Filiére bois - energie

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Filiére bois - energie

Message par energy_isere » 01 oct. 2009, 12:31

L’ONF et EO2 signent un acte fondateur dans l’énergie bois en France

Actusnews le 01/10/2009

Changement radical et profond dans la filière bois :

L’ONF et EO2 signent un acte fondateur dans l’énergie bois en France.

Paris, le 29 septembre 2009 – L’Office National des Forêts est entré à hauteur de 13,8% dans le capital d’EO2, industriel français producteur de granulé bois, devenant ainsi son premier actionnaire aux côtés des co-fondateurs.

Ce partenariat, événement marquant pour le développement de l’énergie bois en France, constitue un bouleversement profond dans la filière énergie bois et suscite bien des réactions.

L’accord ONF – EO2 structure la filière énergie bois et fera du granulé le combustible renouvelable de référence en France. Rappelons que l’exploitation du bois produit chaque année par la forêt et non commercialisé remplirait, à elle seule, 83% des objectifs du Grenelle de l’environnement.

Depuis la création de l'Administration des Eaux et Forêts par Philippe le Bel en 1291, c’est la première fois que l’ONF investit ainsi dans un outil industriel dédié exclusivement à l’énergie bois. Ce partenariat entre l’acteur majeur de la forêt et le premier producteur français de granulé bois constitue un tournant pour l’ensemble de la filière bois et un facteur clé de succès pour le développement de l’énergie bois en France.

Soulignons le paradoxe français qui classe le bois au deuxième rang des produits responsables de notre déficit commercial, juste après le pétrole alors que 28,6% du territoire français est recouvert de forêts.

Le bois représente pourtant un immense gisement d’énergie propre et bon marché, qui non seulement augmenterait l’indépendance énergétique de la France mais répondrait aussi aux exigences 2020 du Grenelle de l’Environnement.

Cette nouvelle industrie, en forte croissance, contribue à relancer l’économie du pays et à créer des emplois « indélocalisables ».

Selon Pierre-Olivier Drège, Directeur Général de l’ONF « Le granulé bois dispose de tous les avantages qu’ils soient économiques, écologiques et énergétiques pour s’imposer comme le combustible renouvelable faisant référence ».

En concluant ce partenariat, l’ONF et EO2 veulent mettre leur complémentarité – la ressource forestière et sa bonne gestion d’une part, la performance industrielle et la connaissance du marché d’autre part – au service du granulé bois pour lui donner une place d’envergure nationale et faire de la France une vitrine européenne.

Pour Pierre Olivier Drège. « Il faut que les avantages des granulés bois soient mieux connus du grand public »

En effet, le granulé bois est une des rares énergies renouvelables dont le déploiement et la diffusion peuvent se faire de façon immédiate et massive via l’installation de poêles et de chaudières pour le particulier mais aussi de réseaux de chaleur pour les collectivités (logements, piscines, hôpitaux, écoles …).

« Il est ainsi raisonnable d’envisager pour EO2 un marché de 5 millions de tonnes de granulés à échéance de 10 ans, ce qui correspondrait au chauffage de 1,6 millions de foyers. » explique Guillaume POIZAT, PDG d’EO2.

Ces 2,2 millions de TEP (tonnes équivalent pétrole) représentent à elles seules 13,4 % des objectifs biomasse du Grenelle pour 2020 et n’utiliseraient que 11,7% des 42 millions de m3 de bois aujourd’hui non récoltés. C’est pourquoi l’ONF souhaite non seulement communiquer nationalement sur le combustible granulé bois auprès du grand public et des institutions mais également permettre à EO2 de sécuriser son approvisionnement pour les nouveaux sites de production.

Sur les 103 millions de m3 de biomasse bois produits chaque année par la forêt, seuls 60% sont vendus ou autoconsommés. L’ONF s’est engagé à mettre en œuvre des plans d’approvisionnement partout où la mise en œuvre d’une unité de granulation se justifiera.

« Ce partenariat débute dès aujourd’hui pour l’usine des Landes, qui est passée d’un projet de 75 000 tonnes à 150 000 tonnes de granulés bois » précise Guillaume POIZAT.

EO2 et l’ONF étudient d’ores et déjà le plan d’approvisionnement d’une troisième unité de production située dans les Vosges d’une capacité minimale de 150 000 tonnes. Chaque usine crée ou maintient un pôle d’une centaine d’emplois dont 50 pour l’entité EO2.

EO2 tient à la disposition des journalistes son Livre Blanc montrant, chiffres à l’appui, comment l’énergie bois pourra être la botte secrète de la France pour relever le défi écologique de 2020.
En savoir plus sur l’ONF

Créé en 1964, l'Office National des Forêts est un établissement public à caractère industriel et commercial. Premier gestionnaire forestier français, il gère 4,7 millions d'hectares de forêts publiques et d’espaces boisés en métropole, soit près de 30% de la forêt française. Il commercialise, directement ou indirectement, 14 millions de m3 de bois. L’ONF met en œuvre une gestion durable des forêts et s'est engagé, avec sa filiale ONF Participations, dans une démarche active de développement du bois énergie auprès des particuliers, collectivités et industriels sous la signature « ONF Energie Bois ».

En savoir plus sur EO2

Groupe industriel français créé en 2006, EO2 est un acteur majeur du secteur des énergies renouvelables et plus spécifiquement de la valorisation de la biomasse forestière. La société s'est spécialisée dans la production de granulés bois. Introduite en bourse en mai 2007, EO2 possède une première usine en Auvergne d’une capacité de production de 80 000 tonnes par an. Un second site est en cours de construction dans les Landes.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Filiére bois - energie

Message par energy_isere » 20 oct. 2009, 19:21

Fonds chaleur : l’Ademe lance son deuxième appel à projets

Le 20 octobre 2009

Les projets de production de chaleur à partir de sources non fossiles financés par l’Ademe ont été dévoilés lundi. Le deuxième appel à projets, lancé dans la foulée, vise uniquement la chaleur à partir de biomasse.

........
Six projets soutenus visent les régions touchées par la tempête « Klaus », souligne l’Ademe. Des projets destinées à écouler les quantités astronomiques de bois chablis issus des arbres mis à terre. L’approvisionnement de 470 000 tonnes de plaquettes forestières sur une durée de 3 à 9 ans sera ainsi facilité.
.............
http://www.usinenouvelle.com/article/fo ... ts.N119450

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Filiére bois - energie

Message par energy_isere » 09 nov. 2009, 20:27

La filière des granulés de bois veut sortir de l’ombre

09/11/2009 Journal de l' environnement

Dans un contexte de forte croissance mondiale, la filière française des granulés de bois, un acteur encore très modeste des bioénergies, appelle à un meilleur soutien public afin d’accroître sa visibilité auprès des particuliers, mais aussi des collectivités et des professionnels. Un colloque organisé en partenariat avec l’Ademe, le 3 novembre, a été l’occasion de présenter ses atouts.
......
La filière est néanmoins parvenue à se développer. «L’étape pionnière est dépassée, la filière a accru son offre et le nombre de ses acteurs et elle s’est professionnalisée», explique le représentant de la SNPGB. A l’heure actuelle, 6 entreprises représentant 30% des volumes produits en France sont certifiées. Au total la filière regroupe 30 entreprises de taille variable, leur production oscillant entre quelques centaines et plus de 50.000 tonnes par an. Entre 2008 et 2009, la production nationale a connu une forte augmentation passant de 208.000 à 345.000 t, restant toutefois en retrait par rapport à l’Italie (600.000 t), l’Allemagne (1,6 million contre 400 millions en 2006). Et pour l’avenir, Hugues de Cherisey estime que «la croissance va se poursuivre de façon très substantielle». La filière entend donc participer à l’atteinte des objectifs du Grenelle, soit 23% d’énergies renouvelables (ENR) d’ici 2020. Et demande une reconnaissance publique. «Nous souhaitons être intégrés dans les plans de développement nationaux des ENR, et être soutenus en termes de communication afin de bénéficier d’une meilleure visibilité», souligne Hugues de Cherisey.
......

......
Le coût est a priori le principal inconvénient des granulés, puisque leur prix est le plus élevé: 5,11 centimes d’euro par kilowattheure à pouvoir calorifique inférieur (c€/kWh PCI) pour les granulés en vrac, 6,76 c€/kWh PCI pour les granulés en sac contre 3 c€/kWh pour les bûches et 1,86 pour les plaquettes forestières, selon les prix de 2007. Néanmoins, cette énergie renouvelable reste intéressante dans un contexte de prix du fioul élevé (6,49 c€/kWh PCI en 2007 et 8,93 en août 2008)
l' article : http://www.journaldelenvironnement.net/ ... &idThema=6

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8961
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Filiére bois - energie

Message par Remundo » 10 nov. 2009, 15:43

Ah oui, qui dit mieux que 1.86 c€ le kWh de plaquette forestière ?

Même pas nos chères centrales à fission ni notre huile chérie. Ah si , peut-être le tarif de gros EDF qui doit tourner à 2 cts le kWh électrique (soit facturé 0.7 cts le kWh thermique de fission)

Et pourtant, y'a rien de plus propre pour l'environnement. Mais faut se baisser pour ramasser, c'est moins bien que le camion ou le réseau électrique qui livrent à domicile.

Avatar de l’utilisateur
papy_russe
Brut léger
Brut léger
Messages : 425
Inscription : 12 oct. 2008, 14:45
Localisation : 38

Re: Filiére bois - energie

Message par papy_russe » 10 nov. 2009, 20:09

Remundo a écrit :Et pourtant, y'a rien de plus propre pour l'environnement. Mais faut se baisser pour ramasser, c'est moins bien que le camion ou le réseau électrique qui livrent à domicile.
Ici en centre vile il n'y a pas trop de plaquettes à ramasser par terre. Y faudrait pas un camion des fois pour les transporter jusqu'à chez le client ? D'autre part, la propreté environnementale ne se juge pas qu'en kg CO2 émis par kWh. Il y a aussi les particules. De ce point de vue le chauffage au bois dans les villes n'est pas vraiment au top, à moins d'équiper les cheminées de filtres, ce qui n'est pas très courant, en France.
Je ne chante pas pour passer le temps [J. Ferrat]

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8623
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Filiére bois - energie

Message par kercoz » 10 nov. 2009, 21:39

Remundo a écrit :Ah oui, qui dit mieux que 1.86 c€ le kWh de plaquette forestière ?
Pas si simple.
Sur la filière bois il va y avoir un max de monde :(on peut ramener le problème à l'acces au sol)
-Bois energie chauffage
_Bois energie carburant
_BRF .
Perso , je privilègierais la bouffe (BRF) et le Chauffage . Les rémanrnts , haies et faibles sections etant réservés a l'humification des sols.
Rappelons que 80% du prix des engrais NPK est en gaz Que 70% de nos sols ont consacrés a l'animal ;, malgres que la majorité des nourritures fourrageres sont importées (ameriques , accords pisani). Donc on va manquer tres vite de fumier qd on va passer végétarien
Il ne restera que les boues urbaines (couches culottes) ou les BRF pour régénérer nos sols.
Si le prix du bois suit le prix du petrole , on est mal parti pour un système vertueux .
JANCO dit , je crois , que la totalité de nos sol ne fournirait pas 20% de notre conso carburant actuel (chiffre a infirmer ou confirmer).
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
FOWLER
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2366
Inscription : 08 févr. 2008, 10:36
Localisation : foret de cure-dents géants des landes, france
Contact :

Re: Filiére bois - energie

Message par FOWLER » 11 nov. 2009, 08:01

Ici dans les landes, plein de bois partout, et une filière bois énergie inexistante :

En fait, c'est à cause de l'industrie du bois, que l'énergie bois n'a pas été développée !!

D'une part, les industrie de première transformation (sciage parquet_lambri_caissage) intègrent la production d'énergie dans le process (pour le séchage notamment) ou revendent les sciures, chutes et écorces aux indus de deuxième transformation.

D'autre part, ces industries de deuxième transformation (bois de trituration, papier, panneaux agglos, chimie) consomment absolument tout ce que la massif forestier produit et cela depuis des décennies. Donc ce sont eux qui ont bloqué tout les projets de développement de bois énergie, pour ne pas se retrouver en concurrence, ou pire, à cours d'une matière première qui pousse devant la porte.
Du coup, au milieu de tout le chabli de la tempête, (45 millions de tonnes) aucun outil n'est dispo localement pour faire des pellets ou des plaquettes....

Dommage.

Image
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8961
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Filiére bois - energie

Message par Remundo » 12 nov. 2009, 23:58

et oui, comme vous dites "pas si simple"

pour les citadins, le chauffage au bois n'est pas dramatique du point de vue des polluants. Guère plus que le fuel.

Bon cela dit, je comprends bien que le bois n'est pas simple à amener chez chaque appartement. Par contre, une centrale bois à cogénération + un réseau d'eau chaude, ça aurait pu se faire.

Bon, y'en a pas mal qui ont préféré "une autre" source de chaleur, puis vendre des radiateurs élec et des pompes à chaleur. :roll:

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8623
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Filiére bois - energie

Message par kercoz » 13 nov. 2009, 08:54

FOWLER a écrit :Du coup, au milieu de tout le chabli de la tempête, (45 millions de tonnes) aucun outil n'est dispo localement pour faire des pellets ou des plaquettes....
Le problème des granulés, pellets , et autres plaquettes, c'est que leur texture supprime toute traçabilité. Ces "carburants"peuvent utiliser n'importe quel materiau ligneux ...et ne s'en prive pas : Alors qu'il ne dvrait utiliser que du bois massif , lignifié , il peut discrètement utiliser les rémanents et les bois de taillis . Et là c'est l'arnaque .
-les bois de faible diametre devraient soit etre retourné a leur sol en tant que MO soit etre "autorisés" a servir d' "agradant" aux sols agricoles si le sol de provenance le tolère.
Le peu d'avantage de ces modes de chauffage ne satisfont que l'arrogance technologique moderniste et ne contrebalancent pas les incnvéniants : arnaque (voir ci dessus); technologie couteuse ; dépendance electrique (si vous n'avez pas un radiateur en thermo-syphon , il vous faut un secour elec !!),sechage accru des broyats , causes de pannas accrues.
Les progres interessants des chaudieres devraient etre axés sur la réduction des problèmes de qualité de combustion (réduction de CO2 et d'encrassement), pas sur des conneries a vis pour automatiser l'appro !
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
dirk pitt
Kérogène
Kérogène
Messages : 29
Inscription : 19 sept. 2007, 13:44
Localisation : 38/isere
Contact :

Re: Filiére bois - energie

Message par dirk pitt » 13 nov. 2009, 11:10

kercoz a écrit : Les progres interessants des chaudieres devraient etre axés sur la réduction des problèmes de qualité de combustion (réduction de CO2 et d'encrassement), pas sur des conneries a vis pour automatiser l'appro !
pas compris ce tu voulais dire??
la "connerie a vis" est necessaire pour faire une chaudiere a granulés pour laquelle on veut une automatisation 100%.
pour ce qui est de la dépendance electrique, peut de systemes de chauffages automatiques savent s'en passer.
Dirk Pitt
Image

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8623
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Filiére bois - energie

Message par kercoz » 13 nov. 2009, 11:51

dirk pitt a écrit :pas compris ce tu voulais dire??
la "connerie a vis" est necessaire pour faire une chaudiere a granulés pour laquelle on veut une automatisation 100%.
Pour le foyer :
Poele a bois : no problème
chaudiere : necessité d'évacuer la chaleur du bouilleur a eau , sinon risque surchauffe et explosion. Si la pompe de chauffage déconne ou l'elec est absente , ça craint .
Les anciens systèmes a thermosyphon fonctionnaient sans elec et sans problème . Les tuyaux sortie de chaudiere sont un peu plus gros , coudes plus larges , et donc plus disgracieux , maqid indépendance . Les installateurs actuells te proposent carrément onduleur et source auxilliaire !!
La "vis" automatisé demande energie elec , régulation etc .... ça peut a la limite se concevoir pour une collectivité ; je pense qu'un chomeur serait valorisé par le travail d'alimentation.
Reconsidéré le chauffage bois par façonnage du carburant me parait une ineptie .
Une maison bien isolée a besoin de tres peu de bois pour la chaudiere : un chargement matin et un le soir . Un modèle moins performant va demander 3 chargements . Ce geste , en rapport direct avec un besoin essentiel (chaleur) est valorisant et stabilisant/rassurant au niveau de l'individu : la maitrise de son environnement , son autonomie sur ces besoins essentiels sont des critères "fort" de son equilibre . Si ta cheminée est encrassée , tu ne t'en prend qu'à toi ! pas a l'agence immobiliere , pareil pour tes chiottes bouchées .
Meme avec cheminée , ta dépendance reste sur l'appro : le vendeur de buches . Mais tu te dis qu'en cas de bug , c'est le seul maillon a rajouter , le seul effort a faire pour ta survie .
Dans une perspective PO , rajouter de la technologie est , me semble t il une impasse .
dirk pitt a écrit : pour ce qui est de la dépendance electrique, peut de systemes de chauffages automatiques savent s'en passer.
C'est tres vrai et c'est une bonne question .
Ma chaudiere a gaz dépend de l'elec:
1/ pompe circulation (50w à300w)
2/allumage et régulation (?) 10w peut etre .
En thermosiphon (meme uniquement sur l'etage /chambre par ex), il ne me resterait qu'une source de 10w pour le reste ce qui peut se concevoir sans groupe .
L'ideal etant bien sur la chaudiere a bois en thermosiphon

Un mur "trombe" solaire passif fonctionne sans elec, mais 2 ou 3 ventilo de 10w peuvent doubler le rendement .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
dirk pitt
Kérogène
Kérogène
Messages : 29
Inscription : 19 sept. 2007, 13:44
Localisation : 38/isere
Contact :

Re: Filiére bois - energie

Message par dirk pitt » 14 nov. 2009, 12:53

ouaip, moi, ça me gene pas que ma chaudiere granulé utilise de l'electricité pour alimenter le bruleur, faire la regulation aux petits oignons pour avoir la bonne température dedans en fonction de la temperature exterieure.
ça s'appelle le confort :-P
et je suis pas trop dans le trip "survivaliste" post pic avec energie zero. je trouve ça un peu extremiste.
Dirk Pitt
Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60003
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Filiére bois - energie

Message par energy_isere » 16 déc. 2009, 14:35

Biomasse : Une chaufferie à bois pour Cergy-Pontoise

8 décembre 2009

Portée par la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise, la plus grande chaufferie à bois d’Europe vient d’entrer en service après un an et demi de travaux. Jean-Paul Huchon, président de la Région Ile-de-France, et Michel Vampouille, vice-président en charge de l’Environnement, du Développement durable et de l’Ecologie, l’ont inauguré à Saint-Ouen-l’Aumône.
Après un an et demi travaux, la plus grande chaufferie à bois d’Europe vient d’être inaugurée à Saint-Ouen-l’Aumône (agglomération de Cergy Pontoise). La Région a financé à hauteur de 30 % (5,2 millions €) cette nouvelle installation, soit la plus grosse subvention jamais accordée à ce jour dans le cadre de la politique régionale de l’énergie. D’une puissance de 25 mégawatts, elle sera capable de chauffer jusqu’à 32.000 logements. La biomasse utilisée sur le site provient pour 35% de bois propre de recyclage (palettes), pour 25% de plaquettes urbaines d’élagage de l’Ouest parisien, pour 20% de plaquettes forestières de forêts d’Ile-de-France et pour 20% de criblat de compostage.

Baisse de TVA

L’utilisation de biomasse permet de supplanter le fioul lourd et en partie le charbon qui servait jusqu’à présent à faire fonctionner la chaufferie. Le réseau de la ville peut ainsi bénéficier d’un abaissement de la TVA de 19,6% à 5,5% sur le prix de vente aux usagers qui y sont raccordés, cette mesure s’appliquant aux réseaux alimentés à plus de 60% par une source d’origine locale ou renouvelable.
La chaudière dispose d’une technologie de pointe pour le traitement des fumées et le confinement des polluants tels que les oxydes d’azote (NOx), les poussières, les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et les composés organiques volatiles (COV). Le gain environnemental attendu est de 33.000 tonnes de CO2 par an. Avec ce type de réalisation, l’Île-de-France veut s’affirmer parmi les premières éco-Régions d’Europe.
http://www.developpementdurablelejourna ... rticle5686

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8623
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Filiére bois - energie

Message par kercoz » 16 déc. 2009, 14:41

energy_isere a écrit :, pour 25% de plaquettes urbaines d’élagage de l’Ouest parisien, pour 20% de plaquettes forestières de forêts d’Ile-de-France et pour 20% de criblat de compostage.
Une grosss saloperie qui va banaliser un modèle qui ponctionne sur ces 65% , bien 40% de matiere qui devrait revenir au circuit de nourriture.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Re: Filiére bois - energie

Message par Lansing » 16 déc. 2009, 17:19

Oui mais à condition de laisser bouillir longtemps.

Répondre