Que seriez vous prêt à donner ?

Comment anticiper au mieux le choc à venir (organisation de la société, questions politiques, conseils financiers, etc).

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Loup Espiègle
Condensat
Condensat
Messages : 786
Inscription : 19 janv. 2006, 15:54
Localisation : S-E

Re: Que seriez vous prêt à donner ?

Message par Loup Espiègle » 13 mai 2007, 09:24

transhuman a écrit :Dans un monde post PO où la majorité des gens viveraient en autarcie agricole seriez vous prêt à donner de votre temps et de vos récoltes pour l'équivalent de la banque alimentaire, des restos du coeur ou de la croix rouge ?
A moins de devenir plus philantrope avec les années, je ne vais sûrement pas donner de ma récolte aux Restos du Coeur. Je peux donner à mes amis proches ou aux gens que j'ai réussi à "alerter" mais qui n'ont pu se préparer, en aucun cas à des gens qui ne font rien. On est bien dans une situation post-PO où l'on gratte la terre (ou on la caresse, c'est selon...) pour se nourrir, et je crains que les producteurs ne veuillent se casser le dos pour les parasites.
En revanche, je serais volontiers partant pour accueillir des gens volontaires, qui travailleraient sur ma terre pour se nourrir (avec mes techniques de culture bien sûr et si j'ai du rabe de terrain, et si j'ai du terrain déjà !). Si des crèvent la faim viennent demander de la nourriture à ma porte, je leur proposerais de travailler contre le souper, sinon c'est out !

Avatar de l’utilisateur
guino
Condensat
Condensat
Messages : 564
Inscription : 30 août 2005, 12:40
Localisation : 13 Marseille
Contact :

Message par guino » 13 mai 2007, 09:45

C'est bien normal : faut la jouer galère solidaire : bien venu à bord, mais va falloir ramer ensemble.

Attention cependant à ne pas tomber dans le féodalisme post chute de l'empire romain : j'ai une grosse ferme, je vous accueille sur mes terres, vous bossez et moi je vous "protege" ...
mai 2010. je passais de moins en moins, j'ai acheté mon terrain, commencé à le travailler. L'ambiance sur oléocène se dégrade d'une façon alarmante, peu réjouissant quant à la capacité de l'humanité à réagir à des crises.Je ne me sens plus à ma place ici.

Avatar de l’utilisateur
Loup Espiègle
Condensat
Condensat
Messages : 786
Inscription : 19 janv. 2006, 15:54
Localisation : S-E

Message par Loup Espiègle » 13 mai 2007, 09:53

guino a écrit :Attention cependant à ne pas tomber dans le féodalisme post chute de l'empire romain : j'ai une grosse ferme, je vous accueille sur mes terres, vous bossez et moi je vous "protege" ...
C'est marrant, ça me fait penser à quelqu'un que je connais :-D (nooon, il est pas méchant !)

transhuman
Brut léger
Brut léger
Messages : 491
Inscription : 26 nov. 2006, 09:11
Localisation : France

Message par transhuman » 13 mai 2007, 10:56

guino a écrit :
Attention cependant à ne pas tomber dans le féodalisme post chute de l'empire romain
Et pourtant vu les alternatives, le scénario ne serait pas si mauvais...
Ce n'est pas en perfectionnant l'alumette qu'on a inventé l'électricité

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7721
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Que seriez vous prêt à donner ?

Message par phyvette » 13 mai 2007, 15:53

transhuman a écrit : Dans un monde post PO où la majorité des gens viveraient en autarcie agricole seriez vous prêt à donner de votre temps et de vos récoltes pour l'équivalent de la banque alimentaire, des restos du coeur ou de la croix rouge ?
Formulé ainsi , il est difficile de répondre par l'affirmative, si en notre période de vaches grâces on ne le fait déjà pas . La partie en gras résulte de l'empathie d'une société d'abondance, rien ne dit que ces organismes charitables perdureront.

La premier partie de la question est plus simple a envisager pour connaître un peu la réalité paysanne , là la réponse est oui sans hésitations , les relations en campagne sont a des années lumière de ce que vivent les citadins . A la campagne nulle autarcie ne dure bien longtemps sauf a demeurer un ours néo-rural de ceux qui critique le coq qui se permet, le bougre, de chanter le dimanche dès potron-jacquet .

En zone rural les échanges non marchands sont très courant , le respect de la parole donnée n'est pas un vain mot, l'honneur existe. Dans un tel environnement , offrir une partie de sa récolte (intervenant toujours en période de surproduction), a un voisin, une connaissance est une tradition bien ancrées dans les faits . Pour un jardinier c'est un vrais bonheur de partager.

Pourquoi cela devrait il changer, dans un monde post PO ?

Dès lors, oui le don de son temps ou de ses surplus deviennent naturels, et je doute fort qu'un jardinier amateur conteste cela, tant il est agréable de recevoir et de donner, car c'est bien ainsi qu'il faille comprendre le terme de l'échange, des aller-retours fructueux pour tous , grâce a l'entre-aide mutuelle. Mais que les fainéants congénitaux ou les égoïstes profiteurs ne rêvent pas , dans se types de rapports humains ils n'ont pas leurs places .

Vivement le PO qu'on s'aime. ( Sans blague, le matérialisme est la pire des raisons de vivre.)

Phyvette
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Geispe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1552
Inscription : 09 mars 2005, 17:16
Localisation : Vosges du Nord

Message par Geispe » 13 mai 2007, 16:01

là je suis d'accord avec Phyvette... :-)

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13871
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Message par GillesH38 » 13 mai 2007, 18:06

Il y a une anticorrélation très évidente entre les niveaux de vie moyens de population et la solidarité directe qu'on constate dans la société, en particulier vis à vis de la famille. Les Africains ne comprennent absolument pas comment des vieux peuvent mourir seuls en Europe.
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Mike.be
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 317
Inscription : 26 mars 2006, 19:30
Localisation : Liège Belgique

Message par Mike.be » 13 mai 2007, 22:10

GillesH38 a écrit :Il y a une anticorrélation très évidente entre les niveaux de vie moyens de population et la solidarité directe qu'on constate dans la société, en particulier vis à vis de la famille. Les Africains ne comprennent absolument pas comment des vieux peuvent mourir seuls en Europe.
Très juste, mais ne crois tu pas que c'est dû à notre système industriel?
On nait à la chaîne , puis auto crêche auto école auto boulot auto ( je passe le retour) dodo.On travail à la chaîne même si c'est de moins en moins vrai, etc etc...
Pour terminer dans un mouroir où on prend ses repas à la chaîne, pour ceux qui savent se le payer.
Notre civilisation a tout cloisonner, tout aseptiser, tout règlementer , chacun fonctionne dans sa petite sphère isoler des autres, on a jamais eu autant de moyens de communication et on n'a jamais aussi mal communiquer.
Tout cela grâce au charbon, puis au pétrole...
L'utopie c'est ce qui n'a pas encore été essayé: Théodore Monod
Il ne faut jamais dire jamais... que ce soit pour le pire ou le meilleur

Répondre