[BRF] Rémanents de foréts et BRF

Comment anticiper au mieux le choc à venir (organisation de la société, questions politiques, conseils financiers, etc).

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8002
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: [BRF] Rémanents de foréts et BRF

Message par kercoz » 01 oct. 2012, 09:05

Salut .
Une des règles est de mélanger le plus d 'espece . Je pense qu'il y a plus de choses ds ce que l' on ne sait pas que dans celles qu' on sait .
Sur FR cult , il faut écouter une série d'émission sur les Gaulois ( la derniere surtout , sur le paysage)....On apprend par ex qu'ils ont arrèté de semer des graminées en mélange vers le 4eS av JC. ce qui montre qu'ils s'éloignaient de l'autarcie , évoluaient vers l' etat et la civilisation ....ce qui est confirmé par l' apparition d'esclaves .
Le fait de mélanger les semences imite la nature , et pêrmet a certaines especes de s'imposer ou dominer en fonction du lieu ( lattitude , altitude et climat ) .
Une autre remarque : les épis etaient récoltés manuellement et en fonction de la maturité ....les mélanges etaient donc volontaires .....
L'apparition de la serpette a eu un impact important puisque ça a boosté le phénomène des "pantes suiveuses" et perpetué une selection (involontaire) adaptée au lieu . Il faut remarquer que la selection etait auparavant recherchée , volontaire .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
Cloverfield Alone
Kérogène
Kérogène
Messages : 53
Inscription : 31 janv. 2009, 17:19
Localisation : Aude (11)

Re: [BRF] Rémanents de foréts et BRF

Message par Cloverfield Alone » 01 oct. 2012, 16:12

Salut,
donc, si j'ai bien compris, l'idéal serait dans le cas d'un terrain très dégradé et argileux d'incorporer sur les 15 er centimètres du brf précomposté (pendant quelques mois) afin de réduire la faim d'azote, puis d'épandre une couche de mulch de 5 cm qui va empêcher la lumière de passer et favoriser l'apparition de fungus.
Etant en train de construire la maison, je ne vais pas faire de culture dessus avant 2 ans.

J'aurais aussi aimé savoir à quel moment planter de l'engrais vert multi variété: avant ou après avoir étendu le BRF.

Merci
« Taxed Enough Already »

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8002
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: [BRF] Rémanents de foréts et BRF

Message par kercoz » 01 oct. 2012, 20:06

Salut
L ' incorpo sur 10/15 cm c'est plutot ds un terrain sableux.....Pour un terrain argileux gras , vas y mollo ...2cm incorporé sur le 3 ou 5 premiers cm seront suffisant ...puis apres plantartion ou semis engrais vert , apres la levée , 5 cm en mulch ...ne pas couvrir entierement les plantules !
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5654
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: [BRF] Rémanents de foréts et BRF

Message par mahiahi » 01 oct. 2012, 21:30

Cloverfield Alone a écrit :et favoriser l'apparition de fungus
Tu es anglophone?
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
Cloverfield Alone
Kérogène
Kérogène
Messages : 53
Inscription : 31 janv. 2009, 17:19
Localisation : Aude (11)

Re: [BRF] Rémanents de foréts et BRF

Message par Cloverfield Alone » 01 oct. 2012, 22:53

Non, pas du tout (très loin de là même :oops: ), mais c'est le nom que j'ai vu sur le site indiqué par Kercoz un peu plus haut et qui désigne les champignons qui se développent dans le BRF.

Merci Kercoz pour tes conseils.
« Taxed Enough Already »

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8002
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: [BRF] Rémanents de foréts et BRF

Message par kercoz » 01 oct. 2012, 23:12

@Clover :
Suivant la qualité humique de ton sol, qd tu planteras , pour les plantes voraces (cucurbi , tomates...) mets plus ou moins de compost ou engrais au pied ...l'augmentation du taux d' humus par les BRF est évalué par l' U. Laval à env 1% ts les 10 ans ( 38 ans pour les compost et 80 pour le fumier s' il y a de la paille) . Perso , j' ai un sol de graves tres pauvre et je complémente ...mais il faut le faire tres localement , car en nourrissant les racines , on bloque le process de pédogenèse du sol ( pas ou moins de diffusion de surcres par les racines et donc pas d'explosion de la population des bacteries et fungus...moins de nourriture pour la pédofaune et donc faible population etc ...) ne mettre du compost que précisément là ou l' on plante , le reste de la surface peut etre couvert d'engrais vert productif : mache , épinards etc ...
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5654
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: [BRF] Rémanents de foréts et BRF

Message par mahiahi » 02 oct. 2012, 12:36

Alors, pour la culture générale, "fungus" est la traduction anglaise de "champignon" (même si, au pub, on l'utiliserait plutôt pour les moisissures & tout élément moins organisé qu'un pied comestible) ; tout ça pour dire que toute variété fongique est bonne à prendre au départ (après, si tu trouves des truffes, tu peux oublier les autres)

Kercoz, as-tu essayé de jouer avec la dispersion des éléments du sol?
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
Cloverfield Alone
Kérogène
Kérogène
Messages : 53
Inscription : 31 janv. 2009, 17:19
Localisation : Aude (11)

Re: [BRF] Rémanents de foréts et BRF

Message par Cloverfield Alone » 25 oct. 2012, 14:03

Salut,
j'ai reçu le broyeur "Scheppach Biostar 3000" hier. La construction semble sérieuse au premier abord.

Pour son premier fonctionnement, il a ingurgité un petit mètre cube d'éléagnus tout fraichement taillé pour l'occasion (persistant). Le broya semble assez fin, bien que ce type d'arbuste possède plein de branches qui partent dans tous les sens, ne facilitant pas son introduction dans l'orifice. Quelques morceaux de lauriers sauces ont également été pulvérisé.

J'ai étendu cette première "fournée" dans un petit passif à la terre sablo-calcaire très pauvre sur ~ 6 cm.

Image Image Image

Image Image
« Taxed Enough Already »

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8002
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: [BRF] Rémanents de foréts et BRF

Message par kercoz » 13 déc. 2012, 17:00

un lien sur Konrad Schreiber qui est de retour ds les SO apres avoir converti la Bretagne au SD /TCS:
http://vimeo.com/50528374
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8002
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Sécurité alimentaire : sommes nous au bord du précipice ?

Message par kercoz » 02 janv. 2013, 20:33

Comme il y a pas mal d'indigènes Isèrois sur ce site , je mets ce lien que je viens de découvrir :
http://brfavenir.wordpress.com/brf-aven ... ch-et-bio/
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 800
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Sécurité alimentaire : sommes nous au bord du précipice

Message par Silenius » 02 janv. 2013, 22:36

kercoz a écrit :Comme il y a pas mal d'indigènes Isèrois sur ce site , je mets ce lien que je viens de découvrir :
http://brfavenir.wordpress.com/brf-aven ... ch-et-bio/
Sponsorisé par les vendeurs de BRF, formations et broyeurs ?
Le BRF c'est bien, mais je n'ai pas vu d'exemple de ferme céréalière qui plante des haies pour être 100% autonome en BRF (pour un revenu identique).

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8002
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Sécurité alimentaire : sommes nous au bord du précipice

Message par kercoz » 02 janv. 2013, 22:44

Silenius a écrit :
kercoz a écrit :Comme il y a pas mal d'indigènes Isèrois sur ce site , je mets ce lien que je viens de découvrir :
http://brfavenir.wordpress.com/brf-aven ... ch-et-bio/
Sponsorisé par les vendeurs de BRF, formations et broyeurs ?
Le BRF c'est bien, mais je n'ai pas vu d'exemple de ferme céréalière qui plante des haies pour être 100% autonome en BRF (pour un revenu identique).
a terme , tu risques carrément de ne plus voir de fermes céréalieres .......Tu me semble assez marqué idéologiquement pour un collage au modèle des "glorieuses" et le dialogue ne sert a rien .....si tu veux réellement te renseigner sur ces pratiques , je te conseille Conrad Schreiber , qui lui , vit ds une ferme et ne quitte pas ses bottes .... apres avoir converti la Bretagne au TCS et SD , il est revenu ds le GERS /Landes et préconise les BRF carrément pour l' agri ! ...
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 800
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Sécurité alimentaire : sommes nous au bord du précipice

Message par Silenius » 02 janv. 2013, 23:29

Oui, Konrad y fait de brèves allusion (valorisation des haies bocagères existantes), mais rien de chiffré contrairement a toutes les autres techniques dont il fait la promotion.
Si tu veux voir le BRF adopté (de façon massive pour avoir un impact significatif), il faut qu'il le soit maintenant, dans les conditions actuelles, et pas après un changement de paradigme.
Il y a des études en grande culture en Belgique, mais la problématique de la production in-situ n'est pas abordée.
Dommage pour les céréales, car c'est le régime alimentaire le plus économe en ressources naturelles, low-tech et le seul accessible aux masses défavorisées.

cet agriculteur est aveugle et reconnait les mauvaises herbes au toucher :
Image

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8002
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Sécurité alimentaire : sommes nous au bord du précipice

Message par kercoz » 03 janv. 2013, 07:50

aller a la minute 10 :
http://www.youtube.com/watch?v=izT6E1AJYz8

A mon sens il y a deux problèmes qui vont nous contraindre aux BRF :

- la pénurie progressive d'autres producteurs d'engrais , ....avec en prime une pérénité ou un accroissement de l' humus pour le BRF ( les autres engrais etant fortement dépendant de l' énergie /directement pour les NPK, ...indirectement pour le fumier -lisier
- la réduction de la taille des parcelles cultivées due :
-a un transfert de la conso-production vers les productions de biens essentiels , et donc logiquement un rapprochement de la conso de la production pour aussi une possibilité d'auto-production
- a une obligation de limitation des procédures energivores dans l' agri ....la réduction des partielle permettant ET un travail plus manuel ET l' usage de haies a rotation rapide , voire fruitieres ( agro-foresterie)

Comme toujours , le risque etant que la déplétion energetique se résolve par une déplétion économique progressive autorisant un " collage" au modèle ancien , ( 2à3%) comme actuellement n' étant pas societalement assez traumatisant pour motiver les décideurs ( On est toujours persuadé de ne pas faire partie du prochain wagon).

Pour les pays chauds défavorisés , il me semble que l' amarante serait la plante avec le quinoa , qui soit la plus pertinente .....curieux de voir que cette plante majeure de l' amerique en terme de nutrition est été érradiquée par le Mon!anto de l' époque .
( contrairement au riz et au blé , elle permettrait de se passer totalement de viande )...et je crois que a-marante signifie sans eau ( fazut qd meme bien l'arroser au début)
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 800
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Sécurité alimentaire : sommes nous au bord du précipice ?

Message par Silenius » 04 janv. 2013, 08:03

Konrad ne donne pas de chiffres, je vais en donner :

ex : un taillis a courte rotation (saule ou robinier) produit 12 à 15 tonnes de matière sèche /ha /an (en plein, cad en occupant toute la surface d'une parcelle)
densité : 200 kg ms par mètre cube apparent, soit 60 à 75 m3 de brf produit /ha /an

http://www.agroforesterie.fr/CASDAR/200 ... esesol.pdf
Pour l’heure, aucune étude ne s’est focalisée sur la production de BRF par les arbres
agroforestiers. Liagre (2006) propose des estimations de linéaires de haies nécessaires à la
production de BRF pour des épandages initial et d’entretien – 200 m3/ha et 100m3/ha tous
les 3-4 ans – qui s’avèrent irréalisables à l’échelle d’une exploitation.
donc pour 25 à 33 m3 d'apport moyen annuel (100m3/ha cela ne fait qu'une épaisseur de 1 cm, bien moins que ce que préconisent certains) 1 ha de TCR dédié a la production de BRF permet de fertiliser de 60/33= 1,81 ha à 75/25= 3 ha
la surface occupée par le TCR représente donc 1/3 à 1/4 de la surface agricole.
si la surface agricole est réduite des 1/3 occupés par le BRF, les 66 % restants doivent voir leur production augmenter de 50% pour compenser la perte de surface.
Ca me parait un chiffre très élevé.
En application agroforrestière, cela donnerait des bandes de cultures de 12m séparées par des haies de TCR de 4 à 6 mètres de large.
Trés bon pour la biodiversité, mais les chevreuils et sangliers attirés par cet habitat risquerait de faire de gros dégats sur les cultures.
Et je n'ai pas abordé la fertilisation de la culture de TCR elle-même, car là on exporte 100% de la production et on ne restitue rien au sol (a part les feuilles qui retombent au sol a l'automne)

Au bout d'un certain nombre d'années, il faudrait changer l'emplacement de bandes de TCR, pour cause d'exploitation minière du sous-sol. (a moins qu'il ait le pouvoir magique de fabriquer du P et du K à partir de rien, ou de quelque chose ?)

plein de liens ici : http://www.aujardin.org/enfin-des-chiff ... 19010.html

Répondre