Les négateurs du RC anthropique ...

Discussions libres mais portant sur le thème général de la déplétion.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10108
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Les négateurs du RC anthropique ...

Message par mobar » 09 janv. 2018, 08:25

Remundo a écrit :
09 janv. 2018, 08:16
rico a écrit :
08 janv. 2018, 22:47
L'Allemagne renonce à ses objectifs de réduction de 40% de ses émissions de CO2 pour 2020
Bah oui normal, c'est impossible à tenir, sauf effondrement systémique. Enfin bon, ça ils le savent depuis toujours mais quand le mensonge devient trop énorme il doit disparaitre.
mais 2020, c'est presque demain à l'échelle d'un pays... comme si un conducteur s'engageait à ce que ça voiture consomme 2 fois moins dans une semaine...
L'objectif de l'Allemagne date de 2007, soit plus de 10 ans, connaissant leur expertise en planification et en organisation, s'ils renoncent aujourd'hui c'est soit que ce n'était pas réalisable, soit que ça ne présente aucun intérêt

Pour moi ce sont les deux, mais chacun peut avoir un avis :D
https://www.actu-environnement.com/ae/n ... _4056.php4
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8780
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Les négateurs du RC anthropique ...

Message par Remundo » 09 janv. 2018, 09:55

dans leur environnement limité, et leur culture de production industrielle, c'est difficile de baisser de 40%.

Desertec, principalement porté par les Allemands via le DLR (Deutsches Zentrum für Luft und Raumfahrt + Siemens + Deutsche Bank non exhaustivement), a avorté, ils n'ont donc pas les énergies renouvelables pour tenir leur promesse, même s'ils ont fait de gros efforts sur leur transition.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13602
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Les négateurs du RC anthropique ...

Message par GillesH38 » 09 janv. 2018, 10:53

Remundo a écrit :
09 janv. 2018, 08:16
rico a écrit :
08 janv. 2018, 22:47
L'Allemagne renonce à ses objectifs de réduction de 40% de ses émissions de CO2 pour 2020
Bah oui normal, c'est impossible à tenir, sauf effondrement systémique. Enfin bon, ça ils le savent depuis toujours mais quand le mensonge devient trop énorme il doit disparaitre.
mais 2020, c'est presque demain à l'échelle d'un pays... comme si un conducteur s'engageait à ce que ça voiture consomme 2 fois moins dans une semaine...
en même temps, les Etats Unis ont réussi à doubler leur production de pétrole grâce au pétrole de schistes en à peu près 5 ans, et sans l'avoir vraiment planifié. Il y a manifestement des choses plus faciles à faire que d'autres ....
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

tita
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1195
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Les négateurs du RC anthropique ...

Message par tita » 09 janv. 2018, 11:36

Mine de rien, on augmente la concentration de CO2 de 2ppm chaque année... à ce rythme, ça fait 200ppm par siècle. Le plus loin qu'on puisse remonter par mesure directe (carottage), c'est 800'000 an. Et on est largement au-dessus de ces mesures. Plus loin, y'a des estimations indirectes... Du coup on estime que les taux actuels n'ont pas été atteints depuis 2-3 millions d'années. On est dans des échelles de temps énormes, avec des conditions climatiques très différentes... ne serait-ce qu'avec l'énergie fournie par le Soleil.

Le cheval de bataille des climato-sceptiques est donc de nier ou minimiser la corrélation entre taux de CO2 et augmentation des températures. Leur objectifs, c'est principalement de maintenir une industrie prolifique (énergie fossiles, comme aux Etats-Unis) ou de combattre l'expansion des éoliennes par exemple, ou simplement de maintenir notre croissance et notre niveau de vie. Comme on le voit en Allemagne, la réduction de nos émissions s'avère très difficile à mettre en oeuvre, et de toute façon impliquerait une modification drastique de nos modes de vie... Ce qui ne se fera pas.

Ensuite, l'augmentation des températures est réelle et constatée... L'autre cheval de bataille des climato-sceptiques, c'est de trouver une autre cause que le taux de CO2 à ce réchauffement... non anthropique. Et là, c'est un peu la foire aux arguments pseudo-scientifiques, d'où la suppression de certains postes sur ce fil.

A moins d'un renversement de la tendance actuelle à l'élévation des températures, il n'y aura pas de remise en cause profonde de l'explication par le taux de CO2. Au fur et à mesure que l'évidence de cette montée des températures, les climato-sceptiques vont disparaître.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13602
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Les négateurs du RC anthropique ...

Message par GillesH38 » 09 janv. 2018, 13:58

tita a écrit :
09 janv. 2018, 11:36
...ou simplement de maintenir notre croissance et notre niveau de vie.
pourrais tu me dire de qui, parmi les décideurs, ce n'est pas l'objectif ?
parce que si on ne veut pas maintenir le niveau de vie, alors la solution au problème du CO2 est extrêmement simple : il suffit de le baisser. Si on se casse le c... à trouver des solutions , c'est justement parce qu'on cherche comment baisser le CO2 sans baisser le niveau de vie ! ce n'est donc pas l'apanage des climatosceptiques.
D'ailleurs tous les scénarios du GIEC ont invariablement supposé une croissance économique continue au XXIe siècle, toute autre hypothèse étant apparemment considérée comme impossible, ou tabou.
Ensuite, l'augmentation des températures est réelle et constatée... L'autre cheval de bataille des climato-sceptiques, c'est de trouver une autre cause que le taux de CO2 à ce réchauffement... non anthropique. Et là, c'est un peu la foire aux arguments pseudo-scientifiques, d'où la suppression de certains postes sur ce fil.
 l'augmentation des températures, oui. Mais c'est à peu près la seule chose prouvée. La plupart des conséquences habituellement associées au RC (tempête , inondations, sécheresses, etc ...) n'ont aucune augmentation significative au cours du XXe siècle.

A moins d'un renversement de la tendance actuelle à l'élévation des températures, il n'y aura pas de remise en cause profonde de l'explication par le taux de CO2. Au fur et à mesure que l'évidence de cette montée des températures, les climato-sceptiques vont disparaître.
et peut etre qu'au fur et à mesure que l'évidence que cette montée des température est réellement catastrophique, les climato-alarmistes vont aussi disparaitre .... ;)
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8780
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Les négateurs du RC anthropique ...

Message par Remundo » 09 janv. 2018, 14:31

GillesH38 a écrit :
09 janv. 2018, 10:53
en même temps, les Etats Unis ont réussi à doubler leur production de pétrole grâce au pétrole de schistes en à peu près 5 ans, et sans l'avoir vraiment planifié. Il y a manifestement des choses plus faciles à faire que d'autres ....
oui, ils n'ont rien planifié ; le pic pétrole aux USA date de 70. Pas difficile de doubler une production résiduelle quand une opportunité imprévue arrive.

Les USA connaissent d'ailleurs un pic secondaire actuellement, car leur production est fragile tant par l'extraction que la sensibilité aux prix bas qui rendent les puits non rentables.

tita
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1195
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Les négateurs du RC anthropique ...

Message par tita » 09 janv. 2018, 16:21

GillesH38 a écrit :
09 janv. 2018, 13:58
pourrais tu me dire de qui, parmi les décideurs, ce n'est pas l'objectif ?
Ce que j'entendais, c'est que certains climato-sceptiques estiment qu'il est impossible de maintenir une croissance et notre niveau de vie sans les énergies fossiles. Dans le fond, je suis d'accord avec eux, mais faut quand même essayer!
l'augmentation des températures, oui. Mais c'est à peu près la seule chose prouvée. La plupart des conséquences habituellement associées au RC (tempête , inondations, sécheresses, etc ...) n'ont aucune augmentation significative au cours du XXe siècle.
Si la corrélation CO2 - hausse des températures est avérée, ça signifie qu'on est au tout début des conséquences. Certaines sont évidentes et déjà mesurables (hausse du niveau de la mer, fonte des glaciers, fonte du permafrost).

Mais en effet, on met trop souvent les phénomènes météorologiques extrêmes sur le compte du RC. Parce qu'on est sensible aux catastrophes ponctuelles qu'ils provoquent, et que c'est très parlant médiatiquement. Mais c'est statistiquement difficile à mesurer... Observer des changements significatifs à notre échelle temporelle est absurde. C'est pas l'été prochain qu'on aura à nouveau une canicule... En climat, on parle de plusieurs décades.

La crainte, c'est évidemment des conséquences plus graves qu'on arrive mal à évaluer. Des changements dans les écosystèmes, de sécheresses conduisant à des flux migratoires important. Voir des changements dans les courants thermiques océaniques ou atmosphériques. C'est justement parce que c'est difficilement mesurable et lent pour nous que ça donne du grain à moudre aux climato-sceptiques. C'est facile de minimiser les conséquences actuelles, et ça le sera encore pour longtemps.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10108
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Les négateurs du RC anthropique ...

Message par mobar » 09 janv. 2018, 16:32

http://www.ac-sciences-lettres-montpell ... Q-2017.pdf
Conclusion.
Le mal-aimé CO2 ne mérite pas le procès qu’on lui fait.
Il ne s’agit pas aujourd’hui d’être climato-alarmistes ou climato-sceptiques mais plutôt d’être climato-pragmatiques en constatant tout simplement les évolutions du climat et l’action marginale du CO2. Retenons surtout que la nature est plus forte que l’homme, qu’il faut la
respecter en essayant de mieux connaitre ses lois, qu’elle a, à son rythme, une étonnante puissance de réactivité (rétablissement des équilibres) ; il ne faut pas dilapider ses ressources, ses énergies fossiles, ses sols qui se dégradent dangereusement, si nous voulons laisser un monde vivable à nos enfants. Il faut également lutter contre la pollution atmosphérique qui perturbe profondément la vie de nos mégapoles, et contrôler l’action des différents gaz à effet de serre. Pour relativiser l’« échauffement » médiatique actuel, que l’ex professeur auM.I.T. Rémy Prud’homme qualifie de « réchauffisme », n’oublions pas que dans l’histoire de l’humanité les âges sombres ont coïncidé avec les périodes froides. Laissons le dernier mot à Aristote :
« L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit »
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13602
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Les négateurs du RC anthropique ...

Message par GillesH38 » 09 janv. 2018, 20:11

tita a écrit :
09 janv. 2018, 16:21

Ce que j'entendais, c'est que certains climato-sceptiques estiment qu'il est impossible de maintenir une croissance et notre niveau de vie sans les énergies fossiles. Dans le fond, je suis d'accord avec eux, mais faut quand même essayer!
de fait, comme on continue à chercher des fossiles un peu partout, tout le monde pense ça, climato-sceptique ou pas.

car en fait la question n'est pas comme on nous l'assène : "est-ce que c'est l'homme qui est responsable du réchauffement climatique" ? (personnellement je suis convaincu qu'il l'est en partie) , mais "est ce que les bénéfices apportés par la suppression des fossiles l'emporteraient sur les inconvénients ?"

La réponse des médias et de beaucoup de scientifiques semble etre "ben oui évidemment" alors que :

a) ça n'a jamais été démontré par personne (et certainement pas par les climatologues).

b) tous les comportements réels montrent qu'en réalité, tout le monde pense le contraire.
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10108
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Les négateurs du RC anthropique ...

Message par mobar » 09 janv. 2018, 20:56

Et donc que tout le monde s'en fout!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les négateurs du RC anthropique ...

Message par energy_isere » 09 janv. 2018, 21:20

mobar a écrit :
09 janv. 2018, 20:56
Et donc que tout le monde s'en fout!
En particulier tout ceux qui prennent l' avion :
Boeing attend une hausse de 5,5% à 6% du trafic aérien en 2018
Reuters le 09/01/2018
http://www.boursorama.com/actualites/bo ... 011a54cd55

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10108
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Les négateurs du RC anthropique ...

Message par mobar » 09 janv. 2018, 21:25

energy_isere a écrit :
09 janv. 2018, 21:20
mobar a écrit :
09 janv. 2018, 20:56
Et donc que tout le monde s'en fout!
En particulier tout ceux qui prennent l' avion
Et surtout ceux qui prennent la voiture, beaucoup plus nombreux et assidus :lol:
Image
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5195
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Les négateurs du RC anthropique ...

Message par Raminagrobis » 14 janv. 2018, 10:56

GillesH38 a écrit :
09 janv. 2018, 20:11
tita a écrit :
09 janv. 2018, 16:21

Ce que j'entendais, c'est que certains climato-sceptiques estiment qu'il est impossible de maintenir une croissance et notre niveau de vie sans les énergies fossiles. Dans le fond, je suis d'accord avec eux, mais faut quand même essayer!
de fait, comme on continue à chercher des fossiles un peu partout, tout le monde pense ça, climato-sceptique ou pas.

car en fait la question n'est pas comme on nous l'assène : "est-ce que c'est l'homme qui est responsable du réchauffement climatique" ? (personnellement je suis convaincu qu'il l'est en partie) , mais "est ce que les bénéfices apportés par la suppression des fossiles l'emporteraient sur les inconvénients ?"

La réponse des médias et de beaucoup de scientifiques semble etre "ben oui évidemment" alors que :

a) ça n'a jamais été démontré par personne (et certainement pas par les climatologues).

b) tous les comportements réels montrent qu'en réalité, tout le monde pense le contraire.
Non, le problème n'est pas vraiment ça, mais relève de la tragédie des biens communs.

Dans le cas de l'abandon des combustibles fossiles, le cout est supporté par celui qui prend la mesure et il est immédiat. Tandis que le bénéfice est à long terme, et réparti sur l'ensemble de la planète.

Faisons une analogie : je te propose de sauter le repas de ce soir. En échange, dans 20 ans, chaque européen aura un grain de riz en plus. Un grain de riz pesant 20 mg, ça fait 10 tonnes de riz.

Le bénéfice (10 tonnes de riz) est très largement supérieur au cout (un seul repas). Mais le cout t'es immédiatement perceptible, immédiat (t'aura la dalle demain matin) tandis que bénéfice est assez abstrait, lointain, imperceptible.
Toujours moins.

tita
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1195
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Les négateurs du RC anthropique ...

Message par tita » 18 janv. 2018, 17:34

Les trois dernières années sont les plus chaudes jamais enregistrées

Sous l'effet d'un puissant Nino (phénomène connu pour pousser à la hausse la moyenne mondiale des températures qui vient tous les trois à sept ans affecter températures, courants et précipitations), 2016 se trouve en tête de liste avec 1,2°C de plus qu'à l'époque préindustrielle (l'ONU utilisant la période 1880-1900 comme référence pour les conditions prévalant à l'époque préindustrielle), alors que 2017 décroche le record de l'année sans Nino la plus chaude jamais constatée.
suite: https://www.romandie.com/news/Les-trois ... 881936.rom

L'information provient de l'Organisation météorologique mondiale (OMM), une agence spécialisée de l'ONU.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10108
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Les négateurs du RC anthropique ...

Message par mobar » 18 janv. 2018, 18:36

Bla Bla Bla...

Alors que les émissions de CO2 stagnent depuis 2008, la température continue d'augmenter
Va falloir chercher autre chose que le CO2 pour expliquer la hausse, quand à la combattre personne ne songe à s'y atteler, faut quand même pas déconner!
Surement parce que cela ne présente que des inconvénients

Le RCA est un non sujet, mais il fait causer et alimente les vendeurs de temps de cerveau!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Verrouillé