[Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Discussions libres mais portant sur le thème général de la déplétion.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63271
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 17 avr. 2020, 23:14

un peu plus haut je postais
energy_isere a écrit :
28 mars 2020, 16:43
OneWeb, qui rêvait d'offrir Internet partout sur la planète, dépose le bilan

28 mars 2020

La start-up OneWeb, qui souhaitait proposer une connexion internet haut débit depuis l'espace, avait levé 3 milliards de dollars auprès d'investisseurs. Elle a finalement déposé son bilan et supprimé la plupart de ses effectifs, après avoir échoué à obtenir de nouveaux financements auprès de son principal investisseur, SoftBank.

Maintenant sous chapter 11, a déjà licencié 85% de son personnel.

https://www.latribune.fr/entreprises-fi ... 45429.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63271
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 18 avr. 2020, 09:43

Suite de ce post du 19 janvier 2020 viewtopic.php?p=2294853#p2294853
SpaceX transportera pour la première fois des astronautes vers l’ISS le 27 mai
ESPACE Il s’agit du premier vol habité américain depuis la retraite des navettes de la Nasa il y a près de 10 ans

20 Minutes avec AFP Publié le 17/04/20

Le 21 juillet 2011, la navette Atlantis se posait pour la dernière fois sur le tarmac de Cap Canaveral. Depuis la fin du programme, les Américains dépendaient des fusées russes Soyouz pour se rendre dans la Station spatiale internationale. Ça va changer le 27 mai : SpaceX transportera deux astronautes américains vers l’ISS avec sa nouvelle capsule Crew Dragon, a annoncé le chef de la Nasa vendredi – une première pour une entreprise privée.

« Le 27 mai, la Nasa va de nouveau lancer des astronautes américains à bord d’une fusée américaine depuis le territoire américain ! », a tweeté Jim Bridenstine, administrateur de l’agence spatiale. La Nasa visait le mois de mai pour cette mission, et a maintenu le calendrier malgré la pandémie de Covid-19. Les astronautes Robert Behnken et Douglas Hurley s’entraînent depuis des années pour cette mission de démonstration, la première avec des humains à bord, et que les Etats-Unis attendaient avec impatience pour s’émanciper de la dépendance à la Russie.

Ils s’installeront dans la capsule Crew Dragon, version adaptée de la capsule cargo Dragon qui ravitaille l’ISS en matériel et nourriture depuis 2012, et qui sera fixée au sommet de la fusée rodée de SpaceX, la Falcon 9. Le décollage est prévu le 27 mai à 16H32 (22h32 heure de Paris) depuis le mythique pas de lancement 39A du centre spatial Kennedy en Floride. Le même pas d’où partaient les astronautes d’Apollo pour la Lune. Ils iront s’amarrer à l’ISS au bout de 24 heures. Mais la durée de leur mission n’a pas encore été définie. Il y a en ce moment un Américain et deux Russes dans la station.

La mission sera un événement historique pour la Nasa, qui a peiné à tourner la page des navettes spatiales. Elles ont transporté les astronautes américains pendant trente ans, mais deux ont explosé, et elles ont été remisées en juillet 2011. Dans la foulée, la Nasa a annulé son programme Constellation puis l’a remplacé par le Space Launch System (SLS) qui a pris du retard, avec un premier vol repoussé à plusieurs reprises. Il aura sans doute lieu en 2021, ce qui pourrait faire prendre du retard au retour des astronautes sur la Lune avec le programme Artemis toujours fixé à 2024.

Vol d’essai réussi pour SpaceX
Pour l’instant, la Nasa a choisi SpaceX et le géant Boeing pour un contrat de plusieurs milliards de dollars. SpaceX a développé Crew Dragon, et Boeing la capsule Starliner. Mais Boeing a partiellement échoué dans une mission à vide en décembre qui a révélé de dangereux problèmes de logiciels et de communications, et Starliner va devoir refaire un vol non habité.

La société d’Elon Musk, qui a aussi fondé le constructeur de voitures électriques Tesla, pourrait donc accomplir l’exploit de devenir la première entreprise privée à transporter des astronautes dans l’espace.

Crew Dragon a réussi une répétition générale de cette mission avec un mannequin à bord en mars 2019. La capsule s’était amarrée à l’ISS, à plus de 400 kilomètres de la Terre, et y avait passé six jours avant de revenir amerrir dans l’Atlantique, ralentie par des parachutes, comme les capsules Apollo.
https://www.20minutes.fr/sciences/27628 ... iss-27-mai

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63271
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 01 mai 2020, 23:53

Suite du post au dessus.
En pleine pandémie, le Dragon de SpaceX se prépare à faire voler des astronautes

AFP•01/05/2020

Malgré la pandémie de Covid-19, la Nasa et SpaceX poursuivent les préparatifs de la mission historique du 27 mai, quand pour la première fois depuis 2011, des astronautes s'envoleront dans l'espace depuis les Etats-Unis et non à bord d'une fusée russe.
Le 27 mai à 16H42 locales (20H42 GMT), au mythique Centre spatial Kennedy de Floride d'où Neil Armstrong et ses coéquipiers décollèrent pour la Lune, une fusée Falcon 9 de la société créée par Elon Musk allumera ses moteurs avec fixée à son sommet une capsule flambant neuve baptisée Crew Dragon. Y seront sanglés les astronautes américains Bob Behnken et Doug Hurley, direction: la Station spatiale internationale.

Les deux hommes s'entraînent depuis des années pour cette mission de démonstration à forte dimension géopolitique: si l'appareil remplit ses promesses, les Etats-Unis n'auront plus à acheter des sièges dans les Soyouz russes, les seuls véhicules capables de rallier la station depuis que les navettes américaines ont été mises à la retraite après trente ans de service il y a neuf ans.

.............
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 9635b412b0

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63271
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 06 mai 2020, 00:44

Les Chinois réussissent le 1er lancement de la version B du longue Marche 5B.
C'est ce lanceur qui leur permettra d'envoyer leur prochaine station spatiale.

https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 3769b5cb3e

Image

http://french.xinhuanet.com/2020-05/05/c_139032788.htm

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63271
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 06 mai 2020, 17:28

suite du post au dessus, l' article dans Usine Nouvelle https://www.usinenouvelle.com/article/v ... 5b.N961526

qui ajoute :
La Chine travaille effectivement sur un projet de station modulaire en orbite terrestre, Tiangong-3, qu'elle espère assembler dans l’espace dès 2022. La capsule testée le 5 mai pourrait embarquer jusqu’à six astronautes ou trois astronautes avec 500 kilos de cargaison vers cette station. Un premier module doit être envoyé dans l’espace dès 2021. Au total, le pays pourrait mener une douzaine de décollages pour construire la station.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63271
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 23 mai 2020, 01:07

Suite de 3 posts au dessus, la date approche :
Feu vert pour le premier vol habité de SpaceX

AFP•22/05/2020

La Nasa a donné son feu vert vendredi au lancement le 27 mai de deux astronautes à bord d'une fusée SpaceX, étape cruciale pour rompre la dépendance américaine envers la Russie depuis 2011 pour accéder à la Station spatiale internationale (ISS).

Les hauts responsables de l'agence spatiale et de la société fondée par Elon Musk en 2002 étaient réunis depuis jeudi au centre spatial Kennedy, en Floride, pour vérifier que tout était prêt et sûr pour le premier vol de la capsule flambant neuve de SpaceX, Crew Dragon, avec des passagers à bord.

"Tous les systèmes et sous-systèmes ont été évalués et, à la fin, nous avons approuvé le feu vert", a dit Jim Bridenstine, patron de la Nasa, lors d'une conférence de presse virtuelle au centre spatial, dans une salle de presse vide, en raison de la pandémie de Covid-19.

Les astronautes Robert Behnken et Douglas Hurley sont en quarantaine stricte depuis le 13 mai, mais leur mise à l'isolement avait commencé mi-mars, ont-ils raconté de leur côté.

"Aucun autre équipage spatial n'a été en quarantaine plus longtemps que nous dans l'histoire", a dit Doug Hurley. Ils ont été testés deux fois pour le nouveau coronavirus, et "selon la rumeur, on sera encore testé avant le décollage", a-t-il ajouté.

Quant au maintien de la mission malgré les problèmes de confinement, Bob Behnken a philosophé: "quand on veut, on peut".

Alors que la Nasa a demandé aux foules de ne pas venir assister au lancement en Floride, Jim Bridenstine a estimé que c'était "aussi le moment de faire des choses incroyables en tant que nation, et d'inspirer le monde entier".

Une fusée Falcon 9 de SpaceX propulsera les deux hommes vers le ciel le 27 mai à 16H33 (20H33 GMT), en direction de la station spatiale où ils s'amarreront le lendemain.

Ce sera la première fois que des astronautes américains décollent des Etats-Unis depuis l'arrêt des navettes spatiales en 2011, après trente ans de service.

Depuis, seuls les Russes disposaient d'un moyen de transport vers l'ISS, et des dizaines d'astronautes américains (et d'autres pays) ont appris le russe et emprunté les fusées Soyouz, au départ du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, pour se rendre dans la station, occupée en permanence depuis 2000 par des Américains et des Russes.
.............
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 66559a329e

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63271
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 26 mai 2020, 00:00

Echec du premier lancement d'une fusée par Virgin Orbit aux Etats-Unis

AFP•25/05/2020

Une fusée lâchée à 10.000 mètres d'altitude par un B747, et qui file ensuite en orbite: la jeune société Virgin Orbit a échoué lundi dans sa première tentative pour prouver sa technologie, au large de la Californie.
.............
lire https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 0246d256f0

Image

https://www.nasaspaceflight.com/2020/05 ... uncherone/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63271
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 26 mai 2020, 23:42

Suite de 2 posts au dessus
J-1 avant le lancement de deux astronautes par SpaceX
AFP•26/05/2020
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... bf72d6e8d1

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63271
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » Aujourd’hui, 00:26

SpaceX reporte son premier vol habité à samedi à cause des orages
AFP•27/05/2020

Après une journée de suspense, le premier vol habité de la société américaine SpaceX a été reporté de mercredi à samedi en raison des intempéries, alors que deux astronautes de la Nasa étaient installés dans la capsule au sommet de la fusée qui devait les emmener vers la Station spatiale internationale.

"Dragon, SpaceX: malheureusement, nous n'allons pas lancer aujourd'hui", a annoncé aux astronautes à bord de Crew Dragon le directeur du lancement de SpaceX au Centre spatial Kennedy en Floride, 17 minutes avant l'heure prévue du décollage.

"C'était un bel effort de l'équipe, nous comprenons", a répondu l'astronaute Doug Hurley, qui était depuis deux heures à l'intérieur, sanglé dans son siège à côté de son coéquipier Bob Behnken, au sommet d'une fusée Falcon 9.
..............
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 49891c27e4

Report à Samedi.
https://www.usinenouvelle.com/article/r ... ex.N969246

Répondre