Méthanisation / Biogaz

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par energy_isere » 02 juil. 2018, 19:04

Carrefour : nouvelle étape dans le biométhane

Damien Mezinis, publié le 02/07/2018 (Boursier.com)

Pour atteindre son objectif d'alimenter 400 camions de livraison avec du biométhane avant la fin de l'année, Carrefour annonce franchir une nouvelle étape en partenariat avec Air liquide et Planète Végétal, premier producteur indépendant français de carottes et fournisseur des carottes Filière Qualité Carrefour.

Le groupe explique que, pour la première fois en France, l'ensemble de la chaîne de valeurs du biométhane est représenté sur un même site. Planète Végétal accueille sur son exploitation de Pot au Pin une unité de production de biométhane. A 3 km de là, la station bio-GNV de Cestas, opérée par Air Liquide, est directement reliée à cette unité. C'est là que Carrefour s'alimente en biocarburant pour livrer à partir de sa plateforme voisine, ses magasins de la région bordelaise.

Afin d'atteindre son objectif, Carrefour a signé des contrats de référencement avec ses partenaires énergétiques pour ouvrir vingt stations-services Bio-GNV sur le territoire.
https://www.boursier.com/actions/actual ... 69392.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par energy_isere » 11 juil. 2018, 13:51

article plus détaillé à propos de la news au dessus.
Une unité de méthanisation et une station bioGNV à Cestas
Une unité de méthanisation a été inaugurée le 26 juin à Cestas, près de Bordeaux, en Nouvelle Aquitaine (33). Elle alimentera notamment une station multi-énergies en bioGNV.

par Manon Lamoureux - 26 juin 2018

Image
L'unité de méthanisation valorise les déchets de légumes et les intercultures issus de 1 400 ha de culture agricole. Elle incorpore d'ores et déjà 30 tonnes de matières par jour dans 3 fosses de digestion, soit un volume d’environ 8 500 m3. © Biogaz Hochreiter

Le projet a été porté par le producteur français de carottes et de poireaux Planète Végétal. La société a décidé de lancer une activité de production de biogaz via sa filiale Pot au Pin Énergie, dans le cadre d’un projet d’économie circulaire en partenariat avec Air Liquide et Carrefour.

Le biométhane sera ainsi produit à partir de cultures végétales intermédiaires cultivées en automne et en hiver pour améliorer la fertilité des sols et lutter contre l’érosion hivernale. Il sera ensuite injecté dans le réseau de distribution de gaz de GRDF, pour alimenter notamment une nouvelle station multi-énergies à Cestas exploitée par Air Liquide.

Image
Le biométhane produit par l’unité de méthanisation est purifié et injecté dans le réseau de gaz naturel de GRDF. © Air Liquide

Jusqu’à 100 camions par jour

Cette dernière est capable de ravitailler jusqu’à 100 camions par jour, soit l’équivalent de 20 000 t de biomasse. Elle approvisionnera entre autres les camions des supermarchés Carrefour, partenaire du projet. « Elle fournira également d’ici fin 2018 de l’azote liquide pour alimenter les camions disposant d’un groupe froid cryogénique pour le transport réfrigéré de produits d’alimentation », a indiqué Air Liquide.

Le reliquat végétal obtenu à la fin du processus de méthanisation sera quant à lui utilisé par Planète Végétal dans ses champs comme fertilisant naturel, afin de produire une partie des légumes sans résidu de pesticides. Reste désormais à mettre le projet en pratique.

Image
https://www.flotauto.com/unite-methanis ... 80626.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par energy_isere » 30 juil. 2018, 08:44

Damned!
Dans le Lot, les résidus de la méthanisation polluent les sols

18 juillet 2018 / Jean-Louis Lasserre

Le Lot connaît un fort développement de la méthanisation, ce procédé de production de gaz à partir de déchets organiques. Or, selon l’auteur de cette tribune, la solution choisie dans le département d’épandage massif des résidus menace directement la faune et les eaux potables.

.........
https://reporterre.net/Dans-le-Lot-les- ... t-les-sols

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7721
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par phyvette » 30 juil. 2018, 11:02

Comme quoi toutes les bonnes idées développées de façons massives finissent toujours en catastrophes environnementales.
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par energy_isere » 05 sept. 2018, 15:56

Biométhane : +32 % de capacité d’injection au premier semestre 2018


le 5 septembre 2018

Fin août, le ministère de la transition écologique et solidaire a publié le nouveau tableau de bord de l’injection de biométhane dans les réseaux de gaz français : une capacité supplémentaire de 224 GWh/an a été installée lors du premier semestre 2018.

Au 30 juin dernier, on dénombrait 58 installations d’injection de biométhane dans les réseaux de gaz naturel, « après production et épuration de biogaz », précise le tableau de bord du ministère. La capacité totale s’élève à 920 GWh/an, soit 32 % de plus qu’en 2017.

Ainsi, en six mois, une capacité supplémentaire de 224 GWh/an a été installée, contre 123 GWh/an au premier semestre 2017. « Près de 70% du paysage est constitué de petites installations d’une puissance inférieure à 15 GWh/an, qui représente 44% de la puissance totale installée », est-il indiqué. Par ailleurs, les unités de méthanisation représentent quatre installations sur cinq, « avec une capacité de 759 GWh/an au 30 juin ». La production de biométhane a également augmenté de 15 % entre le premier et le second trimestre et atteint 166 GWh.

Le ministère rappelle également que « La capacité des 485 projets en file d’attente dépasse 10 TWh/an à la fin du deuxième trimestre 2018, en hausse de 31 % depuis le début de l’année ».

Ile-de-France, Grand Est et Hauts-de-France en tête de l’injection

Les régions Grand-Est, Hauts-de-France et Ile-de-France concentrent à elles trois 47 % des capacités installées, et 53 % des injections du premier semestre 2018. L’Ile-de-France est championne de l’injection, avec 71 GWh injectés en 2018, suivie par le Grand-Est (56 GWh) et les Hauts-de-France (37 GWh). A noter qu’aucune nouvelle capacité n’a été installée dans les Hauts-de-France, en Bourgogne-Franche-Comté et en Auvergne-Rhône-Alpes. Par ailleurs, la région Paca ne dispose encore d’aucune installation.
http://www.environnement-magazine.fr/en ... e-2018.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par energy_isere » 11 sept. 2018, 22:43

Energie: l'agriculture doit accélérer son passage à la méthanisation


AFP le 11 sept. 2018

Seulement 500 unités de méthanisation sont en activité en France, alors que le ministère de la Transition écologique entend accélérer le développement de cette filière d'énergie renouvelable, a-t-on appris mardi lors d'une rencontre dans le cadre du salon de l'élevage (Space) à Rennes.

"Il s'agit d'un développement très modeste par rapport aux objectifs de (l'ancien ministre de l'Agriculture) Stéphane Le Foll et par rapport à ce qui se fait dans d'autres pays européens", a constaté Gilles Petitjean, directeur de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) Bretagne.

Sur ces 500 unités au plan national, 80% sont d'origine agricole, les autres étant le fait, par exemple, de collectivités ou d'usines, en particulier dans l'agro-alimentaire.

Lancé au printemps 2013 par M. Le Foll et la ministre de l'Ecologie, Delphine Batho, le plan "Énergie Méthanisation Autonomie Azote" (EMAA) prévoyait "1.000 méthaniseurs à la ferme en 2020", avec le double objectif de réduire les engrais chimiques en les remplaçant par l'azote issu des effluents d'élevage et de développer les énergies renouvelables dans le cadre de la transition énergétique.

Fin mars, le ministère de la Transition écologique a annoncé une série de mesures visant à accélérer le développement de cette filière, permettant d'envisager un nouveau souffle pour la méthanisation.

Celle-ci permet de produire du gaz -- à partir de la fermentation de résidus de l'agriculture ou de déchets ménagers notamment -- qui peut être ensuite injecté dans le réseau gazier ou être brûlé pour produire de l'électricité.

La loi de transition énergétique fixe l'objectif que 10% du gaz soit d'origine renouvelable en 2030.

Autre avantage de la méthanisation en agriculture: permettre une diversification et une source de revenus supplémentaires pour les exploitations agricoles, a rappelé M. Petitjean.

Actuellement, environ 80 unités de méthanisation agricole fonctionnent en Bretagne. "Il faut qu'on arrive à atteindre 50 à 100 installations par an" dans la région, a fait valoir le représentant de l'Ademe.

Comparé aux autres sources d'énergie renouvelable, l'un des avantages de la méthanisation est sa "flexibilité". Cette technique a "une capacité d'adapter sa production en temps réel": produire davantage ou moins, selon les nécessités à un moment donné, a souligné Jean-Philippe Lamarcade, directeur régional Enedis.

La méthanisation peut également fournir du gaz qui a une "grande capacité de stockage, contrairement à l'électricité", a développé Éric Feuillet, chef de projet biométhane chez GRDF. On compte actuellement "50/60 installations de biométhane rattachée au réseau en France", a-t-il précisé.

Souvent citée en exemple, la comparaison avec l'Allemagne, qui comptait elle 2.300 unités de méthanisation en 2017, s'avère difficile, ont estimé les participants, car "ici, on travaille des déchets, alors qu'en Allemagne, ils mettent du maïs" dans leurs unités.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ion-180911

Avatar de l’utilisateur
moulino51
Charbon
Charbon
Messages : 290
Inscription : 21 août 2018, 20:54
Localisation : a proximité de Reims
Contact :

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par moulino51 » 11 sept. 2018, 23:21

phyvette a écrit :
30 juil. 2018, 11:02
Comme quoi toutes les bonnes idées développées de façons massives finissent toujours en catastrophes environnementales.
C'est toujours comme ça

Une future unité de méthanisation a quelques km de chez moi, ce serait un groupement de producteur en agriculture intensive qui seraient actionnaires du projet, bonjour l'odeur :oops: :oops:

On se met du charbon de bois dans le nez pour ne pas sentir :?:


"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10239
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par mobar » 12 sept. 2018, 08:14

Ce qui sent ce sont surtout les déchets qui sont traités
Le digestat qui est évacué est bien moins odorant, surtout lorsqu'il est épandu par pendillard ou déshydraté
36 000 t par an c'est une capacité moyenne, la production de biodéchets de 150 000 habitants, pas de quoi fouetter un chat

Les installations de métha des métropoles sont de capacité bien plus importante
Avec 70 habitants au km² dans la Marne, cette installation ne devrait pas déranger grand monde
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
moulino51
Charbon
Charbon
Messages : 290
Inscription : 21 août 2018, 20:54
Localisation : a proximité de Reims
Contact :

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par moulino51 » 12 sept. 2018, 08:28

L'agglo Rémoise c'est la moitié du Dpt, il y a déjà l’épandage de la sucrerie, les arrosages de luzernes avec un jus nauséabond qui vient sans doute aussi de la sucrerie
La station de Méthanisation ne serait que la cerise sur le gâteau.

Ici on est au cœur de l'intensif-intensif



"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10239
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par mobar » 12 sept. 2018, 09:08

Quand les agriculteurs épandent du lisier brut ou de la litière de volaille, les riverains sont aussi parfumés généreusement
Place de la Concorde, tu as pas les mêmes fragrances
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
moulino51
Charbon
Charbon
Messages : 290
Inscription : 21 août 2018, 20:54
Localisation : a proximité de Reims
Contact :

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par moulino51 » 12 sept. 2018, 11:27

Ha mais si, car dans mon inventaire j'ai oublié le poulailler industriel a moins d'un km de ce village, vachette ça chlingue grave quand tu passe a coté (c'est un poulailler ou les bêtes sont confinées a 100 %).



"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10239
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par mobar » 12 sept. 2018, 16:04

La litière de volaille, c'est top moumoute :arrow:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par energy_isere » 22 sept. 2018, 13:28

Une unité de méthanisation voit le jour au zoo de Thoiry

21 set 2018
........
Lire http://www.zoonaute.net/2018/09/21/methanisationthoiry/

5 millions d'investissement directs dans l'installation.


Et aussi
Inaugurée ce 22 septembre, Thoiry Bioénergie est une nouvelle unité de méthanisation qui transforme les déchets verts locaux en énergie et en engrais naturel. À Thoiry, on trouve désormais le premier parc animalier et le premier château au monde chauffés au biométhane par injection

Et si le parc zoologique de Thoiry (78) fabriquait lui-même son énergie verte ? C'est le défi que s'est lancé Colomba de La Panouse, directrice du zoo, en 2015. En septembre 2018, le défi est relevé avec le soutien de la Région : une unité de méthanisation chauffant une partie des 160 ha du parc est inaugurée. Aux commandes : Sylvie Fleury, ingénieure dans les énergies renouvelables, aujourd’hui directrice d’exploitation de Thoiry bioénergie.


Des déchets pour matières premières

L'usine ultraperfectionnée se situe sur une surface de 1 hectare, cloturée, à la lisière du zoo. On y traite des déchets verts pour les transformer en gaz. On parle ici de méthanisation par voie sèche. un processus très vertueux qui ne necessite pas d'eau.

Les matières premières sont stockées aux abords des installations techniques, dans un entrepôt dédié : fumier des animaux du zoo récolté toutes les deux semaines, déchets végétaux et agricoles (huile de colza, pailles, fruits et légumes, boues, lisiers, farines...) fournis par les partenaires de Thoiry Bioénergie et situés à moins de 15 km (paysagistes, agriculteurs, festivals)... Ce ne sont pas moins de 20.000 tonnes d’intrants qui seront utilisés chaque année.


Au cœur de l’usine à gaz

Une fois les matières premières acheminées sur le site, elles connaissent plusieurs étapes complexes de transformation jusqu’à l’état de digestat solide et de gaz. Elles sont affinées par un premier broyeur et un deuxième défibre la paille. Un convoyeur permet ensuite d’obtenir 2 mélanges séparés. Le digestat solide est alors stocké. Le parcours continue pour transformer le deuxième mélange en gaz. Durant 20 jours, les déchets sont traités dans un digesteur, chauffés à 55°C, agités, compressés par un système de pistons. Dernière étape : l’épuration. Filtré, séché et chauffé, le gaz obtenu est du biométhane. Il est prêt à rejoindre le réseau de distribution GRDF.


Où va le biométhane produit ?

Les premiers bénéficiaires du gaz obtenu grâce aux déchets verts sont les occupants du zoo : les animaux. 3 bâtiments sont chauffés par le gaz maison : la maison des girafes, qui ne mesure pas moins de 7 m de haut ; l’arche des petites bêtes, 600 m² demandant une parfaite maîtrise de la température avec des murs épais en chaux chanvre et une toiture végétalisée ; et la maison des éléphants, qui abrite Benjamin, le résidant le plus productif en matière première. Le château du parc est aussi le premier au monde chauffé à l’énergie verte, tout comme 9 communes des Yvelines, à proximité. Le digestat solide sert quant à lui d'engrais naturel pour fertiliser le zoo et les cultures environnantes.
https://www.iledefrance.fr/toutes-les-a ... -de-france

Avatar de l’utilisateur
moulino51
Charbon
Charbon
Messages : 290
Inscription : 21 août 2018, 20:54
Localisation : a proximité de Reims
Contact :

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par moulino51 » 22 sept. 2018, 13:37

surtout lorsqu'il est épandu par pendillard

Tiens une expression que je ne connaissais pas merci ami Gogole.
L'épandage actuel des effluents de la sucrerie vers la luzerne et faite par un système sur roue avec rampe d'arrosage, c'est le tuyau qui tire l'ensemble en bout de champ (je n'ai pas de photos).



"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59684
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Méthanisation / Biogaz

Message par energy_isere » 22 sept. 2018, 13:44

moulino51 a écrit :
22 sept. 2018, 13:37
surtout lorsqu'il est épandu par pendillard

Tiens une expression que je ne connaissais pas merci ami Gogole.
L'épandage actuel des effluents de la sucrerie vers la luzerne et faite par un système sur roue avec rampe d'arrosage, c'est le tuyau qui tire l'ensemble en bout de champ (je n'ai pas de photos).

C'est quoi cette histoire de sucrerie ?

Répondre