Agrocarburants

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
akochan
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 882
Inscription : 15 mai 2008, 19:02
Localisation : même les chats sont surpris par la crise

première, deuxième, troisieme génération, et après?

Message par akochan » 07 févr. 2011, 01:12

Je me pose de plus en plus de questions par rapport à l'utilisation du sol pour y implanter des cultures destinées aux biocarburants et ses conséquences sur la fourniture en énergie. je ne suis pas spécialiste aussi après avoir lu pendant quelques heures sur la question, j'ai l'impression que l'on va vraiment dans le mur à savoir que plus on avance dans les processus et plus on consomme d'énergie pour fabriquer de l'énergie. Je constate d'autre part que contrairement à 2008 ou le prix du blé et du mais s'était effondré avec le pétrole et la crise économique, il en est tout autrement à l'heure actuelle.
Les prix continuent de monter indépendamment des prix du pétrole et je pense que les biocarburants y sont pour beaucoup. Que ce soit le diester de colza et l'éthanol de betteraves chez nous, le mais aux états unis, l'huile de palme en Indonésie, la canne à sucre au brésil, etc... on est vraiment en train d'assécher notre planète pour obtenir des carburants liquides en remplacement du pétrole et pour une illusoire dépendance énergétique vis à vis de pays de plus en plus instables ou qui plutôt n'ont plus envie de se faire plumer par les multinationales étrangères.
Pour tous ces biocarburants, il faut de l'eau. Même pour le jatropah très riche en huile, on le cultive à grand renfort d'irrigation car on s'est aperçu que le rendement n'était absolument pas rentable sans eau!!!
L'EAU va être le gros problème de ce siècle y compris chez nous si on continue sur cette lancée. Les couts de production en agriculture explosent avec les engrais, le pétrole et l'utilisation des machines de plus en plus couteuses du fait de l'augmentation du prix de l'acier. Lorsque je discute avec des responsables de coop, on me dit que je suis contre le progrès et que la science va résoudre nos problèmes. Moi je veux bien, mais entre du biocarburant à partir d'algues dont le prix avoisine aujourd'hui 10 dollars le litre, et de l'huile de colza, il n'y a pas photo au niveau du bilan énergétique. Je lance le débat. A titre d'exemple, lors de l'ag de ma coop betteravière qui s'est déroulé le mois dernier, ils nous ont montré l'évolution du cout de production de l'ethanol brésilen qui est passé en 10 ans de 4 cents le litre à 20 cents aujourd'hui. En betteraves on est à 25 cents à titre de comparaison. J'ai l'impression que sous pretexte de lutter contre le réchauffement climatique ,sur lequel je suis sceptique, on nous montre qu'incorporer des biocarburants va permettre de baisser le co2 dans l'atmosphère et que c'est donc bien pour la planète. je pense surtout que nos dirigeants sont bien plus conscients du pic pétrolier qu'ils ne veulent le dire et qu'ils espèrent par les agrocarburants régler ou du moins repousser l'échéance du pic pétrolier. je lance le débat

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58691
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: première, deuxième, troisieme génération, et après?

Message par energy_isere » 07 févr. 2011, 10:23

akochan a écrit : ......... je pense surtout que nos dirigeants sont bien plus conscients du pic pétrolier qu'ils ne veulent le dire et qu'ils espèrent par les agrocarburants régler ou du moins repousser l'échéance du pic pétrolier. je lance le débat
Salut akochan,

je rapelle que l' objectif de l' union Européenne est l' incorporation de 10% d' agrocarbutant à l' essence et diesel.
Pour l' essence c' est éthanol, pour diesel c' est huiles.

Aux US les voitures récentes pourront rouler à l' E15 essence à 15% d' éthanol (....de maïs) voir ici : viewtopic.php?p=285543#p285543

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 936
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Agrocarburants

Message par Silenius » 08 févr. 2011, 00:34

Il ne reste plus qu'a remplacer la flotte de véhicule par des EREV ayant 50 km d'autonomie électrique, le reste des trajets étant assurés par les agrocarburants.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58691
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Agrocarburants

Message par energy_isere » 27 juin 2011, 09:29


Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58691
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: première, deuxième, troisieme génération, et après?

Message par energy_isere » 19 août 2011, 10:46

scan dans Industrie&Technologie de Juillet 2011.

Image

gros manque de cette news, le corn ethanol des USA n' y figure pas.

Avatar de l’utilisateur
akochan
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 882
Inscription : 15 mai 2008, 19:02
Localisation : même les chats sont surpris par la crise

Re: Agrocarburants

Message par akochan » 19 août 2011, 13:24

En tant que producteur de betteraves, je m'étonne de ne pas voir non plus le résultat.
Les compagnies aériennes en faisant de plus en plus la promotion, je me demande combien de temps il faudra à la foret amazonienne pour être rasée afin de satisfaire nos besoins en carburants.
D'un autre coté, on ne peut pas leur jeter la pierre et nous ne pouvons absolument pas leur donner de leçon. Il y a 60 ans les terres de mon exploitation étaient couvertes de bois de sapins et on a déboises pour pouvoir y cultiver, de même que tout le monde a déboisé pour construire sa propre maison, des immeubles, des routes, des centres commerciaux, des centrales nucléaires, etc...
C'est la continuation du modèle et plus on sera nombreux et plus on voudra de croissance et plus il faudra prendre sur la nature... Nous sommes tous répondants et je ne suis pas du tout choqué de voir les terres disparaitre au Brésil...

Seiya
Brut léger
Brut léger
Messages : 456
Inscription : 09 sept. 2007, 23:16

Re: Agrocarburants

Message par Seiya » 18 oct. 2011, 21:30

Agrocarburants et déforestation : Paris et Bruxelles assument (tous comptes faits)
Le gouvernement Sarkozy vient de doter la France d'un observatoire des agrocarburants. Coïncidence ? Deux semaines plus tôt, l'Agence européenne de l'environnement (AEE) lâchait un cochon dans le maïs : l'hypothèse selon laquelle les carburants d'origine agricole seraient sans dommages pour le climat est tout bonnement « fausse, et aboutit à une sérieuse erreur comptable », selon les dix-neuf membres du comité scientifique de cette agence chargée de conseiller l'Union européenne.

[...]

Un point à ne pas perdre de vue : les agrocarburants, qui constituent 7 % des carburants que les Français consument, « apporteront la contribution la plus importante » au plan de développement des énergies renouvelables que Paris s'est fixé jusqu'à 2020, souligne le gouvernement dans son communiqué.

[...]
"C’est ainsi que ce qui peut l’aider et l’aiderait, devient sa perte, comme toute énergie mal employée."

Avatar de l’utilisateur
Tovi
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2220
Inscription : 15 sept. 2008, 23:25
Localisation : Nantes
Contact :

Biocarburants

Message par Tovi » 04 nov. 2011, 08:53

Si vous ne faites pas partie de la solution, alors vous faites partie du problème.
Forum des discussions libres

Flora
Charbon
Charbon
Messages : 205
Inscription : 05 avr. 2011, 11:41

Re: Biocarburants

Message par Flora » 04 nov. 2011, 10:39

il y a déjà un fil "Agrocarburants" dans la rubrique "Energie - biomasse"...... :?

EDIT : il y en a même déjà plusieurs.......... :shock:

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58691
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Agrocarburants

Message par energy_isere » 01 mars 2012, 10:55

Publication d’un livre blanc sur les biocarburants (en France)

L’ouvrage a été présenté avant-hier par les filières françaises du bioéthanol et du biodiesel, en marge d’une conférence de presse donnée au Salon de l’Agriculture.

Malgré les polémiques quant à l’empreinte carbone « réelle » de ces combustibles, les professionnels du secteur (agriculteurs et producteurs de biocarburants) ont le vent dans le dos. Rappelons en effet que la Commission européenne a fixé un objectif de 10 % de carburants « propres » (ou considérés comme tels) dans les transports à l’horizon 2020. Le gouvernement français, lui, a créée en septembre dernier un Observatoire national des biocarburants ayant précisément vocation à dégager des pistes pour satisfaire les desseins de l’Union.

.................
Pour ce faire, il est selon eux primordial de « réaffirmer la place des biocarburants dans la politique de développement des énergies renouvelables en France ». Comment ? En bâtissant « en concertation avec les pouvoirs publics une véritable “feuille de route biocarburants 2020″, fixant précisément un calendrier de la progression des taux d’incorporation des biocarburants et une évolution claire de la réglementation et de la fiscalité ».
...................
lire ici : http://www.zegreenweb.com/sinformer/pub ... ants,49843

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8421
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Agrocarburants

Message par kercoz » 03 mars 2012, 20:12

un autre point de vue sur le commerce du vivant:
http://www.franceculture.fr/emission-te ... 2012-03-03
/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Avec : Bernadette Bensaude-Vincent, professeure d'histoire et de philosophie des sciences à l'université Paris Ouest ; Dorothée Benoît-Browaeys, journaliste scientifique, autour de leur livre « Fabriquer la vie- Où va la biologie de synthèse ? » (Seuil, 2011) et Céline Lafontaine, sociologue québécoise, spécialiste des technosciences.

Invité(s) :
Bernadette Bensaude-Vincent, professeur des universités de philosophie
Dorothée Benoit-Browaeys
Céline Lafontaine

Thème(s) : Information| Biologie| Environnement
Document(s)

Fabriquer la vie : où va la biologie de synthèse ?
Bernadette Bensaude-Vincent
Seuil, 2011
Les vertiges de la technoscience : façonner le monde atome par atome
Bernadette Bensaude-Vincent
La Découverte, 2009
La société post-mortelle : la mort, l'individu et le lien social à l'ère des technosciences
Céline Lafontaine
Seuil, Paris, 2008
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58691
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Agrocarburants

Message par energy_isere » 02 août 2012, 13:44

UE : les agrocarburants de première génération en perte de vitesse

Les agrocarburants, dont le bioéthanol pointé pour son impact sur la flambée actuelle du prix du maïs, connaissent un ralentissement de leur consommation en Europe dans les transports depuis 2009 lié aux critères de durabilité exigés par Bruxelles.

La croissance de la consommation des agrocarburants de première génération (biodiesel et bioéthanol) dans les pays de l'Union européenne a de nouveau ralenti en 2011 à l'instar de 2010, selon le dernier baromètre EurObserv'ER dédié à la filière publié le 25 juillet.

Quelque 13,6 millions de tonnes équivalent pétrole (tep) ont été consommés dans les transports en 2011 contre 13,2 millions de tep en 2010. Soit une croissance en légère hausse de seulement 3% l'an dernier "contre 10,7% entre 2009 et 2010, 24,6% entre 2008 et 2009 et 41,7% entre 2007 et 2008", rappelle l'Observatoire des énergies renouvelables. Une progression "moindre" qui marque ainsi un coup de frein amplifié entre les années 2009 et 2010 pour ces agrocarburants.

Une filière freinée par la directive EnR

La raison de la décélération de leur usage ? Prévu par la directive sur les énergies renouvelables (Enr) de 2009, l'objectif européen d'incorporation de 10% d'EnR dans les transports en 2020 s'avère "moins important en termes d'efforts" que celui de la directive biocarburants de 2003 (qui visait une part de 5,75 % en 2010) et "qui n'oblige plus les pays membres à les incorporer aussi rapidement", explique EurObserv'ER. Et d'ajouter : "la priorité étant aujourd'hui" de s'assurer que ces agrocarburants de première génération consommés sur leur territoire national "respectent bien les critères de durabilité" définis par cette même Directive EnR de 2009 face aux impacts sociaux et économiques du biodiesel obtenu à partir d'oléagineux (colza, soja, tournesol, palme...) et du bioéthanol (betterave, maïs, canne à sucre...) en ces temps de tensions sur le marché des matières premières agricoles. La crise a également conduit certains pays importateurs d'Europe centrale notamment à diminuer leur niveau d'incorporation "afin de soulager leur économie", indique l'Observatoire.

Le biodiesel majoritairement consommé

En 2011, la part du biodiesel dans la consommation européenne de biocarburants est restée majoritaire dans l'UE. Ce carburant représente 78% de la consommation (soit 10.587 ktep) devant le bioéthanol (21 %, représentant 2.684 ktep), l'huile végétale (0,5%, 103,9 ktep) et le biogaz carburant (0,5%, 45,8 ktep).

................................
lire ici: http://www.actu-environnement.com/ae/ne ... 16329.php4

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58691
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Agrocarburants

Message par energy_isere » 13 sept. 2012, 18:49

Bruxelles envisagerait de reculer sur les agrocarburants

13 septembre 2012 thegreenweb

La multiplication d’expertises à charge a semble-t-il fini par interpeller l’Union Européenne (UE), qui pourrait réviser ses objectifs initiaux.

Qu’il semble loin, le temps où les agrocarburants étaient le must de l’avis des spécialistes et des associations de protection de l’environnement. ZE alternative pour émettre vraiment moins de gaz à effet de serre au volant, rouler « propre » sans pour autant investir dans une voiture électrique ou hybride.

Et puis un nombre croissant d’études a montré que leur empreinte carbone était au bout du compte très supérieure à celle des combustibles traditionnels. C’est désormais une certitude scientifique et environnementale, même si le secteur est encore largement soutenu à l’échelle planétaire : un peu de maïs ou de betterave dans le réservoir provoque beaucoup de dommages collatéraux, en particulier des expropriations de terres en cascade sur le continent noir et un déboisement massif.

En fait de panacée, les biocarburants de première génération, dont la responsabilité dans la crise alimentaire mondiale de 2007-2008 est établie, sont une catastrophe. Ce qui explique pourquoi les essences alternatives élaborées à partir de microbes, de déchets organiques, d’huile de friture ou encore de graisse de canard ont pris le relais.

Tout n’est cependant pas réglé, loin de là, et les décideurs continuent d’allouer de généreuses subventions à la filière, notamment au Brésil, aux États-Unis et dans l’Union Européenne (UE). Cette dernière n’en est donc pas encore complètement revenue, mais elle projetterait tout de même de réviser ses desseins originels « en plafonnant l’utilisation (des essences propres ou prétendues telles) qui ont un fort impact sur l’affectation des sols à travers un projet de loi qui pourrait être publié courant octobre », rapportent nos confrères de l’AFP.


En d’autres termes, l’objectif initial de 10 % de la consommation d’énergie dans le secteur des transports issus de l’énergie durable pourrait avoir vécu, sachant que comme le rappelle l’Agence « cette législation n’avait pas pris en compte les conséquences néfastes du boom de certains biocarburants sur l’affectation des sols – déforestation, pénuries de céréales etc. – qui sont aujourd’hui vivement dénoncées par les ONG environnementales et de développement ou par l’ONU ».

D’après une source européenne, Bruxelles considère désormais qu’il faut « faire évoluer le bouquet énergétique de biocarburants en faveur des plus performants » et des plus neutres au niveau de l’impact sur les sols. Pour ce faire, la part des essences issues des cultures alimentaires pourrait finalement être maintenue à 5 % à l’horizon 2020, soit à peine un demi point de plus qu’aujourd’hui.

Cité par l’AFP, Robbie Blake, membre de l’association Les Amis de la Terre, a apprécié ce probable changement de cap – comptons néanmoins sur les pressions des acteurs du secteur pour tuer ce projet dans l’oeuf -, mais estime qu’il faudrait aller jusqu’à « supprimer le recours (auxdites essences) », ce qui ne sera très certainement pas le cas. De son côté, le directeur général de la FAO (Food and Agriculture Organization) José Graziano da Silva, dans la droite ligne d’un rapport de l’organisme onusien dénonçant les « pressions sur des ressources clef comme l’eau et les terres » que peut avoir le développement des bioénergies « lorsqu’il n’est pas bien géré », a appelé le mois dernier les États-Unis à suspendre leur production de bioéthanol à partir de maïs pour éviter une nouvelle crise alimentaire
http://www.zegreenweb.com/sinformer/bru ... ants,59139

Ca serait étonnant que les USA suspendent leur éthanol de Maïs. Je n' y crois pas un instant. Ils passent un tiers de leur culture de maïs en ethanol.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5190
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Agrocarburants

Message par Raminagrobis » 25 sept. 2012, 12:26

lien Un projet d'utiliser les déchets d'une distillerie de whisky pour produire du butanol carburant.
Mais pas de miracle, ce sera au dépend de l'utilisation actuelle de ces d"chets, à savoir l'humification et la nourriture pour bétail.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8421
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Agrocarburants

Message par kercoz » 25 sept. 2012, 13:31

Il me semble que les MO issues de l'agro ne doivent pas etre détournées de leur usage principal : conservation de la couche d' humus ...Si une ponction peut etre , a mon avis , justifiée , ce serait :
1/ pour la production nourriciere , exclusivement.( et pour leur tracteur , et non pas pour leur 4x4)
2/ pour les services d'urgence ...pompiers , flics , etc ...de facon tres contraignante .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Répondre