Le procédé BTL assisté par centrale solaire

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Le procédé BTL assisté par centrale solaire

Message par energy_isere » 16 mars 2010, 12:37

On connait les projets de BTL (Biomass To Liquids) dans ce fil : viewtopic.php?f=50&t=1583

ici un nouveau procédé propose et expérimente l' utilisation du solaire à concentration pour éviter de bruler une partie de la biomasse pour le chauffage des Gaz.
Gazéifier la biomasse avec les rayons du soleil

Sundrop Fuels, une startup basée à Louisville dans le Colorado (USA) affirme avoir mis au point un moyen plus propre et plus efficace pour transformer la biomasse en carburants de synthèse en tirant parti de la chaleur intense du soleil.
"Notre processus peut produire deux fois d'essence ou de diesel par tonne de biomasse par rapport aux systèmes classiques de gazéification biomasse" revendique la société.

La gazéification se produit lorsque la biomasse (sèche) ou d'autres matériaux carbonés sont chauffés à plus de 700 ºC en présence de vapeur. A ces températures, la plupart de la biomasse est convertie en un gaz synthétique. Ce gaz de synthèse est constitué d'hydrogène et de monoxyde de carbone, qui sont des éléments chimiques que l'on retrouve dans des carburants tels que le méthanol, l'éthanol et l'essence. Le problème demeure que la chaleur requise provient généralement d'une partie de la biomasse, elle-même. "Vous finissez par brûler 30 à 35 % de la biomasse", explique Alan Weimer, professeur de génie chimique à l'Université du Colorado, Boulder.

La réponse apportée par Sundrop se trouve dans le système de gazéification solaire qui est constitué de tubes en céramique traversant le four. Le gazogène est monté au sommet de la tour, là où se trouve le concentrateur solaire. Lorsque la biomasse passe dans les tubes en céramique, elle se vaporise en gaz de synthèse à cause de la chaleur intense qui s'y dégage.

Le système serait en mesure de traiter n'importe quel type de biomasse, car les températures varient entre 1200 et 1300 C°. De plus, on sait que les températures les plus élevées rendent le gaz de synthèse de meilleure qualité.

La construction de la première installation commerciale de Sundrop est attendue dès cette année. La société envisage de coupler son usine de gazéification solaire avec un projet pilote de bioraffinerie capable de produire jusqu'à 30 millions de litres de carburant chaque année.
http://www.enerzine.com/6/9349+gazeifie ... leil+.html

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9780
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le procédé BTL assisté par centrale solaire

Message par mobar » 16 mars 2010, 12:47

energy_isere a écrit :On connait les projets de BTL (Biomass To Liquids) dans ce fil : viewtopic.php?f=50&t=1583

ici un nouveau procédé propose et expérimente l' utilisation du solaire à concentration pour éviter de bruler une partie de la biomasse pour le chauffage des Gaz.
Gazéifier la biomasse avec les rayons du soleil



http://www.enerzine.com/6/9349+gazeifie ... leil+.html
Encore un truc pour lever des fonds auprès des gogos.

La gazéification de biomasse et le Fischer-Tropsch sont des procédés qui fonctionnent à feu continu.

Ils ne sauraient s'accommoder d'un fonctionnement intermittent jour-nuit, de baisse d'intensité lumineuse due à des passages nuageux. Sans parler de la complexité liée aux transferts thermiques rayonnement-biomasse, aux fluides caloporteurs, matériaux etc...

Bonne chance aux investisseurs :mrgreen:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le procédé BTL assisté par centrale solaire

Message par energy_isere » 16 mars 2010, 12:59

mobar a écrit : ....Encore un truc pour lever des fonds auprès des gogos.

La gazéification de biomasse et le Fischer-Tropsch sont des procédés qui fonctionnent à feu continu.
.....
On prévoit la phase II qui suivra.

Dans la phase II ils diront qu' ils ont besoin de financements suplémentaires pour faire une centrale hybride Solaire à concentration pour le jour / Gaz naturel pour la nuit.
:-D

(PS, les Algériens on en projet une centrale electrique mixte avec solaire à concentration le jour et Gaz la nuit).

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8618
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Le procédé BTL assisté par centrale solaire

Message par Remundo » 16 mars 2010, 14:31

ça n'est pas du tout idiot...

ça s'appelle de la thermolyse de biomasse allothermique par voie solaire :roll:

J'en ai parlé il y a longtemps sur la FAQ du PHRSD (annonce du 30 mai 2008).

Evidemment, en ce moment ça n'est pas rentable.

Ce serait d'ailleurs un moyen de stocker l'énergie solaire sous la forme de liquides ou gaz aisément combustibles.

P.S. : l'Auteur du powerpoint du CEA est Bernard Bigot... une pointure dans la promotion du tout nucléaire 8-)

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Le procédé BTL assisté par centrale solaire

Message par sceptique » 16 mars 2010, 23:06

mobar a écrit : Encore un truc pour lever des fonds auprès des gogos.
La gazéification de biomasse et le Fischer-Tropsch sont des procédés qui fonctionnent à feu continu.
Ils ne sauraient s'accommoder d'un fonctionnement intermittent jour-nuit, de baisse d'intensité lumineuse due à des passages nuageux. Sans parler de la complexité liée aux transferts thermiques rayonnement-biomasse, aux fluides caloporteurs, matériaux etc...
Bonne chance aux investisseurs :mrgreen:
La solution est pourtant simple...
Une centrale nucléaire en cogénération : Fonctionnement en continu, rendement excellent !

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9780
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le procédé BTL assisté par centrale solaire

Message par mobar » 17 mars 2010, 09:45

sceptique a écrit : La solution est pourtant simple...
Une centrale nucléaire en cogénération : Fonctionnement en continu, rendement excellent !
La cogénération pour le nucléaire devrait être obligatoire, comme pour la biomasse.

D'un autre coté, ça obligerait à trouver des consommateurs de chaleur autour des centrales ou a construire les centrales nucléaire au coeur des villes.

Pas de problème, puisque notre nucléaire est le plus sur du monde.

Une centrale centrale Nuke de dernière génération sur le parvis de la Défense pour chauffer les tours d'Areva, d'EdF et de GDF-Suez.

en voila une idée qu'elle est bonne! ;-)
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8618
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Le procédé BTL assisté par centrale solaire

Message par Remundo » 17 mars 2010, 16:27

Oh oui, et on glisse les déchets dans la cave de Mme Michu.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13325
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Le procédé BTL assisté par centrale solaire

Message par GillesH38 » 17 mars 2010, 19:41

sceptique a écrit :
mobar a écrit : Encore un truc pour lever des fonds auprès des gogos.
La gazéification de biomasse et le Fischer-Tropsch sont des procédés qui fonctionnent à feu continu.
Ils ne sauraient s'accommoder d'un fonctionnement intermittent jour-nuit, de baisse d'intensité lumineuse due à des passages nuageux. Sans parler de la complexité liée aux transferts thermiques rayonnement-biomasse, aux fluides caloporteurs, matériaux etc...
Bonne chance aux investisseurs :mrgreen:
La solution est pourtant simple...
Une centrale nucléaire en cogénération : Fonctionnement en continu, rendement excellent !
ben pas tant que ça, les centrales nucléaires rejettent de l'eau à 60°C, c'est intéressant pour les besoins en eau chaude et en chauffage, mais pas plus. Si tu utilises des calories haute température (de bonne qualité parce que de basse entropie) pour faire du charbon de bois, c'est autant de moins que tu convertiras en électricité et tu perds en rendement électrique ce que tu gagnes en gazeification.
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Répondre