Alternatives au pétrole

Comment anticiper au mieux le choc à venir (organisation de la société, questions politiques, conseils financiers, etc).

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Modérateur
Modérateur
Messages : 1836
Inscription : 17 déc. 2004, 08:34

Message par Sylvain » 17 juil. 2006, 11:56

Hors sujet :
« Pompe À Chaleur » et « Pile À Combustible » ont exactement les mêmes initiales. Cela complique la compréhension des messages.
Merci d'éviter l'utilisation de « PAC ». ;)
Qui a dit « pinailleur » ?
La géologie pétrolière se moque de votre envie de conduire une automobile.

Avatar de l’utilisateur
AJH
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1571
Inscription : 28 juil. 2005, 07:20
Contact :

Message par AJH » 17 juil. 2006, 11:59

OK, je corrige..
Vous voulez les misérables secourus, moi je veux la misère supprimée ( Victor Hugo )
Sociétal et Dette et monnaie
Signez la pétition " POUR QUE L'ARGENT NOUS SERVE, AU LIEU DE NOUS ASSERVIR ! "

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Message par greenchris » 17 juil. 2006, 12:10

Sauf que l'utilisation systématique des pompes à chaleur ne diminuera pas les émissions de gaz à effet de serre générés par les pointes de consommation en hiver et maintenant en été. Car les pompes à chaleur aérothermes qui sont en tête de gondole des vendeurs ont un rendement très dégradé dés qu'il fait très froid.

Même Janco dit que le chauffage ne doit pas être électrique, c'est dire !!

Attention aux chiffres sur l'énergie primaire du nucléaire, l'énergie réelle est 70% plus faible à ta prise électrique. Il en parle ici.
http://www.manicore.com/documentation/equivalences.html
Mais je ne suis pas d'accord avec son tripatouillage des chiffres.
Il parle d'électricité que l'on ne peut pas substtituer, Ah bon, pourquoi ?
On peut déja l'économiser et utiliser d'autres systèmes. Le frigo à gaz, ca existe, les exemples sont nombreux.

Sinon, on est bien d'accord, une vraie campagne d'isolation des batiments ainsi qu'une réduction drastique de l'utilisation des transports non-efficaces (routiers et aériens pour les roses Max Havelaar d'Afrique) sont les premières mesures de base les plus efficaces pour une transition énergétique moins difficile.
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

Mike.be
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 317
Inscription : 26 mars 2006, 19:30
Localisation : Liège Belgique

Message par Mike.be » 22 juil. 2006, 20:48

Sylvain a écrit :Hors sujet :
« Pompe À Chaleur » et « Pile À Combustible » ont exactement les mêmes initiales. Cela complique la compréhension des messages.
Merci d'éviter l'utilisation de « PAC ». ;)
Qui a dit « pinailleur » ?
J'ajouterai également politique agricole commune.
Mais cela n'a rien à voir avec l'énergie.
Quoique!
12 calories de pétrole consommée pour une produite cela donne à réfléchir.
C'est également hors sujet.
L'utopie c'est ce qui n'a pas encore été essayé: Théodore Monod
Il ne faut jamais dire jamais... que ce soit pour le pire ou le meilleur

Mike.be
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 317
Inscription : 26 mars 2006, 19:30
Localisation : Liège Belgique

Message par Mike.be » 22 juil. 2006, 21:10

greenchris a écrit :Sauf que l'utilisation systématique des pompes à chaleur ne diminuera pas les émissions de gaz à effet de serre générés par les pointes de consommation en hiver et maintenant en été. Car les pompes à chaleur aérothermes qui sont en tête de gondole des vendeurs ont un rendement très dégradé dés qu'il fait très froid.
Entièrement d'accord avec toi, en 1980 l'entreprise qui m'emploie installait ce type de pompes à chaleur.
Aujourd'hui, après un arrêt de plusieurs années d'installation de ce type de système, vu le prix du pétrole, un intérèt pour les pompes à chaleur type eau eau avec géotermie de surface s'est manifesté.
La demande est de plus en plus forte.
Le rendement de ce système est beaucoup plus stable durant la saison et le problème de dégivrage n'exsiste pas.
Couplé à l'énergie solaire passive et active ainsi qu'à une isolation plus efficace des batiments, voir à une récupération des calories des eaux usées je pense qu'il y a pas mal d'économie d'énergie à réaliser.
Le problème sont évidemment les anciens bâtiments.
Avec une rénovation judicieuse, je pense qu'il est possible d'y arriver.
Si on diminue d'abord la conso, la pompe à chaleur n'a pas besoin d'être ausi importante et la conso d'énergie non plus.
L'utopie c'est ce qui n'a pas encore été essayé: Théodore Monod
Il ne faut jamais dire jamais... que ce soit pour le pire ou le meilleur

Répondre