Fin du pétrole : retour de l'esclavage ? –new–

Discussions libres mais portant sur le thème général de la déplétion.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8561
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Fin du pétrole : retour de l'esclavage ? –new–

Message par kercoz » 03 mai 2008, 15:07

J'ai paumé la ref mais une étude montrait plutot une corrélation entre vin et pain . Les années de bonnes récoltes d'alcool faisait facilement passer une petite disette céréalliere . Les bonnes années en grain , les conso d'alcool baissent .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Mike.be
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 317
Inscription : 26 mars 2006, 19:30
Localisation : Liège Belgique

Re: Fin du pétrole : retour de l'esclavage ? –new–

Message par Mike.be » 03 mai 2008, 22:18

Tittytainmaint
Effectivement, j'avais lu ce terme dans "Le piège de la mondialisation" de Hans Peter Martin et Harald Schuman, ils disaient exactement la même chose.
1995, c'était avant le po, et je pense que celui ci aura une influence considérable sur le système de création monétaire et financier.
Déjà aujourd'hui un tas de gens vont chercher leur mazout de chauffage à la pompe avec un gérican de dix litres
Dans 5 à 10 ans, je crains que le système économique se soit effrondé.
De ce fait, je perçois qu'aujourd'hui nous sommes mieux écouté lorsqu'on évoque le po et le système économique.
Pour l'instant, je passe mon temps à déceler les signes qui pourraient être positifs quand à l'avenir, par exemple quand on entend le professeur Rasmont dans ses interventions à la radio, je pense qu'on peut espérer alors que l'aspo belgique n'exsitait pas il y a deux ans http://www.aspo.be/index.html
Si la croissance économique est exponentielle, je pense que le changement de l'esprit humain l'est également.
Quel sera l'avenir?
Je n'en sais fichtre rien et c'est le cadet de mes soucis, ce qui compte c'est l'objectif.
Construire un système économique capable de consommer disons 10 peut-être20 fois moins d'énergie tout en améliorant le bien-être.
On peut toujours rêver, non seulement on peut, mais surtout on doit.
Combien de prévisions ne ce sont-elles pas avérées fausses après coup?
C'est aussi valable pour ce que je raconte ;)
L'utopie c'est ce qui n'a pas encore été essayé: Théodore Monod
Il ne faut jamais dire jamais... que ce soit pour le pire ou le meilleur

Mike.be
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 317
Inscription : 26 mars 2006, 19:30
Localisation : Liège Belgique

Re: Fin du pétrole : retour de l'esclavage ? –new–

Message par Mike.be » 03 mai 2008, 23:34

Angelus68 a écrit :Ca intégre pas vraiment les troubles. Vous croyer vraiment que le reste de la population va rien dire ? Moi franchement je le dit, je vois pas un scénario dans se genre. Quand les dirigeants commence a sentir que ça deviens chaud pour eu, regarder Louis XVI pendant la révolution il est partie en douce, avec les crises qui vont venir j'ai des doutes que les gouvernements arrivent a endiguer les troubles.
Je ne sais pas quel âge tu as Angelus, mais j'ai 60 ans et mon compteur mental s'est arrêter à 17.
Comme le disait le Grand Jacques (Pas Chirac, mais Brel) on construit ses rêves jusqu'à 17 ans et on passe sa vie à essayer de les réaliser. Il avait entièrement raison.
Mais c'est bien sur que le reste de la population ne va pas rester sans rien dire.
Comme ils ont besoins de repères, c'est à nous les oléocéniens d'intervenir pour leur expliquer, aidés bien entendu par des gens comme AJH et bien d'autres au niveau économique.
J'ai fait mon premier exposé sur le PO et je puis te dire que certains de mes auditeurs sont restés le cul par terre.
Il y en a qui n'y croit toujours pas, mais bon, quand on tape sur le clou il fini toujours par s'enfoncer.
L'utopie c'est ce qui n'a pas encore été essayé: Théodore Monod
Il ne faut jamais dire jamais... que ce soit pour le pire ou le meilleur

Avatar de l’utilisateur
smarty
Kérogène
Kérogène
Messages : 46
Inscription : 24 nov. 2007, 22:45
Localisation : Sao Paulo - Brésil

Re: Fin du pétrole : retour de l'esclavage ? –new–

Message par smarty » 08 mai 2008, 04:21

Angelus68 a écrit :Ca intégre pas vraiment les troubles. Vous croyer vraiment que le reste de la population va rien dire ? Moi franchement je le dit, je vois pas un scénario dans se genre. Quand les dirigeants commence a sentir que ça deviens chaud pour eu, regarder Louis XVI pendant la révolution il est partie en douce, avec les crises qui vont venir j'ai des doutes que les gouvernements arrivent a endiguer les troubles.
La disette qui arrive est organisée par la ploutocratie au pouvoir depuis longtemps, et pourtant si des émeutes inédites encore voient le jour, il te faudra relire:
« Est aussi [facteur de] sédition l’absence de communauté ethnique tant que les citoyens n’en sont pas arrivés à respirer d’un même souffle. Car de même qu’une cité ne se forme pas à partir d’une masse de gens pris au hasard, de même ne se forme-t-elle pas dans n’importe quel espace de temps. C’est pourquoi parmi ceux qui ont, jusqu’à présent, accepté des étrangers pour fonder une cité avec eux ou pour les agréger à la cité, la plupart ont connu des séditions. Ainsi des Achéens fondèrent Sybaris avec des Trézéniens, puis les Achéens devenus majoritaires chassèrent les Trézéniens, d’où la souillure qui échut aux Sybarites. Et à Thourioi des Sybarites entrèrent en conflit avec ceux qui avaient fondé cette cité en même temps qu’eux parce qu’ils s’estimaient en droit d’avoir plus qu’eux sous prétexte que c’était leur propre pays : ils en furent chassés. À Byzance les nouveaux arrivants, pris en flagrant délit de conspiration, furent chassés par les armes. Les gens d’Antissa chassèrent par les armes ceux qui fuyaient Chios et qu’ils avaient accueillis. Les gens de Zancle ayant accueillis des Samiens, ceux-ci les chassèrent de chez eux. Les Appoloniates du Pont-Euxin connurent des séditions après avoir introduit des étrangers chez eux. Les Syracusains, après la période des tyrans, ayant fait citoyens des étrangers, en l’occurrence des mercenaires, connurent des séditions et en vinrent aux armes. Les gens d’Amphipolis, ayant accepté des colons de Chalcis furent en grande majorité chassés par ces derniers. »

Aristote, Les Politiques, Livre V, chapitre 3, §§ 11-13, 1303 a 25-30, traduction de P. Pellegrin, GF Flammarion, 1993, pp. 351-352.
et aussi relire:
Extrait de l'article "Aristote: l'homogénéité culturelle est essentielle à l'ordre de la cité", par Philippe Champ, Monde et Vie.

Citation:
Parvenu à son terme logique, dit-il, l'état de sédition dû à l'absence d'homogénéité raciale ne peut se résoudre que de deux façons: soit la population indigène arrive à se débarrasser de la population allogène qu'elle s'était imprudemment associée; soit au contraire, cette dernière devient assez puissante pour exclure la population d'accueil. Dans les deux cas, la Cité ne survit, en tant que telle, que par suite d'un phénomène de ségrégation; dans le premier, elle retrouve son unité d'origine, avec tous les biens qui en découlent, par l'exclusion de ce qui y faisait obstacle; dans le second, le remplacement d'une population par une autre assure éventuellement la reconstitution, sur d'autres bases, d'une nouvelle unité sociale, dont, par discrimination, est exclue la population originelle.
Voir Aristote, Athènes, Sparte, la Rome républicaine la plus ancienne (le soldat-paysan romain)...
Si les Européens ne prennent pas en mains la construction de la maison commune EUROPE, ils ne pourront que s'en prendre à eux-mêmes,
s'ils n'habitent plus bientôt qu'une misérable bicoque dans une banlieue sordide de l'Amérique.
Jacques Marlaud

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: Fin du pétrole : retour de l'esclavage ? –new–

Message par mahiahi » 08 mai 2008, 10:40

smarty a écrit :La disette qui arrive est organisée par la ploutocratie au pouvoir depuis longtemps
Tiens, ça fait longtemps que j'évoque l'arrivée de ce genre de raisonnement : le voici!
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

n.g
Charbon
Charbon
Messages : 250
Inscription : 01 déc. 2004, 23:25

Re: Fin du pétrole : retour de l'esclavage ? –new–

Message par n.g » 08 mai 2008, 13:23

mahiahi a écrit :Tiens, ça fait longtemps que j'évoque l'arrivée de ce genre de raisonnement : le voici!
Peux-tu détailler?

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7722
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Fin du pétrole : retour de l'esclavage ? –new–

Message par phyvette » 08 mai 2008, 16:10

n.g a écrit : Peux-tu détailler?
En substance
Vox populi:
-"C'est pas nous M'sieur avec notre faible consommation de Français moyens dans des voitures moyennes avec un régime alimentaire moyen dans des habitation moyennes , a pratiquer des loisirs moyen . Non c'est pas nous les salauds affameurs de l'Afrique .

-"C'est les autres , les autres, c'est pas moi c'est les autres, les autres, les autres, les gros plein de fric, les politiciens corrompus, les PDG du CAC 40, et les conducteurs de CAT 4."

-"Et pis je tries mes déchets , j'ai des lampes basse conso, et la clim je la met au minimum .
Mais je fait le maximum".


Image
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Répondre