rendre la vie à une terre forestière

Comment anticiper au mieux le choc à venir (organisation de la société, questions politiques, conseils financiers, etc).

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Malmedy
Goudron
Goudron
Messages : 123
Inscription : 28 août 2006, 21:39
Localisation : Belgique

rendre la vie à une terre forestière

Message par Malmedy » 21 oct. 2006, 22:25

Bonjour,

J'ai la possibilité d'acquérir dans la famille 1Ha d'une terre forestière. Il s'agit d'une coupe à blanc d'épicia qui a été réalisée il y a quelques années. Depuis lors : plus rien. Les rémanents sont occupés à pourir sur place, et ça et là quelques bouleaux et quelques herbes commencent à pousser. Je voudrais replanter des feuillus. Vu l'état de la parcelle, je ne sais pas si j'ai une chance d'y arriver. Je ne suis pas un spécialiste. Il y a 10 ans, j'ai planté 1/2 Ha de résineux sur une parcelle dans cet état. Cela a fonctionné. Mais le temps à tourné, et je voudrais faire mieux cette fois. Je suis situé en Ardenne à 450 m d'altitude. Climat rigoureux avec gelée tardive au printemps (parfois jusque fin mai). Si qq a des idées pour l'affectation d'une telle parcelle, et comment procéder ? (Je ne suis pas mécanisé).

Geispe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1552
Inscription : 09 mars 2005, 17:16
Localisation : Vosges du Nord

Message par Geispe » 21 oct. 2006, 22:58

çà dépend de ce que tu envisages de faire de tes feuillus... dans 10, 50 ou 100 ans :-)
peut-être voir ce qui pousse sur place, demander conseil aux association forestières du coin...

si tu envisages cela pour l'après-pétrole ce peut être très différent d'un plan actuel pour faire un investissement lucratif pour tes descendants...

mon fils était dans la même situation : il a planté très varié, ce qui lui tombait sous la main comme replants trouvés sur place en forêt de feuillus, et surtout ensuite de l'intéressant genre comestible chataigniers, noisetiers : pour leurs fruits et leur bois, mais il y a aussi érables, hètres,
chênes, venus spontanément. De même on laisse saules et bouleaux...

D'après mon scénario, après le pétrole on aura surtout besoin de taillis, alors qu'aujourd'hui on "fabrique" du bois de futaie (troncs énormes seulement aisés à exploiter avec de grosses machines).
Si la parcelle forestière est près de l'habitation on peut aussi envisager de la transformer en culture... ou y faire les deux : nous mêmes avons fait partie culture et feuillus sur une parcelle qui avait été rasée lors de la tempête de fin 99.

pat43
Charbon
Charbon
Messages : 271
Inscription : 02 août 2006, 20:33
Localisation : 43

Re: rendre la vie à une terre forestière

Message par pat43 » 06 nov. 2006, 22:24

Malmedy a écrit :Bonjour,

J'ai la possibilité d'acquérir dans la famille 1Ha d'une terre forestière. Il s'agit d'une coupe à blanc d'épicia qui a été réalisée il y a quelques années. Depuis lors : plus rien. Les rémanents sont occupés à pourir sur place, et ça et là quelques bouleaux et quelques herbes commencent à pousser. Je voudrais replanter des feuillus. Vu l'état de la parcelle, je ne sais pas si j'ai une chance d'y arriver. Je ne suis pas un spécialiste. Il y a 10 ans, j'ai planté 1/2 Ha de résineux sur une parcelle dans cet état. Cela a fonctionné. Mais le temps à tourné, et je voudrais faire mieux cette fois. Je suis situé en Ardenne à 450 m d'altitude. Climat rigoureux avec gelée tardive au printemps (parfois jusque fin mai). Si qq a des idées pour l'affectation d'une telle parcelle, et comment procéder ? (Je ne suis pas mécanisé).
si tu veux laisser en bois laisse repousser les bouleaux, plantes noisetiers et chataigniers, cela devrait aller. pour les essences nobles comme le chene, il ne faut pas n'importe quel terrain. il faut voir la "valeur " de ton terrain. on peut toujours l'amender ou par du sable ou par de la marne, cela depend.
- avec ça, il a décimé une panzer-divizion.
- il était dans l'artillerie ?
- Mais non, tu suit pas, il etait dans la LI-MO-NA-DE.
michel Audiard a propos d'une boisson d'homme au gout de pomme.

Répondre