[energie de la mer/ France] Grenelle de la mer

Barrages, marées, etc.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59732
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

[energie de la mer/ France] Grenelle de la mer

Message par energy_isere » 15 juil. 2009, 13:19

Grenelle de la Mer: 6000 MW pour les 'énergies bleues'

(src : MEEDDM)

Depuis un mois se sont tenues des tables rondes du Grenelle de la Mer. A l'issue de ces débats, un consensus a été dégagé concernant le développement des énergies marines, dites "énergies bleues".
"Le Grenelle de la mer prend acte de l’urgence et décide d’engager un plan Energies Bleues", annonce un communiqué officiel publié vendredi.

Ce plan énergie bleues, tel qu'il a été défini pour le moment, viserait un objectif de 6 000 MW de capacité d'ici 2020. La stratégie de développement et le cadre d'actions seront intégrés au sein de la politique maritime. Les projets devront respecter trois composantes de développement durable, souligne le ministère : la cohésion sociale, l’environnement et. l’économie.

Au-delà des principes, les participants aux tables rondes se sont mis d'accord pour mettre en oeuvre une série de projets pilotes, afin de déterminer quelles technologies sont exploitables en France et compatibles avec le respect de l'environnement.

Ces projets se composent de :

- 3 sites pour les hydroliennes.

- 1 pilote Energie thermique des mers

- 1 pilote d’éoliennes flottantes

- 1 dispositif de pompe à chaleur/froid par territoire d’Outre mer (climatisation de l’Hôpital de Tahiti dans les 2 ans)

- du soutien à 2 projets houlomoteurs.

Un appel à projet sera lancé avant fin 2009 pour créer un centre d’essai de rang mondial sur les énergies marines.

L’Outre mer sera considéré comme la vitrine technologique et le territoire d’expérimentation de la France en matière d’énergies marines renouvelables.

Eerzine

Krom
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2297
Inscription : 19 juin 2006, 17:51
Localisation : Lausanne, Rock City

Re: [energie de la mer/ France] Grenelle de la mer

Message par Krom » 15 juil. 2009, 13:24

Un autre point intéressant de ce Grenelle de la mer (dont personne ne parle, parce que le tour de France c'est tellement plus intéressant), c'est les négociations concernant l'extension des zones où la pêche serait interdite. Il me semble que sans faire beaucoup de bruit, ils envisageaient une progression très intéressante de ces zones.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59732
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [energie de la mer/ France] Grenelle de la mer

Message par energy_isere » 15 juil. 2009, 13:28

Yep ! comme je regarde pas le tour de France, j' ai rapporté ici : http://forums.oleocene.org/viewtopic.ph ... 08#p246808

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59732
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [energie de la mer/ France] Grenelle de la mer

Message par energy_isere » 06 juil. 2011, 20:12

L'assemblage de l'hydrolienne destinée aux tests du parc futur expérimental d'EDF à Paimpol-Bréhat est en cours sur le site DCNS de Brest.

Fournie par OpenHydro, cette structure sera immergée avant la fin de l'été par une nouvelle barge de pose d'hydrolienne, construite par les chantiers STX de Lorient. Hier, les premiers éléments de l'hydrolienne, assemblée dans le bassin n°9, ont été présentés officiellement aux parties prenantes du Groupe de Liaison du projet (élus, usagers et professionnels de la mer, associations de protection de l'environnement....) ainsi réunis pour la 10ème fois depuis septembre 2008, en présence d'élus brestois et d'autorités de la Marine nationale.

STX Lorient livre la barge d'installation

EDF a sélectionné OpenHydro pour la fourniture des hydroliennes du parc de Paimpol-Bréhat. Cette société irlandaise réalise actuellement à Dublin la turbine qui sera livrée courant juillet à Brest. DCNS, actionnaire d'OpenHydro, s'est vu confier la réalisation de la structure-support de l'hydrolienne, de ses pales en matériaux composites ainsi que l'assemblage des différents sous-ensembles qui constitueront l'hydrolienne, d'ici le mois d'août. Dans le même temps, OpenHydro a fait réaliser par STX Lorient une barge d'installation des hydroliennes. Commandée en juillet 2010 et baptisée OpenHydro-Triskell, cette barge de 58 mètres de long pour 35 mètres de large, a été livrée le 28 juin par STX à Lorient, puis transférée sur le site de DCNS à Brest.
Une fois l'assemblage terminé et les tests réalisés à quai, l'hydrolienne sera acheminée par la barge vers le site de Paimpol-Bréhat pour y être immergée fin août - début septembre. Cette hydrolienne test ne sera pas raccordée au réseau et sera récupérée en octobre 2011. L'objectif d'EDF est de valider les procédures d'installation à l'aide de la barge, de tirer des enseignements de l'hydrolienne test durant cette première expérience et ainsi de préparer la mise en place du parc complet l'an prochain.
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=116776

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5197
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [energie de la mer/ France] Grenelle de la mer

Message par Raminagrobis » 26 août 2011, 08:19

Suite au message précédent, l'hydrolienne est assemblée, lien

Cette première hydrlienne franco irlandaise (construite par DCNS, chantiers navals militairesz française, pour openhydro ren irlande, dont DCNS détient 8%), va prendre la mer le 31 aout pourêtre installer sur site au large de Paimpol. trois copies suivront, et on aaura un parc prototype de cette "nouvelle" sourcve d'électricité.

le chantier STX de lorient a de son coté construit un navire dédié à l'installation de ces turbines, en fait une barge nommé OpenHydro Tryskel.

Les chantiers navals français semblent donc bien orientés pour profiter du développement des énergies marines : à rapprocher des projets dans l'éolien offshore.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59732
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [energie de la mer/ France] Grenelle de la mer

Message par energy_isere » 21 mai 2013, 14:15

Appel à manifestations d'intérêt aux énergies marines renouvelables

21 Mai 2013 Enerzine

Dans l'objectif de renforcer les innovations technologiques dans le domaine des énergies marines renouvelables (EMR) et leur déploiement, le gouvernement a annoncé le 14 mai 2013 le lancement d'un nouvel appel à manifestations d'intérêt (AMI).

La France dispose sous sa juridiction d'une surface maritime de 11 millions de km2, représentant un potentiel de valorisation énergétique parmi les plus importants au niveau mondial. Ce potentiel s'ajoute à une solide base industrielle et scientifique dans les secteurs maritimes et énergétiques. Pour ces raisons, les Energies Marines Renouvelables apparaissent comme une filière industrielle stratégique sur le long terme pour la France.

Quatre technologies sont au stade de la démonstration préindustrielle :

- L'énergie hydrolienne marine, issue des courants marins.

- L'éolien flottant, qui peut exploiter l'énergie du vent à des distances éloignées des côtes.

- L'énergie houlomotrice, issue de l'énergie des vagues.

- L'énergie thermique des mers, due aux différences de température entre les eaux de surface et les eaux profondes.

C'est dans ce contexte que l'ADEME a lancé le 14 mai 2013 un second AMI « Energies Marines Renouvelables-Briques et Démonstrateurs » pour le compte de l'Etat. Son objectif est de consolider par l'innovation les quatre filières technologiques de ce secteur, destinées à produire de l'électricité injectée sur les réseaux électriques.

Ces quatre filières pourront proposer des projets de « briques technologiques », c'est-à-dire des éléments indispensables au déploiement à grande échelle des énergies marines. Ces briques peuvent être communes à plusieurs filières comme par exemple de nouvelles méthodes d'installation, des dispositifs permettant de faciliter le raccordement électrique ou la préparation des fonds marins.

D'autres sont plus spécifiques :

Pour l'énergie thermique des mers, les projets visent la démonstration d'échangeurs thermiques ou de conduite d'eaux profondes. Pour l'éolien flottant, il s'agit d'innover exclusivement sur les flotteurs, ancrages et câbles dynamiques.

Pour la filière houlomotrice, les projets attendus consistent également en des démonstrateurs en mer d'une unité de production à une échelle représentative des conditions d'exploitation.

** L'AMI est ouvert depuis le 13 mai 2013 et se clôture le 31 octobre 2013. Il décrit précisément les modalités pour les interventions en aides d'Etat. Les demandes d'aides d'Etat peuvent être soumises pendant toute la période d'ouverture de l'AMI.
http://www.enerzine.com/7/15762+appel-a ... bles+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59732
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [energie de la mer/ France] Grenelle de la mer

Message par energy_isere » 28 août 2015, 17:48

France : SEM-REV, site d'essai en mer pour les énergies marines renouvelables

28 Aout 205 enerzine

SEM-REV est devenu le premier site d'essai en mer pour les énergies marines renouvelables (EMR) au monde, raccordé au réseau électrique, disposant de toutes les autorisations administratives préalables et multi-technologies.

Opéré conjointement par Centrale Nantes et le CNRS, SEM-REV dispose des équipements en mer et à terre permettant la mise au point, en conditions opérationnelles, des démonstrateurs et des prototypes à l'échelle 1.

SEM-REV a été inauguré officiellement mardi au Croisic en Loire-Atlantique.

Ce site d'essai opérationnel est équipé d'un câble électrique d'une puissance de 8 MW raccordé au réseau français.

La concrétisation cet été du projet HUB, système de raccordement sous-marin, a été une étape importante pour SEM-REV en 2015. Cet équipement innovant et spécifique permettra dès le mois de septembre de connecter, en une journée et en toute sécurité, les différents dispositifs de production d'énergie. Les prototypes concernent aussi bien les éoliennes offshore (projet Floatgen de la société Idéol, en cours de conception) que les démonstrateurs houlo-moteurs (comme le projet GEPS Techno).

Suite aux derniers travaux réalisés en mer cet été, le site SEM-REV va être complètement opérationnel pour accueillir jusqu'à trois démonstrateurs EMR simultanément et devenir une pièce maîtresse de la filière française des énergies marines renouvelables en Pays de la Loire

.............
http://www.enerzine.com/14/18620+sem-re ... bles+.html

Répondre