Méthanisation / Biogaz

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8311
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par kercoz » 13 juin 2019, 20:53

BSYSTÈMES SOLAIRES - LE JOURNAL DES ÉNERGIES RENOUVELABLES n° 179 - 2007 pédagogie35L’énergie du biogaz provient de sonprincipal composant, le méthane. Lepouvoir calorifique inférieur (PCI) duméthane, c’est-à-dire la quantité dechaleur produite par la combustion,est de 9,42 kWh/m3, à 15 °C, et pourune pression atmosphérique nor-male. Selon les filières de productionet les matières organiques utilisées, laproportion du méthane varie. Un bio-gaz à 65 % de méthane présenteradonc un PCI de 9,42 x 0,65, soit6,1 kWh/m3. Par comparaison, le gaznaturel est constitué de 96 % deméthane. Avec un processus opti-misé, environ 500 m3de biogaz sontextraits par tonne de matière orga-nique traitée;

Si j'ai bien compris on nous injecte dans le réseau un gaz au pouvoir calorifique de 6,1 kwh/m3 contre 9,42 x 0,96.... donc 1/3 de moins calorique ....et mon compteur le compte pareil !.....bonjour l' arnaque, surtout si on augmente pour payer le processus qui engraisse l' exploitant qui n'a plus grand chose d'agricole....autant rouler au rhum.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par energy_isere » 13 juin 2019, 21:08

kercoz a écrit :
13 juin 2019, 20:53
BSYSTÈMES SOLAIRES - LE JOURNAL DES ÉNERGIES RENOUVELABLES n° 179 - 2007 pédagogie35L’énergie du biogaz provient de sonprincipal composant, le méthane. Lepouvoir calorifique inférieur (PCI) duméthane, c’est-à-dire la quantité dechaleur produite par la combustion,est de 9,42 kWh/m3, à 15 °C, et pourune pression atmosphérique nor-male. Selon les filières de productionet les matières organiques utilisées, laproportion du méthane varie. Un bio-gaz à 65 % de méthane présenteradonc un PCI de 9,42 x 0,65, soit6,1 kWh/m3. Par comparaison, le gaznaturel est constitué de 96 % deméthane. Avec un processus opti-misé, environ 500 m3de biogaz sontextraits par tonne de matière orga-nique traitée;

Si j'ai bien compris on nous injecte dans le réseau un gaz au pouvoir calorifique de 6,1 kwh/m3 contre 9,42 x 0,96.... donc 1/3 de moins calorique ....et mon compteur le compte pareil !.....bonjour l' arnaque, surtout si on augmente pour payer le processus qui engraisse l' exploitant qui n'a plus grand chose d'agricole....autant rouler au rhum.
Normalement le CO2 doit étre séparé/retiré du biogaz pour étre injecté dans les conduites de Gaz. Les technique adéquates existent.

Voir dans les posts plus haut avec la Wagabox.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8311
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par kercoz » 15 juin 2019, 08:48

energy_isere a écrit :
13 juin 2019, 21:08


Normalement le CO2 doit étre séparé/retiré du biogaz pour étre injecté dans les conduites de Gaz. Les technique adéquates existent.

Voir dans les posts plus haut avec la Wagabox.
"Normalement" .....Je n' ai pas tout lu, mais je n'ai vu aucun chiffre, que des qualificatif .....donc 2 problèmes: quid de la qualité thermique du produit injecté et qui de la surveillance de cette qualité ( laquelle peut être diminuée si la "purification" s'avère onéreuse ou chiante)
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9138
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par mobar » 15 juin 2019, 17:37

La qualité est assurée par un contrôle en continu qui analyse le biométhane produit et qui interdit l'injection dans le réseau quand celui ci ne correspond plus aux spécifications attendues
ce n'est pas du biogaz qui est injecté mais un biométhane qui à des caractéristiques thermiques et de composition similaires au gaz naturel
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8311
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par kercoz » 15 juin 2019, 18:37

mobar a écrit :
15 juin 2019, 17:37
La qualité est assurée par un contrôle en continu qui analyse le biométhane produit et qui interdit l'injection dans le réseau quand celui ci ne correspond plus aux spécifications attendues
ce n'est pas du biogaz qui est injecté mais un biométhane qui à des caractéristiques thermiques et de composition similaires au gaz naturel
Tu te contentes de mots. Le wiki est intéressant sur ce domaine. On apprend des trucs surprenants. Beaucoup de "si" et de "dans la mesure du possible" . L' organisme de controle semble s' intéresser plus à des risques sanitaires qu' au coef de combustion.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Biom%C3%A9thane

"""En France Gaz de France (GDF) l'opérateur historique du réseau de gaz naturel a édicté des spécifications techniques et un décret 14, préconise que « les transporteurs et distributeurs élaborent les prescriptions techniques que doivent respecter les opérateurs et les fournisseurs de gaz pour l’injection de gaz autre que le gaz naturel ». Son article 3 précise cependant que « dans le cas où est prévue l'injection dans un réseau de gaz autre que du gaz naturel, le ministre de l'énergie peut confier à un organisme agréé une expertise destinée à établir que cette injection ne présente pas de risque pour la santé publique, la protection de l'environnement et la sécurité des installations ».
Sécurité sanitaire

Les Ministères français de la Santé et de l'Écologie ont en septembre 2006 conjointement commandé à l'Afsset une « évaluation des risques liés à l’exposition à des composés toxiques entraînés par l’injection de biogaz dans le réseau pour les usagers à leur domicile, en vue de déterminer les caractéristiques, notamment en termes de composition, qui permettront de considérer qu’un biogaz est apte à l’injection dans le réseau de distribution, au regard des risques sanitaires pour l’usager », avec 4 demandes distinctes :

Recueil et analyse de la bibliographie et des retours d'expérience disponibles15
composition des biogaz dont en composés potentiellement toxiques (par rapport au gaz naturel tels que distribué)15
Évaluation des risques sanitaires induits par l'exposition à des agents toxiques, avant et après la combustion du gaz (par rapport au gaz naturel actuellement distribué), en distinguant donc « une phase d’exposition à du biogaz non brûlé (phase d’allumage), pour laquelle une composition a été déterminée pour différents types de biogaz (cf. contexte) à partir des données disponibles (biogaz bruts essentiellement et biogaz épurés) »15 ;
Déterminer les caractéristiques de composition d'un biogaz15

Aspects sanitaires :
Il n'existe pas encore de standards internationaux de « qualité toxicologique » pour l'injection de biogaz dans les réseaux15. Mais quelques pays injectant du biogaz dans leur réseau ont adopté des spécifications techniques conçues pour préserver l'intégrité du réseau de distribution (C'était le cas en Europe en 2008 pour l’Allemagne, l’Autriche, les Pays-Bas, la Suède et la Suisse)15. """"
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par energy_isere » 15 juin 2019, 20:06

Pour kercoz
Le biogaz, composé principalement de dioxyde de carbone CO2 et de méthane CH4, est un gaz issu d’un processus naturel de dégradation de matières organiques animales et/ou végétales, en milieu anaérobie (c’est-à-dire en l’absence d’oxygène). Ce processus de dégradation se produit par exemple spontanément dans les marais. Il a été reproduit dans le cadre d’une production industrielle.

La production contrôlée de biogaz porte le nom de « méthanisation ». Les déchets organiques (ou « intrants ») préalablement triés, sont brassés et chauffés à température constante dans une enceinte privée d’oxygène. La digestion des matières organiques produit du biogaz ainsi qu’un résidu plus ou moins pâteux appelé digestat.

Quel que soit le procédé utilisé, le biogaz obtenu doit être épuré pour devenir du « biométhane ». Il est donc débarrassé de ses impuretés et de ses composants indésirables, tels que le dioxyde de carbone (CO2), l’hydrogène sulfurisé (H2S) ou l’eau par exemple. Sa teneur en méthane est alors plus élevée et il atteint une qualité similaire à celle du gaz naturel.

Une fois odorisé et contrôlé par le gestionnaire de réseau, le biométhane peut être injecté dans le réseau de gaz naturel, de façon à en exploiter les bénéfices en dehors du site de production avec les mêmes usages que le gaz naturel (chauffage, cuisson, production d’eau chaude ou de vapeur pour des besoins domestiques ou industriels, carburants pour des véhicules).
http://www.injectionbiomethane.fr/biome ... -que-cest/

Avec la wagabox ils sortent un biométhane à 98 % de CH4. Pas mal !

https://dechets-infos.com/wagabox-epure ... 13717.html

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8311
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par kercoz » 15 juin 2019, 20:48

Je m' étais autrefois penché sur le sujet de la qualité calorique du gaz en pensant que la pression de mon réseau baissait, alors que mon gicleur était simplement obstrué et ( comme quoi !) je me suis aperçu que la qualité calorifique variait suivant les réseau ( celui du nord étant plus faible) , alors que le prix était identique.....ce qui fait que des termes comme "similaire" ont du mal à me satisfaire .....dans le même texte on spécifie que l' organisme de controle ( j' ai sévi dans ces officines) ne contrôlait ( en fait) que la qualité sanitaire . Quid de la qualité calorique ? ( en fait)
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par energy_isere » 15 juin 2019, 21:14

Kercoz, c'est parce que dans le Nord le réseau de gaz amène le gaz de Groningue (en fait avant la mise en service du LNG de Dunkerque) qui est moins pur en CH4 et donc moins calorifique. C'est une caractéristique de ce gisement gazier.
La composition chimique du gaz naturel varie selon les gisements :

- gaz naturel de type B, son pouvoir calorifique supérieur (PCS) est compris entre 9,5 et 10,5 kWh /m³. Il s'agit du gaz de Groningue, distribué dans la région Nord-Pas-de-Calais ;

- gaz naturel de type H, son PCS est compris entre 10,7 et 12,8 kWh /m³. Ce sont tous les gaz provenant d'Algérie, de mer du Nord et de Russie.

Après épuration, les gaz naturels contiennent une majorité de méthane (81 à 97 %) et de très faibles quantités d'éthane (< 10 %), de butane (< 5 %), de propane (< 2 %), d'azote (< 5 %) et de dioxyde de carbone (< 3 %).
http://www.energie-online.fr/gaz/guide/ ... sition.htm

On notera 3 % max de CO2. C' est pour ça qu'il faut enlever le CO2 du biogaz pour faire du bio méthane injectable dans le réseau.

Et ici ça dit que le gaz de Groningue contient de l'azote.
On distingue deux types de gaz en fonction de leur composition :

le "gaz B" (comme gaz à Bas pouvoir calorifique qui provient principalement de la région de Groningue dans le Nord des Pays-Bas et contient un plus fort taux d’azote. Il alimente le Nord de la France et représente environ 10% de la consommation française de gaz (CRE, Consultation publique n°2018-011).

le "gaz H" (comme gaz à Haut pouvoir calorifique), provient de mer du Nord, de Russie et d’Algérie et alimente le reste du territoire français.
https://gaz-tarif-reglemente.fr/gaz/com ... turel.html

Kercoz quand tu te poses des questions bien souvent il est pas trop difficile d'aller enquêter sur le Web et trouver la réponse......

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8311
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par kercoz » 15 juin 2019, 22:55

energy_isere a écrit :
15 juin 2019, 21:14
Kercoz, c'est parce que dans le Nord le réseau de gaz amène le gaz de Groningue (en fait avant la mise en service du LNG de Dunkerque) qui est moins pur en CH4 et donc moins calorifique. C'est une caractéristique de ce gisement gazier.


Kercoz quand tu te poses des questions bien souvent il est pas trop difficile d'aller enquêter sur le Web et trouver la réponse......
Si tu trouves normal de payer le même prix le B et le H avec pourtant 25%de pouvoir calorique en moins, c'est aussi normal de ne pas t' interroger sur ce qu' on veut te refourguer sans te demander ton avis.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par energy_isere » 15 juin 2019, 23:09

Qu'est ce qui te dit que le prix est le même ?

Moi je n'en sait rien et m'en fiche un peu, je n'ai pas le gaz CH4.

Mon gaz de cuisine c'est du butane en bouteille de 13 kg.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par Raminagrobis » 16 juin 2019, 18:41

Le prix est le même... au kwh, pas au mètre cube
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8311
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par kercoz » 16 juin 2019, 20:56

Raminagrobis a écrit :
16 juin 2019, 18:41
Le prix est le même... au kwh, pas au mètre cube
Le compteur mesure un débit, un volume....Je ne pense pas qu' il y ait une pondération référée au type de gaz.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par energy_isere » 16 juin 2019, 21:05

kercoz a écrit :
16 juin 2019, 20:56
Raminagrobis a écrit :
16 juin 2019, 18:41
Le prix est le même... au kwh, pas au mètre cube
Le compteur mesure un débit, un volume....Je ne pense pas qu' il y ait une pondération référée au type de gaz.
Ben oui tu penses pas.
Tu cherches pas non plus.

Alors évidemment qu'il y a une pondération sur le type de gaz :
La conversion des mètres cubes aux kWh

Cependant, vous remarquerez que votre compteur de gaz mesure votre consommation en mètres cubes (m3). Le gestionnaire du réseau de distribution relève en effet les mesures des compteurs de gaz en m3, et sont ensuite converties en kWh par les fournisseurs.

Or le gaz naturel n'a pas la même composition partout en France, puisque son pouvoir calorifique varie en fonction de l'altitude et le type de gaz (gaz H ou B). C'est pourquoi GRDF définit un coefficient de conversion en fonction du temps et du lieu, qui permet de neutraliser financièrement la différence de pouvoir calorifique afin que chaque consommateur paye le même prix pour la même consommation, partout en France.
https://selectra.info/energie/guides/tarifs/gaz

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8362
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par Remundo » 16 juin 2019, 22:22

cela ne sert à rien de vous chamailler,

quel que soit le gaz naturel utilisé...

il sufiiiirrrrraaaaa d'une étincelle, oui d'un rien... pour...

https://www.youtube.com/watch?v=s3O1Xro7oAI

Répondre