Survenus iminente du Peak Oil et prépa à l' ére post-pétrole

Discussions libres mais portant sur le thème général de la déplétion.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
valid
Goudron
Goudron
Messages : 131
Inscription : 16 mai 2007, 14:28
Contact :

Re: Survenus iminente du Peak Oil et prépa à l' ére post-pétrole

Message par valid » 28 déc. 2010, 21:59

GillesH38 a écrit :dans l'histoire, toute idéologie motivée par le désir de faire faire aux gens ce qui était bien pour eux, sans leur demander leur avis, s'est invariablement terminé en catastrophe. Donc je pense qu'il faut etre humble dans ce qui est "bon pour la société". La plupart des gens ne demandent qu'à gagner raisonnablement leur vie , ne pas être ruiné par des crises, et qu'on leur foute la paix. Ca me parait déjà important de se préoccuper des deux premiers points, si on y arrive ça sera déjà pas mal.
Le souci étant que ce que « les gens » croient bon pour eux est façonné par la société d'hyperconsommation qui est celle-là même qui emmène tout le monde dans le mur. Difficile d'imaginer que « les gens » vont d'eux même se détourner de la machine à illusions pour entrer dans la dureté du réalisme.

Ça revient à dire ce que nous savons tous sur Oléocène depuis longtemps : c'est le mur de la réalité qui fera descendre « les gens » du nuage de la société liberalo-capitaliste de l'hyperconsommation... et l'atterrissage sera très difficile...
Webcuration sur la Contrainte Carbone
Twitter : @CarboContrainte

lharmas
Kérogène
Kérogène
Messages : 76
Inscription : 11 avr. 2008, 15:01

Re: Survenus iminente du Peak Oil et prépa à l' ére post-pétrole

Message par lharmas » 28 déc. 2010, 22:44

shutdown a écrit :quand tu parles du Sud Ouest, tu parles de quel coin ?

Les sols ne sont ils pas trop acides ? Et n'y a il pas un déficit en pluviométrie ?
C'est vrai que sud-ouest c'est large ! C'est Midi-Pyrénées que je connais le mieux. Pour l'Aquitaine je sais qu'au sud et à l'est c'est très bon, mais dans la forêt Landaise je n'en ai aucune idée. Dans le Languedoc-Roussillon c'est jouable dans les PO et au nord de la région, car dans le circum méditerranéen les ressources en eau me semblent trop rares, ou alors près de cours d'eau permanent (avec le marge - quid des évolutions climatiques sur lesquelles je n'arrive pas à avoir un avis), au niveau climat en revanche c'est tout bon.

Pour l'acidité des sols je ne sais pas, si ce n'est dans mon jardin (la mare non bâchée est à 6,5)

Pour la pluviométrie, il peut y avoir déficit à condition qu'il y ait une réserve d'eau sur site (nappe phréatique peu profonde, cours d'eau). En milieu Karstique c'est très problématique, mais dans les plaines alluviales l'eau est là.

Je parle de ces coins parce que je les connais un peu mais je suis persuadé que dans la plupart des autres régions de France on trouve des zones similaires.

Avec du recul les critères qui me semblent les plus importants pour choisir son lieu de vie rural sont :
- Vie sociale (pyramide des âges, personnes ayant le même cadre de référence, vie associative)
- Beauté du coin et climat local
- Accessibilité (voie ferrée, routes)
- Ressources en bois et en eau disponibles
- Accessibilité financière (prix des terres et des bâtisses). Sur ce dernier point si on excepte quelques endroits comme les alpes-maritimes, la corse et les zones rurales trop proches des grandes villes on est à peu près tous égaux, en cherchant on trouve à pas cher.

Là où je suis tombé je vois a posteriori deux inconvénients : la voie ferrée est à 20 kms., c'est trop et en hiver on se les gèle la nuit (fort contraste jour/nuit).

En espérant n'avoir pas été trop hors sujet cette discussion collant un peu à celle qui est menée dans la rubrique "Préparer le futur".

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7721
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Survenus iminente du Peak Oil et prépa à l' ére post-pétrole

Message par phyvette » 28 déc. 2010, 23:27

Posts sur les toilettes sèches déplacés ICI
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
Tovi
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2220
Inscription : 15 sept. 2008, 23:25
Localisation : Nantes
Contact :

Re: Survenus iminente du Peak Oil et prépa à l' ére post-pétrole

Message par Tovi » 15 janv. 2011, 20:42

Les sages ne pourront pas changer un système dominé par les fous et les avides. C'est impossible, il faudrait des siècles.
La seule solution est de laisser les fous se détruirent entre eux et de creer une ou des sociétés parallèles, composées des sages, préparés à l'étape suivante : la reconstruction sur les ruines de l'ancien monde.
La révolution est inutile, la réforme est impossible. Seul le chaos est la solution car il est la vie. La Vie a toujours donné raison aux plus adaptés, pas forcémment à la majorité ou aux puissants.
Si vous ne faites pas partie de la solution, alors vous faites partie du problème.
Forum des discussions libres

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: Survenus iminente du Peak Oil et prépa à l' ére post-pétrole

Message par rico » 16 janv. 2011, 07:31

+1

Avatar de l’utilisateur
navidad
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1782
Inscription : 13 mars 2008, 09:56

Re: Survenus iminente du Peak Oil et prépa à l' ére post-pétrole

Message par navidad » 16 janv. 2011, 08:28

Remundo a écrit :j'ai envie de vous dire...

1) faire un jardin, quelques poules et lapins
2) poser 30 m² de PV + un onduleur optionnellement "Island"
3) acheter un véhicule électrique d'occasion (voiture, scooter)

C'est vrai que pour les citadins, ça sera plus dur... beaucoup de maisons en ruine les attendent à la campagne.

:-o
Cette stratégie me semble bien risquée.
Avec un Baril à 200 ou 300$, je préfère encore largement habiter en ville.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8872
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Survenus iminente du Peak Oil et prépa à l' ére post-pétrole

Message par Remundo » 16 janv. 2011, 09:46

tu fais comme tu veux, ou plutôt comme ton porte-feuilles, puis ton estomac te commanderont. :roll:

po
Goudron
Goudron
Messages : 182
Inscription : 28 juil. 2007, 14:05

Re: Survenus iminente du Peak Oil et prépa à l' ére post-pétrole

Message par po » 16 janv. 2011, 09:54

Tovi a écrit :Les sages ne pourront pas changer un système dominé par les fous et les avides. C'est impossible, il faudrait des siècles.
La seule solution est de laisser les fous se détruirent entre eux et de creer une ou des sociétés parallèles, composées des sages, préparés à l'étape suivante : la reconstruction sur les ruines de l'ancien monde.
La révolution est inutile, la réforme est impossible. Seul le chaos est la solution car il est la vie. La Vie a toujours donné raison aux plus adaptés, pas forcémment à la majorité ou aux puissants.
ça me rappelle Asimov...

Avatar de l’utilisateur
navidad
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1782
Inscription : 13 mars 2008, 09:56

Re: Survenus iminente du Peak Oil et prépa à l' ére post-pétrole

Message par navidad » 16 janv. 2011, 11:43

Remundo a écrit :tu fais comme tu veux, ou plutôt comme ton porte-feuilles, puis ton estomac te commanderont. :roll:
Ta vision des choses est tout de même un peu simpliste.

Avoir un jardin et des lapins, pourquoi pas pour le fun ou le plaisir, mais de manière "obligatoire pour pouvoir manger", il faudra un baril à bien plus que les 200$ -300$ que je citais précédemment.
A 250$ le baril, je garde évidemment mon appartement sans jardin, qui me permet d'aller travailler à vélo, et qui est compatible avec une vie sans voiture (si ça devenait trop cher).

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8872
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Survenus iminente du Peak Oil et prépa à l' ére post-pétrole

Message par Remundo » 16 janv. 2011, 12:43

en effet, tu donneras 2/3 de ton salaire (qui risque de baisser suite à l'affaiblissement de l'économie au pétrole) pour louer ou acheter 40 m² de béton, 1/6 pour acheter des pâtes/viandes/légumes dont le prix sera extrêmement élevé et toujours croissant, et encore 1/6e pour payer tes besoins énergétiques (électriques principalement).

Et si tu restes à l'équilibre financier en fin du mois, tes impôts (revenu, foncier, ordures ménagères...) te mettront dans le rouge.

Tu parles de baril à 250 ou 300$ de manière trop abstraite, pour un citadin, c'est la limite du supportable. Le citadin, c'est le prototype d'homo petroleus dependantus. Pour tout, pour tout, pour tout.

Alors qu'un gars bien organisé à la campagne qui n'a pas trop la bougeotte n'est pas loin d'être indifférent au prix du baril, le grand maître des temps modernes...

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Survenus iminente du Peak Oil et prépa à l' ére post-pétrole

Message par sceptique » 16 janv. 2011, 12:45

navidad a écrit :Avoir un jardin et des lapins, pourquoi pas pour le fun ou le plaisir, mais de manière "obligatoire pour pouvoir manger", il faudra un baril à bien plus que les 200$ -300$ que je citais précédemment.
A 250$ le baril, je garde évidemment mon appartement sans jardin, qui me permet d'aller travailler à vélo, et qui est compatible avec une vie sans voiture (si ça devenait trop cher).
Un petit détail : A ce prix du pétrole il y a longtemps que l'économie s'est effondrée et il n'y a plus de 'travail' : il suffit de voir l'explosion du chômage avec la dernière "petite" crise. Et donc même plus besoin d'avoir un vélo pour y aller. Et d'ailleurs plein d'autres conséquences bien plus désagréables. Par exemple, que deviendra la chaîne d'approvisionnement permettant d'alimenter les villes ? Et toute la chaîne de production alimentaire et industrielle actuelle ?

Il faut bien voir que le manque ou le renchérissement du pétrole ne va pas se traduire que par la diminution des voitures (souhaitée par beaucoup ici) !

Avatar de l’utilisateur
CP3
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 862
Inscription : 21 janv. 2007, 20:03
Localisation : Vaucluse
Contact :

Re: Survenus iminente du Peak Oil et prépa à l' ére post-pétrole

Message par CP3 » 16 janv. 2011, 12:55

Le fait de dire que le Baril pourrait atteindre des prix de l' ordre de 250$ - 300 $ est d' une certaine manière optimiste
( surtout si la montée est rapide ) . Car cela sous- entend qu ' avant d' en arriver à ce stade , le système monetaire ne se soit pas effondrer , en raison des mouvements de panique causé par l' incompréhension et la non préparation de ce qui serait entrain d' arriver .

Avatar de l’utilisateur
navidad
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1782
Inscription : 13 mars 2008, 09:56

Re: Survenus iminente du Peak Oil et prépa à l' ére post-pétrole

Message par navidad » 16 janv. 2011, 12:59

Remundo a écrit :en effet, tu donneras 2/3 de ton salaire (qui risque de baisser suite à l'affaiblissement de l'économie au pétrole) pour louer ou acheter 40 m² de béton, 1/6 pour acheter des pâtes/viandes/légumes dont le prix sera extrêmement élevé et toujours croissant, et encore 1/6e pour payer tes besoins énergétiques (électriques principalement).

Et si tu restes à l'équilibre financier en fin du mois, tes impôts (revenu, foncier, ordures ménagères...) te mettront dans le rouge.
Ca part mal puisque j'ai presque fini de le payer cet appart :mrgreen:
Donc pour le reste, j'aurai 3 fois plus d'argent que ce que tu a imaginé (puisque les 2/3 ne partiront pas dans l'achat ou la location).

Remundo a écrit :Tu parles de baril à 250 ou 300$ de manière trop abstraite, pour un citadin, c'est la limite du supportable. Le citadin, c'est le prototype d'homo petroleus dependantus. Pour tout, pour tout, pour tout.
Parmi tous mes collègues, les plus petroleus dependantus sont ceux qui au lieu de faire comme moi (se satisfaire d'un appart proche du boulot et de plein de services de proximité) ont choisi un logement plus grand et plus loin.

Remundo a écrit :Alors qu'un gars bien organisé à la campagne qui n'a pas trop la bougeotte n'est pas loin d'être indifférent au prix du baril, le grand maître des temps modernes...
Maitre des temps modernes, mais surtout si il accepte d'être coupé du monde.
Pour 99% des ruraux; le prix du baril a quand même de l'importance.
Dernière modification par navidad le 16 janv. 2011, 14:02, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
navidad
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1782
Inscription : 13 mars 2008, 09:56

Re: Survenus iminente du Peak Oil et prépa à l' ére post-pétrole

Message par navidad » 16 janv. 2011, 13:23

sceptique a écrit : Un petit détail : A ce prix du pétrole il y a longtemps que l'économie s'est effondrée et il n'y a plus de 'travail' : il suffit de voir l'explosion du chômage avec la dernière "petite" crise.
Ne stresses pas trop, il n'y aura pas 100% de chômeurs avec un baril à 250$.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10221
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Survenus iminente du Peak Oil et prépa à l' ére post-pétrole

Message par mobar » 16 janv. 2011, 19:18

navidad a écrit :
sceptique a écrit : Un petit détail : A ce prix du pétrole il y a longtemps que l'économie s'est effondrée et il n'y a plus de 'travail' : il suffit de voir l'explosion du chômage avec la dernière "petite" crise.
Ne stresses pas trop, il n'y aura pas 100% de chômeurs avec un baril à 250$.
Mais il y aura 100%de chômeurs chez ceux qui ont besoin de pétrole pour leur business.
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Répondre