Débat : Brésil, l'éthanol comme carburant

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par Alturiak » 08 mars 2009, 21:26

sceptique a écrit :Enfin, les biocarburants, même le Jatropha, (pour les moteurs diesel d'ailleurs que tu n'aimes guère) ont abondamment prouvés leur inutilité.
J'ai dû louper un épisode. :oops: Y aurait-il moyen de m'expliquer ? Je cro(yai)s que l'EROEI de certaines plantes (canne à sucre par exemple) n'était pas si ridicule que cela. (Mais l'EROEI ne fait pas tout, certes.) Je cro(yai)s que les brésiliens s'en servaient pas mal (80% de leur conso de carburant auto ?)

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par sceptique » 08 mars 2009, 21:44

Alturiak a écrit :
sceptique a écrit :Enfin, les biocarburants, même le Jatropha, (pour les moteurs diesel d'ailleurs que tu n'aimes guère) ont abondamment prouvés leur inutilité.
J'ai dû louper un épisode. :oops: Y aurait-il moyen de m'expliquer ? Je cro(yai)s que l'EROEI de certaines plantes (canne à sucre par exemple) n'était pas si ridicule que cela. (Mais l'EROEI ne fait pas tout, certes.) Je cro(yai)s que les brésiliens s'en servaient pas mal (80% de leur conso de carburant auto ?)
Attention ! Hors sujet.
Moi aussi je croyais ...
Il s'avère que ces plantations énergétiques tropicales ratiboisent directement (huile de palme en Indonésie) ou indirectement (au Brésil les plantations classiques sont repoussées dans la foret amazonienne) la forêt tropicale. Avec une cascade de catastrophes environnementales et climatiques à la clé.
Fin HS
Des véhicules électriques "optimaux" alimentés, par exemple, par des panneaux solaires ont un "bilan" très supérieur.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13581
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par GillesH38 » 08 mars 2009, 21:48

Alturiak a écrit :
sceptique a écrit :Enfin, les biocarburants, même le Jatropha, (pour les moteurs diesel d'ailleurs que tu n'aimes guère) ont abondamment prouvés leur inutilité.
J'ai dû louper un épisode. :oops: Y aurait-il moyen de m'expliquer ? Je cro(yai)s que l'EROEI de certaines plantes (canne à sucre par exemple) n'était pas si ridicule que cela. (Mais l'EROEI ne fait pas tout, certes.) Je cro(yai)s que les brésiliens s'en servaient pas mal (80% de leur conso de carburant auto ?)
50 % je crois. Pour 1/5e des voitures par habitant par rapport à la France, donc ça correspond à 10% de la conso pétrolière française par habitant, à peu près ce qu'on pourrait produire en France par habitant donc.
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par Alturiak » 08 mars 2009, 22:42

J'avais vu pour le HS.
sceptique a écrit :Il s'avère que ces plantations énergétiques tropicales ratiboisent directement (huile de palme en Indonésie) ou indirectement (au Brésil les plantations classiques sont repoussées dans la foret amazonienne) la forêt tropicale. Avec une cascade de catastrophes environnementales et climatiques à la clé.
Ok. Je ne pensais pas que tu avais en tête autre chose que la partie purement énergétique de l'affaire.

parisse
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1041
Inscription : 30 mai 2005, 08:42
Contact :

Re: [véhicule électrique] La voiture électrique, une solution ?

Message par parisse » 09 mars 2009, 16:28

GillesH38 a écrit :
Alturiak a écrit :
sceptique a écrit :Enfin, les biocarburants, même le Jatropha, (pour les moteurs diesel d'ailleurs que tu n'aimes guère) ont abondamment prouvés leur inutilité.
J'ai dû louper un épisode. :oops: Y aurait-il moyen de m'expliquer ? Je cro(yai)s que l'EROEI de certaines plantes (canne à sucre par exemple) n'était pas si ridicule que cela. (Mais l'EROEI ne fait pas tout, certes.) Je cro(yai)s que les brésiliens s'en servaient pas mal (80% de leur conso de carburant auto ?)
50 % je crois. Pour 1/5e des voitures par habitant par rapport à la France, donc ça correspond à 10% de la conso pétrolière française par habitant, à peu près ce qu'on pourrait produire en France par habitant donc.
J'avais en tete environ 10Mtep/an pour le Bresil. Soit 10% de la conso francaise pour 15* la superficie francaise et des conditions climatiques probablement plus favorables (sans parler de la facon dont est recolte la canne a sucre).

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 09 mars 2009, 19:45

Une filiale de Petrobras veut investir 2.4 milliards de $ dans l' éthanol et le biodiesel sur la période 2009-2013.
Plus 400 millions de $ pour faire des pipelines à éthanol.

Energy Giant Petrobras To Invest $2.4B In Ethanol, Biodiesel

March 6, 2009

Petrobras Biocombustivel, the biodiesel arm of the Brazilian state-owned energy giant Petrobras, will invest $2.4 billion in biodiesel and ethanol production over the 2009-2013 period.

Details of the proposed investment were unveiled Wednesday in the company’s new business plan.

Petrobras intends to invest 80% of the $2.4 billion in ethanol and the remaining 20% in biodiesel. A full 91% of production will be in Brazil.

The investment represents an 87% increase in funding for ethanol and biodiesel compared to the 2008-2012 business plan and is part of the company’s $2.8 billion investment in the biofuels sector. The remaining $400 million will go toward infrastructure, like ethanol pipelines.

Petrobras has earmarked another $530 million for biofuel research, which could include buying stakes in research companies – or entire companies.

"It is possible to acquire technology companies both in Brazil and abroad," said Alan Kardec, the company's president, "We may buy them to assure the technological acceleration of our projects."

Petrobras’ goal is domestic production of 640 million liters of biodiesel by 2013. To achieve this, it plans to build a new plant in northeastern Brazil and is considering purchasing two others.
http://cleantechbrief.com/node/263

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Débat : Brésil, l'éthanol comme carburant

Message par energy_isere » 06 avr. 2009, 13:13

Le potentiel de l'éthanol de manioc au Brésil

http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /58516.htm

La production d'ethanol à partir de manioc peut être moins chère que celle réalisée à partir de la canne à sucre. C'est en tous cas le postulat émis par Cláudio Cabello, le directeur du Centre sur les racines et amidons tropicaux (Cerat).
Même si elle n'est encore qu'au stade expérimental au Brésil, l'obtention d'ethanol à partir de manioc est une réalité qui devient chaque jour plus proche. Cette racine originaire d'Amazonie présente un haut potentiel énergétique, en plus de la facilité à être transformée en alcool, et pourrait d'ici peu servir à la production de biocarburants.


long développement dans Enerzine :
http://www.enerzine.com/6/7328+le-poten ... esil+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Débat : Brésil, l'éthanol comme carburant

Message par energy_isere » 05 juin 2009, 12:54

BP et Pertrobras vont investir 3.4 milliard de $ dans le secteur de l' éthanol de canne à sucre :
BP, Petrobras to invest more than $3B in Brazil's ethanol sector

BIO SmartBrief | 06/03/2009

BP and Petrobras have announced plans to invest at least $3.4 billion in building and buying biofuel plants in Brazil, as well as conducting studies on new technologies to improve the country's cane-based ethanol. The oil companies said they believe the demand for the renewable fuel from foreign countries will increase despite the slow growth in recent years. Reuters (06/02)
http://www.smartbrief.com/news/bio/stor ... CD66BEC4C9

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Débat : Brésil, l'éthanol comme carburant

Message par energy_isere » 27 oct. 2009, 19:40

Les Brésiliens délaissent l’éthanol

Le 22 octobre 2009

La forte hausse des cours du sucre pèse sur la consommation d’agrocarburant.

De nombreux automobilistes brésiliens, qui font le plein de leurs véhicules avec de l’éthanol à base de canne à sucre, se tournent désormais vers l’essence suite à la hausse des prix du sucre qui rend l’agrocarburant plus onéreux dans plusieurs Etats du pays. En quelques mois, le prix de l’éthanol à la pompe a gagné 50 %. Les raffineurs, profitant de la hausse des cours du sucre, au plus haut depuis près de trente ans, vont privilégier sa production au détriment de l’éthanol, pour répondre au déficit mondial de la denrée. Selon Paulo Mizutani, directeur de la division sucre et éthanol de Cosan, le principal producteur brésilien des deux produits, la demande de l’agrocarburant est passée de 2 milliards de litres à 1,6 milliard par mois dans la région du centre-sud. Une situation qui devrait durer « jusqu’au mois de mars lorsque la nouvelle récolte de canne à sucre arrivera ».

Les statistiques du National Petroleum Agency indiquent que le prix de l’éthanol dépasse le seuil de 70 % du prix de l’essence, dans les Etats du sud du Minas Gerais et de Santa Catarina, au-delà duquel l’agrocarburant revient plus cher que son homologue pétrolier. A São Paulo et à Rio de Janeiro, celui-ci atteint respectivement 60 et 67 %. Un plein d’éthanol permet de parcourir seulement 70 % du kilométrage d’un plein d’essence en raison d’un moindre rapport énergétique. Cependant, avec de l’éthanol, justifie Mizutani, « votre automobile est plus rapide. Elle est propre, et l’énergie renouvelable est brésilienne. Je pense que les consommateurs ne doivent pas regarder uniquement le côté économique, mais tous ces aspects ».
http://indices.usinenouvelle.com/energi ... hanol.2477

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Débat : Brésil, l'éthanol comme carburant

Message par energy_isere » 29 oct. 2009, 20:24

Un géant mondial de la transformation de la canne à sucre est né

Le 29 octobre 2009 Usine Nouvelle

En prenant 60 % du brésilien Santelisa Vale, le groupe français Louis Dreyfus devient le numéro deux du secteur.

La reprise de Santelisa Vale, le numéro deux brésilien, par la filiale locale de Louis Dreyfus, LD Commodities Bioenergia, va créer le deuxième transformateur de canne à sucre, derrière le numéro un du secteur, son compatriote Cosan. Santelisa Vale a été créé en 2007 par la fusion des groupes Vale do Rosario et Santa Elisa. La nouvelle entreprise, LDC-SEV, sera détenue à 60 % par Louis Dreyfus, 18 % par les actionnaires de Santelisa Vale, 9 % par des investisseurs tiers et 13 % par Goldman Sachs et la banque de développement brésilienne BNDES, a indiqué Bruno Melcher, le directeur exécutif de LDC-SEV. Louis Dreyfus et ses partenaires financiers ont engagé 800 millions de reals (460,6 millions de dollars) dans l’opération. Le groupe français assumera également un passif non précisé de Santelisa Vale, qui pourrait s’élever à 2,2 milliards de reals. La valeur de la nouvelle entité est estimée à 8 milliards de reals.


LDC-SEV contrôlera treize unités de production de sucre et de bioéthanol, pour une capacité de broyage de 40 millions de tonnes de canne à sucre. Des investissements seront engagés dans l’avenir pour augmenter la production des deux produits, indique Melcher : « la production brésilienne de sucre représente 40 % du marché mondial et elle devrait augmenter dans les prochaines années. La demande locale d’éthanol va également augmenter, et son potentiel à l’exportation est énorme. Afin de répondre à une demande croissante de sucre et d’agrocarburant, la production brésilienne de canne à sucre va devoir croître de 30 millions de tonnes par an. C’est pour cela que de nouveaux projets sont essentiels. » D’autre part, ajoute-t-il, des investissements vont être fait afin d’augmenter les capacités de production d’électricité par cogénération en brûlant les bagasses de canne à sucre.

Par cette reprise, LDC-SEV va également récupérer les 73 % détenus par Santelisa Vale dans le brésilien Crystalsev. Ce dernier produit plus de 2 millions de tonnes de sucre et 1 milliard de litres d’éthanol par an. Avec 17 unités de production, Crystalsev transforme environ 40 millions de tonnes de canne à sucre, soit 8 % de la production brésilienne. En 2011, le groupe espère dépasser les 60 millions de tonnes qui produiront 4 millions de tonnes de sucre et plus de 2 milliards de litres d’éthanol.

Par contre, LDC-SEV pourrait achever sa participation dans le producteur d’agrocarburants Tropical Bioenergia, joint venture entre Louis Dreyfus, BP et le brésilien Maeda.
http://indices.usinenouvelle.com/matier ... st-ne.2493

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Débat : Brésil, l'éthanol comme carburant

Message par energy_isere » 25 nov. 2009, 19:51

La canne à sucre pour remplacer le charbon

Le 25 novembre 2009 Usine Nouvelle

Brazilian Pellet va transformer la bagasse en boulettes biocombustibles.

Trois membres italiens et britannique de la holding First Place Investments, basée au Luxembourg, viennent d’annoncer leur intention de construire, via leur start-up Brazilian Pellet, plusieurs unités de transformation de la bagasse de canne à sucre en pellets pour alimenter des chaudières industrielles. La première phase du projet, au cours du premier trimestre 2010, sera financée au deux tiers par un emprunt de 45,5 millions de dollars auprès de l’Inter-American Development Bank (IDB). Les trois membres fondateurs, Diego Maurizio Zannoni, Giancarlo de Filippo et David Instance apporteront, de leur côté, plusieurs millions de dollars. Le coût total du projet devrait atteindre 114 millions de dollars.

Le procédé a nécessité deux ans d’études. Il a été testé avec succès dans un projet pilote, se réjouit Zannoni, qui est également ingénieur en aéronautique. Essent Trading, un trader de produits énergétiques néerlandais propriété de l’électricien allemand RWE, a certifié que les pellets répondaient aux normes européennes des biocombustibles solides.

La première unité de production sera construite dans la province de São Paulo, région qui produit plus de la moitié de la canne à sucre nationale. Les raffineries brésiliennes utilisent généralement leur propre bagasse, résidu de la transformation de la canne, pour produire leur énergie par cogénération. Mais, 20 % de celle-ci, environ 25 millions de tonnes, restent à l’état de déchets, explique Zannoni. « Si vous laissez la bagasse pourrir, elle dégage du méthane, un gaz 20 % plus dangereux pour l’atmosphère que le dioxyde de carbone, précise Ivan Nuñez de l’IDB. En la brûlant, au contraire, vous obtenez des crédits carbones. »

D’ici à 2015, Brazilian Pellets espère atteindre un niveau de 520 000 tonnes de pellets par an, permettant de produire 2 420 GWh d’électricité dans des unités de production fonctionnant au charbon. L’entreprise compte s’implanter en Europe, où les entreprises utilisent de plus en plus de biocombustibles, afin de réaliser les objectifs de réduction de 20 % de leurs émissions de gaz à effet de serre.
http://indices.usinenouvelle.com/energi ... arbon.2562

il ya une grosse erreur sur le méthane.
C' est pas 20% plus "dangereux" que le CO2, mais 20 fois plus nocif que le CO2 en terme d'effet de serre.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Débat : Brésil, l'éthanol comme carburant

Message par energy_isere » 05 janv. 2010, 18:55

Le brésilien Petrobras monte des projet dans l' éthanol avec des Chinois de Petrochina International Co. Ltd.
L' objectif des Chinois ets ensuite d' importer de l' éthanol en Chine pour le mélanger à l' essence.

Petrobras invests more in ethanol production

Dec 28, 2009 Oil & Gas Journal

Brazil’s state-run Petroleo Brasileiro SA (Petrobras) has entered into two new agreements aimed at further enhancing its presence in the fuel-ethanol market.

Petrobras subsidiary Petrobras Biocombustível SA (PBio) and Petrochina International Co. Ltd. signed a 6-month memorandum of understanding for joint studies to assess the technical and economic feasibility of developing ethanol production projects in Brazil.

Petrobras said the agreement comes as large areas in China need to mix ethanol with gasoline and that China has insufficient supplies. For its part, Brazil already mixes ethanol with gasoline in a combination that includes 25% ethanol.

The MOU with Petrochina follows an earlier agreement in which PBio acquired 40.4% of shares in Minas Gerais sugarcane ethanol distillery Total Agroindustria Canavieira for 150 million reais.

Petrobras said Total has a distillery in Bambui in Minas Gerais, with the capacity to produce 100,000 cu m/year of anhydrous ethanol. It said the partnership seeks to raise installed capacity to 203,000 cu m/year.

Petrobras said participating in ethanol is in line with the firm’s strategic plan, and will help meet its ethanol production and marketing goals. Altogether, Petrobras envisages investments of $2.4 billion for ethanol and biodiesel production in 2009-13.

Petrobras currently accounts for 15% of existing ethanol capacity in Brazil, which is the world's largest producer and exporter of sugarcane-based ethanol.
http://www.ogj.com/index/article-displa ... vests.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Débat : Brésil, l'éthanol comme carburant

Message par energy_isere » 19 janv. 2010, 12:37

Petrobras met en service une centrale electrique thermique de 45 megaWatt fonctionnant au Gaz ou à l' ethanol.
Brazil's Petrobras To Open 1st Ethanol Power Plant Unit

SAO PAULO -(Dow Jones)

Brazil's state-run oil company Petroleo Brasileiro S/A, or Petrobras, will officially open the country's first ethanol-fueled power-generating unit Tuesday, the company said in a statement.
The company has adapted one 45-megawatt turbine at its Juiz de Fora power plant to be used with ethanol or gas.
Brazil is the world's largest ethanol producer, which it derives from sugarcane.
http://www.easybourse.com/bourse/actual ... nit-785565

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Débat : Brésil, l'éthanol comme carburant

Message par energy_isere » 26 janv. 2010, 12:55

Les Brésiliens veulent construire des réserves d' éthanol pour mieux controler les aléas de production (pénuries/excédents) et mieux stabiliser le marché et les prix.

Ca devrait étre gigantesque vu les investissements prévus : 1.37 milliards de $ !
Brazil to Create Ethanol Reserves

SAO PAULO – Brazilian state development bank BNDES plans to establish a credit line of 2.5 billion reais (about $1.37 billion) to create ethanol reserves to deal with future shortages and spikes in the price of the alternative fuel, Agriculture Minister Reinhold Stephanes said.

The reserves will help stabilize Brazil’s ethanol market, which has seen prices rise in the wake of heavy rains that affected the sugar harvest, Stephanes told the official Agencia Brasil news agency.

“Starting in April or May, the market should normalize and it is believed that there will be more than enough ethanol, even if sugar demand remains strong, to create reserves, since there will be excess production,” the agriculture minister said.

The price of ethanol has risen by nearly 6 percent in recent months, forcing the government to order a reduction in the ethanol-gasoline mix used in Brazil.

As of Feb. 1, the percentage of ethanol mixed into gasoline will drop from 25 percent to 20 percent for 90 days.

Ethanol, made from crops such as sugar cane and corn, is basically grain alcohol. The alternative fuel is usually mixed with unleaded gasoline and can be pumped into vehicles at existing service stations.

Brazil, the world’s largest producer and No. 1 exporter of ethanol made from sugar cane, has weighed importing corn-based ethanol from the United States because the price on the U.S. market makes it more profitable than the domestic product.

“At this time, for example, everything indicates that, with the price ethanol hit, it would be worth it more to import. I believe that the duty (of 20 percent on ethanol imports) should be lifted. If the price goes up more, the market could then import” the fuel, Stephanes said.
http://www.laht.com/article.asp?Article ... ryId=13280

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8479
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Débat : Brésil, l'éthanol comme carburant

Message par kercoz » 26 janv. 2010, 18:22

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2969
Même la Banque mondiale, contre toute attente, avait reconnu le 4 juillet 2008 que les biocarburants ont provoqué une hausse des prix du marché mondial de l’alimentation de 75% - bien plus élevée que ce qui était estimé jusqu’alors. Ce chiffre contredit les affirmations du gouvernement américain qui prétend que les combustibles d’origine végétale contribuent pour moins de 3% à la hausse des prix de l’alimentation. (...) La hausse des prix des produits alimentaires a rejeté 100 millions de personnes dans le monde en dessous du seuil de pauvreté, estime la Banque mondiale, et elle a provoqué des émeutes du Bangladesh à l’Égypte.

Le rapport indique que la production de biocarburants a déstabilisé les marchés de produits alimentaires de trois façons. Tout d’abord, il a détourné des céréales de l’usage alimentaire, avec plus d’un tiers du maïs poussant aux États-Unis, qui est maintenant utilisé pour produire de l’éthanol et près de la moitié des huiles végétales dans l’UE, destinées à la production de biodiesel. Deuxièmement, les agriculteurs ont été encouragés à réserver des terres pour la production de biocarburants. En troisième lieu, cela a suscité une spéculation financière sur les céréales, augmentant encore les cours.(4)
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Répondre