Manger cru, une solution à la déplétion.

Comment anticiper au mieux le choc à venir (organisation de la société, questions politiques, conseils financiers, etc).

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7902
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Manger cru, une solution à la déplétion.

Message par phyvette » 01 avr. 2011, 00:36

Iguane a écrit :J’avais décidé de ne plus écrire sur ce forum suite à la suppression par un modérateur zélé et non identifié de toute une discussion concernant l’instinctothérapie, considérée comme hors sujet – alors qu’en fait la cuisson des aliments consomme une énergie considérable.
Erreur rectifiée. ;-)
NC, pas d'avis, sauf pour les sushis.

Avatar de l’utilisateur
akochan
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 882
Inscription : 15 mai 2008, 19:02
Localisation : même les chats sont surpris par la crise

Re: Manger cru, une solution à la déplétion.

Message par akochan » 01 avr. 2011, 05:28

Pour les sushis, tu dois consommer de l'energie pour faire cuire le riz :-( par contre les sashimis sont seulement de fines tranches de poissons crus... :-D
De toute facon le poisson vient souvent de tres loin donc il faut du petrole pour le pecher...

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5199
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Manger cru, une solution à la déplétion.

Message par Raminagrobis » 01 avr. 2011, 11:49

Si on mange froid (à ne pas confondre avec cru), on a besoin de manger plus, car on consomme des calories supplémentaires, pour chauffer les alimentes ingérés jusqu'à la température du corps ;)
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: Manger cru, une solution à la déplétion.

Message par Alturiak » 01 avr. 2011, 12:46

Raminagrobis a écrit :Si on mange froid (à ne pas confondre avec cru), on a besoin de manger plus, car on consomme des calories supplémentaires, pour chauffer les alimentes ingérés jusqu'à la température du corps ;)
Toi qui aimes chiffrer les choses, tu aurais pu essayer sur ce sujet. Disons 1kg/jour à augmenter de 30°C, soit 30 kcal/jour ! Pas grand chose devant les 2000kcal ingérées quotidiennement. Et surtout énormément moins que l'énergie qui aurait été consommée pour la cuisson de ces aliments (même en comptant 300 kcal pour produire, transformer et transporter ces 30 kcal de nourriture avec un rendement de 10%).

Mais j'attends avec impatience l'avis de Mahiahi sur ce topic. :D

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: Manger cru, une solution à la déplétion.

Message par mahiahi » 01 avr. 2011, 13:41

Raminagrobis a écrit :Si on mange froid (à ne pas confondre avec cru), on a besoin de manger plus, car on consomme des calories supplémentaires, pour chauffer les alimentes ingérés jusqu'à la température du corps ;)
Alturiak a écrit :Toi qui aimes chiffrer les choses, tu aurais pu essayer sur ce sujet. Disons 1kg/jour à augmenter de 30°C, soit 30 kcal/jour !
Pour de l'eau, oui, mais plus les aliments sont secs, plus il faut chauffer pour élever cette température (je ne vais pas te donner de chiffre, il n'y a pas beaucoup de points communs physiques à tout ce qui est alimentaire) ; ensuite il y a le rendement que tu évoques plus bas.
Alturiak a écrit : Pas grand chose devant les 2000kcal ingérées quotidiennement.
Pour les ménagères de moins de 50 ans en plein régime préparatoire à la plage!
Quand on a des activités et/ou qu'on a un métabolisme plus élevé, il faut compter un peu plus (en tous cas, moi je ne m'en contenterai pas) [-X
Alturiak a écrit : Et surtout énormément moins que l'énergie qui aurait été consommée pour la cuisson de ces aliments (même en comptant 300 kcal pour produire, transformer et transporter ces 30 kcal de nourriture avec un rendement de 10%).

Mais j'attends avec impatience l'avis de Mahiahi sur ce topic. :D
Merci!

La cuisson est l'une des grandes découvertes de l'Homme qui lui ont permis de détoxifier beaucoup d'aliments, donc de mieux se nourrir (les légumes contiennent des composés secondaires toxiques, la viande contient des vers parasites, tous les végétaux contiennent des fibres qui les rendent moins digestes mais que la chaleur dégrade et sur tout aliment, on trouve des microbes qui les corrompent rapidement).

Notre grande technologie nous permet d'en prévenir la quasi totalité, dans des environnements contrôlés (qui consomment plus encore d'énergie, mais nous devrons attendre une sacrée dégradation de la société avant de les voir disparaître!).

Il y a évidemment d'autres techniques que la cuisson :
  • pour la détoxification : l'assaisonnement (l'acide neutralise certaines protéines)
  • pour la conservation : le salage, l'alcool, le froid (très coûteux en énergie), la confiture
  • pour l'amélioration de la digestibilité : les fermentations
Après, c'est un choix de vie et le premier poste de perte énergétique dans la nourriture reste le transport, ainsi que tout ce qui a servi à sa production (engrais, chauffage des serres & des bâtiments d'élevage, produits phytosanitaires & vétérinaires, etc.)

A titre personnel, j'ai choisi de porter mon effort sur la consommation locale, mais je n'ai pas fait d'étude poussée prouvant que c'est LE mieux.
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1168
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Manger cru, une solution à la déplétion.

Message par Silenius » 02 avr. 2011, 00:40

le premier poste de perte énergétique dans la nourriture reste le transport,
Le transport est un des postes les moins énergivores !
Selon un post très intéressant sur TOD, la plus grande dépense énergétique pour la nourriture a lieu dans la cuisine (américaine), je ne sais pas si cela tient compte de la part de nourriture qui est jetée.
Les plus énergivores étaient donc : cuisine des particuliers, transformation industrielle (d'autant plus importante que la transformation est poussée, et souvent les aliments nécessitent d'être refroidis rapidement après avoir été chauffés,souvent sans échangeur de chaleur).
Les produits surgelés sont effectivement très énergivores. Arrivaient ensuite la production a la ferme et les transports, je ne sais plus dans quel ordre, mais la conclusion de l'article, c'était que manger local n'avait pas beaucoup de sens d'un point de vue énergétique...
Par exemple, du riz cultivé au Vietnam en traction animale et fertilisation organique et importé par cargo est mois énergivore qu'un riz américain mécanisé.
On peut comprendre aussi qu'un four industriel bourré jusqu'à la gueule et qui est chaud 24/24 est plus efficace qu'un four domestique qui doit chauffer 30 minutes pour cuire une malheureuse pizza.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15375
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Manger cru, une solution à la déplétion.

Message par GillesH38 » 02 avr. 2011, 07:59

j'arrive pas bien à comprendre la question posée. La dépletion n'est un problème que pour le mode de vie industriel. Si on accepte de vivre comme un vietnamien ou un africain, y a plus de probleme de dépletion pendant des siècles. Et si on veut continuer à vivre comme on vit maintenant, c'est sur que c'est pas de pas cuire les aliments qui va nous permettre de le faire. Donc on parle de quoi là au juste ?
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

Avatar de l’utilisateur
Alturiak
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1595
Inscription : 24 mai 2008, 21:28
Localisation : Paris

Re: Manger cru, une solution à la déplétion.

Message par Alturiak » 02 avr. 2011, 09:21

mahiahi a écrit :Pour de l'eau, oui, mais plus les aliments sont secs, plus il faut chauffer pour élever cette température (je ne vais pas te donner de chiffre, il n'y a pas beaucoup de points communs physiques à tout ce qui est alimentaire) ; ensuite il y a le rendement que tu évoques plus bas.
Bien sûr, c'était un calcul d'ordre de grandeur. Je ne pense pas que prendre en compte le fait que les aliments soient plus secs ne fasse plus qu'au maximum doubler le chiffre que j'avance, ainsi mes conclusions restent valables. D'autant plus avec ce que tu dis plus loin : j'ai en effet pris une valeur plutôt basse de 2000kcal/jour, justement pour montrer que même pour un régime relativement peu calorique le fait de manger froid n'exige pas de manger beaucoup plus.
mahiahi a écrit :A titre personnel, j'ai choisi de porter mon effort sur la consommation locale, mais je n'ai pas fait d'étude poussée prouvant que c'est LE mieux.
Perso, dans l'ordre d'importance à mes yeux : 1e attention : pas de chair animale et très peu de sous produits animaux, 2e : local, 3e : bio.
GillesH38 a écrit :j'arrive pas bien à comprendre la question posée.
AMHA juste pointer du doigt un poste de dépense d'énergie qui peut apparaître assez caché et méconnu. Comme toujours, pas dans le but de sauver la planète, mais de permettre une répartition mondiale moins inégale de la conso d'énergie, et de diminuer sa dépendance (à l'énergie) pour aborder plus sereinement la déplétion. Mais c'était AMHA, je laisse le(s) instigateur(s) de ce post nous dire si ce qu'il(s) avai(en)t derrière la tête était différent.

pgnyc
Kérogène
Kérogène
Messages : 8
Inscription : 07 nov. 2007, 15:45
Localisation : Queens,NY

Re: Manger cru, une solution à la déplétion.

Message par pgnyc » 02 avr. 2011, 18:26

Silenius a écrit :
le premier poste de perte énergétique dans la nourriture reste le transport,
Le transport est un des postes les moins énergivores !
Selon un post très intéressant sur TOD, la plus grande dépense énergétique pour la nourriture a lieu dans la cuisine (américaine), je ne sais pas si cela tient compte de la part de nourriture qui est jetée.

... [deleted] ..

.

C'est quoi la définition d'une cuisine Américaine ???

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7902
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Manger cru, une solution à la déplétion.

Message par phyvette » 02 avr. 2011, 20:48

Alturiak a écrit :Mais c'était AMHA, je laisse le(s) instigateur(s) de ce post nous dire si ce qu'il(s) avai(en)t derrière la tête était différent.
Ce fil est là pour réparer une grande injustice faite aux crudivores au premier des quels, notre saurien bien aimé Iguane, qui ne manquera pas de donner un avis éclairé sur la question.

De ce que j'aie pu comprendre de sa philosophie, manger cru est bon pour la santé et économise de l'énergie, allier à un régime "Néandertalien", c'est tip-top pour la longévité et le RC.

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: Manger cru, une solution à la déplétion.

Message par mahiahi » 02 avr. 2011, 22:16

GillesH38 a écrit :j'arrive pas bien à comprendre la question posée. La dépletion n'est un problème que pour le mode de vie industriel.
Faux, la démographie rend le problème bien plus universel
GillesH38 a écrit : Si on accepte de vivre comme un vietnamien ou un africain, y a plus de probleme de dépletion pendant des siècles.
Gilles, tu es physicien, pas géographe...
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1168
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Manger cru, une solution à la déplétion.

Message par Silenius » 03 avr. 2011, 22:12

pgnyc a écrit :
Silenius a écrit :
le premier poste de perte énergétique dans la nourriture reste le transport,
Le transport est un des postes les moins énergivores !
Selon un post très intéressant sur TOD, la plus grande dépense énergétique pour la nourriture a lieu dans la cuisine (américaine), je ne sais pas si cela tient compte de la part de nourriture qui est jetée.

... [deleted] ..

.

C'est quoi la définition d'une cuisine Américaine ???
Aucune idée, l'étude était Américaine et portait sur des chiffres Américains, c'est juste ce que je voulais préciser.
Correction : ""Le transport est le poste le moins énergivore !" , la crevette Marocaine qui va se faire décortiquer en Thailande va t'elle s'en remettre ? Ou alors c'est c'est compté dans "transports généraux" et les transports inclus dans "food system" ne seraient que partiels ?

L'article : http://www.theoildrum.com/node/7624 "Beyond food miles" par Nate Hagens.
Image

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15375
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Manger cru, une solution à la déplétion.

Message par GillesH38 » 04 avr. 2011, 07:11

mahiahi a écrit :
GillesH38 a écrit :j'arrive pas bien à comprendre la question posée. La dépletion n'est un problème que pour le mode de vie industriel.
Faux, la démographie rend le problème bien plus universel
la démographie rend TOUS les problèmes universels ...
GillesH38 a écrit : Si on accepte de vivre comme un vietnamien ou un africain, y a plus de probleme de dépletion pendant des siècles.
Gilles, tu es physicien, pas géographe...
je suis physicien , mais pas naif : je sais très bien que personne n'y retournera spontanément ;). C'est juste que c'est pas parce que tout le monde se mettait à manger des steaks tartares et des carottes rapées qu'on pourrait le garder indéfiniment, on est d'accord ?
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: Manger cru, une solution à la déplétion.

Message par mahiahi » 04 avr. 2011, 09:18

C'est ta vision de l'Afrique ou du Vietnam que je reprenais
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15375
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Manger cru, une solution à la déplétion.

Message par GillesH38 » 04 avr. 2011, 09:37

quelle vision ?
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

Répondre