Zones les moins touchées un avis ?

Comment anticiper au mieux le choc à venir (organisation de la société, questions politiques, conseils financiers, etc).

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Shilmu
Kérogène
Kérogène
Messages : 25
Inscription : 09 mars 2007, 08:50
Localisation : Bordeaux ou Villeneuve sur lot (47)

Message par Shilmu » 27 mars 2007, 12:41

Alter Egaux a écrit : Coté ville, il ne faut pas y compter. C'est ingérable. Les cimetières automobiles vont avoir du succès. :cry:
Et les palfreniers aussi ^^
Pour le bio-carburant, c'est bien mais pour petites structures, pas possible de le généralisé.
En fait les véhicules d'entretien de ma ville roule a l'huile (il y a d'ailleurs eut un procés, parce que c'est pas encore autorisé l'huile, surtout pour une collectivité). Mais bon les techniciens en ont fait fi, et il roulent toujours à l'huile. Mais impossible de mettre ca à l'echelle de la ville, il y aurait trop besoin de colza et autre.
Mais bon on doit tous déja le savoir ici :D

Et puis je suis pas surque ce soitr un bonne solution quand meme , je suis sur que le bilan energetique et écologique du bio-carburant s'avére aussi mauvais que le pétrole, simplement qu'on économise un peu de pétrole (et encore po sûr)
"Pardonnez leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font."

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Message par Alter Egaux » 27 mars 2007, 13:01

Shilmu a écrit : je suis sur que le bilan energetique et écologique du bio-carburant s'avére aussi mauvais que le pétrole, simplement qu'on économise un peu de pétrole (et encore po sûr)
La différence, c'est que c'est renouvelable et chez toi. Alors que le pétrole, vu ce que dépense les US pour occuper l'Irak, pas glop !
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Shilmu
Kérogène
Kérogène
Messages : 25
Inscription : 09 mars 2007, 08:50
Localisation : Bordeaux ou Villeneuve sur lot (47)

Message par Shilmu » 28 mars 2007, 13:39

C'est vrai, mais le pétrole utilisé pour produire la partie "bio" du biocarburant = la quantité de pétrole économisé grace au biocarburant ?
Si ya similitude, ca reviendrait au même d'utiliser un carburant classique.
Et on économiserait des surfaces agricoles pour la nourriture.

C'est pour ca que j'aimerai connaitre ce bilan énergétique et pouvoir comparer.
"Pardonnez leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font."

Avatar de l’utilisateur
Cheb
Charbon
Charbon
Messages : 286
Inscription : 30 nov. 2005, 12:06
Localisation : Ariège

Message par Cheb » 28 mars 2007, 14:37

Tu trouveras un début de réponse ici
"Si vous n'aimez pas mes idées, ce n'est pas grave, j'en ai d'autres" (Marshall Mc Luhan)

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Message par Alter Egaux » 28 mars 2007, 16:45

Shilmu a écrit :C'est vrai, mais le pétrole utilisé pour produire la partie "bio" du biocarburant = la quantité de pétrole économisé grace au biocarburant ?
Si ya similitude, ca reviendrait au même d'utiliser un carburant classique.
Et on économiserait des surfaces agricoles pour la nourriture.
Avant de te faire une opinion "tranchée", je te mets en garde sur une erreur qui pourrait masquer l'ensemble de ta démarche : le contexte.

En effet, tu peux arriver par exemple à un bilan mitigé, voire négatif, mais pour un contexte donné.
Sauf que si tu changes quelques paramètres du contexte, ton raisonnement (ou bilan) ne tiendra plus.

Exemple :
Ton contexte actuel est que le pétrole est utilisé dans ta chaine pour créer du "bio"carburant. Ok. Mais touchons quelques paramètres d'entrée.
Si le pétrole vient à manquer et que par choix stratégique, tu ne disposes pas de pétrole pour mettre dans la chaine de production du bio carburant. Dans ce cas, le contexte change puisque le process va dont s'adapter sans le précieux liquide, quitte à perdre en productivité et en mécanisation. Alors, le bilan énergétique redevient positif, alors qu’il était négatif dans le contexte d'hier.

En d’autres termes, le biocarburant sera peut être un bien très précieux et utilisé pour des besoins stratégiques qui ne seront pas forcément ceux à quoi on le destine en toute logique aujourd’hui.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Shilmu
Kérogène
Kérogène
Messages : 25
Inscription : 09 mars 2007, 08:50
Localisation : Bordeaux ou Villeneuve sur lot (47)

Message par Shilmu » 29 mars 2007, 11:40

Merci Cheb pour cet article fort enrichissant, je comprend un peu mieux les tenants et aboutissants des biocarburants.

Vi Alter Egaux tu à bien raison le contexte est important aussi. Mais mes opinions ne sont pas tranchées, je cherche justement à les changer et les affiner au plus proche de la verité. Ca doit être ma facon d'écrire qui donne cet effet, désolé :-D


En tout cas ya une chose que j'ai bien compris, quelles que soient les solutions alternatives au pétrole : diester, biomasse, ou énergie produite par le parc nucléaire à la place du pétrole pour l'industrie du biocarburant, rien ne suffira à remplacer le pétrole(meme en additif) en assez grande quantité pour faire tourner toutes nos bagnoles, même au prix de grands sacrifices (je tiens pas à ce qu'on rase toutes les forêts du Monde pour produire les matière 1ères nécessaires).
Certains en profiteront alors pour apprendre la définition du mot "sobriété" et d'autres (comme moi) laisseront la voiture à la casse ou attachée à un arbre sur une aire d'autoroute... :-P
"Pardonnez leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font."

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Message par Alter Egaux » 29 mars 2007, 12:08

Shilmu a écrit :Ca doit être ma facon d'écrire qui donne cet effet, désolé
Non, je mets juste un point d'attention : garder le contexte en mémoire.

Par exemple, pour le nucléaire, ici, il y a pas mal de personnes qui défendent l'EPR, suivant l'analyse de Jancovici (pro Bayrou).
Sauf que si l'approvisionnement en Uranium est stoppé, c'est la déroute. Conclusion, le contexte est prédéterminant pour anticiper le futur énergétique. Et le contexte va complètement être modifié avec le PO-RC. C'est la difficulté de l'exercice.

Je suis en accord avec la suite de ton message : l'équation énergétique n'a pour l'instant pas de solution, autre que sobriété + efficacité.

En tout cas, pour revenir au sujet, les zones les moins touchées ne sont vraisemblablement pas en grande ville. L'émeute à la gare du Nord est plus que symbolique : les nœuds de transport vont implosés par le nombre de transit de voyageurs.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 29 mars 2007, 15:29

Shilmu a écrit :quelles que soient les solutions alternatives au pétrole : diester, biomasse, ou énergie produite par le parc nucléaire à la place du pétrole pour l'industrie du biocarburant, rien ne suffira à remplacer le pétrole(meme en additif) en assez grande quantité pour faire tourner toutes nos bagnoles
Même sur ce sujet-là, beaucoup ici (dont moi) sommes moins catégoriques. Le charbon liquéfié et avant le GTL sont des alternatives valables au pétrole si on se fiche des émissions de GES. Et le nucléaire ne pourrait prendre le relais du pétrole que d'ici 15-20 ans, le temps que le VE se soit démocratisé.

Les 2 prochaines décennies sont, d'une certaine façon, structurantes pour le reste du siècle : selon les investissements qu'on fera ou qu'on ne fera pas, nous fixerons les bases de la société de 2100 : sobriété contrainte, révolution climatique ou hyper-prolifération nucléaire.
Méfiez-vous des biais cognitifs

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Message par Alter Egaux » 29 mars 2007, 15:41

Tiennel a écrit : Les 2 prochaines décennies sont, d'une certaine façon, structurantes pour le reste du siècle : selon les investissements qu'on fera ou qu'on ne fera pas, nous fixerons les bases de la société de 2100 : sobriété contrainte, révolution climatique ou hyper-prolifération nucléaire.
Le pic fissile sera passé, plus vite que l'on ne le pense. En se projetant loin (2100), il faut espérer que une société durable ne sera plus un idéal mais une réalité.
Perso, je ne vois le nucléaire fissile que de façon transitoire.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 29 mars 2007, 15:49

L'uranium passe, les actinides restent :smt077

Je voulais parler de profilération des matières radio-actives :-(
Méfiez-vous des biais cognitifs

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Message par Alter Egaux » 29 mars 2007, 16:31

Tiennel a écrit : Je voulais parler de prolifération des matières radioactives
Ok. Au fait, on leur met quoi, comme papier cadeau ? :-D
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 30 mars 2007, 22:44

Au fait, on leur met quoi, comme papier cadeau
Ca dépend à qui tu les envoies... :-D
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Shilmu
Kérogène
Kérogène
Messages : 25
Inscription : 09 mars 2007, 08:50
Localisation : Bordeaux ou Villeneuve sur lot (47)

Message par Shilmu » 01 avr. 2007, 13:14

Tiennel a écrit :Le charbon liquéfié et avant le GTL sont des alternatives valables au pétrole si on se fiche des émissions de GES.
Bin justement je m'en fiche pas ^^ La protection de notre environnement est pour moi plus importante que notre mode de vie ou que le PO.
Peut-être que le PO et ce qui suit permettront une prise de conscience sur la question de l'environnement et de nos ressources naturelles.
Il n'y a que quand on est victime qu'on agit dans le bon sens.

"Entre deux maux, mieux vaut choisir le moindre." (citation, mais je sais plus de qui) :-P
"Pardonnez leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font."

Répondre