Financer l'avenir sans creuser la dette

Comment anticiper au mieux le choc à venir (organisation de la société, questions politiques, conseils financiers, etc).

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
AJH
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1571
Inscription : 28 juil. 2005, 07:20
Contact :

Financer l'avenir sans creuser la dette

Message par AJH » 26 mai 2011, 13:40

Le communiqué AFP du 26 mai 2011
Développer l'"économie verte" en empruntant auprès de la BCE, plaide FNH

L'investissement massif permettant une transition vers une "économie verte", respectueuse des ressources et du climat, nécessite d'autoriser un Etat à emprunter directement auprès de la Banque centrale européenne, a plaidé mercredi la Fondation pour la Nature et l'Homme (FNH).
Cette pratique, en vigueur aux Etats-Unis ou au Japon mais "interdite dans la zone euro", a déjà été utilisée pour sauver le système bancaire en 2008, souligne l'ex-Fondation Nicolas Hulot dans un note détaillant sa proposition.
"Le besoin d'investissement écologique est aujourd'hui considérable", a expliqué l'économiste Alain Grandjean, membre du comité de veille écologique de FNH, au cours d'une conférence de presse.
Mais les possibilités d'investissements sont bridés, au niveau public, par le poids de la dette des Etats et, au niveau privé, par des retours sur investissement "trop longs ou trop faibles", a-t-il constaté.
FNH propose la mise en oeuvre de "méthodes non conventionnelles", semblables à celles utilisées pour sauver le système bancaire ou venir en aide à la Grèce. Il s'agirait d'autoriser les Etats à emprunter "à taux nul ou très faible" auprès la banque centrale pour financer des investissements ciblés permettant une transition vers une économie moins dépendante des énergies fossiles.
Selon la proposition, une agence publique d'investissement pourrait piloter en France ces investissements visant notamment le logement ou les transports.
La Fondation évalue le besoin d'investissement pour la France à environ 600 milliards sur 10 ans, soit environ 3% du PIB par an.
La Fondation a écrit le 18 mai à la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, pour la France mette ce mécanisme de financement à l'agenda européen.
"C'est une idée qu'on ne va pas mettre en place du jour au lendemain, mais les besoins d'investissements sont là, le climat n'attend pas", a insisté Alain Grandjean, l'un des promoteurs de la taxe carbone en France.
"C'est une proposition complexe, mais très réaliste", a assuré pour sa part Pierre Siquier, qui a pris la présidence de la Fondation en avril après la démission de Nicolas Hulot pour se présenter à la présidentielle.
Article de la FNH http://www.fondation-nature-homme.org/b ... -fondation

Article de "Les Echos" http://www.lesechos.fr/economie-politiq ... 168266.php


Proposition développée ici: http://www.fondation-nature-homme.org/s ... -dette.pdf

Les vidéos des tables rondes et des débats du séminaire de réflexion du 30 mars 2011 de la Fondation pour la Nature & l’Homme sont désormais en ligne sur agoravox.tv : http://www.agoravox.tv/actualites/econo ... r-la-30363

Edit Dernière minute : ouverture du blog "financer l'avenir" http://financerlavenir.fnh.org/
Vous voulez les misérables secourus, moi je veux la misère supprimée ( Victor Hugo )
Sociétal et Dette et monnaie
Signez la pétition " POUR QUE L'ARGENT NOUS SERVE, AU LIEU DE NOUS ASSERVIR ! "