le biocarburant à partir du bois

Modérateurs : Rod, Modérateurs

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Message par sceptique » 03 mai 2006, 17:43

"GillesH38"
Sachant que l'éthanol produit actuellement au Brésil représente 40 % des carburants, et que le parc automobile n'est que 1/5 de celui de la France par habitant, combien faudrait-il défricher de forêt équatoriale pour approvisionner le monde occidental?
Aucune, à nombre de véhicules constants, si on divise la consommation par 5-10, et le kilométrage moyen par 2. La production locale de biocarburants 2G est alors plus que largement suffisante (en gros quelques % du potentiel pour la France). ;)

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13611
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Message par GillesH38 » 03 mai 2006, 19:02

hum, les applications autres que la voiture individuelle représentent 70% de l'utilisation du pétrole....rien que la pétrochimie et tu consommes dejà tes 15%
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10121
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Message par mobar » 04 mai 2006, 06:28

Sachant que l'éthanol produit actuellement au Brésil représente 40 % des carburants, et que le parc automobile n'est que 1/5 de celui de la France par habitant, combien faudrait-il défricher de forêt équatoriale pour approvisionner le monde occidental?
Le problème n'est pas de savoir combien de forêt équatoriale il faudra défricher. Chacun sait que la forêt équatoriale est neutre vis à vis de l'effet de serre (hors production de méthane en zones humides).

Si on écarte pour l'instant la biodiversité, ce qui est important c'est combien de forêt pérenne gérée durablement il faudra planter.

Pour çà tu prends ta consommation de carburant (45 millions de t/an en France avec les jet fuels) et tu divise par 10 t/ha de forêt pérenne tropicale (si tu as un process un peu sioux) et tu trouve oh miracle ! 4,5 millions d'hectares pas de quoi fouetter un chat. Moins du tiers de la forêt française!

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13611
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Message par GillesH38 » 04 mai 2006, 08:44

Elle est neutre à l'état d'équilibre, mais il n'est pas du tout évident que le déstockage du carbone lors de la transition forêt équatoriale-> culture soit neutre lui. D'autre part je ne pense pas que le Brésil ne fasse ça que pour la France, il faut plutot regarder la conso mondiale de carburant!

Il y a deux problèmes de principes :
* on découvre aujourd'hui les conséquences d'une exploitation forcenée des énergies fossiles dont on ne se doutait pas il y a 100 ans. Qui peut dire exactement les conséquences écologiques de l'exploitation intensive d'un milieu naturel , même renouvelable?
* les consommations actuelles concernent 10% de la popualtion mondiale développée et 90% sous-développée. Dans une perspective "durable", on aimerait que tous les pays se développent de manière comparable dans le futur non? donc il faudrait non pas maintenir les chiffres actuels, mais les multiplier par 10. Il est évident que même avec des renouvelables, notre niveau de vie n'est pas soutenable. Commençons par calculer ce qui est faisable, et essayons de tendre vers ça, au lieu de partir des chiffres actuels et de vouloir a tout prix les maintenir.
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Message par sceptique » 04 mai 2006, 11:21

GillesH38
Sachant que l'éthanol produit actuellement au Brésil représente 40 % des carburants, et que le parc automobile n'est que 1/5 de celui de la France par habitant, combien faudrait-il défricher de forêt équatoriale pour approvisionner le monde occidental?
Réponse :
Aucune, à nombre de véhicules constants, si on divise la consommation par 5-10, et le kilométrage moyen par 2. La production locale de biocarburants 2G est alors plus que largement suffisante (en gros quelques % du potentiel pour la France).
GillesH38
hum, les applications autres que la voiture individuelle représentent 70% de l'utilisation du pétrole....rien que la pétrochimie et tu consommes dejà tes 15%
Tu poses une question précise sur le parc automobile, tu as une réponse précise, et tu pars HS avec la pétrochimie et les autres usages du pétrole. Pas très fair-play ! ;)

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13611
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Message par GillesH38 » 04 mai 2006, 12:34

C'est toi qui as commencé, parce que ma question était en fait le monde occidental avec sa consommation actuelle :-D .

Je suis d'accord qu'on n'échappera pas à une "destruction de la demande" (je sais pas pourquoi ce terme me fait toujours frissonner), mais on n'est d'accord, ça ne suffira pas de gagner juste sur la consommation des voitures individuelles....
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
toto
Condensat
Condensat
Messages : 752
Inscription : 18 févr. 2006, 17:51
Localisation : Oisans

Message par toto » 04 mai 2006, 13:59

Quand je serai président de la république, le bois sera réservé à la cuisine, au charbon de bois pour l'acier et s'il en reste pour le chauffage de l'habitat.
Hors de question d'en faire un carburant pour mouvoir un véhicule, les chevaux sont là pour ça.
Un coup de spleen? Oléocène et ça repart! (des fois)

Avatar de l’utilisateur
thorgal
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1955
Inscription : 05 nov. 2005, 17:55
Localisation : Copenhague

Message par thorgal » 04 mai 2006, 14:02

toto, faudra les nourrir tes chevaux ... on sera d'abord occupés à nous nourrir nous-mêmes ... à moins de réduire les transports de manière drastique ...

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10121
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Message par mobar » 04 mai 2006, 14:26

Toto, on peut faire du biocarburant avec tes chevaux?

Sinon, on peut quand même faire des steaks?

Ah non! Faut devenir tous végétariens ... oh là là ... je sais pas si je signe!

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10121
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Message par mobar » 04 mai 2006, 14:49

Planter de la forêt pérenne en zone tropicale ne veut pas dire détruire ou défricher la forêt primaire.

Un exemple, je sévisais à la fin des années 80 au Congo (pas celui de Tintin, l'autre) pour un pétrolier anglais, dans la région du haut Kouilou. Il y avait un projet pilote animé par Shell de plantation d'Eucaliptus à courte rotation.

Des milliers d'hectares ont été plantés (et récoltés) exclusivement en zones de savane arborée sans empiéter sur la forêt primaire qui était trop coûteuse à défricher. Le bois était exporté à partir du port de Pointe Noire il me semble pour de la trituration.

Je me suis laissé dire que le projet avait été privatisé et confié à une société locale.

Ce genre de culture sur savane crée de l'emploi local et de la valeur ajoutée à partir de surfaces inexploitées gigantesques. Que l'exploitation soit menée de manière durable est essentiel, mais le potentiel existe.

Mettre à contribution les pays qui en ont le potentiel et la volonté de participer s'inscrit aussi dans le développement durable.

La question de savoir combien d'hectares est secondaire, la demande te dira de continuer ou d'arrêter. De toute façon on ne remplacera les fossiles que progressivement et partiellement. L'important aujourd'hui est de démarrer, pas de se limiter en intégrant des considérations qui se poseront hypothétiquement dans 20 ans.

Avatar de l’utilisateur
toto
Condensat
Condensat
Messages : 752
Inscription : 18 févr. 2006, 17:51
Localisation : Oisans

Message par toto » 04 mai 2006, 15:13

Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi vous voulez faire du bio carburant?
Avoir du carburant ne suffit pas à faire tourner une industrie ou une agriculture.
Un coprs humain est un ensemble dont le tout est plus que l'ensemble de ses parties puisqu'il a la vie. Tu lui retire un bras, il vit encore, le systeme s'adapte. Tu lui retire le sang, il meurt.
L'organisation industrielle, c'est la même chose, un système. Tu lui retire l'aviation, il continue à vivre, il s'adapte. Tu lui retire le pétrole, il meurt.
L'agonie ne m'interesse pas. Ce que je regarde, c'est l'avenir sans transport, la machine remplacée par l'outil.
Transport et machines demandent de l'énergie pour la mise en oeuvre, l'entretien et le fonctionnement. Le bio machin ne sera qu'un pis aller, je n'aime pas les mesures de bouts de ficelles.
Mais si vous y croyez, les gars, allez-y. Mais avec quoi allez vous faire la cuisine? Le seul point qui vous importe c'est les transports, moi c'est ma gamelle. Pour ça, j'ai besoin de bois, c'est la priorité numéro 1. Il n'y a qu'à regarder ce qui se passe dans les pays qui ont des problèmes, on va chercher n'importe quoi pour preparer le frichti.

Edit: il y a des choses que je ne comprends pas, mais il y a des choses qui me mettent en colère. Ca fait 200 ans que l'industrialisation malmène l'humanité en lui apportant beaucoup plus de malheurs que de bons. Il vous faut quoi pour comprendre qu'il est temps d'en finir?
Quel est ce dieu du développement qui cherche à tout crin à valoriser des régions, offrir de l'emploi? C'est fini ça maintenant. On a déjà donné, on n'en veut pluz rentrer chez vous avec vos bonnes intentions.
Un coup de spleen? Oléocène et ça repart! (des fois)

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10121
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Message par mobar » 04 mai 2006, 15:41

Quand l'homme du paléolithique a dressé le cheval il s'est moins déplacé à pied, quant l'homme du XXe à connu la voiture, il s'est moins déplacé à cheval, pourquoi?

L'ami Friedrich pourrais pas nous éclairer là dessus?

Serait-il pas un peu fainéant le Sapiens?

En fait le pétrole c'est pas le problème, le problème c'est le "progrès" tel qu'on l'entend nous, occidentaux.

Le pygmée de la forêt camerounaise, l'en a rien à secouer du Peak Oil!

Avatar de l’utilisateur
toto
Condensat
Condensat
Messages : 752
Inscription : 18 févr. 2006, 17:51
Localisation : Oisans

Message par toto » 04 mai 2006, 15:48

C'est quoi ce que tu veux dire? Que au nom du progrés il nous faut foncer dans le mur?
Un coup de spleen? Oléocène et ça repart! (des fois)

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Message par mahiahi » 04 mai 2006, 15:51

toto a écrit :Edit: il y a des choses que je ne comprends pas, mais il y a des choses qui me mettent en colère. Ca fait 200 ans que l'industrialisation malmène l'humanité en lui apportant beaucoup plus de malheurs que de bons.
Voici une assertion pour le moins discutable
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10121
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Message par mobar » 04 mai 2006, 16:06

S'élever et passer l'obstacle!

Le mur il est là ou on le met, il est toujours temps de changer de direction, surtout si on regarde pas ses baskets en marchant.

Répondre