L'agriculture sans pétrole peut-elle nous nourrir ?

Discussions libres mais portant sur le thème général de la déplétion.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59697
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'agriculture sans pétrole peut-elle nous nourrir ?

Message par energy_isere » 14 févr. 2011, 14:16

akochan a écrit :Concernant, les nta je ne sais pas ce que c'est et c'est moi aussi la première fois que j'en entend parler mais il n'y a pas besoin de chercher très loin je pense... .....
J' ai tapé "Nouvelles Technologies de l’Agro-alimentaire" dans Google, il sort quasiment rien.

Ca doit sortir de la téte de Marc Touati.

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: L'agriculture sans pétrole peut-elle nous nourrir ?

Message par Alter Egaux » 14 févr. 2011, 14:46

energy_isere a écrit :Ca doit sortir de la téte de Marc Touati.
OGM.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: L'agriculture sans pétrole peut-elle nous nourrir ?

Message par Alter Egaux » 27 févr. 2011, 18:43

Excellent documentaire passé sur France3 sur les Bourguigon. Voyage entre sol et terre.
Visible encore sur +7, dépéchez vous...
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
akochan
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 882
Inscription : 15 mai 2008, 19:02
Localisation : même les chats sont surpris par la crise

Re: L'agriculture sans pétrole peut-elle nous nourrir ?

Message par akochan » 27 févr. 2011, 22:54

J'aimerais bien avoir sa collection d'encyclopédies agricoles du 19e siècle. Je trouve que c'est quelqu'un de formidable. Par contre, moi j'utilise du glyphosate comme c'est dit dans le semis direct sous couvert. Le gros problème, ce sont les normes mises en place pour contrer toutes les initiatives citoyennes visant au développement d'une agriculture de qualité et de proximité.

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: L'agriculture sans pétrole peut-elle nous nourrir ?

Message par Alter Egaux » 28 févr. 2011, 06:47

akochan a écrit :Par contre, moi j'utilise du glyphosate comme c'est dit dans le semis direct sous couvert
Sous la marque Roundup de Monsanto ?
Et il n'est pas possible de s'en passer ? Tu y as pensé ?

En tout cas, le documentaire est super pour comprendre la technique de semis direct sous couvert, mais aussi ce qu'il se passe dans le sol (labour, microbiologie, sols).

J'ai beaucoup aimé aussi la confrontation à la fin, avec les 2 "questions qui tuent" à Bourguignon:
"Vous pensez quoi du bio ?" : "Vous serez obligés d'y passer !"
"Et nourrir le monde ?" : "c'est la paysannerie qui obtient les meilleurs rendements, mais en non mécanisé !"

Par contre, le règlement de la question du RC avec l'absobtion totale du CO2 si 80% des agriculteurs du monde passent en semis direct sous couvert, cela parait presque incoyable !
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13872
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: L'agriculture sans pétrole peut-elle nous nourrir ?

Message par GillesH38 » 28 févr. 2011, 08:20

Alter Egaux a écrit : "Et nourrir le monde ?" : "c'est la paysannerie qui obtient les meilleurs rendements, mais en non mécanisé !"
rendements à l'hectare, peut etre : rendement par heure de travail humain, certainement pas. Or c'est essentiel pour la société industrielle d'avoir réduit considérablement le temps de travail consacré à l'agriculture. Il est certain qu'on y reviendra un jour ou l'autre - il est également certain que ça correspondra à l'abandon de la société industrielle. On peut aimer, mais faut le reconnaitre clairement.
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: L'agriculture sans pétrole peut-elle nous nourrir ?

Message par Alter Egaux » 28 févr. 2011, 08:58

GillesH38 a écrit :On peut aimer, mais faut le reconnaitre clairement.
Parce que Claude Bourguignon ne l'a pas dit clairement à ton avis ?
(ou tu dis cela sans avoir regardé le documentaire ?)
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
akochan
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 882
Inscription : 15 mai 2008, 19:02
Localisation : même les chats sont surpris par la crise

Re: L'agriculture sans pétrole peut-elle nous nourrir ?

Message par akochan » 28 févr. 2011, 09:30

J'ai deux sites dexploitation, l'un dans la champagne crayeuse, l'autre dans une zone périphérique avec des parcelles entourées de bois. Cela fait 4 ans que je pratique le semis direct sous couvert sans problème car elles sont entourées de bois avec des rapaces qui mangent les mulots. Par contre dans la partie champagne 5 ha de bois seulement sur 1000ha de la commune, donc très gros problèmes avec ces bestioles en cas de semis direct systématique. Il faudrait donc replanter des haies avec des arbres et empêcher les chasseurs de tirer sur les rapaces qui pour beaucoup représentent des prédateurs pour le petit gibier.

Après replanter des haies, ça coute cher et je crois que les aides ont été supprimées pour cela. Cette année, j'ai fait un essai en plantant des piquets dans une parcelle de semis direct et j'ai pu constater la présence de quelques éperviers venus se percher dessus. Il faudrait que je contacte un spécialiste des rapaces pour savoir ce qui leur conviendrait le mieux.

Enfin concernant le glyphosate, j'essaye de réduire les doses et comme cela était dit dans le documentaire, ce n,est pas la même chose de l'épandre sur un sol couvert que sur un sol nu ou le produit pourra ruisseler et pénétrer plus facilement dans les nappes phréatiques.

Je suis très conscient que cette agriculture industrielle n'a pas d'avenir, mais il faut donner les moyens aux agriculteurs et a la recherche de trouver des alternatives. Il n'y a pas assez d'argent allouée a la recherche sur l'agriculture biologique. Ce qui me gêne dans l'agriculture biologique actuelle, c'est qu'il faut labourer le sol, le mettre a nu ce qui est a l'oppose du semis sous couvert. Les recherches devraient porter sur la symbiose des plantes et les microorganismes du sol. Une foret ça vit tout seul sans intervention de l'homme. Pourrait-on trouver un moyen de cultiver du blé en utilisant des symbioses naturelles?

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: L'agriculture sans pétrole peut-elle nous nourrir ?

Message par Alter Egaux » 28 févr. 2011, 09:52

akochan a écrit :Enfin concernant le glyphosate, j'essaye de réduire les doses et comme cela était dit dans le documentaire, ce n,est pas la même chose de l'épandre sur un sol couvert que sur un sol nu ou le produit pourra ruisseler et pénétrer plus facilement dans les nappes phréatiques.
C'est déjà une approche positive effectivement. En tout cas, bravo, akochan, pour tes efforts.

C'est vrai que les Bourguignon, avec leur approche sur le terrain, et faire creuser 1 m3 et à commenter leur résultat devant 10 exploitants agricoles, c'est "classe", dans leur démarche scientifique. Je ne sais pas s'ils arrivent à convaincre tout le monde, mais je trouve cela émouvant : le terre, c'est notre vie à tous.
akochan a écrit :Je suis très conscient que cette agriculture industrielle n'a pas d'avenir, mais il faut donner les moyens aux agriculteurs et a la recherche de trouver des alternatives.
Oui. Et il faut d'urgence les aider à effectuer leur transition. Je ne suis pas pour les laisser tomber. Il faut espérer que la réforme de la PAC 2013 travaille en ce sens. Je sais que Bové ne te plait pas mais il semble travailler pour que cela soit une réforme compatible "transition énergétique". Mais j'ai peur qu'il soit alors déjà trop tard en 2013. En même temps, la technique de semis direct sous couvert donne déjà des résultats spectaculaires sur la microbiologie du sol, même en continuant à utiliser des désherbants.
C'est peut être le plan de transition qu'il nous fait actuellement défaut.
D'autant que la note en énergie (et engrais) doit commencer à être lourde, au niveau du baril actuel.
akochan a écrit :Il n'y a pas assez d'argent allouée a la recherche sur l'agriculture biologique. Ce qui me gêne dans l'agriculture biologique actuelle, c'est qu'il faut labourer le sol, le mettre a nu ce qui est a l'oppose du semis sous couvert.
Les Bourguignon ne semblent pas opposer les 2 approches. Le semis sous couvert bio ne semble pas impossible à faire.
akochan a écrit :Les recherches devraient porter sur la symbiose des plantes et les microorganismes du sol. Une foret ça vit tout seul sans intervention de l'homme. Pourrait-on trouver un moyen de cultiver du blé en utilisant des symbioses naturelles?
Effectivement, une forêt vit sans l'intervention de l'homme. Justement, as tu pensé à l'agroforesterie. Quelque photos :

Image

Image

Image
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13872
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: L'agriculture sans pétrole peut-elle nous nourrir ?

Message par GillesH38 » 28 févr. 2011, 10:30

Alter Egaux a écrit :
GillesH38 a écrit :On peut aimer, mais faut le reconnaitre clairement.
Parce que Claude Bourguignon ne l'a pas dit clairement à ton avis ?
(ou tu dis cela sans avoir regardé le documentaire ?)
non, je n'ai pas regardé le documentaire, et ce n'est pas un reproche adressé à Bourguignon. C'est juste une remarque assez générale sur les enjeux du problème - je ne suis pas sûr que tout le monde réalise vraiment ce que ça veut dire que de revenir à une société agricole !
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: L'agriculture sans pétrole peut-elle nous nourrir ?

Message par Alter Egaux » 28 févr. 2011, 11:13

GillesH38 a écrit :je ne suis pas sûr que tout le monde réalise vraiment ce que ça veut dire que de revenir à une société agricole !
Finalement, aura t on le choix, si on considère la double problématique RC/PO ?
Je crois que non.
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
guino
Condensat
Condensat
Messages : 564
Inscription : 30 août 2005, 12:40
Localisation : 13 Marseille
Contact :

Re: L'agriculture sans pétrole peut-elle nous nourrir ?

Message par guino » 28 févr. 2011, 15:15

En réduisant la population à 2milliards d'habitants, l'alternative industrielle pourrait peut être survivre bien plus longtemps, le temps de trouver d'autres solutions, ou de réduire encore la population.
mai 2010. je passais de moins en moins, j'ai acheté mon terrain, commencé à le travailler. L'ambiance sur oléocène se dégrade d'une façon alarmante, peu réjouissant quant à la capacité de l'humanité à réagir à des crises.Je ne me sens plus à ma place ici.

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: L'agriculture sans pétrole peut-elle nous nourrir ?

Message par Alter Egaux » 28 févr. 2011, 15:54

guino a écrit :En réduisant la population à 2milliards d'habitants, l'alternative industrielle pourrait peut être survivre bien plus longtemps, le temps de trouver d'autres solutions, ou de réduire encore la population.
C'est une suggestion ou une révélation ?
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1015
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: L'agriculture sans pétrole peut-elle nous nourrir ?

Message par Silenius » 01 mars 2011, 04:51

guino a écrit :En réduisant la population à 2milliards d'habitants, l'alternative industrielle pourrait peut être survivre bien plus longtemps, le temps de trouver d'autres solutions, ou de réduire encore la population.
Et quelle partie de la population veux-tu réduire ? Les riches qui gaspillent les ressources ?

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1015
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: L'agriculture sans pétrole peut-elle nous nourrir ?

Message par Silenius » 01 mars 2011, 05:09

Alter Egaux a écrit : Par contre, le règlement de la question du RC avec l'absobtion totale du CO2 si 80% des agriculteurs du monde passent en semis direct sous couvert, cela parait presque incoyable !
Parce que c'est complètement faux, si tu multiplie la surface cultivée par l'économie escomptée, cela ne doit représenter que moins de 5 % des émissions de co2. En plus il y a un effet de seuil, la matière organique étant labile, son taux dans le sol va remonter mais elle va toutefois continuer a se dégrader. (elle ne va pas s'accumuler indéfiniment, alors que les émissions de co2 vont continuer)
En plus on ne peut implanter des couverts que dans les zones a bonne pluviométrie. Si la saison des pluies ne dure que 4 mois, c'est a peine suffisant pour que la culture principale termine son cycle...
J'avais fait le calcul pour la carbonisation de tous les déchets de culture, et bien que le stockage du carbone soit dans ce cas quasi éternel, on était encore loin du compte. Par contre sur plusieurs décennies, ça devenait plus favorable, sans compter l'effet sur l'amélioration des rendements (cf terra preta).

Répondre