"S'attendre au pire et préparer le meilleur"

Comment anticiper au mieux le choc à venir (organisation de la société, questions politiques, conseils financiers, etc).

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7942
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: "S'attendre au pire et préparer le meilleur"

Message par kercoz » 23 oct. 2016, 23:03

Salut Piro
Je ne vois Orlov dans tes liens. C'est pourtant pertinent comme comparatif de résilience des systèmes occidentaux et ex-soviétique.

http://www.les-crises.fr/combler-retard/
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 6995
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: "S'attendre au pire et préparer le meilleur"

Message par phyvette » 24 oct. 2016, 05:22

C'est une idée intéressante cette réunion à Cachan.
Je suis susceptible d'y venir, mais il faudrait que l'on sache ou cela ce passe précisément.
Quand on ne peut pas prendre place autour de la table, on se retrouve au menu.

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6385
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: "S'attendre au pire et préparer le meilleur"

Message par rico » 24 oct. 2016, 11:14

S'attendre au meilleur et préparer le meilleur.

piromeilleur
Kérogène
Kérogène
Messages : 13
Inscription : 12 oct. 2016, 09:37
Contact :

Re: "S'attendre au pire et préparer le meilleur"

Message par piromeilleur » 25 oct. 2016, 11:29

Alors qu'ayant dégagé du temps pour cela, je m'apprêtais à répondre, l'écran de mon ordi s'est cassé. :-( Contrariante métaphore ](*,) ... j'espère être en mesure de revenir dans ce forum dans les jours qui viennent...
......................................" S'attendre au pire et préparer le meilleur" / http://www.effondrementetresilience.blogspot.com ..................................................

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6385
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: "S'attendre au pire et préparer le meilleur"

Message par rico » 25 oct. 2016, 11:43

C'est que le "potentiellement pire" ne se trouve pas autre part qu'à l'intérieur d'un écran d'ordinateur et nulle part ailleurs.... Notre cerveau nous joue des tours.....

piromeilleur
Kérogène
Kérogène
Messages : 13
Inscription : 12 oct. 2016, 09:37
Contact :

Re: "S'attendre au pire et préparer le meilleur"

Message par piromeilleur » 25 oct. 2016, 16:15

rico a écrit :C'est que le "potentiellement pire" ne se trouve pas autre part qu'à l'intérieur d'un écran d'ordinateur et nulle part ailleurs.... Notre cerveau nous joue des tours.....
À condition qu'il procède d'une incarnation sans faille de cette évidence profonde, ce rappel est, effectivement, une ressource précieuse pour rester ok dans la ko.
......................................" S'attendre au pire et préparer le meilleur" / http://www.effondrementetresilience.blogspot.com ..................................................

piromeilleur
Kérogène
Kérogène
Messages : 13
Inscription : 12 oct. 2016, 09:37
Contact :

Re: "S'attendre au pire et préparer le meilleur"

Message par piromeilleur » 25 oct. 2016, 16:19

FOWLER a écrit :Salut Piro,

sur ce sujet, j'aime bien Meadows

https://www.youtube.com/watch?v=cVzK8Do-u6E

Il dit aussi, en gros :

- Faites la liste de ce qu'il vous faut pour vivre, et vivre heureux (eau, nourriture, relations sociales)
- Organisez vous pour que tout ce qu'il y a dans cette liste ne dépende pas du système qui va s'effondrer.

ça me semble aller de soi....

C'est effectivement une excellente stratégie. Sa mise en œuvre n'en reste pas moins complexe et délicate.

D'une part parce que si les besoins fondamentaux matériels, pour « vivre » sont relativement facile à définir, ceux qui relèvent de l'immatériel, pour « vivre heureux », le sont beaucoup moins.

D'autre part parce l'organisation nécessaire pour ne pas dépendre du système demande une approche encore très peu répandue, celle de l'intégralité de notre situation (individuelle et collective, subjective et objective).

Enfin parce que le passage d'un « système » à l'autre n'est pas comparable au passage d'une pièce de notre appartement à une autre pièce de ce même appartement, ou à l'échange d'un objet contre un autre. Ici, tout se déroule dès maintenant et dans le même « espace ».

Un effondrement n'est pas une simple transition mais un processus complexe, hétérogène, fracturé de milles et une ruptures, sujet à des effets dominos et autres effets rebond dans lequel ce qui apparaît solution dans une dimension à un moment du temps et selon un point de vue spécifique peut se révèler problème dans une autre dimension, à un autre moment et selon un autre point de vue.

Toutefois, si on décide de tenter quelque chose, il faut bien commencer quelque part et le plus simple est de le faire, ici et maintenant là où on perçoit que lon se trouve. Et cette entrée dans le vif du sujet est ce qui peut nous permettre de commencer à explorer notre territoire, dresser nos cartes et passer à l'action. Action dont les résultats nous permettront en retour de corriger et affiner toute notre démarche.

Ces « posts » que nous échangeons dans ce forum sont, entre autres, une bonne façon de commencer à se rendre compte de la complexité et de la difficulté de cette « transition complexe ». Font-ils partie de la solution ou du problême ? Quelles alternatives sont-elles possibles ?
......................................" S'attendre au pire et préparer le meilleur" / http://www.effondrementetresilience.blogspot.com ..................................................

piromeilleur
Kérogène
Kérogène
Messages : 13
Inscription : 12 oct. 2016, 09:37
Contact :

Re: "S'attendre au pire et préparer le meilleur"

Message par piromeilleur » 25 oct. 2016, 16:23

phyvette a écrit :C'est une idée intéressante cette réunion à Cachan.
Je suis susceptible d'y venir, mais il faudrait que l'on sache ou cela ce passe précisément.
Merci pour l'intérêt que tu manifestes pour cette réunion.

Il y a un an j'en avais programmé et animé une au sujet du « Petit traité de résilience locale » de A. Sinaï, R.Stevens, H. Carton, P.Servigne (Edit. Charles Léopold Mayer)(http://www.eclm.fr/ouvrage- ). J'avais déjà pu me rendre compte de la difficulté d'un tel sujet et de la grande déperdition de concentration et d'implication que cela induit. C'est la raison pour laquelle, je veux maintenant apporter le plus grand soin à réunir des participants réellement motivés par une réunion de coopération, orientation et action au sujet de « l'effondrement qui vient ».
La proposition que je fais à celles et ceux qui peuvent se sentir concerné(e)s de m'écrire à mon mail effondrement.et.resilience@gmail.com vise à nous permettre de vérifier, au mieux, que chacun pourra se sentir à sa place à ce moment là. Une fois cette accord minimal établi, je donnerai les coordonnées précises de la réunion.

A priori mes intentions sont les suivantes.
  • Me clarifier moi-même à ces sujets de façon à pouvoir commencer à m'orienter et agir concrètement au sein de ce grand chambardement.
    Le faire au sein d'une approche collective.
    Mettre mes compétences personnelles (pédago, animation etc) au service d'une dynamique qui pourrait dépasser rapidement ce groupe initial et ses réunions ponctuelles.
......................................" S'attendre au pire et préparer le meilleur" / http://www.effondrementetresilience.blogspot.com ..................................................

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6385
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: "S'attendre au pire et préparer le meilleur"

Message par rico » 25 oct. 2016, 16:25

On peut être OK dans le KO. Les sens aussi nous jouent des tours. On prend pour KO ce qui est OK et OK pour ce qui est KO. Un constat tout simple : aborder n'importe quel "phénomène" dans un état méditatif (= sans pensée aucune) et la charge émotionnelle disparait d'elle même. Ou bien en analysant les peurs en nous qui surgissent de tout, de rien ainsi que leurs origines. Bon d'accord c'est plus facile à dire qu'à faire mais avec de l'entrainement et de la pratique on arrive à tout. 100% de nos peurs ont pour origine une croyance alors attachons nous à débusquer et identifier les croyances.

piromeilleur
Kérogène
Kérogène
Messages : 13
Inscription : 12 oct. 2016, 09:37
Contact :

Re: "S'attendre au pire et préparer le meilleur"

Message par piromeilleur » 25 oct. 2016, 22:10

rico a écrit :On peut être OK dans le KO. Les sens aussi nous jouent des tours. On prend pour KO ce qui est OK et OK pour ce qui est KO. Un constat tout simple : aborder n'importe quel "phénomène" dans un état méditatif (= sans pensée aucune) et la charge émotionnelle disparait d'elle même. Ou bien en analysant les peurs en nous qui surgissent de tout, de rien ainsi que leurs origines. Bon d'accord c'est plus facile à dire qu'à faire mais avec de l'entrainement et de la pratique on arrive à tout. 100% de nos peurs ont pour origine une croyance alors attachons nous à débusquer et identifier les croyances.
Oui, les croyances déterminent notre expérience, et notre façon d'y répondre mais, bien qu'elles y contribuent indirectement elles n'ont n'ont pas le pouvoir de faire disparaître l'existence telle qu'elle se présente ni de nous affranchir corps et âme de ses conséquences.

Acquérir une certaine flexibilité mentale et émotionnelle peut effectivement vraiment faire toute la différence en situation de risque pour notre survie mais cela ne nous évitera jamais d'avoir à faire, concrètement, ce qui est à notre portée pour minimiser ces risques.

Quant à la sécurité absolue apportée par une acceptation véritable et totale (ô combien rare!) de tout ce qui peut nous tomber dessus, bien que possible, cette sécurité intérieure reste hors de portée de tout entraînement et de toute pratique.
......................................" S'attendre au pire et préparer le meilleur" / http://www.effondrementetresilience.blogspot.com ..................................................

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6385
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: "S'attendre au pire et préparer le meilleur"

Message par rico » 25 oct. 2016, 22:35

Quant à la sécurité absolue apportée par une acceptation véritable et totale (ô combien rare!) de tout ce qui peut nous tomber dessus, bien que possible, cette sécurité intérieure reste hors de portée de tout entraînement et de toute pratique.
C'est une croyance. On peut ressentir une grande sécurité intérieure en plein champ de bataille. Celui qui a vaincu toute peur (l'ultime peur étant la peur de la souffrance et de la mort) est invincible et immortel. Les cas sont rares mais réels. Première étape : prendre conscience et accepter que "TOUT, ABSOLUMENT TOUT n'est que croyance, l'expérience directe fera la différence". Ceci est un koan, ne comprendront que ceux qui sont capables de se placer sur un autre plan de conscience, au delà du champ mental. Et ensuite on travaille dessus et ça prend le temps que ça doit prendre.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7731
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: "S'attendre au pire et préparer le meilleur"

Message par mobar » 26 oct. 2016, 08:26

piromeilleur a écrit : Oui, les croyances déterminent notre expérience, et notre façon d'y répondre mais, bien qu'elles y contribuent indirectement elles n'ont n'ont pas le pouvoir de faire disparaître l'existence telle qu'elle se présente ni de nous affranchir corps et âme de ses conséquences.

Acquérir une certaine flexibilité mentale et émotionnelle peut effectivement vraiment faire toute la différence en situation de risque pour notre survie mais cela ne nous évitera jamais d'avoir à faire, concrètement, ce qui est à notre portée pour minimiser ces risques.

Quant à la sécurité absolue apportée par une acceptation véritable et totale (ô combien rare!) de tout ce qui peut nous tomber dessus, bien que possible, cette sécurité intérieure reste hors de portée de tout entraînement et de toute pratique.
Les croyances ne sont d'aucun secours, elles ne serviront qu'a se fourvoyer dans un nouveau monde qu'il soit en effondrement ou en émergence

La sécurité absolue est également une illusion, le seul fait de vouloir se préparer matériellement, à la mode survivaliste, à l'imprévisible est une chimère, ce n'est pas l'entrainement qui peut apporter la sécurité intérieure mais le détachement par rapport à la culture acquise et la capacité à s'extraire du brouillard pour agir avec des signifiants non contraints, être prêt à tout sans avoir peur de perdre quoi que ce soit!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3362
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Re: "S'attendre au pire et préparer le meilleur"

Message par matthieu25 » 26 oct. 2016, 09:01

J'ai l'impression d'être en cours de philo. :-P
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53752
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: "S'attendre au pire et préparer le meilleur"

Message par energy_isere » 26 oct. 2016, 09:49

rico a écrit :
Quant à la sécurité absolue apportée par une acceptation véritable et totale (ô combien rare!) de tout ce qui peut nous tomber dessus, bien que possible, cette sécurité intérieure reste hors de portée de tout entraînement et de toute pratique.
C'est une croyance. On peut ressentir une grande sécurité intérieure en plein champ de bataille. Celui qui a vaincu toute peur (l'ultime peur étant la peur de la souffrance et de la mort) est invincible et immortel. Les cas sont rares mais réels. Première étape : prendre conscience et accepter que "TOUT, ABSOLUMENT TOUT n'est que croyance, l'expérience directe fera la différence". Ceci est un koan, ne comprendront que ceux qui sont capables de se placer sur un autre plan de conscience, au delà du champ mental. Et ensuite on travaille dessus et ça prend le temps que ça doit prendre.
Disait Rico qui se nourrit de trop de lumière.

piromeilleur
Kérogène
Kérogène
Messages : 13
Inscription : 12 oct. 2016, 09:37
Contact :

Re: "S'attendre au pire et préparer le meilleur"

Message par piromeilleur » 26 oct. 2016, 09:53

matthieu25 a écrit :J'ai l'impression d'être en cours de philo. :-P
:lol: oui, c'est ce qui se passe quand les concepts prétendent à ce qui les dépassent... Ce genre de conversation est déjà plus que délicat en "face à face", alors quand des écrans font écrans, bonjours les savonnettes :smt006 .

Pour ma part, bien que très familier avec ce genre de propos, je ne suis pas venu sur ce forum pour cela et encore moins pour sodomiser les papillons ou savoir qui a la plus longue... je suggérerai à Rico et mobar de fréquenter d'autres forums ayant pour thème la spiritualité ou la non-dualité (ils auront d'ailleurs des chances de m'y retrouver ;) )

Dans le contexte et le cadre de ce forum ce qui m’intéresse est avant tout la rencontre de personnes réellement et concrètement concernés par les bouleversements systémiques en cours. J'ai suffisamment échangé avec mobar et Rico pour savoir qu'au sujet de ce qui m'intéresse ici je n'ai pas grand chose à espérer de ce coté. Qu'ils me pardonnent donc si je ne réponds plus à leurs messages.
......................................" S'attendre au pire et préparer le meilleur" / http://www.effondrementetresilience.blogspot.com ..................................................

Répondre