables au Royaume-Uni » avec 28 projets en opération et 4 autres en construction ou sur le point de démarrer. Le projet n’en étant qu’au stade des autorisations, le coût de son annulation pour EDF n’est pas significatif, souligne-t-on au sein du groupe.
http://www.lesechos.fr/industrie-servic ... 154667.php
Au sujet de Navitus Bay, il y a eu beaucoup de travail sur l'impact visuel du site, avec même des images en réalité augmentée pour bien montrer que depuis la côte on ne verrait franchement pas grand chose (sachant que déjà pour apercevoir quelque chose il faut que la visibilité soit bonne). Mais certains décideurs qui ont leur résidence secondaire sur cette même côte ont tout fait pour que le projet ne passe pas...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par energy_isere » 01 nov. 2015, 11:14

Encore un prochain champs géant.
660 MW à venir en mer d' Irlande (pour 2018).
Un mix de turbines géantes :
- 40 turbines 8 MW de MHI Vestas
- 47 turbines 7 MW de Siemens

Dong Energy to build world’s biggest wind farm off UK coast

October 29, 2015 evwind

Dong Energy is to build a 660-megawatt wind farm in the Irish Sea. The final investment decision for Walney Extension has been made after securing all necessary consents from authorities and signing most of the supply and installation contracts for the project.

The 660MW Walney Extension Offshore Wind Farm, to be located in the Irish Sea, approximately 19 km off the west coast of Britain, will be the biggest offshore wind farm in the world when it is expected to be fully commissioned in 2018, surpassing the 630MW London Array Offshore Wind Farm which was commissioned in 2014 by DONG Energy and its partners.

The wind farm will be constructed and operated under the UK’s EMR FID-enabling regime with a fixed price for the first 15 years of production, the company said in a press release.

............
DONG Energy has decided to apply two different turbines — 40 8MW turbines from MHI Vestas Offshore Wind and 47 Siemens 7MW offshore turbines.
.................
http://www.evwind.es/2015/10/29/dong-en ... oast/54592

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58580
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Grande Bretagne : Projet eoliens offshores géants

Message par energy_isere » 07 nov. 2015, 13:25

Statoil investit 215 millions d'euros dans le premier parc éolien flottant au monde

AFP le 03 nov. 2015

Le groupe pétrolier norvégien Statoil a annoncé mardi qu'il allait investir environ 2 milliards de couronnes (quelque 215 millions d'euros) dans la construction au large de l'Écosse d'un parc d'éoliennes flottantes, le premier au monde selon lui.

Installées en mer du Nord à 25 kilomètres au large de Peterhead, dans l'Aberdeenshire (nord-est de l'Écosse), les cinq turbines Hywind de 6 mégawatts chacune permettront d'alimenter près de 20 000 foyers. L'annonce de Statoil survient au lendemain du feu vert donné au projet par le gouvernement régional écossais.

"Statoil est fier de développer le premier parc éolien flottant au monde", a déclaré une dirigeante du groupe chargée des énergies nouvelles, Irene Rummelhoff, dans un communiqué. "Notre objectif avec le projet-pilote Hywind est de démontrer la faisabilité des futurs parcs éoliens flottants à grande échelle commerciale", a-t-elle dit.

Ce type d'éoliennes montées sur des structures flottantes permettent d'installer des turbines plus loin des côtes, dans des eaux plus profondes, ce qui présente plusieurs avantages : elles ne sont pas visibles des côtes, elles gênent moins les autres usagers de la mer comme les pêcheurs, et elles bénéficient de vents plus forts et stables. Le parc flottant devrait commencer à produire de l'électricité fin 2017.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... nde-151103

Répondre