Attendre des prix raisonnables pour la terre?...Illusoire?

Comment anticiper au mieux le choc à venir (organisation de la société, questions politiques, conseils financiers, etc).

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7719
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Attendre des prix raisonnables pour la terre?...Illusoire?

Message par phyvette » 01 mai 2007, 18:05

pierre783 a écrit : J'ai 23 ans, pas riche mais pas pauvre non plus, je projette un jour de me construire une petite maison bioclimatique, mais je crains en lisant oleocene que je n'en ai pas le temps...
Déjà je vais attendre le krack immobilier pour pouvoir acheter un bout de terrain à un prix raisonnable
Bonjour Pierre, bienvenu.

Pierre, tu as 23 ans , la vie devant toi et j'espère des projets plein la tête. Tu souhaite un krack immobilier pour pouvoir investir?
Pour le bâtis assimilable a un marché de stock , c'est très possible , du reste depuis septembre 2002 la plupart des niouse-magazines titrent a la rentré sur la baisse de l'immo a venir avec force argumentaires .
Sujet "la bulle immobilière"

Pour la terre a bâtir ou inconstructible ou agricole, c'est très différant cela s'apparenterait plus a un marché de stock, contrairement aux constructions, le terrain est une ressource finie, la France totalise 55 millions d'hectares divisé ( de mémoire ) en trois tiers:

1)les forets et prairies etc..
2)la surface agricole cultivée
3)le bâtis, les routes, fleuves, lacs, plages et tous ce qui ne rentrent pas dans les 2 premières catégories

La ressources en km2 est donc ce quelle est sans espoirs d'agrandissement territoriaux aux dépens de nos voisins. (Foutue Europe)

Ceci laisse a pensé que devant la pression démographique constante de notre espèce sur cet espace disponible fixe , pour la construction, l'agriculture ou demain le bois-énergie et les agrocarburants, une baisse brutale des prix du terrain est hautement improbable. Et de même en cas de krack immobilier pour qq raison que ce soit ( insolvabilité des primo-accédants , retournement offre/demande ) une chute des prix du foncier a bâtir ou de la terre agricole reste très hypothétique.

Il est amha illusoire d'attendre des prix raisonnables pour la terre.

Phyvette
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7719
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Message par phyvette » 01 mai 2007, 23:37

C'est vrais aussi pour le Brésil.
Tomás Balduino a écrit :Maintenant, par des alliances conclues avec le grand capital international, le capital américain principalement, et en raison de l’agro-business de l’énergie dite «propre», le rythme des implantations d’usines d’éthanol dans le pays, avec ce que cela suppose en nombre de cannaies [champs de canne à sucre], est en moyenne une par mois, jusqu’en 2010. En conséquence, le déplacement d’entreprises nationales et étrangères [investissements] vers les terres, surtout celles possédant des sources d’eau, est grand. Jamais le prix de la terre n’a été aussi élevé. Que peut-il donc rester de la réforme agraire qui prétendait vouloir se faire en donnant la possibilité d’acheter de la terre avec des faibles revenus ?
Le monde craque sous le poids la démographie , le terrain ne peut qu'être de plus en plus cher.

Phyvette
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59575
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 01 mai 2007, 23:46

pierre783 a écrit : Déjà je vais attendre le krack immobilier pour pouvoir acheter un bout de terrain à un prix raisonnable... de toutes façons je n'ai pas le choix, tout est hors de prix et les banques ne prettent plus aux jeunes primos.

Tu réves complétement ! Le prix des terrains constructible ne baissera pas car il y a trop peu d' offre pour beaucoup de demande.
Je ne crois pas un instant à ton scénario.

Acheter un terrain à prix raisonable ? à part en Lozére ou dans la Creuse, point de salut !

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 01 mai 2007, 23:48

oui ! La Creuse ! Elle a perdu 50% de sa population en 30 ans (de mémoire. Corrigez moi si vos chiffres sont meilleurs). Plein de villages bien vides parait-il...
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7719
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Message par phyvette » 02 mai 2007, 00:19

Schlumpf a écrit : Corrigez moi
De suite Image
Wiki a écrit :Enfin le Limousin, menacé il y a peu d'effondrement démographique suite à la dénatalité, confirme ses relativement bonnes prestations des cinq années précédentes, grâce à une immigration assez appréciable.
http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mog ... _la_France

Tu aime ? tiens en voila encore .
De plus ce département, contrairement à certains de ses voisins (Allier...), a un solde migratoire positif. En fait la population baisse à cause du solde naturel très négatif (taux de mortalité très élevé et taux de natalité très bas) qui donne à la Creuse une population âgée.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Creuse_%28 ... rtement%29

En cause la rurbanité et le retour des seniors encore vert sur la terre de leurs jeunesses.

Phyvette
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1724
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Message par hyperion » 02 mai 2007, 08:35

oui mais les 1er baby boomers ,ceux de la 1 ere guere,né entre 18 et 29 seront mort dans 10 ans . c'est eux les plus riches de la société.il sont deja adulte et muri apres la 2em guerre et ont beneficié à fond des 30 glorieuses.leur patrimoine va se retrouver sur le marché, ce qui ne va pas soutenir les prix , bien que comme rico ,je sois persuadé que des extra teresstre achéte les biens sous prete nom. ;)
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9310601#
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17180695homéo niet secu, preservatifs , vaccin hepati b nourisson et chaussures oui oui; Buzin, pas besoin de lui faire de cadeau; dogmatique à virer et au boulot!

Avatar de l’utilisateur
thorgal
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1955
Inscription : 05 nov. 2005, 17:55
Localisation : Copenhague

Message par thorgal » 02 mai 2007, 10:23

[HS]
hyperion, c'est quoi ton avatar ? un adorateur de Gozer ? :lol:
[/HS]
Never under-estimate the predictability of stupidity - Bullet Tooth Tony

Avatar de l’utilisateur
pierre783
Kérogène
Kérogène
Messages : 36
Inscription : 30 avr. 2007, 12:19

Message par pierre783 » 02 mai 2007, 20:59

energy_isere a écrit :
pierre783 a écrit : Déjà je vais attendre le krack immobilier pour pouvoir acheter un bout de terrain à un prix raisonnable... de toutes façons je n'ai pas le choix, tout est hors de prix et les banques ne prettent plus aux jeunes primos.

Tu réves complétement ! Le prix des terrains constructible ne baissera pas car il y a trop peu d' offre pour beaucoup de demande.
Je ne crois pas un instant à ton scénario.

Acheter un terrain à prix raisonable ? à part en Lozére ou dans la Creuse, point de salut !
Les prix du foncier ont suivi ceux de l'immobilier. Ils sont complétement surévalués par rapport à l'inflation. Je pense qu'il va y avoir une correction sévère d'ici quelques années, la baisse étant déjà amorcée. Rien qu'au Etats-Unis, le marché de l'immo, c'est le fiasco complet...

Voir aussi le forum de la bulle immo.

Bref, je vais rester locataire, comme dit la chanson ;)

Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1724
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Message par hyperion » 03 mai 2007, 08:08

@thorgal
non, c'est le gritche
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9310601#
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17180695homéo niet secu, preservatifs , vaccin hepati b nourisson et chaussures oui oui; Buzin, pas besoin de lui faire de cadeau; dogmatique à virer et au boulot!

Avatar de l’utilisateur
Loup Espiègle
Condensat
Condensat
Messages : 786
Inscription : 19 janv. 2006, 15:54
Localisation : S-E

Message par Loup Espiègle » 04 mai 2007, 17:47

Certains pensent d'une autre manière : avec la crise énergétique et la disparition de la génération des parents des baby-boomers, les propriétés vont se libérer. D'autres encore pensent qu'il y aura un die-off (tout plein de morts) et donc il suffira de planter sa tente où bon vous semble.

Tu peux toujours essayer de trouver des peakniks qui veulent acheter du terrain aussi et se partager une grande propriété. M'enfin bon, c'est la gallère quand même.

Yves
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1999
Inscription : 02 déc. 2005, 09:49

Message par Yves » 11 mai 2007, 11:49

Pour pouvoir comparer l'immobilier en creuse avec le reste de la France :

http://www.chambre-limousin.notaires.fr ... 6%20A3.pdf

Si tu peux encore bouger, c'est bien là que tu a une chance d'acheter.

Pour info, c'est dans le limousin (Creuse probablement) que je vais me mettre au vert d'ici septembre 2007.
Trop tard, trop peu, trop cher, il n'y aura pas de miracle !!
Notre futur sera d'être la banlieue ouest de la Russie alors que celle-ci aura le regard tourné vers la Chine...

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Message par Alter Egaux » 11 mai 2007, 12:52

phyvette a écrit :Il est amha illusoire d'attendre des prix raisonnables pour la terre.
Je confirme. Ou alors, ce sera local : chute du prix d'un lieu invivable (quartier chaud par exemple).
Mais le terrain ne risque pas de chuter. Le PO peut engendrer une vague de migration vers les campagnes, et le pec sera tenté par faire spéculer son fameux terrain à vendre, d'autant plus si cela devient une priorité d'avoir un jardin pour se nourrir.

Par contre, il y a bien le paramètre temps à prendre en compte.
Je connais des personnes qui se lancent dans la construction de maison bioclimatique. Trouver le terrain, faire valider ses plans, trouver les artisans (attention à leur délai) prend énormément de temps. Je dirais, départ arrêté, minimum 2 ans pour commencer à voir le premier terrassier arriver sur le terrain. Après, tout dépend du budget. Si le budget est serré, il faut s'attendre à prolonger de quelques années les travaux. Attention à prendre en compte que les artisans sont débordés et peu enclin à faire du bioclimatique (voir pratiquement introuvable car débordé).

Perso, j'ai plutôt envisagé de partir d'un bâtiment existant (ruine en ou très mauvais état) : dossier minimum. 6 mois après, les premiers artisans commençaient.

Bref, je commence à penser que construire sa maison bioclimatique de zéro, c'est maintenant un peu râpé. Disons 5 ans (finition non comprise : 1 ans pour trouver le terrain et faire ses plans, 6 mois de dossiers administratifs, 2,5 ans de travaux, 1 ans de finition en prenant une année sabbatique). Cela fait du 2012. Le PO risque de ne pas laisser beaucoup de temps. Du moins c'est devenu un pari risqué, à moins de stocker à proximité TOUTES les fournitures (un peu risqué aussi). Disons 100 000 € pour une maison moyenne, sans le terrain.

J'ai plutôt l'impression que c'est devenu un luxe.
Il me semble que se lancer dans une rénovation est déjà plus indiqué, question temps et difficulté administrative.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
DominiqueBoscher
Brut léger
Brut léger
Messages : 422
Inscription : 02 déc. 2006, 20:22
Localisation : Nice
Contact :

Message par DominiqueBoscher » 12 mai 2007, 08:08

... Le mieux est de spéculer sur la transformation d'un terrain non constructible en terrain constructible. Il suffit d'aller sur Paru-Vendu (un gros site d'annonces) http://www.paruvendu.fr/immobilier/vente-terrain/ on trouve des beaux et grands terrains non constructibles à moins de 10.000 €...
De toutes façons, après le "crash oil", la réglementation en matière d'urbanisme et de terrains de construire va exploser obligatoirement...

Mamadub
Kérogène
Kérogène
Messages : 66
Inscription : 07 févr. 2006, 21:20
Localisation : Grande Chartreuse

Message par Mamadub » 12 mai 2007, 08:54

Bien sûr c'est moins cher, mais si c'est inconstructible, c'est pas pour rien
Si c'est pour se faire innnonder sa maison ou se recevoir la colline ou la montagne du dessus sur le toit, ça vaut peut être pas bien le coup...
Vaut mieux bien connaitre le coin avant de se lancer!
musique. toujours.

ingremance
Goudron
Goudron
Messages : 119
Inscription : 26 août 2005, 23:36
Localisation : 18
Contact :

qui veut s installer ???

Message par ingremance » 12 mai 2007, 10:18

dans le cher 20 hectares de terres agricole (sans pos sans plu donc constructible possible) 85000 euros ....

je suis tres tenté car une surface de 2 ou 3 hectares par personnes pemet d etre en autosuffisance avec auto construction a plusieurs de maison bio climatiques + des terres en commun pour de l elevage

constitution d amap a proximité

si vous etes tentés par l experience merci de prendre contact

l idée est de faire une sci alors ceux qui veulent participer sont les bienvenus soit a venir s installer sur place, soit a prendre des parts dans la sci pour avoir un lieu ou etre accueilli apres le PO, ou pour soutenir l action

il y a plusieurs domaines a vendre mais quand il y a des batiments ca devient cher ... 300 000 euros pour 27 hectares + 2000 m2 de bati en pas trop mauvais etat (possibilité d amenager 7 logements)

pas besoin d etre agriculteur pour s installer

pour le travail => creation sur place d un centre d appel + agriculture bio

oraform@voila.fr

a bientot

pascal
la decroissance c'est deja se preparer a ce qui nous attend

Répondre