Le procédé BTL (Biomass To Liquids)

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8561
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Le procédé BTL (Biomass To Liquids)

Message par kercoz » 29 déc. 2009, 14:35

Remundo a écrit :La biomasse est beaucoup plus abondante, elles regroupent TOUS les déchets organiques (tiges, feuilles, petits bois, sciure, herbes, paille, et même cartons
En recyclant cette biomasse integralement , les siecles passés etaient obligés a l'assolement triennal, donc 1 an sur 3 de production réelle .pour que le sol soit capable de produire (et meme en fumant le sol !)
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8883
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Le procédé BTL (Biomass To Liquids)

Message par Remundo » 29 déc. 2009, 16:56

Salut Kercoz,

Nous ne sommes plus à la même époque. Nous avons les moyens d'aller chercher les déchets organiques plus loin en plus grandes quantités, dans des zones pas ou peu cultivées, et de mieux les convertir en énergies utiles (en cogénération par exemple).

Tu parles d'une époque où la machine à vapeur n'existait même pas...

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59689
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le procédé BTL (Biomass To Liquids)

Message par energy_isere » 07 janv. 2013, 12:57

Bruxelles apporte son soutien à la bioraffinerie UPM de Strasbourg

Les Echos 14/12 / 2012

La Commission européenne est sur le point de valider une aide de 170 millions d'euros au projet de bioraffinerie de seconde génération, sur l'ancien site de pâte à papier de Stracel, qu'UPM accueillera. Des perspectives qui enchantent la direction. « Nous nous réjouissons de la décision de la Commission, c'est une bonne nouvelle pour Strasbourg », a commenté dans l'après-midi Jean-Marc Louvet, le président d'UPM en France. Le groupe finlandais doit encore statuer au premier semestre 2013 sur la mise en oeuvre du projet. Compte tenu de la durée du chantier, près de deux ans et demi, la bio-raffinerie ne sera opérationnelle qu'à la fin 2015. Elle nécessitera un investissement de 411 millions d'euros au total. A partir d'un million de tonnes de résidus de bois, UPM produira ainsi chaque année dans le quartier du Port-du-Rhin 105.000 tonnes de biocarburants, dont 80 % de biodiésel et 20 % de bionaphta. L'unité de transformation devrait créer 67 emplois directs mais permettra surtout de maintenir un millier d'emplois dans la filière bois sous-vosgienne, menacée par la fermeture de Stracel.

Autant dire que dans les milieux politiques et économiques alsaciens, on était hier soir soulagé. L'annonce de la fermeture de l'emblématique papeterie Stracel avait provoqué un électrochoc dans le secteur industriel de Strasbourg où plusieurs sites ont déjà fermé, comme celui de Delphi. Le maintien d'un millier d'emplois chez General Motors n'est toujours pas non plus scellé.

Chez UPM, on ne cachait pas ces derniers mois que le coup de pouce de Bruxelles serait décisif pour lancer le projet. D'autant que le finlandais avait déposé deux dossiers BTL (« biomass to liquid ») à Bruxelles dans le cadre du « paquet énergie climat » : celui de Strasbourg et un autre, à Rauma, en Finlande, qui n'a pas été retenu. En début d'année, UPM avait déjà lancé un premier projet de bioraffinerie, toujours en Finlande, sur la base d'une technologie un peu différente pour 150 millions d'euros.
http://www.lesechos.fr/economie-politiq ... 520508.php

Autre article dans Les Derniéres Nouvelles d' Alsace du 20 Dec 2013 :
http://www.dna.fr/edition-de-strasbourg ... -au-projet

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59689
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le procédé BTL (Biomass To Liquids)

Message par energy_isere » 23 avr. 2013, 12:33

Biocarburants : le projet Syndièse passe un nouveau cap

23 Avril 2013 Enerzine

Comme annoncé hier, Air Liquide et le CEA ont conclu un partenariat pour franchir l'étape technique de qualification d'un nouveau procédé de gazéification de la biomasse.
Ce procédé innovant de transformation de la biomasse en gaz de synthèse, BtS, Biomass to Syngas, entrera dans la chaîne complète de production de biocarburants de 2ème génération (BtL, Biomass to Liquid) du projet Syndièse. Le groupement d'intérêt public (GIP) Haute-Marne, le GIP Objectif Meuse et le CEA ont ainsi signé un protocole à l'occasion du lancement de la 1ère phase de réalisation du projet SYNDIÈSE-BtS, à Bure-Saudron.

La filière BtL (Biomass to Liquid) par voie thermochimique permet de produire du biodiesel ou du kérosène. L'autre voie de production de biocarburants de 2ème génération est la voie « enzymatique », dans laquelle la cellulose de la plante (glucose) est convertie en bioéthanol, incorporable à de l'essence.

Le projet Syndièse vise à expérimenter une chaîne complète de production de biocarburants de 2ème génération BtL, sur un seul site, par voie thermochimique.

Ce concept correspond à une étape technique importante de la chaîne de production des biocarburants : "Collecte puis conditionnement de la biomasse ? gazéification de la biomasse ? traitement des gaz ? conversion des gaz en carburant via la synthèse Fischer-Tropsch."

Image

Le CEA développera, sur le site de Bure–Saudron et sur le centre CEA de Grenoble, une chaîne de procédés de prétraitement permettant de broyer en poudre fine, mettre sous pression, doser et convoyer de la biomasse solide (résidus de bois notamment). Ce prétraitement mécanique de la biomasse permettra de réduire la dépense énergétique, en comparaison des prétraitements thermiques concurrents comme la torréfaction ou la pyrolyse.

La biomasse ainsi prétraitée sera transformée en gaz de synthèse à partir d'un oxy-brûleur fonctionnant à haute température (1 300 – 1 400°) avec de l'oxygène à la place de l'air, en cours de développement dans les Centres de recherche d'Air Liquide.

Le système sera ensuite expérimenté sur une unité-pilote BtS à une échelle de 1 tonne/heure.

Cette 1ère phase comprend les travaux de viabilisation et d'aménagement de la zone dédiée au projet à Bure-Saudron, qui débuteront dès le mois de mai 2013, la construction d'un bâtiment qui abritera les équipements technologiques, et la réalisation du programme de R&D associé.

"Le CEA développe un concept innovant de prétraitement mécanique de la biomasse, en rupture avec les technologies existantes. Je me réjouis de l'accord de collaboration que nous avons signé avec Air Liquide. Cette entreprise dispose d'un savoir-faire et d'une expérience reconnus dans le domaine de la combustion qui seront très précieux pour mener à bien le projet Syndièse", a déclaré Bernard Bigot, Administrateur général du CEA, lors d'un point d'information à Bure-Saudron. "Avec le soutien du GIP Objectif Meuse et du GIP Haute-Marne, nous disposons de tous les atouts pour réussir, à Bure-Saudron, la 1ère phase du projet Syndièse-BtS de transformation de la biomasse en gaz de synthèse."

Image
http://www.enerzine.com/6/15646+biocarb ... -cap+.html

Vous noterez bien l' ajout d 'H2 dans le milieu de la figure, non commentée dans le texte.

La raison d' Air liquide sur ce projet est donc a rechercher par la fourniture d' Oxygéne pour l' oxycombustion, et la fourniture d' H2. Ce qui est bien la le coeur de métier.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59689
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le procédé BTL (Biomass To Liquids)

Message par energy_isere » 23 avr. 2013, 19:21

un pdf de 10 pages sur le proget SYNDIESE du post ci dessus.
http://www.bioenergiesud.org/www.bioene ... 171111.pdf

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8561
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Le procédé BTL (Biomass To Liquids)

Message par kercoz » 23 avr. 2013, 23:04

des Peupliers OGM pour du craburant :
http://www.lafranceagricole.fr/actualit ... 71352.html
« Les peupliers OGM de l'Inra doivent être détruits » (Confédération paysanne)
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59689
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le procédé BTL (Biomass To Liquids)

Message par energy_isere » 14 juin 2013, 12:22

Un nouveau complexe de biomasse transformée en liquide en Finlande

14 Juin 2013 enerzine

Technip annonce avoir remporté un contrat pour l'ingénierie d'avant-projet détaillé (FEED) d'un nouveau complexe de deuxième génération de biomasse transformée en liquide (BTL) auprès de Forest BtL Oy qui sera construit sur l'île d'Ajos (Finlande).

Biomass-to-liquid ou BTL est un biocarburant de nouvelle génération. Il consiste en un procédé de production de biocarburants à partir de la biomasse comprenant plusieurs étapes principales : préparation de la charge, gazéification, conversion en gaz de synthèse et synthèse de Fischer-Tropsch.

Cette unité produira environ 140.000 tonnes de biodiesel et de naphta à partir de bois et de produits dérivés de l'industrie de transformation du bois.
Selon Technip, les avantages de cette matière première sont nombreux : "elle n'entre pas dans l'alimentation humaine, elle ne menace pas la biomasse locale existante et son empreinte carbone est faible."

Technip réalisera les études de base de l'unité de production d'hydrogène du complexe grâce à sa technologie propriétaire de four à vapeur et préparera le FEED pour les unités de production d'hydrogène, de synthèse de Fischer-Tropsch et de raffinage.

Le centre opérationnel de Technip à Lyon (France) ainsi que le centre d'expertise en hydrogène du Groupe à Zoetermeer (Pays-Bas) réaliseront le contrat, qui devrait s'achever au premier semestre 2014.

Le projet Ajos BtL est soutenu par le programme de financement européen NER300 de technologies innovantes en faveur des énergies renouvelables.
http://www.enerzine.com/6/15898+un-nouv ... ande+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59689
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le procédé BTL (Biomass To Liquids)

Message par energy_isere » 16 juin 2013, 14:45

Suite du post ci dessus.

La société finlandaise Forest BtL Oy à acquis la license du procédé ''Carbo-V'' à l' allemand Linde pour sa centrale BtL.

Linde avait récupéré cette license de ..... Choren Industries GmbH dont j' ai déjà parlé, et qui était devenu insolvable en fevrier 2012.
Forest BtL Oy licenses Carbo-V gasification technology from Linde for wood-to-liquids plant
25 January 2013

Finland-based Forest BtL Oy has licensed Carbo-V biomass gasification technology from Linde Engineering Dresden GmbH. The Carbo-V technology will be implemented in a new Biomass–to-Liquid (BtL) plant in Kemi, Northern Finland. The commercial operation for the production of biodiesel and naphtha via Fischer-Tropsch synthesis is expected to start at the end of 2016.

Image

Linde Engineering Dresden acquired the Carbo-V biomass gasification technology (earlier post) of the insolvent (earlier post) Choren Industries GmbH from the insolvency administrator in February 2012. (Earlier post.) The agreement with Forest BtL is the first licensing agreement following the acquisition and the consolidation of the technology into Linde’s portfolio.

The BtL plant will have a gasification capacity of 480 megawatts (MW) and an annual output of about 130,000 tons of biodiesel and naphtha, using about 1.5 million tons of wood, a second-generation feedstock not competing with food production.

The project will be funded by the European Union’s NER300 program for innovative, low-carbon technologies. NER300 offers grants to installations of innovative renewable energy projects, grid integration projects and up to 12 CCS projects. (Earlier post.)

Apart from the license the contract includes the development of the process design package (PDP) for the gasification. Further services like front end engineering design (FEED) for gasification as well as for shift and gas cleaning are pre-defined.

The Carbo-V Technology is a multi-stage biomass gasification technology.

During the first process stage, the biomass reacting in a Low Temperature Gasifier (LTG) is converted to biocoke and carbonization gas.

The second process stage comprises the partial oxidation of the carbonization gas that takes place in a High Temperature Gasifier (HTG).

During the third process stage, the biocoke is blown into the hot gas stream of the HTG.

After suitable preconditioning, the synthesis gas produced may be subsequently processed to second-generation biofuels.
http://www.greencarcongress.com/2013/01 ... 30125.html


et dans un autre article du début d' année on apprend que pour produire ces 130 000 tonnes de produits liquides, il faudra alimenter avec pas moins de 1.5 millions de tonnes de déchets de bois.
Forest BtL Oy licenses Linde's biomass gasification technology

29 January 2013

Finland-based Forest BtL Oy has licensed Linde Engineering Dresden's Carbo-V biomass gasification technology for use within its new Biomass-to-Liquid (BtL) plant in Kemi.

"Apart from the technology, Linde will develop the process design package (PDP) for the gasification."
Using 1.5 million tonnes (mt) of dry chipped wood as feedstock, the 480-megawatt gasification capacity-based BtL plant will produce 130,000 tonnes of biodiesel and naphtha each year.

Forest BtL Oy chief executive officer Mikko Kara said: "Compared to other technologies, Carbo-V has a very high carbon conversion to synthesis gas as well as an outstanding syngas quality."

Apart from the technology, Linde will develop the process design package (PDP) for the gasification, as well as provide front end engineering design (FEED) services for the gasification.
The plant is expected to begin its production by the end of 2016.

The project will be funded by the European Union's NER300 programme for low-carbon technologies, according to Linde Engineering Dresden, which is a subsidiary of the gases and engineering company Linde Group.
http://www.chemicals-technology.com/new ... sification

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10244
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le procédé BTL (Biomass To Liquids)

Message par mobar » 17 juin 2013, 17:11

energy_isere a écrit :
La raison d' Air liquide sur ce projet est donc a rechercher par la fourniture d' Oxygéne pour l' oxycombustion, et la fourniture d' H2. Ce qui est bien la le coeur de métier.
La gazéification du CEA n'utilise pas d'oxygène, mais de la vapeur d'eau à haute température, bien plus intéressant comme moyen de gazéifier la biomasse que l'oxygène.
L'appoint d'hydrogène lui permet de limiter les fuites de carbone sous forme de CO2 et d'augmenter le rendement en syngas et donc au final le rendement en Synfuels

Air liquide suit les projets le BtL depuis longtemps et est surtout apporteur de technologies de séparation, traitement, conditionnement de gaz

Pour le CEA, produire un carburant liquide substituable aux carburant fossiles avec de l'hydrogène fourni par la filière nuke, serait un argument marketing fort ==> le gazole, l'essence et le kérosène peint en vert d'un seul coup d'un seul

Enfin, c'est pas gagné même au prix actuel du marché :mrgreen:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10244
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le procédé BTL (Biomass To Liquids)

Message par mobar » 17 juin 2013, 17:20

energy_isere a écrit :Suite du post ci dessus.

La société finlandaise Forest BtL Oy à acquis la license du procédé ''Carbo-V'' à l' allemand Linde pour sa centrale BtL.

Linde avait récupéré cette license de ..... Choren Industries GmbH dont j' ai déjà parlé, et qui était devenu insolvable en fevrier 2012.
Je suis impatient de voir comme un nouveau venu va bien pouvoir transformer le mulet (la techno Choren) en cheval de course. :^o :-k Shell qui s'y était essayé à jeté l'éponge, Le CEA n'a jamais été convaincu et les a laissé s'effondrer, le prochain épisode devrait être ... intéressant

Linde serait bien inspiré de ne pas donner trop de garanties de performances , à moins qu'il veuille finir comme Choren
#-o

Sur le plan économique, c'est déjà difficile :12 tonnes de bois pour une tonne de mix (fuel, essence, kéro et cires) qu'il faut raffiner sans compter le CAPEX, les OPEX, les déchets et gaz à traiter
On est à plus de 700 euros hors taxes la tonne de brut avant d'avoir fait la moindre transformation
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59689
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le procédé BTL (Biomass To Liquids)

Message par energy_isere » 17 juil. 2013, 10:16

energy_isere a écrit :un pdf de 10 pages sur le proget SYNDIESE du post ci dessus.
http://www.bioenergiesud.org/www.bioene ... 171111.pdf
Projet Syndièse - point d'information du 18 avril 2013
http://www.cea.fr/content/download/1089 ... ndiese.pdf

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10244
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le procédé BTL (Biomass To Liquids)

Message par mobar » 17 juil. 2013, 10:22

energy_isere a écrit :
energy_isere a écrit :un pdf de 10 pages sur le proget SYNDIESE du post ci dessus.
http://www.bioenergiesud.org/www.bioene ... 171111.pdf
Projet Syndièse - point d'information du 18 avril 2013
http://www.cea.fr/content/download/1089 ... ndiese.pdf
A suivre ... de loin [-o< :-"
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59689
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le procédé BTL (Biomass To Liquids)

Message par energy_isere » 17 juil. 2013, 10:26

mobar a écrit :
energy_isere a écrit :
energy_isere a écrit :un pdf de 10 pages sur le proget SYNDIESE du post ci dessus.
http://www.bioenergiesud.org/www.bioene ... 171111.pdf
Projet Syndièse - point d'information du 18 avril 2013
http://www.cea.fr/content/download/1089 ... ndiese.pdf
A suivre ... de loin [-o< :-"
et oui la date interessante de 2017 :
....À partir de 2017 → Construction de l’ensemble du démonstrateur BtL Syndièse, avec intégration de l’étape BtS.....
Ca n' est guére plus loin que la soit disant fermeture de Fessenheim en 2017 pour F.Hollande. O:)

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10244
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le procédé BTL (Biomass To Liquids)

Message par mobar » 17 juil. 2013, 22:14

energy_isere a écrit :
Ca n' est guére plus loin que la soit disant fermeture de Fessenheim en 2017 pour F.Hollande. O:)
Les paris sont ouverts : lequel des deux sera réalisé en premier
- la fermeture de Fessenheim
- la production de diesel Fisher-Tropsh à Bure Saudron
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59689
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le procédé BTL (Biomass To Liquids)

Message par energy_isere » 19 juin 2014, 19:12

(Finlande) Lignocat : "carburants lignocellulosiques par pyrolyse catalytique"

19 Juin 2014 enerzine

L'énergéticien finlandais Fortum, le groupe forestier finlandais UPM et la société finlandaise Valmet unissent leurs forces afin de développer une nouvelle technologie pour produire des biocarburants lignocellulosiques avancés, notamment utilisables dans le transport routier ou comme bio-liquide à haute valeur ajoutée.

Les partenaires se sont donné comme objectif commun de faire avancer la technologie de pyrolyse catalytique et de commercialiser la solution technologique ainsi développée. La pyrolyse est en effet considérée comme un des moyens les plus compétitifs pour produire des biocarburants lignocellulosiques.

Le projet de développement commun, appelé Lignocat pour carburants lignocellulosiques par pyrolyse catalytique, se déroulera sur 5 ans.

Il s'inscrit dans la continuité d'un projet antérieur porté par les partenaires industriels finlandais du consortium en collaboration avec le Centre finlandais de recherche technique VTT et ayant abouti à la commercialisation d'une technique par pyrolyse intégrée, permettant de produire du bio-fioul durable et d'offrir une solution de remplacement au fioul à usage industriel.

Avec ce nouveau projet, le consortium est plus ambitieux : "l'objectif est de produire des biocarburants qui pourraient remplacer les carburants fossiles, ouvrant ainsi de nouveaux marchés."

"Nous allons développer plus avant la technique par pyrolyse pour améliorer la qualité du bio-fioul et permettre son raffinage ultérieur, transformant celui-ci en biocarburants adaptés à une utilisation dans les transports ou en d'autres produits intermédiaires. C'est une réelle opportunité pour nous, ouvrant la voie vers de nouveaux processus et produits durables. Nous voyons un grand potentiel dans ce projet et nous réjouissons de poursuivre cette collaboration" a déclaré Jussi Mantyniemi, directeur Technologie et R&D de Valmet.
...........................
http://www.enerzine.com/6/17413+lignoca ... ique+.html

Répondre