industrie du papier, liqueur noire, écorce

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

industrie du papier, liqueur noire, écorce

Message par Raminagrobis » 08 janv. 2018, 21:54

je m'étonne qu'en 15 ans d'oléocène on n'ait jamais parlé de la liqueur noire, car c'est l'un des plus gros gisements de biomasse. Même si son utilisation est largement captive.

De quoi cause-t-on?

70% de la production mondiale de pâte à papier se fait selon le procédé kraft. La matière premier, c'est à dire du bois ou une alternative (paille, bagasse...) est formée de 40 à 50% de cellulose, le reste étant de la lignine et de l'hémicellulose. seule la cellulose est gardée (à l'inverse d'autres types de pâtes à papier).

Pour celà, on broie le bois et on le mélange avec une solution de soude et de soufre, la liqueur blanche. Celà digère la lignine et la cellulose, on obtient un mélange appelé la liqueur noire. La liqueur contient donc plus de la moitié de l'énergie du bois de départ.

Dans les années 20-30, la liqueur noire était parfois simplement rejetée dans les rivières, avec un grave impact environnemental. Mais rapidement, les papetiers ont compris qu'il était intéressant de réutiliser les produits chimiques et de valoriser l'énergie de la lignine et de l'hémicellulose.

Les usines de papier se sont donc dotées de chaudières de récupération. On commencer par concentrer la liqueur noire autant que possible, puis on la brûle dans une chaudière, et on récupère les cristaux pour les réutiliser. La chaudière produit la vapeur utilisée par l'usine et alimente aussi en général une turbine à vapeur qui alimente toute l'usine en électricité.

Au fil du temps, les rendements énergétiques se sont améliorés, et maintenant les usines à papier disposent d'un excédent : la liqueur noire couvre plus que leurs besoins en énergie. Beacoup vendent de l'électricité, parfois aussi de la chaleur.

La production mondiale de pâte à papier de procédé kraft est de 135 Mt/an. La matière organique de la liqueur noire se chiffre donc à quelques 150 Mt/an. C'est de l'ordre de 50 Mtep, c'est une énergie renouvelable importante.

Bien sur, elle est largement captive : elle est utilisée avant tout pour l'industrie du papier elle même, et celà continuera sans doute. Mais l'excédent pourrait être accru grace à la technologie de gasification appliquée à la la liqueur, suivie d'une cogénération. Il y a aurait alors moyen d'utiliser une fraction du gaz produit autrement : par exemple produire du méthanol ou des carburants fischer-tropsh. Pas mal de projets de recherche là dessus.
Toujours moins.

chakiroul
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 340
Inscription : 25 déc. 2017, 20:11

Re: industrie du papier, liqueur noire, écorce

Message par chakiroul » 08 janv. 2018, 22:03

Merci pour l'info.
Et tu as calculé que le rendement énergétique serait meilleur en passant par la gasification plutôt que par la combustion directe ? La cogénération devrait être possible aussi à partir de la liqueur dans la turbine à combustion.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: industrie du papier, liqueur noire, écorce

Message par Raminagrobis » 08 janv. 2018, 22:04

Je ne sais pas si on mettre directement la liqueur dans une turbine à combustion, c'est bourré de flotte et soude. :-k
Toujours moins.

emmort
Condensat
Condensat
Messages : 592
Inscription : 25 févr. 2009, 21:48
Localisation : Ans (Belgique)

Re: industrie du papier, liqueur noire, écorce

Message par emmort » 08 janv. 2018, 22:16

Avez-vous déjà vu de la liqueur dense? Cela ressemble à de l'huile et pue la rage! J'ai travaillé à la désodo des réservoirs de liqueurs dense chez Burgos Ardennes. On rentre avec des masques à oxygène et on n'arrive pas à retirer l'odeur avant 3 jours malgré les douches!!!!

A manipuler avec milles précautions! Laissez cela dans les papeteries pour valorisation sur place.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: industrie du papier, liqueur noire, écorce

Message par Raminagrobis » 08 janv. 2018, 22:22

Personne parle de vendre la liqueur noire en magasin hein ! Toutes les hypothèses de valorisation se basent sur une transformation sur site.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9138
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: industrie du papier, liqueur noire, écorce

Message par mobar » 08 janv. 2018, 22:49

La liqueur noire des papeteries sont utilisées depuis des lustres par les papetiers pour produire la vapeur de leur process, il n'y a pas de marché des liqueurs noires
En plus c'est une cochonnerie dont personne ne voudrait
Le bruler sur site évite que cela devienne un déchet et coute à éliminer!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: industrie du papier, liqueur noire, écorce

Message par Raminagrobis » 08 janv. 2018, 22:54

Tu as lu mon post? C'est exactement ce que je dis, mais j'ajoute qu'il y a un excédent, c'est à dire que la liqueur fait plus que couvrir les besoins en énergie.
Toujours moins.

chakiroul
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 340
Inscription : 25 déc. 2017, 20:11

Re: industrie du papier, liqueur noire, écorce

Message par chakiroul » 09 janv. 2018, 00:19

Ton post était très clair Raminagrobis. Il s'agissait bien d'excédent par rapport à l'auto-consommation, et si tu n'avais pas explicité qu'une autre utilisation potentielle serait faite sur site, mobar a bien vite remplacé un point d'interrogation par une affirmation péremptoire. :-"

Ok si la technique existe, reste à savoir si techno-économiquement ce serait viable. Mais pour l'instant au stade de la R&D, c'est ça ?

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8311
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: industrie du papier, liqueur noire, écorce

Message par kercoz » 09 janv. 2018, 06:54

Raminagrobis a écrit :
08 janv. 2018, 22:54
Tu as lu mon post? C'est exactement ce que je dis, mais j'ajoute qu'il y a un excédent, c'est à dire que la liqueur fait plus que couvrir les besoins en énergie.
Il faudrait regarder de plus près le bilan. Si un déchet a un potentiel valorisable, il a aussi un cout d' élimination. De plus la valorisation nécessite souvent une adjonction de carburant et de comburant et un cout de matériel. L' ensemble de ces facteurs peut très bien cacher une utilisation pas ou peu pertinente du surplus , malgré le cout de son élimination.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9138
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: industrie du papier, liqueur noire, écorce

Message par mobar » 09 janv. 2018, 07:03

Raminagrobis a écrit :
08 janv. 2018, 22:54
Tu as lu mon post? C'est exactement ce que je dis, mais j'ajoute qu'il y a un excédent, c'est à dire que la liqueur fait plus que couvrir les besoins en énergie.
S'il y a un excédent d'énergie sur une papeterie classique, ce n'est pas parce qu'il y a trop de liqueur noire, mais parce qu'il est plus facile et moins couteux de produire la vapeur avec les écorces, du bois et des résidus solides que d'utiliser les liqueurs noires qui nécessitent des installations spécifiques (four, bruleur, stockages ...) et des traitements de fumées sophistiqués

Si on n'utilisait pas les liqueurs noires sur les sites, elles deviendraient un déchet au regard de la règlementation et le papetier devrait payer pour les éliminer. L'élimination des liqueurs noires relève de la réglementation ICPE. Sortir les LN des papeteries crée plus de problèmes qu'il n'en résouds.

Les papetiers ont été subventionnés par les appels d'offres biomasse pour produire une électricité dont ils n'avaient pas besoin et pour obtenir des prix de rachat bien au-dessus du prix du marché de cette électricité, ils ont également produit de la vapeur qui s'est substituée à celle auparavant produite avec les liqueurs noires.
Et aujourd'hui, il veulent nous refiler leur déchets pour qu'on assure à leur place leur élimination. C'est bien dans la logique de l'économie libérale macronienne, on subventionne avec la CSPE des industries privées et on mutualise les couts de l'industrie en les faisant payer au contribuable.
En plus d'aspirer la biomasse grâce à leur réseaux de collecte et d'en faire monter les prix pour les particuliers, less papetiers souhaitent qu'on paye pour les merdes qu'ils produisent. Tu vas mettre les adeptes du BRF en colère, surtout que dans le sud-ouest ou les exemples sont légion. A Tartas, Saint Gaudens et Lectoure, les papetiers ont montré ce qu'ils pouvaient faire!
La subvention pour des chaudières biomasse en papeterie est une arnaque et un détournement d'argent public depuis le début.

Jusqu'à présent, les liqueurs noires n'existent pas, ce sont un flux interne à la papeterie, ce n'est pas un produit commercial, ou veux tu en venir?
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: industrie du papier, liqueur noire, écorce

Message par Alturiak » 09 janv. 2018, 13:17

Mais c'est incroyable, Mobar, lis les posts de Ramina avant de cliquer sur "répondre" !! Tu te méprends sur ce qu'il explique pourtant fort clairement.

[Intervention HS mais qui peut servir à ce que le fil ne parte pas en débat inutile...]


Pour info : 50Mtep ~ 2EJ ~ 0,5% de l'énergie finale mondiale. Pas si mal pour un side product de l'industrie du papier ! Mais il y a environ 3 fois plus (140 Mtep ou 150 milliards de m3) de gaz torchés, et pour le coup pas récupérés du tout, alors que les liqueurs noires le sont donc en grande partie.
Dernière modification par Alturiak le 09 janv. 2018, 13:37, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: industrie du papier, liqueur noire, écorce

Message par energy_isere » 09 janv. 2018, 13:23

La page Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liqueur_noire
La liqueur noire est la liqueur de cuisson issue de la fabrication du papier kraft. Il s'agit d'une solution aqueuse composée des résidus de lignine et d'hémicellulose dissous de la pâte à papier, ainsi que des autres composés chimiques inorganiques utilisés dans le processus de dissolution1. Elle contient en outre plus de la moitié de la teneur énergétique du bois amené dans le lessiveur2. Normalement concentrée jusqu'à 65 % - 80 % par un évaporateur multi-effets, elle est ensuite brûlée à 1 200 °C dans une chaudière de récupération afin de produire de l'énergie et récupérer les produits chimiques de cuisson.
......................

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9138
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: industrie du papier, liqueur noire, écorce

Message par mobar » 09 janv. 2018, 13:45

Alturiak a écrit :
09 janv. 2018, 13:17
Mais c'est incroyable, Mobar, lis les posts de Ramina avant de cliquer sur "répondre" !! Tu te méprends sur ce qu'il explique pourtant fort clairement.

[Intervention HS mais qui peut servir à ce que le fil ne parte pas en débat inutile...]


Pour info : 50Mtep ~ 2EJ ~ 0,5% de l'énergie finale mondiale. Pas si mal pour un side product de l'industrie du papier ! Mais il y a environ 3 fois plus (140 Mtep ou 150 milliards de m3) de gaz torchés, et pour le coup pas récupérés du tout, alors que les liqueurs noires le sont donc en grande partie.
C'est toi qui n'a pas lu, c'est vrai que tu n'es pas très doué pour lire entre les lignes!

Il n'y a de surplus d'énergie liqueur noire en papeterie que parce que des installations subventionnées par les contribuables (chaudière biomasses des AO CRE) ont permis aux papetiers de substituer la vapeur LN qu'il consommaient depuis toujours par de la vapeur provenant des chaudières biomasse.
Cette vapeur est un sous produit fatal de la production d'électricité subventionnée

Ce n'est pas parce que les process papetiers ont été optimisés de quelques % que l'on dégage des dizaines de MW de puissance vapeur, c'est parce que des dizaines de nouveaux MW provenant des centrales biomasse sont disponibles

Arrêtez d'enfumer les béotiens avec des arguments à 100 balles!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9138
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: industrie du papier, liqueur noire, écorce

Message par mobar » 11 janv. 2018, 05:54

Quelques éléments sur ce que sont les liqueurs noires!
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01268144/document
... qui donne une idée de la complexité et des coûts de leur valorisation dès lors qu'on ne voudrait plus les bruler

Sans parler du fait que les procédés actuels des papeteries produisent des LN qui concentrent tous le soufre dans les LN, quand ils n'en rajoutent pas comme les pâtes traités au bisulfite, et que tous les procédés envisagés ou possibles demandent d'éliminer le soufre, cad de changer les process de production industriels des pâtes

On verra ça dans 10, 30 ou 30 ans ... si le papier est toujours un produit d'avenir!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Répondre