oleocene.org

Site dédié à la fin de l'âge du pétrole
Nous sommes actuellement le 26 Mars 2017, 13:17

Les heures sont au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
MessagePublié: 04 Jan 2016, 20:53 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 47919
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Dans le magazine mensuel des employés d' Orange de dec-2015 :
recyclage des câbles.

Image


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 27 Fév 2016, 13:10 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 47919
Localisation: Les JO de 68, c'était la
energy_isere a écrit:
J' avais vu une pub de Nespresso disant qu'ils équipaient leur magasins de points de collecte des dosettes en Aluminium.

Citer:
Le groupe récupère ses capsules dans 27 pays par son propre système, en plus de trois pays où le système national de recyclage en place permet de prendre en charge des capsules en aluminium.



Je suis allé à la boutique Nespresso de Grenoble (super chicos), et effectivement il y a le point de collecte.
Mais c'est pas pour y poser des capsules Nespresso. :mrgreen:
C'est pour y recycler mes emballage de desserts Nestlé La Laitière dont j'avoue avoir un faible (et qui est un des rares aliments ''industriel'' que j'achète régulièrement).
ceci :

Chaque contenant en Aluminium est à peu prés équivalent à 4 dosettes de Nespresso.

Et comme c'est la même maison mére (Nestlé) j' ai vraiment aucun scrupule à confier mes emballages Alu à Nespresso.


J' y suis retourné faire un dépôt.

A ce moment passait une vidéo sur un écran mural qui montrait le process de recyclage après la collecte.
Ça commence par un déchiquetage, puis séparation du marc (avec de l'eau tout simplement), lavage, compactage de l' Alu en ''balle'' ou plutôt en parallélépipède pour refonte ultérieure. Le marc serait utilisé en compostage.
Ils annoncent 1g d' Alu par capsule.

Faut 1 millions de capsule pour faire une tonne d'Alu recyclé !


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Mai 2016, 19:19 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 47919
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Citer:
Suez et Renault coopèrent pour valoriser les métaux des véhicules en fin de vie

FRANCK STASSI Usine Nouvelle le 17/05/2016

REPORTAGE Depuis plus de vingt ans, Renault fait appel à Suez pour gérer ses déchets industriels. Avec l’entreprise nordiste Boone, ils ont franchi une étape de plus en s’alliant dans la récupération et la revente de métaux issus des véhicules hors d'usage (VHU). Plutôt que de payer un éco-organisme sans espoir de bénéfice, la majorité des constructeurs automobiles préfèrent contrôler la filière recyclage des voitures en fin de vie.

Image
Recyclage de véhicules hors d'usage à l'usine MetalImpex Iberica, à Palencia (Espagne)

Il faut se rendre à Palencia, à 235 kilomètres de Madrid (Espagne), pour observer comment un des acteurs majeurs des services à l’environnement, Suez, et un des acteurs majeurs de l’automobile, Renault, collaborent autour de la récupération, du recyclage et de la revente des métaux. Les deux entreprises françaises y exploitent des sites respectivement dédiés au traitement des métaux et à la production d’automobiles, lesquels travaillent ensemble, à cinq kilomètres de distance. Pour les deux entités, une telle coopération ne constitue pas un cas isolé.
.............................


suite du_ reportage : http://www.usinenouvelle.com/article/su ... ie.N391517


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 08 Juin 2016, 21:40 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 47919
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Une compétence insoupçonnée des Belges :

Citer:
La Belgique championne du recyclage durable des navires

26 mai 2016 RTBF

Une quarantaine de navires sont démantelés chaque année en Belgique, ce qui représente environ 30 000 tonnes de ferraille d'acier, souligne dans un communiqué jeudi la Confédération belge de la récupération (Coberec).

L'Europe a décidé, dans le cadre de la Convention de Hong Kong, que les navires battant pavillon européen arrivant en fin de vie ne pouvaient être démantelés que sur des chantiers de recyclage européens agréés. Ces chantiers doivent répondre "aux normes les plus strictes en matière de sécurité environnementale et de protection du personnel" pour figurer sur une Liste Blanche européenne. La Belgique est le premier pays à abriter un chantier de démolition de navires (Galloo Gent) repris sur cette liste, indique la Coberec.

"Le fait que de nombreuses sociétés internationales(...) et des marines étrangères optent pour un chantier de démolition en Belgique témoigne de notre expertise en la matière. (...) Au cours de ces dernières années, un méthanier français, un navire de recherche norvégien ainsi qu'un chalutier danois ont notamment effectué leur dernier voyage en direction de la Belgique, pour y servir de matières premières à concurrence de 98%", poursuit le communiqué.

Concrètement, le recyclage s'effectue en plusieurs étapes, de la dépollution au désamiantage en passant par le retrait de la superstructure. La carcasse est ensuite coupée en morceaux. Le bois, le béton et les huiles sont également recyclés.

Si l'Europe et la Belgique recevaient principalement des bateaux de navigation intérieure il y a quelques dizaines d'années, ce fut ensuite le tour des bateaux de pèche, puis de navires de marine.

Dimanche, le Jules Verne, un navire de la marine française qui mesure 151 mètres de long et pèse 7815 tonnes, entrera d'ailleurs dans le port de Gand pour y être entièrement démantelé et recyclé.

https://www.rtbf.be/info/economie/detai ... id=9308476


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 26 Août 2016, 15:46 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 47919
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Le dernier porte avion Anglais qui avait été déclassé en 2014 part à la feraille en Turquie.

Citer:
L’emblématique « HMS Illustrious » bon pour la ferraille

Publié le 26/08/2016 lemarin.fr

L’information n’a rien de surprenant, mais elle a une valeur symbolique pour une Royal Navy dont le moral est en berne. Alors qu’il a longtemps été question que le HMS Illustrious, dernier porte-aéronefs en service dans la marine britannique, désarmé en 2014, reste au Royaume-Uni pour servir de navire musée, le ministère de la Défense britannique (MoD) a annoncé le 25 août que le navire serait finalement démoli.
« Nous avons fait tout ce que nous pouvions ces deux dernières années pour lui trouver un foyer, malheureusement aucune solution ne s’est avérée viable », a déclaré une porte-parole du MoD.
Le porte-aéronefs sera vendu au chantier turc Leyal Ship Recycling pour 2 millions de livres, soit 2,34 millions d’euros. C’est le même chantier qui procède actuellement au démantèlement de deux autres porte-aéronefs de la Royal Navy, les HMS Invicible et Ark Royal.

Baptême du feu aux Malouines

L’Illustrious avait servi lors du conflit avec l’Argentine aux îles Malouines, en 1982, où il avait subi son baptême du feu. En 32 ans de bons et loyaux services, entre sa mise en service dans la flotte britannique et son décommissionnement, il a parcouru 900 000 milles autour du monde, et également servi lors de la première guerre du Golfe. L’une de ses dernières missions aura été d’acheminer de l’aide humanitaire aux Philippines après le passage du typhon Haiyan, en 2013.
« Lusty » (son surnom dans la marine britannique) quittera son port d’attache de Portsmouth, dans le sud de l’Angleterre, cet automne. Son ancien commandant, Mike Utley, affirme le voir partir à la casse « le cœur lourd », mais se réjouit de voir sa place bientôt occupée par le Queen Elizabeth, premier porte-aéronefs de la classe éponyme, qui doit rentrer en service en 2017.

De nombreux officiers britanniques dénoncent depuis des années le triste sort réservé à ces navires emblématiques pour cause de coupes budgétaires drastiques.

Image

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -ferraille


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 08 Fév 2017, 19:18 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 47919
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Carambouille chez les recycleurs :

Citer:
Le Français Recylex écope d'une amende de près de 27 millions d'euros dans le cartel des batteries

le 08/02/2017 Usine Nouvelle

La Commission européenne a sanctionné trois entreprises européennes, dont Recylex, pour un total de 68 millions d'euros pour avoir participé à une entente dans le domaine du recyclage des batteries automobiles.

Le Belge Campine, le Britannique Eco-Bat Technologies et le Français Recylex (ex-Metaleurop) ont été épinglé ce mercredi par la Commission européenne pour pratique anti-concurrentielle. A la clé, une amende respective de près de 8 millions, 33 millions et 27 millions d'euros pour ces industriels pour avoir fixé les prix d'achat des déchets de batteries automobiles, en violation des règles de la concurrence de l'Union européenne. Pour avoir dénoncé le cartel, une quatrième société, Johnson Controls, n'a pas été sanctionnée.

"Lorsque les marchés fonctionnent bien, nous pouvons plus facilement réduire les déchets et soutenir l'économie circulaire. Aussi ne pouvons-nous pas tolérer un comportement qui nuit à la concurrence. Les quatre entreprises sanctionnées aujourd'hui se sont entendues pour maximiser les bénéfices qu'elles tirent du recyclage des déchets de batteries, en réduisant la concurrence sur ce maillon essentiel de la chaîne du recyclage", a déclaré la commissaire européenne chargée de la politique de la concurrence, Margrethe Vestager, dans un communiqué.

Les PME collecteurs de batteries pénalisées

De 2009 à 2012, ces quatre entreprises de recyclage ont participé à une entente visant à fixer les prix d'achat des déchets de batteries automobiles plomb-acide en Belgique, en France, en Allemagne et aux Pays-Bas. La pratique visait à réduire la valeur des batteries usagées vendues comme déchets, au détriment des vendeurs de batteries usagées. Ainsi les entreprises pénalisées par cette entente étaient principalement des petits et moyens collecteurs de batteries et ferrailleurs, signale la Commission.

La majeure partie des contacts anticoncurrentiels entre les quatre entreprises de recyclage ont eu lieu sur une base bilatérale, principalement par des appels téléphoniques, des courriers électroniques ou des SMS. Pour avoir coopéré à l'enquête de la Commission, Recylex et Eco-Bat ont toutefois bénéficié d'une réduction du montant de leurs amendes.

http://www.usinenouvelle.com/article/le ... es.N498559


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 15 Fév 2017, 10:58 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 47919
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Citer:
La fin de vie des cabines téléphoniques

Dans les Vosges, la collecte des cabines téléphoniques a commencé depuis septembre. Des trottoirs communaux aux usines de recyclage, elles suivent presque toutes le même chemin vers leur disparation.


Le 06/02/2017

Le temps des cabines téléphoniques dans la rue est bel et bien révolu. Bien loin de l’espace public, une cinquantaine d’entre elles sont déposées les unes à côté des autres sur le terrain de la sablière de la Pêcherie. Ce déballage de cabines tous modèles confondus détonne dans un paysage de gravats et enneigé. Certaines vitrines sont fracassées, des fils électriques pendent. D’autres cabines restent intactes, fraîchement débarquées et emballées dans du plastique. Pour elles, devenues obsolètes du fait de la démocratisation des portables, c’est le début de la fin.

Hors de leur milieu naturel

La fin des cabines est actée en France au plus tard au 31 décembre 2017. D’ici là, le démantèlement a déjà lieu dans les communes vosgiennes depuis début septembre 2016. Après la Meurthe-et-Moselle, le Bas-Rhin et le Haut-Rhin, la société alsacienne Willem est chargée de se déplacer dans les villages vosgiens pour extraire les cabines du sol avec l’accord des collectivités locales et d’Orange, propriétaire de ces cabines publiques. Après le retrait de la cabine, le sol est rebouché par des granulats et de l’enrobé.

« Toutes les mairies ont la possibilité de faire enlever la cabine. Elle peut aussi être conservée selon la volonté des municipalités. C’est rarement le cas », précise Maxime Fischer, responsable de fonctionnement de l’entreprise de travaux publics. Selon lui, une dizaine de communes (sur 500) ont refusé leur déracinement, arguant de leur volonté de transformer la cabine en bibliothèque. Il resterait une quarantaine de cabines sur leur socle.

Stockées à Saint-Dié

Le site de la Pêcherie, géré par Derrey-Cantrelle, sert uniquement de lieu de stockage aux cabines téléphoniques. « Ce lieu a été choisi pour déposer un grand nombre de cabines. Il fallait trouver un endroit fermé, apte à protéger du vandalisme », résume Philippe Maurice, responsable qualité, sécurité et environnement à Derrey. Elles n’y sont entreposées que de manière temporaire en attendant une fin programmée.

Un avenir en pièces détachées

« Les cabines retirées ne sont pas destinées à être réutilisées ou à figurer dans un musée », affirme Philippe Maurice, qui a travaillé sur ce projet avec Yves Derrey.

Triade Electronique, une filiale de Veolia basée à Gonesse (Val d’Oise) termine le travail. Spécialisée dans la gestion et le traitement des déchets électriques et électroniques, elle récupère les cabines, les transporte par camions avant de les démanteler et de les recycler en pièces détachées (verre, aluminum). Pour elles, c’est une seconde jeunesse. Il ne reste alors pour les nostalgiques des cabines publiques que le souvenir.


http://www.vosgesmatin.fr/edition-de-sa ... ephoniques

photo ci dessous :


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 15 Fév 2017, 11:00 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 47919
Localisation: Les JO de 68, c'était la
les photos du post au dessus :

Image

Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4

Les heures sont au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers:  
POWERED_BY
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr