Défense de la rareté et d'une nouvelle société en devenir

Discussions libres mais portant sur le thème général de la déplétion.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8565
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Défense de la rareté et d'une nouvelle société en devenir

Message par kercoz » 04 janv. 2008, 15:03

Je comprends ton propos sur l'echange commercial et l'approuve . J'ai un oncle qui avait café tabac , epicerie 3vaches , 2 cochons , 20 poules qqs lapins , sonneur de cloches fossoyeur ; couvreur agréé monuments historiques et coiffeur !
Apres un breack economique . En premiere etude , je filerais 3000metres carrés a chacun (requisitionnés : de mon ecran , j'aperçois actuellement plusieurs centaines d'hectares de vignes fournissant un grave médiocre) . Contrairement a ce que tu penses , tout le monde peut cultiver avec un bouquin et qqs vieux cons comme voisin ! Normalement en 10 ans , la structure sociale se recrée d'elle meme au bonheur de tous : je peux enseigner , aussi bien l'eles , la socio , l'escalade ...; d'autres coudre ou cuisiner conserves ... reparer un ordi ... Surtout ne pas s'en mèler et surout cultiver son jardin !
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

beneze
Kérogène
Kérogène
Messages : 24
Inscription : 04 janv. 2008, 10:48

Re: Défense de la rareté et d'une nouvelle société en devenir

Message par beneze » 04 janv. 2008, 15:05

dans un monde où il n'y a plus de stocks alimentaires il ne te sert à rien de conquérir le travail des autres : comment veux-tu nourrir tes esclaves ? au bout de très peu de temps ils sont morts.
Personnellement, si j'avais a produire de la nourriture je chercherai à faire des conserves et donc du stock (entre autre pour l'hiver).
Concernant l'esclave, là je peux me permettre de vous rediriger vers les livres d'histoires (mots clés : servage, famine). Il n'empêche que ça a existé et duré, jusqu'à l'abolition des priviléges... (enfin je veux dire, la révolution française).
les guerres, les armées, les esclaves... n'ont pu jusqu'aujourd'hui fonctionner que parce que l'intendance était là, quelque part, et suivait.
Mots clé : "famine" dans les livres d'histoire... tiens mais pourquoi sommes-nous encore vivant ?
Dernière modification par beneze le 04 janv. 2008, 15:32, modifié 1 fois.

rurbain
Condensat
Condensat
Messages : 644
Inscription : 20 oct. 2007, 13:55
Localisation : Oise ( Beauvais sud )

Re: Défense de la rareté et d'une nouvelle société en devenir

Message par rurbain » 04 janv. 2008, 15:10

Geispe a écrit :
Geispe , tu te plantes sur le bétail . Il est nourri avec des fourrages en grande majorité externalisés (accord de Pizani accordant le monopole aux ricains ds les années 60). On a pas les surfaces pour en nourrir 20% , sauf a privilègier les carnassiers dont je fais partie .
on a les surfaces mais plus l'énergie... ni les bras et ni les outils.
je sais de quoi je parle car j'ai "nourri" à la main du bétail pendant de longues années... une vache c'est déjà du mi-temps et après tu arrêtes parce que çà n'a pas de sens... le bétail... est condamné après le pétrole : simplement on ne peut pas assumer à la fois notre propre casse-croûte et celui d'une tête de bétail... il faudra choisir. Et le bétail on a intérêt à le faire disparaître vite fait car s'il divague il va te manger ton casse-croûte que tu essaies de cultiver pour toi et les tiens.
Le bois sera le plus cher : chauffage ; Energie des ateliers (verre , fer , terre cuite ..);BRF (indispensable apres l'abandon du NPK à80% de Gaz en cout ),; construction (le moins couteux en energie); crburant /oil (?)
La mise en place de règlements drastique sur l'exploitation des forets me parrait plus qu'urgente .
"ateliers" et du BRF ? supposent une société moderne avec de l'énergie facile et quasi gratuite. çà sera du passé et faudra trouver autre chose.

Nos ancètres l'ont fait pendant quelques millénaires. Pourquoi on saurait plus faire?
Faudra oublier le confort moderne, c'est tout.
Y'en a qui vont réapprendre qu'on se lève à 5 heures, pas à 11 :mrgreen:
Il n'y a aucune corrélation entre l'état de putréfaction d'une discussion et la réussite du vote.
-+- MG in: Guide du Cabaliste Usenet - Du bon usage des AAD -+-

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13879
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Défense de la rareté et d'une nouvelle société en devenir

Message par GillesH38 » 04 janv. 2008, 15:17

je viens de recevoir un mail d'une copine totalement étrangère au PO ....je ne pense pas que l'auteur ait d'ailleurs pensé à ça, plutot à l'excés de precautions et de judiciarisation de la société moderne, mais ça tombe quand même .... à pic !
Message personnel à tous ceux nés avant le 3ème millénaire. Les autres ne pourront pas comprendre ! L'enfance des années 50, 60, voire même 70.

--------------------------------------------------------------------------

En regardant en arrière, c'est dur de croire qu'on ait réussi à survivre si longtemps....

Lorsque nous étions enfants, nous nous promenions en voiture sans ceinture de sécurité ou d'airbags pour nous protéger. Nos chambres étaient peintes de couleurs vibrantes au plomb et nos maisons étaient isolées à l'amiante. Il n'y avait pas de couvercle de sécurité sur les bouteilles de médicaments et de produits toxiques, ni de serrures sécuritaires sur les armoires. Et lorsque nous partions faire un tour de vélo, on le faisait sans casque !

On allait seul en ville chercher le pain, le lait dans un broc en aluminium à peine fermé. On buvait même de l'eau directement des tuyaux d'arrosage. Quelle horreur !

On se faisait des petites voitures (caisse à savon) avec des vieux patins à roulettes et des planches en bois pleines d'échardes et on se laissait aller dans les descentes, sur le trottoir bordant la Nationale, pour s'apercevoir trop tard qu'on avait oublié de mettre des freins. Après être rentrés dans les buissons ou les clôtures à quelques reprises, on solutionnait le problème.

On quittait seul la maison tôt le matin pour aller à pied à l'école et on revenait souvent au moment où les lampadaires de la rue s'allumaient. Imaginez donc, pas de téléphones portables, personne ne pouvait nous joindre de la journée. On mangeait des gâteaux secs, du pain et du beurre et nous n'étions pas obèses....il faut dire que nous jouions presque toujours à l'extérieur.

On buvait souvent à quatre ou cinq dans la même bouteille et il n'y a jamais eu de décès à cause de ça. On jouait à des jeux dangereux et souvent, on se faisait mal. On grimpait dans les arbres, on enjambait les murs des voisins. Parfois, il y avait des chutes, avec des coupures et meme des os cassés, mais personne n'était blâmé. C'était l'apprentissage de la vie. Parfois, on se battait entre nous, on avait des bleus, mais on apprenait à passer par-dessus.

On n'avait pas de Nintendo 64, de Playstation 2 ou de X Box, sans compter les jeux vidéo ou même les 400+ canaux de la télévision, les magnétoscopes, les ordinateurs personnels, DVD et autre Palm ou "wireless solutions" de toute nature etc. etc... Mais nous avions des amis et si nous voulions les voir, tout ce qu'on avait à faire, c'était de sortir et se rendre chez eux, sonner et entrer pour pouvoir leur parler. Imaginez ça, sans même demander la permission à nos parents ! Comment faisait-on tout ça, sans gardiens, ou garde du corps dans ce monde cruel ?

On inventait des jeux, avec des bâtons et des balles de chiffon, on mangeait toutes sortes de choses, mais contrairement à ce qu'on nous disait, rarement quelqu'un perdait un oeil ou était infecté d'un virus. Certains écoliers n'étaient pas aussi futés que les autres. Parfois, ils manquaient leur année et devaient redoubler. Les classes et les examens n'étaient pas encore ajustés pour compenser ces différences, qu'elle qu'en soit la raison.
Nos actions étaient les nôtres. Nous en supportions personnellement les conséquences. Personne pour nous cacher ou pour assumer à notre place L'idée de se faire protéger par nos parents si nous commettions une infraction était impensable. D'ailleurs, nos parents étaient du côté de l'autorité, c'est t'y pas effrayant ?

Mais cette génération a produit les meilleurs preneurs de risques, solutionneurs et inventeurs. Les dernières 50 années ont été une explosion d'innovations et d'idées nouvelles. On avait la liberté, la responsabilité de nos succès, ainsi que celle de nos défaites. Nous n'étions pas assistés en permanence pour tout et n'importe quoi. Le plus important, c'est qu'on a appris à vivre avec tout ça. - Félicitations, car tu es de ceux là. -

S.T.P., pour ne pas oublier transfère ces quelques lignes à quelqu'un qui, comme nous, a eu la chance de grandir avant que les avocats et les gouvernements se mettent à réglementer nos vies - [même et surtout dans ce qu'elles ont de plus précieux] - et pour notre bien, évidemment !! Et que ceux des générations suivantes fassent preuve d'un peu d'humilité devant leurs aînés.

Enfin, que celle ou celui, à qui le vrai sens de ce petit rappel nostalgique pourrait échapper, utilise la poubelle plutôt que de téléphoner à son avocat..... C'est plus rapide, plus efficace, beaucoup moins cher, et ce système "D" a fait ses preuves depuis toujours. Pas d'accord ?
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

beneze
Kérogène
Kérogène
Messages : 24
Inscription : 04 janv. 2008, 10:48

Re: Défense de la rareté et d'une nouvelle société en devenir

Message par beneze » 04 janv. 2008, 15:17

kercoz a écrit :Je comprends ton propos sur l'echange commercial et l'approuve . J'ai un oncle qui avait café tabac , epicerie 3vaches , 2 cochons , 20 poules qqs lapins , sonneur de cloches fossoyeur ; couvreur agréé monuments historiques et coiffeur !
Apres un breack economique . En premiere etude , je filerais 3000metres carrés a chacun (requisitionnés : de mon ecran , j'aperçois actuellement plusieurs centaines d'hectares de vignes fournissant un grave médiocre) . Contrairement a ce que tu penses , tout le monde peut cultiver avec un bouquin et qqs vieux cons comme voisin ! Normalement en 10 ans , la structure sociale se recrée d'elle meme au bonheur de tous : je peux enseigner , aussi bien l'eles , la socio , l'escalade ...; d'autres coudre ou cuisiner conserves ... reparer un ordi ... Surtout ne pas s'en mèler et surout cultiver son jardin !
Oui tout le monde à la capacité de cultiver, je suis d'accord. Que tout le monde ai la possiblité de le faire c'est autre chose. Mais est-ce que tout le monde aura envie de le faire, c'est encore autre chose ? J'ai pris le partie de ne pas me faire d'illusion. Non les survet' KAKI ne me rassurent pas. C'est aussi pour cela que je pose la question. Pour une fois, un autre mécanisme de défense est-il possible ?

L'idée du chien me semble être un début de réponse... mais il faut le nourir.

Geispe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1552
Inscription : 09 mars 2005, 17:16
Localisation : Vosges du Nord

Re: Défense de la rareté et d'une nouvelle société en devenir

Message par Geispe » 04 janv. 2008, 15:19

Nos ancètres l'ont fait pendant quelques millénaires. Pourquoi on saurait plus faire?
c'est vrai. mais je pense qu'on ne le fera plus parce que les conditions physiques et psychiques pour que cela se fasse n'existent plus.
c'est pour cela qu'à mon avis on ne peut pas se baser sur les exemples anciens pour ce qui est du monde de l'après-pétrole. il sera nouveau et différent.

beneze
Kérogène
Kérogène
Messages : 24
Inscription : 04 janv. 2008, 10:48

Re: Défense de la rareté et d'une nouvelle société en devenir

Message par beneze » 04 janv. 2008, 15:22

GillesH38 c'est intéressant mais c'est HS... te serais-tu trompé de bouton ?

rurbain
Condensat
Condensat
Messages : 644
Inscription : 20 oct. 2007, 13:55
Localisation : Oise ( Beauvais sud )

Re: Défense de la rareté et d'une nouvelle société en devenir

Message par rurbain » 04 janv. 2008, 15:22

Geispe a écrit :
Nos ancètres l'ont fait pendant quelques millénaires. Pourquoi on saurait plus faire?
c'est vrai. mais je pense qu'on ne le fera plus parce que les conditions physiques et psychiques pour que cela se fasse n'existent plus.
c'est pour cela qu'à mon avis on ne peut pas se baser sur les exemples anciens pour ce qui est du monde de l'après-pétrole. il sera nouveau et différent.
On aura toujours aussi faim, pétrole ou pas.
Donc, on se remuera le popotin pour avoir à bouffer.
Y'aura du déchet, c'est sur. L'humanité en a vu d'autres :mrgreen:
Je prend même le pari qu'on sera quand même sur Mars dans 30 ans ...
Il n'y a aucune corrélation entre l'état de putréfaction d'une discussion et la réussite du vote.
-+- MG in: Guide du Cabaliste Usenet - Du bon usage des AAD -+-

beneze
Kérogène
Kérogène
Messages : 24
Inscription : 04 janv. 2008, 10:48

Re: Défense de la rareté et d'une nouvelle société en devenir

Message par beneze » 04 janv. 2008, 15:26

c'est vrai. mais je pense qu'on ne le fera plus parce que les conditions physiques et psychiques pour que cela se fasse n'existent plus.
D'où ma question ? Certain n'auront pas la volonté de travailler la terre mais peut-être plus d'exploiter ou de voler ceux qui ontcette volonté.
c'est pour cela qu'à mon avis on ne peut pas se baser sur les exemples anciens pour ce qui est du monde de l'après-pétrole. il sera nouveau et différent.
D'accord avec ça.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8565
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Défense de la rareté et d'une nouvelle société en devenir

Message par kercoz » 04 janv. 2008, 15:30

@ GEISPE
tu ecris :
""""""""ateliers" et du BRF ? supposent une société moderne avec de l'énergie facile et quasi gratuite. çà sera du passé et faudra trouver autre chose."""""""""""

Ce sont ces ateliers disséminés (fer , verre , charbon de bois , poterie ..) qui ont desertifié la france et rasé nos forets . Malgrès des règlement draconniens des rois (il fallait prouver la propriété de surfaces boisées pour ouvrir une forge :: d'ou la richesse des moines et de l'eglise proprio de toutes les forets )
Je vends des cartes post anciennes (1900/1920) le spectacle est desolé et désolant . pas un arbre !Les trognes : le tronc au proprio , les branches au locataire pour chauffer ET nourriture animale .
BRF : Actuellent , malgres des sols au 3/4 morts , on maintent une produc a coup de NPK . Quasiment du hors sol !!
Le NPK son prix , c'est 80% de GAZ . Meme si le peak gaz est retardé , le prix GAZ devrait suivre celui de l'oil . . SI tu X 3 l'intran NPK , c'est la faillite .
Quelles solutions fumier/lisiers : on en aura peu (voir plus haut !)
Compostage "sain" : ça reste famillial
Compostage Urbain : bonjour les couches culottes et les seringues ( surlignage de BOURGUIGNON) : ON EN AURA , mieu trié!
BRF : Tres faisable , avec remontée rapide de l'humus et renforcement sanitaire du sol et des plantes (peu de maladie sur tomates et PDT cette année sur BRF )
OK , je suis un fan des BRF , mais en essayant l'objectivité , jusqu'au gros maraichage , c'est plus que faisable :
Contraintes : 20% du terrain en haies et taillis (d'ailleurs necessaires pour d'autres raisons de biodiversité) ; 10% avec ponction sur forets .
Broyage soit elec soit oil , soit manuel (volant d'inertie/padale) soit moulin eau ou vent .
Besoin 2,5 cm d'epais ts les cinq ans . soit une moy de 0,5 cm / an
Avantages : plus d'engrais (les branches st hyper riches ) , moins d'eau , moins de maladie , sol renforcé , qui ne ravine pas sous la pluie ......
Les BURKINA de BONGO (50 villages formés au brf , le font a la machette !
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

beneze
Kérogène
Kérogène
Messages : 24
Inscription : 04 janv. 2008, 10:48

Re: Défense de la rareté et d'une nouvelle société en devenir

Message par beneze » 04 janv. 2008, 15:38

kercoz, tes digressions sont intéressantes... mais restent des digressions. :-k

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13879
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Défense de la rareté et d'une nouvelle société en devenir

Message par GillesH38 » 04 janv. 2008, 15:40

beneze a écrit :GillesH38 c'est intéressant mais c'est HS... te serais-tu trompé de bouton ?
non, je trouve que c'est un rappel salutaire du mode de vie d'antan qui pourrait bien redevnir celui prochain ;-).
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

rurbain
Condensat
Condensat
Messages : 644
Inscription : 20 oct. 2007, 13:55
Localisation : Oise ( Beauvais sud )

Re: Défense de la rareté et d'une nouvelle société en devenir

Message par rurbain » 04 janv. 2008, 15:51

GillesH38 a écrit :je viens de recevoir un mail d'une copine totalement étrangère au PO ....je ne pense pas que l'auteur ait d'ailleurs pensé à ça, plutot à l'excés de precautions et de judiciarisation de la société moderne, mais ça tombe quand même .... à pic !
Copié collé dans un coin le truc.
Comme quoi, y'en a encore quelques uns qui savent élever un môme.
Il n'y a aucune corrélation entre l'état de putréfaction d'une discussion et la réussite du vote.
-+- MG in: Guide du Cabaliste Usenet - Du bon usage des AAD -+-

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8565
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Défense de la rareté et d'une nouvelle société en devenir

Message par kercoz » 04 janv. 2008, 15:57

@ BENEZE:
Peut etre que je digresse en raison du peu d'empressement a se lancer dans le vrais débat quand j'essaie de le lancer : ....J'en remets une couche :
Sur ce fil et sur d'autres , j'essaie de montrer que nombre de nos "choix" , n'en sont pas . Que le Modèle sociétal actuel , n'existe que depuis 60 ans . Qu'il est complètement schyzo et qu'on en redemande . A TOUT PRIX . Que notre formatage est tel, qu'évaluer les concessions dont la pluspart d'entre nous (normalement plus "avertis" ), sont consciemment ou inconsciemment prèts a refiler au premier ETAT FORT , pose problème .
Au moins a moi , qui ne réclame pas cette protection , mais risque de la subir .
L'armée aura tj de l'oil pour les helico et les blindés . Seule une federation de communes peut eviter une prise de pouvoir militaire .
En question subsidiaire , j'insiste sur le modèle VILLE/Campagne qui est au coeur du debat / RISQUE politique .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
ktche
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 363
Inscription : 01 févr. 2005, 11:05

Re: Défense de la rareté et d'une nouvelle société en devenir

Message par ktche » 04 janv. 2008, 16:02

beneze a écrit :le commerce a permis aux peuples de se rencontrer et d'échanger.
Le commerce du café permet de rencontrer des planteurs de café ?

rencontrer et échanger ne me semblent pas réductibles l'un à l'autre, ni même tout simplement corrélés.

Plus le commerce s'accélère, plus il donne à ceux qui ne peuvent plus physiquement se rencontrer (incompatible avec cette accélération) de bonnes raisons et des moyens augmentés de se foutre sur la gueule. Ne serait-ce qu'en participant à l'échange universel de ces raisons et ces moyens comme s'ils allaient de soi

Répondre