concours de scénarios post PO

Comment anticiper au mieux le choc à venir (organisation de la société, questions politiques, conseils financiers, etc).

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
MathBreizh
Condensat
Condensat
Messages : 773
Inscription : 20 août 2006, 09:16
Localisation : La ville des champions... :-p

Message par MathBreizh » 10 déc. 2006, 08:50

"Les clés de la connaissance se trouvent dans la communication sans censure et l'interaction sans barrières avec ses congénères..."
"Vive Internet !"

Anonyme

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59637
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 15 déc. 2006, 20:31

une nouvelle sur un monde desindustrialisé et ayant subit un changement climatique majeur , se passant en 2150.
Sur energybulletin.
Nawida 2150
by John Michael Greer

This is my third and (for now) last exploration of a deindustrial future using the tools of narrative fiction. Fifty more years have passed since "Solstice 2100." Massive climate change, including the melting of the Antarctic ice cap, and the final stages of catabolic collapse have transformed the setting almost beyond recognition. In the aftermath of these changes, new cultural forms are evolving to replace the last fragments of industrial civilization.
La nouvelle, à lire ici : http://www.energybulletin.net/23653.html

le lien est donné en bas de page de ce lien pour la 1ére nouvelle située en 2050 :
Christmas Eve 2050
et la deuxiéme nouvelle en 2100 :
Solstice 2100

Avatar de l’utilisateur
paradigme
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1352
Inscription : 23 mai 2006, 22:56

Les boues dévoreuses de Java

Message par paradigme » 21 déc. 2006, 14:59

Les boues dévoreuses de Java

La conclusion de l'article me paraît être le scénario le plus probable du 21ème siècle.

Citation Le monde aujourd'hui
[...] Tous les ingrédients d'une catastrophe sont réunis. Une catastrophe écologique, humaine, économique. Non pas que les catastrophes soient quelque chose de nouveau pour les Indonésiens : en deux ans, ils ont cumulé tsunami, tremblements de terre, éruption volcanique et attentats terroristes. Dans ce pays de 220 millions d'habitants, la vie continue, mais différemment. "Un tremblement de terre, un raz de marée, ça a un début et une fin, relève le professeur Indrasurya. Nous ne sommes pas habitués aux désastres sans fin."

Répondre