Le charbon vert.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7655
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Le charbon vert.

Message par phyvette » 24 oct. 2010, 17:04

Voila qu'émerge un nouveau combustible propre, le charbon vert, issue de résidus agricoles.
Oui, je sais, La concurrence avec l'alimentation ou le cycle des nutriments de le terre, le débit et les ordres de grandeur. M'enfin ce serait toujours ça en plus.

LIEN

LIEN
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

loup romain
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 332
Inscription : 11 juil. 2009, 23:52

Re: Le charbon vert.

Message par loup romain » 25 oct. 2010, 23:09

phyvette a écrit :Voila qu'émerge un nouveau combustible propre, le charbon vert, issue de résidus agricoles.
Oui, je sais, La concurrence avec l'alimentation ou le cycle des nutriments de le terre, le débit et les ordres de grandeur. M'enfin ce serait toujours ça en plus.

LIEN

LIEN

Non, phyvette.....

si tu utilise le carburant alimentant le cycle des elements mineraux, alors tu es oblige de le remplacer par des fertilisants chimiques...
en gros tu es oblige d utiliser le carburant que tu retire a la terre pour fertiliser la terre....a moins de laisser celle ci en repos 1 a annees entre deux cultures....

tout ce qui es residu agricoles, bois morts, ne sont pas du gaspillage, la nature les recycle

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7655
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Le charbon vert.

Message par phyvette » 25 oct. 2010, 23:42

Certes, j'en suis bien conscient, du reste je l'ai précisé dans l'introduction de ce post ; "La concurrence avec ...le cycle des nutriments de le terre"
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le charbon vert.

Message par energy_isere » 26 oct. 2010, 11:18

Les minéraux, ils ne se retrouvent pas dans les cendres , des fois ? :roll:

Perso, je mets des cendres de feux de bois (qu' on me donne) dans mon potager.

Il ya pas mal de Potasse dans ces cendres. et du calcium et magnésium .....

Avatar de l’utilisateur
SuperCarotte
Condensat
Condensat
Messages : 585
Inscription : 21 oct. 2006, 18:03
Localisation : Aquae Sextiae

Re: Le charbon vert.

Message par SuperCarotte » 27 oct. 2010, 09:54

Si les cendres sont dispersées sur le lieu du prélèvement, reste le problème de la perte de matière organique
La matière organique, est le principal déterminant de l'activité biologique. La quantité, la diversité et l'activité de la faune et des micro-organismes sont en relation directe avec la présence de la matière organique.

La matière organique et l'activité biologique qui en découle ont une influence majeure sur les propriétés physiques et chimiques des sols (Robert, 1996). L'agrégation et la stabilité de la structure du sol augmentent avec le contenu en carbone des sols. Les conséquences directes sur la dynamique de l'eau et la résistance à l'érosion par l'eau et le vent. Le carbone des sols affecte aussi la dynamique et la biodisponibilité des principaux éléments nutritifs.
La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent. [Albert Einstein]

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le charbon vert.

Message par energy_isere » 27 oct. 2010, 18:28

phyvette a écrit :Voila qu'émerge un nouveau combustible propre, le charbon vert, issue de résidus agricoles.
Oui, je sais, La concurrence avec l'alimentation ou le cycle des nutriments de le terre, le débit et les ordres de grandeur. M'enfin ce serait toujours ça en plus.

LIEN
Visiblement la source qui dit que c' est une "premiére" est pas bien au courant qu' en Allemagne c'est en cours de mise au point dans un volume plus important.
AVA-CO2 transforme la biomasse en biocharbon HQ

Enerzine 27-Octobre-2010

La mise en exploitation de la plus grande installation (au monde) à l'échelle industrielle de carbonisation hydrothermale (HTC) a été lancée mardi à Karlsruhe, en Allemagne par AVA-CO2.
La technologie HTC permet de produire de l'énergie renouvelable à partir de biomasse, de réduire les gaz à effet de serre et d'en faire résulter un bilan CO2 neutre. Avec une capacité de 14 400 litres et la possibilité de traiter 8 400 tonnes de biomasse par an, le réacteur démontre qu'il a été possible de construire et d'exploiter des installations de taille industrielle.

« Avec son utilisation à l'échelle industrielle, la carbonisation hydrothermale (HTC), qui transforme la biomasse en biocharbon neutre en CO2, ouvre des perspectives totalement nouvelles pour la réduction des gaz à effet de serre et la production d'énergie renouvelable » explique Peter Achermann, président du conseil d'administration d'AVA-CO2.

AVA-CO2, dont le siège est à Zoug, en Suisse, demeure un pionnier de la technologie HTC en franchissant le cap de l'application industrielle. L'installation HTC présentée est composée de trois éléments principaux : une cuve de mixage, un réacteur et un « outlet buffer tank » (de droite à gauche sur la photo ci-dessous). Dans la cuve de mixage de cinq mètres de haut, la biomasse est mélangée et préchauffée à environ 150° C.

Image

La réaction chimique a lieu dans le réacteur à environ 220° C et 22 bar de pression. Cette cuve, d'une contenance de plus de 14 mètres cubes, possède une couche isolante supplémentaire qui lui confère sa couleur argentée. Dans la plus grande cuve (à l'extrême gauche sur la photo), que l'on appelle un «outlet buffer tank», sont entreposés l'énergie excédentaire et le produit final. Ce procédé, développé par AVA-CO2, s'intègre "parfaitement dans les processus de production continus des clients".

Carbonisation hydrothermale (HTC)

Le procédé HTC, dans certaines conditions de température et de pression, dégage l'eau de la biomasse et transforme le carbone en biocharbon de haute qualité en l'espace de quelques heures. D'abord la biomasse est chauffée sous forme de solution aqueuse dans un réservoir sous pression jusqu'à ce qu'un procédé exothermique entre en action. Dès ce moment l'exploitation de l'installation ne requiert aucune énergie additionnelle. La carbonisation hydrothermale se distingue entre autres par le fait qu'elle permet même le traitement d'une biomasse végétale contenant de grandes quantités d'eau.

Le processus HTC très puissant, fait usage de l'ensemble du carbone présent dans la biomasse. Le produit final consiste en un AVA bluecoal de haute qualité et neutre en CO2. La stabilité et la haute densité d'énergie de ce biocharbon permet de le stocker sans problèmes et de le transporter efficacement.

Le processus HTC peut également produire comme alternative l'AVA biochar, un produit semblable à de l'humus utilisé pour l'amendement des sols agricoles et pour le stockage de CO2. Le processus de carbonisation hydrothermale a été exploré en 1913 par Friedrich Bergius. En 1931, il reçut le prix Nobel de chimie.
http://www.enerzine.com/6/10665+ava-co2 ... n-hq+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le charbon vert.

Message par energy_isere » 25 mai 2011, 16:21

Thermya fournit trois unités de torréfaction de biomasse Torspyd

Francebtp Le 24.05.2011

Image

Thermya, société d’ingénierie spécialisée dans la valorisation énergétique de la biomasse, lance les travaux de construction de trois unités industrielles, l’une en Espagne et les deux autres en France, de production de biocoal, ou charbon vert, intégrant une technologie innovante de torréfaction de la biomasse développée par la Torspyd.

L’unité espagnole d’Urnierta dans le pays basque espagnol, pilotée par le groupe espagnol Lantec, est prévue pour fonctionner en continu 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Elle produira 20 000 t de biocoal ou combustible vert par an (2,5 t/h), à partir de résidus forestiers locaux auparavant non exploités.
Pour les deux autres unités situées dans le Nord de la France à Mazingarbe, LMK Energy a signé avec Thermya pour la conception et construction clé en main de deux unités Torspyd de torréfaction de biomasse pour une capacité totale de production de biocoal de 40 000 tonnes par an. Le biocoal produit par l’usine de torréfaction de Mazingarbe sera conditionné sous forme de pellets ou de briquettes pour approvisionner des centrales thermiques européennes.
http://www.francebtp.com/environnement/ ... orspyd.php


Voir aussi Enerzine :
Le "charbon vert", combustible en plein développement

24 Mai 2011

Thermya, une société d'ingénierie spécialisée dans la valorisation énergétique de la biomasse, a annoncé lundi le début des travaux de construction de trois unités industrielles de production de biocoal, (ou charbon vert), intégrant une technologie innovante de torréfaction de la biomasse.

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le charbon vert.

Message par energy_isere » 29 juin 2011, 14:50

Une plateforme dédiée à la carbonisation hydrothermale

Des entreprises Cleantech ainsi que des utilisateurs de l'industrie et des établissements de recherche allemands et suisses ont fondé conjointement la Fédération de la carbonisation hydrothermale (HTC) « Bundesverband Hydrothermale Carbonisierung » un procédé qui permet de transformer la biomasse en bio-charbon écophile.
Ainsi, le procédé HTC contribue de manière importante à une valorisation efficace de divers déchets biogènes comme les déchets d'entretien des paysages, les biodéchets communaux, les déchets issus de l'exploitation forestière et de l'agriculture, ou même les boues d'épuration et les déchets industriels comme les drèches de brasserie.

L'objectif de la Fédération est de promouvoir l'utilisation de la carbonisation hydrothermale. « La carbonisation hydrothermale est un procédé extrêmement efficace pour produire une énergie renouvelable apportant une contribution significative à la réduction des gaz à effet de serre », a déclaré son Président, M. Klaus Serfass.

« Nous avons constaté que le procédé HTC est encore trop peu utilisé malgré ses avantages manifestes. Nous entendons promouvoir de manière ciblée l'utilisation de cette technologie d'avenir et l'ancrer solidement au sein de la politique énergétique nationale et européenne », a complèté M. Julian Schwark, porte-parole de la nouvelle Fédération.

Promouvoir la normalisation et l'homologation du combustible constituera un point fort des activités de la Fédération, afin que le bio-charbon, comme d'autres combustibles bio, puisse être utilisé en toute sécurité pour la production décentralisée d'électricité et de chaleur renouvelables.

Carbonisation hydrothermale (HTC)

La carbonisation hydrothermale est un procédé qui permet de transformer plusieurs types de biomasse en bio-charbon carboneutre de grande qualité, par le recours à la chaleur et à la pression, et ce en très peu de temps. Le procédé HTC permet également de produire du biochar, un produit semblable à l'humus, qui peut être employé pour amender les sols agricoles et stocker le CO2. Le procédé de carbonisation hydrothermale a été décrit en 1913 par Friedrich Bergius, et lui a valu le Prix Nobel de chimie en 1931.
http://www.enerzine.com/6/12294+une-pla ... male+.html

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5189
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Le charbon vert.

Message par Raminagrobis » 03 juil. 2011, 15:34

J'aimerais comprendre exactement quelles sont les différences avec le charbon de bois qu"on connait depuis l'antiquité :roll:
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58602
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le charbon vert.

Message par energy_isere » 24 juil. 2012, 15:04

Biomasse : Areva décide d'investir dans le charbon vert

24 Juillet 2012 enerzine

Areva, le groupe français du nucléaire a annoncé lundi l'acquisition d'une technologie permettant la production de charbon vert !
Basée sur le procédé de torréfaction Thermya, cette technologie en cours de déploiement commercial, produit à partir de biomasse du combustible végétal capable de se substituer au charbon d’origine fossile utilisé pour la production d’énergie thermique et d'électricité.

La torréfaction (ou dépolymérisation) de la biomasse est un traitement thermochimique visant à éliminer l'eau et à modifier une partie de la matière organique de la biomasse pour casser ses fibres. La biomasse torréfiée (ou charbon vert) présente de nombreux avantages dont la haute densité énergétique, l'hydrophobie, et la broyabilité accrue.

D'après Areva, cette opération lui permettra de renforcer son positionnement dans la production d'énergie avec "moins de CO2" et s'inscrit dans la stratégie du groupe d'élargir son offre à "fort contenu technologique dans les énergies renouvelables". Basée dans le sud-ouest de la France, cette activité compte une équipe d'une vingtaine de personnes.

"Cette acquisition renforce notre offre dans les énergies renouvelables et positionne Areva sur le marché mondial du charbon vert qui présente un très fort potentiel. Grâce à l’acquisition de cette technologie de torréfaction inégalée et forte des 35 années d’expérience de sa filiale Areva bioénergies, le groupe est particulièrement bien placé pour capturer une part significative du marché du charbon vert" a déclaré Luc Oursel, Président du Directoire d'Areva.
http://www.enerzine.com/6/14268+biomass ... vert+.html

Répondre