Stations de Transfert d'Energie par Pompage » (STEP),

Barrages, marées, etc.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9144
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Stations de Transfert d'Energie par Pompage » (STEP),

Message par mobar » 26 mai 2014, 14:25

Pi-r2 a écrit :Pour réguler l'ensemble de la consommation française qui serait à base d'énergies renouvelables dont une bonne partie d'éolienne / solaire, il faudrait donc imaginer pouvoir tenir environ 1 mois de consommation sur la réserve.
Comment arrives tu à cette valeur?

Pour moi, la capacité de pompage-turbinage à installer dépends surtout de la fréquence des pics/ creux de consommation, de leur amplitude et du rapport "élec intermittente"/"elec de base continue"

Si les pics sont suffisament rapprochés des creux (cycle de moins de 24h) et l'écart pic-creux de faible amplitude, la puissance de turbinage-pompage peut être relativement limitée en présence d'un rapport "elec intermittente"/ "élec de base continue" faible (< 30%)

La situation serait complètement différente avec des durées importantes entre pics et creux de consommation (plusieurs jlours voire semaines), des écarts pic-creux importants et un rapport "elec intermittente"/ "élec de base continue" élevé (> 50%)

La réponse à la question est fortement dépendante de la définition du parc électrogène, de la structure de la consommation et des caractéristiques de l'environnement

Toutes choses variables, évolutives et dépendantes des réponses apportées
Un problème complexe mettant en jeu de nombreuses interactions et rétroactions dont certaines comportementales bien difficiles à modéliser

Quelqu'un s'y est il seulement essayé?
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Pi-r2
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 384
Inscription : 03 janv. 2008, 07:12

Re: Stations de Transfert d'Energie par Pompage » (STEP),

Message par Pi-r2 » 26 mai 2014, 16:09

Alturiak a écrit : Ce "donc" a-t-il une justification particulière, ou c'est une estimation perso ?
estimation perso, histoire d'estimer un ordre de grandeur du cout pour voir si c'est une option réaliste.
Le calcul détaillé proposé par Mobar (et couplé avec une utilisation intelligente de la production instantanée) permettra de réduire ce cout, mais pas de le diviser par 10
les bonnes idées triomphent toujours, c'est d'ailleurs à cela qu'on reconnait qu'elle étaient bonnes

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9144
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Stations de Transfert d'Energie par Pompage » (STEP),

Message par mobar » 26 mai 2014, 16:54

Il me semble qu'il y a un biais dans le raisonnement

Le stockage d'énergie par STEP suppose que la production et la consommation suivent des cycles différents, ce qui est la cas avec des systèmes de production de puissance fixe ou peu modulable et des appels de puissance fortement variables mais en partie prévisibles

Lorsque les systèmes de production deviennent eux même variables (cas des EnR) le problème se corse.

Si on veut un système électrique 100% renouvelable, il faudra un minimum de production continue en base (à base de biomasse, biogaz, géothermie ...) et de production continue modulable (barrages de haute chute, STEP ...) pour ajuster la production des EnR intermitentes à la demande

Avant que le système de régulation n'atteigne ses limites, il faut être capable de réguler la consommation (et/ou la production), par des délestages, des incitations financières ou une contractualisation (type EJP ou assimilé)

Dans ce domaine, rien n'est impossible, tout est négociable et tout sera négocié.
Lorsque les sources s'épuiseront ou deviendront trop chère pour que l'économie continue à exister, les acteurs se mettrons autour de la table
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Re: Stations de Transfert d'Energie par Pompage » (STEP),

Message par Lansing » 26 mai 2014, 17:05

mobar a écrit : ...
Lorsque les sources s'épuiseront ou deviendront trop chère pour que l'économie continue à exister, les acteurs se mettrons autour de la table
Un jour mon prince viendraaaa
Et il m'emmeneuraaaa
tsoin tsoin

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57725
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Méthodes de stockage énergétique

Message par energy_isere » 12 août 2014, 15:20

Hydraulique : la déconstruction de la STEP du Lac Noir se poursuit

08 Aout 2014

Le chantier de déconstruction de l’ancienne usine hydroélectrique EDF du Lac Noir entamé au mois de novembre 2012 est entré récemment dans sa phase finale. Les façades désormais à terre, il ne devrait très bientôt plus rester aucune trace de la première station de transfert d’énergie par pompage française.

Image

Alors que le chantier de démantèlement de l’usine EDF du Lac Noir se poursuit depuis presque deux ans maintenant, sa façade a finalement cédé sous les coups des machines de l’entreprise belge Wanty en charge du projet. Dans un premier temps vidée de tous ces composants mécaniques tels que les turbines ou les alternateurs, la centrale aura dû subir un désamiantage complet du toit avant de pouvoir être démantelée. Plus de 10 000 m3 de béton et 2 500 tonnes de métaux ont également été récupérés pour être revalorisés.

Mise en service en 1933, cette centrale hydroélectrique fut en son temps la première station de transfert d’énergie par pompage (STEP) installée en France. Premier système de stockage mécanique d’électricité, cette station permettait de constituer des stocks d’énergie illimités grâce à un circuit fermé composé d’une double retenue d’eau, un bassin supérieur et un bassin inférieur.

L’eau du Lac Noir était ainsi remontée par pompage vers le Lac Blanc situé à plus d’un centaine de mètres plus haut en période de creux de la consommation d’énergie, pour ensuite être stockée puis relâchée volontairement lorsque la demande augmentait. L’importance soudaine du débit permettait alors de faire fonctionner les quatre turbines de la centrale en même temps, affichant ainsi une puissance totale de 80 MW. Ce mode de production à la fois renouvelable et stable offrait donc au groupe EDF une capacité d’adaptation à la demande optimale. Cinq stations du même type ont par la suite vu le jour en France.

Ce chantier de déconstruction représentant un coût de 2,5 millions d’euros, devrait arriver à terme d’ici l’automne 2014.
Pour la suite, une nouvelle centrale EDF serait déjà en projet. Si elle reste pour l’instant en phase d’étude, cette initiative pourrait donner lieu à une unité de production plus moderne, moins puissante mais plus efficace et pour un coût global estimé aux alentours de 70 millions d’euros.
http://lenergiedavancer.com/hydraulique ... 014/08/08/

la page Wikipedia dit que la puissance du futur projet serait de 50 MW en un seul alternateur.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lac_Noir_(Vosges)
Actuellement à l'arrêt depuis la crue de juillet 2002, la centrale doit être remplacée par une usine plus petite mais plus efficace, 50 Mw produits par un seul alternateur. Un investissement de 50 millions d'euros est prévu par EDF 1. La convention liant l'exploitant à la collectivité a été signée le 16 novembre 20112. Le montant total des travaux s'élèvera à près de 70 millions d'euros. Le chantier, prévu pour durer 6 ans, devrait employer une centaine de personnes.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9144
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Stations de Transfert d'Energie par Pompage » (STEP),

Message par mobar » 22 août 2014, 09:52

Lansing a écrit :
mobar a écrit : ...
Lorsque les sources s'épuiseront ou deviendront trop chère pour que l'économie continue à exister, les acteurs se mettrons autour de la table
Un jour mon prince viendraaaa
Et il m'emmeneuraaaa
tsoin tsoin
=; Avec l'image et le texte, ça se comprends mieux? #-o

http://www.smartgrids-cre.fr/index.php? ... mart-grids
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57725
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Electricité] Energie Hydro-électrique

Message par energy_isere » 05 janv. 2015, 18:49

j' avais raté ça il ya 2 ans, rertouvé l' info dans le magazine SCIENCE. :

Le Portugal inaugure la centrale hydroélectrique d'Alqueva II (520 MW)

enerzine 25 janv 2013

Une nouvelle centrale hydroélectrique (Alqueva II) a été inaugurée par la ministre portugaise de l'Environnement, de l'Agriculture et de la Mer, Madame Assunção Cristas, en présence du Président d'Energia de Portugal (EDP), principal opérateur portugais, M. Eduardo de Almeida Catroga.

Il s'agit de l'extension de la centrale d'Alqueva I, située au sud d'Evora, à proximité de Beja dans l'Alentejo au Portugal et mise en service en 2004. La capacité de la centrale a ainsi été multipliée par deux et portée à 520 MW.

Ce projet est conforme à l'objectif du gouvernement portugais qui vise à atteindre 7.000 MW d'hydroélectricité d'ici à 2020.

Pour répondre aux besoins de régulation du réseau, suscités par la forte croissance de l'éolien dans le sud du pays, EDP – Gestão da Produção de Energia SA – a confié à Alstom en 2008 l'extension de la centrale pour un montant de 95 millions d'euros. Dans le cadre d'un consortium** Alstom a alors fourni, livré et installé 2 groupes turbo-alternateurs réversibles de 130 MW chacun.

Les stations de transfert d'énergie par pompage utilisent des turbo-alternateurs réversibles qui peuvent fonctionner suivant deux modes : soit la production d'électricité est assurée en effectuant un transfert d'eau depuis un bassin supérieur vers un bassin inférieur ; soit l'énergie est stockée lors de la recirculation de l'eau dans le bassin supérieur, où elle est stockée et réutilisée lors des heures de pic de production d'électricité. La technique du pompage-stockage peut permettre de récupérer près de 80 % de l'énergie consommée dans le cycle énergétique global.

Le turbinage-pompage constitue la méthode la plus efficace et flexible pour stocker de l'électricité à grande échelle, en permettant aux opérateurs de répondre rapidement à la demande et d'équilibrer le réseau. Grâce à cette méthode, les combustibles fossiles traditionnellement utilisés pendant les périodes de pic de la demande peuvent être remplacés par des énergies renouvelables n'émettant pas de CO2.

Selon Alstom, le turbinage-pompage verra son rôle encore accru sur le marché de l'énergie dans les années à venir, en raison du développement de sources de production d'énergie intermittentes (solaire, éolien…) qui accroît les besoins de stockage.

Actuellement, le groupe développe des centrales à pompage-stockage, à vitesse variable à Nant de Drance (6 unités de 157 MW chacune), à Linthal 2015 (4 unités de 250 MW chacune) en Suisse, et à Tehri (4 unités de 250 MW chacune) en Inde.

** avec les entreprises portugaises EFACEC Engenharia S.A. et SMM.* Alstom avait fourni 2 turbines-pompes réversibles de 130 MW, exploitées depuis 2004, à la centrale hydroélectrique à turbinage-pompage d'Alqueva I.
http://www.enerzine.com/7/15181+le-port ... 0-mw+.html

myf
Goudron
Goudron
Messages : 101
Inscription : 02 oct. 2007, 18:04

Re: Stations de Transfert d'Energie par Pompage » (STEP),

Message par myf » 20 févr. 2015, 20:02

Bonjour,

On constate donc la diminution du coût de l'énergie photovoltaique, et un peu de l'éolienne. L'augmentation de cette production commandée par la nature face à une consommation à la demande entraîne des variation de plus en plus grande du prix de l'électricité jusqu'à devenir négatif dans les cas extrêmes. Cela manque de régulation et de réservoirs.

Les vallées escarpées des montagnes sont déjà presque toutes équipées de barrages (avec quelques très rares step).

Je me demande quelle est la faisabilité géologique et technique de projets plus petits et plus nombreux en tenant compte du relief des collines et plateaux par rapport à la vallée voisine.

Si cela n'a pas été encore proposé c'est que ça doit être trop cher! mais de combien? je n'ai aucune idée des prix.
La seule comparaison que j'ai trouvée est le projet de barrage de Serven d'envion 1.5 10^6 m^3 pour 15 Meuro, soit 10eur/m^3 de retenue (dans des conditons géologiquement favorables je suppose)

Deux retenues d'eau de 1 à 10 hectares sur 10 à 20m de profondeur, l'une sur sommet ou un plateau et l'autre 100m de dénivelé en contrebas dans la vallée contiennent entre 10^5 et 2.10^6 m^3 d'eau.
L'énergie stockée est donnée par la formule E=mgh (en kg et m) et varie de 10^11 à 2.10^12 J, entre 27MWh et 550MWh.

Ce n'est certes pas énorme face à la consommation électrique actuelle de 1kW par français, sans interruption :
production nationale de 550TWh pour 60 Millions d'habitants pendant les 9000 heures / an mais la multiplication de plus petits projets peut devenir important...

Pour mémoire les batteries pèsent au mieux 3kg/kWh permettent 1000 cycles et visent un prix de 200eur/kWh.
La batterie au plomb d'une voiture pèse en gros 15kg pour 1kWh et coûte 70eur. Un barrage est plus encombrant qu'une batterie mais risque moins les incendies, l'usure, et tient au moins 20ans sans trop d'entretien.

Que vous inspire cette idée de retenue d'eau proche des réservoirs des moulins d'autrefois?
A quel cout de l'énergie aboutit-on?

Bien cordialement.

F. utopiste,

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: Stations de Transfert d'Energie par Pompage » (STEP),

Message par Alturiak » 22 févr. 2015, 16:12

Hello,

Un reportage sur Arte (émission Xenius) sur le stockage d'énergie, je ne pensais pas apprendre grand chose et puis finalement quelques idées tout de même :
- faire du turbinage-pompage sur les canaux au niveau des écluses, qui sont déjà équipées de turbines pour remonter l'eau et de voies de déversement pour le trop plein. Voies qu'il suffirait d'agrémenter de turbines pour produire du courant. Seulement l'énergie stockée et la puissance dispo seraient très faibles. Mais l'idée est intéressante, et l'aspect stockage décentralisé de l'énergie pour des productions décentralisées est sympa aussi.
- utiliser les mines de charbon / houille / métaux. Déjà cité ici j'imagine. Certaines dénivellations sont supérieures à quasiment tout ce qui peut se trouver en montagne. Le reportage citait un puits de 1300m de profondeur.
- si ces idées n'étaient encore pas assez irréalistes pour vous, voici de quoi vous satisfaire : un type (allemand) propose d'inverser le processus, en injectant de l'eau sous une montagne pour la soulever, et récupérer l'énergie lorsque la montagne redescend et repousse l'eau. Il propose de découper un cylindre de roche d'1 km de diamètre (et au moins autant de hauteur) et de le soulever (par injection d'eau) de 500m. A part ça tout va bien :)

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8367
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Stations de Transfert d'Energie par Pompage » (STEP),

Message par Remundo » 22 févr. 2015, 17:08

oué, en fait le gars voudrait un vérin géant ;-)

Inonder les mines, souvent la nature s'en charge elle-même.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57725
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Stations de Transfert d'Energie par Pompage » (STEP),

Message par energy_isere » 08 mars 2015, 19:56

A Berrien (Finistère), une carrière va être reconvertie en centrale photovoltaïque-éolien-stockage: la production d’électricité des panneaux solaires et des éoliennes sera optimisée grâce au stockage d’énergie que permettra une centrale hydroélectrique pouvant pomper de l’eau en hauteur pour la conserver et la turbiner selon les besoins. But: créer une filière EnR+Micro-STEP, par exemple pour les friches industrielles.

......................

Pour répondre au besoin de stabilité du réseau et au besoin de flexibilité que la montée en puissance d’énergies variables dans le mix énergétique implique, une option générale est en fait celle des micro-STEP. Démarré en avril 2014 et piloté par le groupe UNITe, anciennement Hydrowatt, spécialiste de la micro hydroélectricité, le projet de micro-STEP de Berrien, dans le Finistère, a cet objectif. Couplant donc les énergies solaires photovoltaïques et éoliennes avec l’énergie hydraulique, ce projet de centrale “photovoltaïque-éolien-stockage” possède en plus la caractéristique de redonner une deuxième jeunesse à une ancienne carrière de kaolins en fin de vie.

Accompagné par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) dans le cadre du programme Energies décarbonées des Investissements d’avenir, ce projet est réalisé en partenariat avec le groupe Imerys et le centre de recherche Armines. Il bénéficie d’une aide de 2,7 millions d’euros pour un budget total de 6,7 millions d’euros sur sept ans.
............................
http://www.sortirdupetrole.com/societe/ ... t-l-eolien


Image
http://objectifterre.over-blog.org/2015 ... olien.html

myf
Goudron
Goudron
Messages : 101
Inscription : 02 oct. 2007, 18:04

Re: Stations de Transfert d'Energie par Pompage » (STEP),

Message par myf » 08 mars 2015, 21:58

Bonjour,

Le projet de Berrien est dans les monts d'Arrée (en Bretagne, departement du Finistère), à une cinquantaine de km à l'est de Brest, une trentaine de km au sud de Morlaix, et à une petite dizaine de km de l'ancienne centrale nucléaire de Brennilis. On voit la carrière sur google.map au lieu-dit Roc'hilliec de Berrien.

Le lien http://www.bretagne.fr/internet/upload/ ... presse.pdf donne p.5 une carte du step. A la très grosse louche les deux réserves d'eau font chacune 6 ha sur 5m de profondeur. Le dénivelé est d'environ 45m.

Le projet parle de 0.8MW-crête en photovoltaïque solaire, 1.8MW en éoliennes et une turbine de 1.5MW pour un budget de 6Meur. La subvention publique est de 600keur et l'avance remboursable de 1.8Meur. La production annuelle prévue est de 6GWh avec un turbinage 11h/jour.

Bonne soirée !

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57725
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Stations de Transfert d'Energie par Pompage » (STEP),

Message par energy_isere » 13 avr. 2015, 20:40

suite de ce post sur le barrage STEP de Revin : viewtopic.php?p=361388#p361388

vu sur forum econologie:
Christophe a écrit :Photos prises durant le baptême de l'air de mon petit vendredi dernier, le lac d'altitude artificiel de la station de turbinage pompage de Revin

Image


.............
http://forums.econologie.com/post284571.html#284571

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8367
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Stations de Transfert d'Energie par Pompage » (STEP),

Message par Remundo » 13 avr. 2015, 21:41

hé bé tu vois, y'a pas que des bêtises sur Econo :D

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57725
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Stations de Transfert d'Energie par Pompage » (STEP),

Message par energy_isere » 13 avr. 2015, 21:54

Remundo a écrit :hé bé tu vois, y'a pas que des bêtises sur Econo :D
Ah oui mais cette electricité la à Revin c'est de la bonne electricité made in EDF.

Pas des elucubrations d' electricité gratuite , de moteur invraisemblables à gravité (mouvement perpétuel), de moteur à aimants qui fonctionnent tout seul, de fusion froide , de pétrole Laigret, etc ...... Toutes choses qui font les choux gras de forum econologie. :-&

Répondre