Le Peak Oil, encore loin ?

Discussions libres mais portant sur le thème général de la déplétion.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15360
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par GillesH38 » 29 juin 2020, 06:58

Jeudi a écrit :
28 juin 2020, 23:03
LeLama #1: tu as oublié de compter l’essence et les coûts différentiels de réparation. Concernant les subventions, si tu les enlèves pour l’électrique il va falloir que tu équilibres le raisonnement en comptant les coûts en santé ainsi que les subventions aux fossiles. Tu me diras si ça change ton estimation.
Jeudi, je serais intéressé par savoir quel modèle de voiture tu as et combien de km annuels tu fais avec ? si j'ai bien identifié qui tu es , il me semble que tu viens d'un coin où les gens peuvent parcourir de grandes distances quand il fait assez froid , non ?
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15360
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par GillesH38 » 29 juin 2020, 07:04

Jeudi a écrit :
29 juin 2020, 05:25
Tu cherches une invitation à dîner? Entre les débilités sur l’électrique, les insultes envers un prix Nobel que tu viens de découvrir sur Wikipedia, et cerise sur le Sunday ta parade du graphique qui montre une croissance et non une décroissance, tu fais fort pour un seul post!
petit coup de mou argumentatif là on dirait non ?

si tu comptes le PIB par habitant, il faut enlever la croissance démographique au graphique du Lama et on est maintenant très proche d'une stagnation. Mais bon soyons optimiste, ça va surement repartir dans les décennies qui viennent, ce n'est sûrement qu'une petite faiblesse passagère, d'ailleurs en ce moment tous les indicateurs sont au vert .... :smt033
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

Avatar de l’utilisateur
LeLama
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1462
Inscription : 08 août 2006, 23:12
Localisation : Angers, France
Contact :

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par LeLama » 29 juin 2020, 07:48

Jeudi a écrit :
29 juin 2020, 05:25
Tu cherches une invitation à dîner? Entre les débilités sur l’électrique, les insultes envers un prix Nobel que tu viens de découvrir sur Wikipedia, et cerise sur le Sunday ta parade du graphique qui montre une croissance et non une décroissance, tu fais fort pour un seul post!
Pour l'elec, si j'ai dit un truc incorrect merci de préciser les "débilités". Je peux me tromper of course, mais la, je ne vois pas bien ou.

Sur le gars, je ne l'ai pas insulté, je vois simplement que pour la croissance endogene, les gars ont identifié 4 facteurs importants, mais pas l'energie. Vrai que je considere ce genre de discours comme terraplatiste. S'il tu connais le sujet et qu'il te semble qu'ils ont un discours intelligent sur l'energie, je veux bien que tu expliques ou donne un lien. Je ne fais pas semblant de connaitre le sujet. J'aime pas non plus les modeles mathematiques non refutables au sens de popper. Quand je vois mathematiser un concept qui depend fortement de facteurs humains, j'ai une petite lumiere rouge "DANGER RISQUE PSEUDO-SCIENCES" qui s'allume en moi.

Pour le dernier point, ben c'est rigolo, parce que tu as mal lu. J'ai dit decroissance de la variation de pib et pas decroissance du pib ;) Donc le graphique correspond exactement a ce que je dis.

Avatar de l’utilisateur
LeLama
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1462
Inscription : 08 août 2006, 23:12
Localisation : Angers, France
Contact :

Re: Le Peak Oil, encore loin

Message par LeLama » 29 juin 2020, 09:21

GillesH38 a écrit :
29 juin 2020, 06:54
ce qui fait qu'au total la richesse produite (oups pardon je suppose qu'"ils veulent dire le PIB :mrgreen: ) n'a augmenté que de 22...
Ah, on voit qu'ils lisent pas les débats sur Oleocene, sinon ils feraient gaffe :mrgreen:

Pour la stagnation du pib, mon opinion est que la sous-evaluation de l'inflation gonfle legerement la croissance et qu'en fait, on est deja legerement sous le zéro en France depuis qq années en moyenne. Ca me semble d'ailleurs correspondre a la realité de nos vies ( fonctionnaires a salaires bloqués malgré l'inflation, et pas mieux dans le privé ou les jeunes ingés ont des salaires tres bas par exemple). Bon pour l'analyse du pib sur le long terme, cette remarque ne change pas grand chose a la decroissance structurelle de la variation de pib.

Jeudi
Kérogène
Kérogène
Messages : 71
Inscription : 15 juin 2020, 18:53

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par Jeudi » 29 juin 2020, 17:58

LeLama, un truc pour une lecture charitable est de dire: si quelqu’un dit un truc un peu idiot, c’est probablement juste un peu idiot, mais s’il dit quelque chose de complètement idiot, c’est probablement qu’il ne part pas des mêmes présupposés. Ton graphique illustre cela à merveille: confondre la baisse du taux d’augmentation avec une prévision de baisse du pib, c’est un peu idiot mais cela peut arriver à tout le monde (oui oui, j’ai bien vu que tu le nies). Confondre une baisse du pib dans le monde, avec un baisse du taux d’augmentation du pib en France, c’est complètement idiot. Je suppose donc que nous ne partageons pas le présupposé que la France est importante en matière de predictions picistes. Sur l’électrique, je vais te laisser chercher tout seul vu ce que tu as fait de mes suggestions de lecture sur l’économie.

Gilles, ces questions s’adressaient à Nemo, dans le contexte de croyances partagées. Pour discuter tes croyances, l’autre fil est mieux. Juste un mot pour souligner que tu confonds previsionniste et économiste. Dans le fond c’est une bonne illustration aussi: confondre les économistes en général avec les économistes employés pour faire de la prévision, c’est un peu idiot. Confondre la science économique avec n’importe quel chiffre rapporté par un canard quelconque, c’est complètement idiot. Je suppose donc que un de nos présupposés de base diffère, par exemple tu crois savoir ce que disent les economistes sur l’origine de la richesse, et moi j’ai un gros doute sur ce point.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15360
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par GillesH38 » 29 juin 2020, 18:08

Jeudi a écrit :
29 juin 2020, 17:58
Pour discuter tes croyances, l’autre fil est mieux. Juste un mot pour souligner que tu confonds previsionniste et économiste. Dans le fond c’est une bonne illustration aussi: confondre les économistes en général avec les économistes employés pour faire de la prévision, c’est un peu idiot. Confondre la science économique avec n’importe quel chiffre rapporté par un canard quelconque, c’est complètement idiot. Je suppose donc que un de nos présupposés de base diffère, par exemple tu crois savoir ce que disent les economistes sur l’origine de la richesse, et moi j’ai un gros doute sur ce point.
Si c'est Le Point que tu appelles un canard quelconque, il renvoie à un article de la Revue de l'Energie, écrit par celui qui a chapeauté les travaux du commissariat au plan, et est devenu ensuite directeur de l'ADEME, François Moisan

https://www.larevuedelenergie.com/wp-co ... 7-2020.pdf

Je ne vois pas qui est plus pertinent que lui pour en parler !

J'apprends donc que les économistes employés pour faire de la prévision diraient n'importe quoi alors que les économistes "en général" eux sont des gens très sérieux ? c'est une distinction intéressante, mais comment fait-on alors pour distinguer un économiste très sérieux d'un économiste qui dirait n'importe quoi ? y a un test génétique à faire ou bien un truc dans ce genre ?

Et les théories des économistes sérieux sont elles capables de prévisions alors ?

si oui, où sont celles faites en 1998 en même temps que Lahérrère et Campbell (eux on a compris qu'ils n'étaient pas sérieux !) ?

et si non, sur quoi juges-tu qu'ils sont sérieux ?
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

Jeudi
Kérogène
Kérogène
Messages : 71
Inscription : 15 juin 2020, 18:53

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par Jeudi » 29 juin 2020, 19:12

GillesH38 a écrit :
29 juin 2020, 18:08
Je ne vois pas qui est plus pertinent que lui
C’est bien mon avis, tu ne vois pas qui est plus pertinent que lui.

Avatar de l’utilisateur
LeLama
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1462
Inscription : 08 août 2006, 23:12
Localisation : Angers, France
Contact :

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par LeLama » 29 juin 2020, 20:34

Jeudi a écrit :
29 juin 2020, 17:58
Sur l’électrique, je vais te laisser chercher tout seul vu ce que tu as fait de mes suggestions de lecture sur l’économie.
Dommage. Je me permets encore une question. Je pense pour ma part que nous sommes dans une periode d'innovation tres forte historiquement ( voir l'autre fil), sans doute la plus forte depuis la machine a vapeur, et que pourtant la croissance est faible. Quelle est ton analyse de ce decalage apparent entre innovation et pib ?

Avatar de l’utilisateur
LeLama
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1462
Inscription : 08 août 2006, 23:12
Localisation : Angers, France
Contact :

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par LeLama » 29 juin 2020, 22:19

Jeudi a écrit :
29 juin 2020, 17:58
Confondre une baisse du pib dans le monde, avec un baisse du taux d’augmentation du pib en France, c’est complètement idiot. Je suppose donc que nous ne partageons pas le présupposé que la France est importante en matière de predictions picistes.
Je m'amuse donc avec le pib de la chine pour voir si la croissance du pib est en tendance baissiere comme chez nous.
2000/2009: croissance moyenne de 17.3%
2009/2018: croissance moyenne de 11.5%
2018: +6.5%
2019: +6.1%
Et il etait anticipé moins de 6% pour 2020 avant le covid.

J'ai aussi vérifié au niveau mondial, sur les deux periodes 50-80 et 80-2010 (2.8% et 1.8% annuels en moyenne respectivement) bien que j'aime assez peu ce niveau de verification car les chiffres sont chaotiques d'une annee sur l'autre et leur fiabilité discutable.

Donc au dela du pinaillage sur telle ou telle formulation, les chiffres me semblent montrer une tendance uniforme a la baisse de croissance partout dans le monde, de mon point de vue conforme a ce que j'attendais avec la rarefaction de l'energie (rendements decroissants). Je t'accorde que ce n'est pas encore une recession mondiale pour le moment.

Jeudi
Kérogène
Kérogène
Messages : 71
Inscription : 15 juin 2020, 18:53

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par Jeudi » 29 juin 2020, 22:35

Sur l’inflation, je te répond sur l’autre fil.

Répondre