Le Peak Oil, encore loin ?

Discussions libres mais portant sur le thème général de la déplétion.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

tita
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 389
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par tita » 09 mai 2017, 17:41

Le pétrole est toujours la ressource énergétique la plus prisée de la planète... Sa consommation continue d'augmenter, tout comme sa production... Il n'existe pas de véritable alternative pour le remplacer en dehors d'un mix énergétique provenant de plusieurs autres ressources. Du coup, le pétrole reste un élément majeur de l'économie globale.

La dynamique de la déplétion est à l'oeuvre depuis le début de l'exploitation du pétrole. Il y a fatalement des moments où ça a coincé (chocs pétroliers) et d'autres où l'abondance était présente. Ce qui a fait muter la production vers d'autres sources et d'autres techniques... Eau profonde, schiste, etc.

Deviner une date de déplétion globale est donc difficile... On peut s'attendre à un ralentissement de la production liée à un manque d'investissements d'ici 2-3 ans, mais c'est même pas une certitude. Ou peut-être que ce sera le moment de baisse globale. Qui sait.

Reste que les dynamiques énergétiques sont à l'oeuvre de plusieurs manières dans nos économie, dans la géopolitique, dans nos modes de vie. Pas besoin d'attendre le "peak oil".

evrard
Goudron
Goudron
Messages : 123
Inscription : 07 nov. 2009, 09:55

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par evrard » 30 juin 2017, 11:18

Bonjour;
Il semble bien que la date du Peak Oil recule, mais cela ne veut pas dire grand chose, puisqu'il faut surtout compter avec le coût du pétrole et des énergies en général.
Ainsi, si le coût de production du pétrole baissait, la date du Peak Oil se rapprocherait et inversement si le coût de production du pétrole augmente, la date du Peak Oil reculera.
Mais dans le fond, cela revient au même: le pétrole et les autres énergies fossiles vont coûter de plus en plus cher.

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2566
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par sherpa421 » 30 juin 2017, 12:37

evrard a écrit :Mais dans le fond, cela revient au même: le pétrole et les autres énergies fossiles vont coûter de plus en plus cher.
C'est ce que tout le monde croyait mais, le prix reste bas parce que la croissance de la demande diminue. Probablement qu'au dessus d'un certain prix, le pétrole ne permet plus la croissance économique source de sa disparition programmée.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7461
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par mobar » 30 juin 2017, 14:07

sherpa421 a écrit :
evrard a écrit :Mais dans le fond, cela revient au même: le pétrole et les autres énergies fossiles vont coûter de plus en plus cher.
C'est ce que tout le monde croyait mais, le prix reste bas parce que la croissance de la demande diminue. Probablement qu'au dessus d'un certain prix, le pétrole ne permet plus la croissance économique source de sa disparition programmée.
La demande augmente moins que l'offre
Ce qui fait qu'il y a des disponibilités sans acquéreur
Quand la baignoire percée est pleine, c'est que le débit du robinet est trop élevé
Soit tu réduit le débit du robinet, soit tu perces de nouveaux trous dans la baignoire

Comme les politiques nous conduisent vers l'austérité, faut rien espérer du coté des trous, reste plus qu'à diminuer le débit du robinet
Je serais plutôt partisan de laisser filer le débit et de voir baisser le prix du baril
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

alga
Brut léger
Brut léger
Messages : 488
Inscription : 10 sept. 2010, 01:07

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par alga » 30 juin 2017, 17:23

Le Peak Oil est caché par le marché "offre/demande" et fera une percée spectaculaire dans un futur proche à la surprise de tous.

Forte demande + extraction acrobatique non pérenne = gros PO avenir

La plaisanterie ne pourra pas durer indéfiniment.

evrard
Goudron
Goudron
Messages : 123
Inscription : 07 nov. 2009, 09:55

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par evrard » 30 juin 2017, 22:53

sherpa421 a écrit :
evrard a écrit :Mais dans le fond, cela revient au même: le pétrole et les autres énergies fossiles vont coûter de plus en plus cher.
C'est ce que tout le monde croyait mais, le prix reste bas parce que la croissance de la demande diminue. Probablement qu'au dessus d'un certain prix, le pétrole ne permet plus la croissance économique source de sa disparition programmée.
Très juste, mais on ne peut pas considérer que le prix de l'énergie car tout est lié.
Il me semble qu'il s'agit de vases communicants: en maintenant le prix de l'énergie à un niveau assez bas, cela favorise la consommation ainsi que l'accroissement de nos besoins, ce qui en retour favorise la consommation énergétique.
Donc plus le pétrole coûtera cher, plus on passera à d'autres sources, jusqu'à ce que le pétrole devienne une énergie minoritaire et donc le Peak Oil n'aura plus vraiment d'importance.
Et cela peut durer ainsi pendant encore des dizaines d'années, sans que jamais on manque d'énergie. La question sera bien sûr: à quel prix?

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7461
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par mobar » 30 juin 2017, 23:11

On a déjà vu ça avec l'huile de baleine
Qui se préoccupe aujourd'hui du prix du baril d'huile de baleine?

La question du prix n'est pas pertinente, le banquier imprimera l'argent qu'il faut pour que le clampin puisse investir, produire, consommer, prendre un crédit ... et lui permettre à lui de bien vivre sans jamais rien produire de concret
Dernière modification par mobar le 30 juin 2017, 23:14, modifié 1 fois.
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

evrard
Goudron
Goudron
Messages : 123
Inscription : 07 nov. 2009, 09:55

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par evrard » 30 juin 2017, 23:13

mobar a écrit :On a déjà vu ça avec l'huile de baleine
Qui se préoccupe aujourd'hui du prix du baril d'huile de baleine?
Exactement, et j'ai lu sur ce fil (http://energie-developpement.blogspot.f ... tique.html)
Le jour où il faudra deux barils pour en produire un, même à 1000 000$ le baril, cela ne marchera plus. La véritable question n’est pas combien de dollars pour un baril mais combien de baril pour un baril !
Il me semble que cela n'arrivera jamais.
La question sera bien: "à quel prix?".

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7461
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par mobar » 30 juin 2017, 23:22

evrard a écrit :
mobar a écrit :On a déjà vu ça avec l'huile de baleine
Qui se préoccupe aujourd'hui du prix du baril d'huile de baleine?
Exactement, et j'ai lu sur ce fil (http://energie-developpement.blogspot.f ... tique.html)
Le jour où il faudra deux barils pour en produire un, même à 1000 000$ le baril, cela ne marchera plus. La véritable question n’est pas combien de dollars pour un baril mais combien de baril pour un baril !
Il me semble que cela n'arrivera jamais.
La question sera bien: "à quel prix?".
Quand le prix du générateur d'électricité solaire ou éolienne est moins cher que le générateur d'électricité fuel lourd, tu choisis naturellement d'abandonner le fuel, même si tu es assis sur un gisement de brut

Et le brut tu le laisses dans le sol

il faut se sortir de l'idée que l'on produit du pétrole, on l'extrait du sol!
L'investissement en énergie pour extraire un baril n'est pas une constante, il diminue constamment
Tant qu'il y a du pétrole dans le sol et qu'il intéressera quelqu'un il sera extrait, si ça coute trop cher de l'extraire avec du pétrole il sera extrait avec de l'huile de coude, de l'électricité solaire, éolienne, carbonnée ou nucléaire
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12009
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par GillesH38 » 01 juil. 2017, 08:02

mobar a écrit : Quand le prix du générateur d'électricité solaire ou éolienne est moins cher que le générateur d'électricité fuel lourd, tu choisis naturellement d'abandonner le fuel, même si tu es assis sur un gisement de brut
Et le brut tu le laisses dans le so
je t'ai déjà montré noir sur blanc avec l'Islande que ce que tu dis est faux. Ils produisent en abondance de l'électricité renouvelable, de bien meilleure qualité en plus que l'éolien et le solaire, non intermittente, et ils continuent à importer du pétrole dont ils sont complètement dépourvus; Et les islandais ne sont pas des idiots.
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Rod
Charbon
Charbon
Messages : 294
Inscription : 19 juin 2008, 14:08
Localisation : au milieu des vignes
Contact :

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par Rod » 01 juil. 2017, 09:42

GillesH38 a écrit :
mobar a écrit : Quand le prix du générateur d'électricité solaire ou éolienne est moins cher que le générateur d'électricité fuel lourd, tu choisis naturellement d'abandonner le fuel, même si tu es assis sur un gisement de brut
Et le brut tu le laisses dans le so
je t'ai déjà montré noir sur blanc avec l'Islande que ce que tu dis est faux. Ils produisent en abondance de l'électricité renouvelable, de bien meilleure qualité en plus que l'éolien et le solaire, non intermittente, et ils continuent à importer du pétrole dont ils sont complètement dépourvus; Et les islandais ne sont pas des idiots.
+1!
moins vite, moins loin, moins souvent: le transport post PO
Des couches lavables
Chauffage bois solaire

ni chaud ni froid
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1133
Inscription : 03 mai 2007, 20:42

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par ni chaud ni froid » 01 juil. 2017, 10:08

mobar a écrit : il faut se sortir de l'idée que l'on produit du pétrole, on l'extrait du sol!
L'investissement en énergie pour extraire un baril n'est pas une constante, il diminue constamment
L'investissement en énergie pour extraire un baril aurait plutôt tendance à augmenter... Le temps ou le pétrole jaillissait du sol au 10eme coup de pioche est terminé !

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7461
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par mobar » 01 juil. 2017, 10:11

GillesH38 a écrit :
mobar a écrit : Quand le prix du générateur d'électricité solaire ou éolienne est moins cher que le générateur d'électricité fuel lourd, tu choisis naturellement d'abandonner le fuel, même si tu es assis sur un gisement de brut
Et le brut tu le laisses dans le so
je t'ai déjà montré noir sur blanc avec l'Islande que ce que tu dis est faux. Ils produisent en abondance de l'électricité renouvelable, de bien meilleure qualité en plus que l'éolien et le solaire, non intermittente, et ils continuent à importer du pétrole dont ils sont complètement dépourvus; Et les islandais ne sont pas des idiots.
Si tu continues à utiliser du fuel lourd pour produire de l'électricité alors que tu sais la produire avec une énergie primaire gratuite, c'est que tu ne sais pas compter ou que tu es lié par d'autres contraintes

Les Sénégalais, qui ne sont pas des idiots, ils remplacent leurs groupes électrogènes diesel par des centrales solaires

En Islande paor moins 30, tu peux envisager de mettre une cogénération pour te chauffer et produire de l'électricité fatale avec un rendement global bien meilleur qu'une chaudière fuel, ce n'est pas idiot non plus, mais dès que tu n'as plus besoin de chauffage tu coupes ton diesel et ton élec tu la produit avec une énergie primaire qui ne coute rien
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7461
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par mobar » 01 juil. 2017, 10:18

ni chaud ni froid a écrit :
mobar a écrit : il faut se sortir de l'idée que l'on produit du pétrole, on l'extrait du sol!
L'investissement en énergie pour extraire un baril n'est pas une constante, il diminue constamment
L'investissement en énergie pour extraire un baril aurait plutôt tendance à augmenter... Le temps ou le pétrole jaillissait du sol au 10eme coup de pioche est terminé !
Si le cout d'extraction augmente c'est que tu n'es plus sur la même ressource, ni avec les mêmes outils
Les sables bitumineux, le pétrole de schiste sont plus couteux à extraire que le conventionnel, ce ne sont évidement pas les mêmes ressources ni les mêmes pétroles qui en résultent

Mais le conventionnel d'un gisement découvert aujourd'hui coutera bien moins cher à extraire que celui du même gisement mis en exploitation il y a 50 ans, en plus tu en extraira beaucoup plus aujourd'hui que ce que tu aurais fait il ya 20 ou 30 ans, tout ça parce que les technos ont évolué

Fondamental : pas comparer des choux et des carottes
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

ni chaud ni froid
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1133
Inscription : 03 mai 2007, 20:42

Re: Le Peak Oil, encore loin ?

Message par ni chaud ni froid » 01 juil. 2017, 12:47

En l'occurrence, on compare pas des choux et des carottes, mais des tomates produites dans un jardin en Italie et des tomates produites en hiver aux Pays Bas sous serre.
Si tu arrive à extraire du pétrole de roches mères très peu poreuses avec une petite cuillère , c'est ton problème, mais ça sera vendu comme du pétrole....
Seul le produit final intéresse le consommateur. Il se trouve qu'il est comparable, même si non semblable.

Pour le reste, c'est faux.
le conventionnel d'aujourd'hui n'est pas le conventionnel d'hier et les EREOI sont évidemment plus faibles qu'un derrick en bois, avec un puits creusé à la main par des texans bien avisés au début du siècle dernier.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités