[Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Discussions libres mais portant sur le thème général de la déplétion.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 03 juin 2019, 21:45

suite de ce post du 13 avril 2019 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 9#p2282899
Stratolaunch serait prêt à cesser ses activités et vendre son avion géant Pegasus XL

SIMON CHODORGE Usine Nouvelle 03/06/2019

Est-ce la fin de Stratolaunch ? Vendredi 31 mai, plusieurs sources ont rapporté la fin imminente des activités du transporteur spatial. Célèbre pour son avion géant à double fuselage, le Pegasus XL, l'entreprise traverse des difficultés depuis octobre 2018.

Image

La situation de Stratolaunch est de plus en plus inquiétante. Depuis quelques semaines, la rumeur court que l’entreprise américaine pourrait mettre la clef sous la porte. Plusieurs sources ont confirmé cette hypothèse à l’agence Reuters vendredi 31 mai. Selon elles, tandis que la société fait partie des protagonistes du new space, elle pourrait mettre un terme à ses opérations.

Stratolaunch dément

Le principal concerné a démenti ces informations. “Stratolaunch reste opérationnel”, a simplement commenté l’entreprise auprès de Reuters.

Fondé en 2011, Stratolaunch avait pour objectif de bouleverser le secteur spatial avec son nouveau mode de lancement de satellites. L’entreprise veut utiliser un avion géant à double fuselage, le Pegasus XL, pour propulser des fusées en orbite basse. Officiellement, les tests sont toujours en cours. Le Pegasus XL a effectué son premier vol d’essai en avril. Et aux dernières nouvelles, l’entreprise prévoyait un premier lancement commercial en 2022.

Gros ralentissement d’activité en janvier 2019

Stratolaunch fait face à des difficultés depuis plusieurs mois. En octobre 2018, son cofondateur Paul Allen est décédé à l’âge de 65 ans. L’homme d’affaires, aussi cofondateur de Microsoft, finançait largement les activités de l’entreprise.

En janvier 2019, la société a également annoncé un gros ralentissement de ses activités en abandonnant le développement de plusieurs lanceurs et d’un nouveau type de moteur de fusée. Les médias rapportaient alors la suppression de dizaines de postes. Information confirmée par une source de Reuters, qui affirme qu'il ne resterait que 21 employés au 1er avril contre 77 en décembre 2018.

L’avion Pegasus XL pourrait être vendu

L’avion de Stratolaunch n’a peut-être pas dit son dernier mot. Toujours selon Reuters, l’entreprise explore la possibilité de vendre ses actifs et leur propriété intellectuelle.

La décision de mettre un terme à Stratolaunch aurait été prise en 2018 par Jody Allen, soeur de Paul Allen et administratrice de Vulcan Inc., la société chapeautant les investissements du milliardaire décédé. Jody Allen aurait décidé de faire voler une première fois le Pegasus XL en avril en hommage à son frère et pour prouver le bon fonctionnement du concept de lancement.
https://www.usinenouvelle.com/article/s ... xl.N849845

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 14 juin 2019, 08:04

Décollage de la deuxième mission lunaire indienne le 15 juillet

AFP•14/06/2019

Le projet est la deuxième mission lunaire du géant d'Asie du Sud, qui avait placé une sonde en orbite autour de la Lune au cours de la mission Chandrayaan-1 il y a onze ans.

Cette nouvelle mission, qui s'envolera du pas de tir de Sriharikota (Andra Pradesh, sud), a pour but de déposer un robot mobile sur la surface lunaire, à proximité de son pôle sud. Une fois au sol, l'astromobile effectuera des relevés scientifiques.

Si la mission se déroule conformément aux prévisions, l'Inde deviendrait la quatrième nation - après l'Union soviétique, les États-Unis et la Chine - à réussir à poser en douceur un appareil sur la Lune, située à quelque 384.000 kilomètres de la Terre.

Une tentative israélienne similaire a échoué en avril, la sonde ayant subi une panne de moteur à la dernière minute avant de s'écraser.

"Ce sera la mission la plus complexe jamais entreprise par l'ISRO", l'agence spatiale indienne, a déclaré son directeur K. Sivan lors d'une conférence de presse à Bangalore (sud).

"Le but est d'utiliser la technologie spatiale au bénéfice de l'homme ordinaire", a-t-il ajouté.

Le programme spatial indien s'est fait remarquer ces dernières années par son alliage d'ambition et de sobriété budgétaire, avec des coûts opérationnels bien inférieurs à ceux de ses homologues.

L'ISRO a attiré l'attention du monde entier en plaçant une sonde en orbite autour de Mars en 2014 pour un budget d'à peine 73 millions de dollars, contre 671 millions de dollars dépensés par la Nasa américaine pour une mission similaire.

L'agence est aussi entrée dans les annales en 2017 en réussissant la mise en orbite de 104 satellites avec une seule fusée, un record.

New Delhi compte, d'ici 2022, envoyer un équipage de trois astronautes dans l'espace, ce qui serait sa première mission habitée.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... f02c64fbc6

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 15 juin 2019, 14:14

La Chine a sélectionné 6 expériences internationales pour sa future station spaciale chinoise.
International experiments selected to fly on Chinese space Station

by Andrew Jones — June 13, 2019

Six experiments have been granted a place aboard to the future Chinese Space Station through a joint international cooperation initiative, with three more receiving conditional acceptance.

The results of the selection process were announced jointly Wednesday by the United Nations Office for Outer Space Affairs (UNOOSA) and the China Manned Space Agency (CMSA) on the sidelines of the 62nd session of the Committee on the Peaceful Uses of Outer Space in Vienna.

The UNOOSA-CMSA initiative received 42 applications from organizations in 27 countries following an Announcement of Opportunity issued in May 2018. The winning institutions are based in a wide range of countries, namely Belgium, China, France, Germany, India, Italy, Japan, Kenya, the Netherlands, Norway, Mexico, Poland, Peru, Russian Federation, Saudi Arabia, Spain and Switzerland.


The accepted proposals cover areas including astronomy, space medicine, space life science, biotechnology, microgravity fluid physics, microgravity combustion and space technologies.
........
https://spacenews.com/international-exp ... e-station/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 20 juin 2019, 20:24

Les retards et surcoûts de la prochaine fusée de la Nasa s'aggravent

AFP•19/06/2019

L'auditeur indépendant du gouvernement américain a tancé mercredi dans un rapport l'agence spatiale américaine pour avoir laissé filer de près de 30% le coût de sa prochaine méga-fusée, le Space Launch System (SLS), construite principalement par Boeing.
................
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... 963c77aac8

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 12 juil. 2019, 20:35

Objectif Lune pour une sonde indienne

AFP•12/07/2019

À quelques jours du cinquantième anniversaire de l'arrivée des premiers hommes sur la Lune, l'agence spatiale indienne ISRO prévoit de lancer lundi à 02H51 locales (21H21 GMT dimanche) sa mission Chandrayaan-2 depuis le pas de tir de Sriharikota (sud-est de l'Inde).

New Delhi a consacré 140 millions de dollars - un montant bien inférieur à ceux des autres grandes agences spatiales pour des missions de ce type - à cette expédition destinée à poser le 6 septembre prochain un atterrisseur et un robot mobile au pôle sud du satellite naturel, situé à quelque 384.000 kilomètres de la Terre.
......
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 70c5e83abd

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 15 juil. 2019, 20:49

L’Inde annule le lancement de sa sonde lunaire pour des raisons "techniques"

15 juillet 2019

Une heure à peine avant l'événement, l'Inde a annoncé l'annulation du lancement de sa sonde lunaire, pour des raisons "techniques". La nuit du 14 au 15 juillet devait être l'occasion pour l'ISRO - l'agence spatiale indienne - de devenir le quatrième pays à poser un tel engin sur la Lune, à bord de la fusée GSLV Mk-III.
.................
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... es.N865695

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 21 juil. 2019, 18:09

SpaceX explique pourquoi Crew Dragon a explosé

Rémy Decourt le 17/07/2019

Les causes de l'échec de l'essai au sol de la capsule Crew Dragon sont connues et aujourd'hui corrigées. L'explosion a probablement été provoquée par un oxydant qui a pénétré dans le système de propulsion des huit propulseurs SuperDraco. Probablement, car SpaceX n'exclut pas qu'une autre raison soit à l'origine de l'explosion. La Nasa devrait donner son feu vert à la reprise de campagne du test en vol du système d'abandon de lancement. Ceci laisse à penser qu'un vol habité pourrait avoir lieu dès le premier trimestre 2020.
.........
https://www.futura-sciences.com/science ... ose-75814/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 22 juil. 2019, 20:23

La sonde Indienne vers la Lune a finalement décollée.
Une sonde indienne en route vers la Lune

AFP•22/07/2019

L'Inde a lancé lundi sa mission lunaire destinée à poser un appareil sur le satellite naturel de la Terre, participant au regain d'intérêt international pour l'exploration et l'exploitation de la lune.

.......................

Image
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... ccc4c23583

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 20 août 2019, 15:38

La sonde indienne Chandrayaan-2 est parvenue mardi à se placer en orbite lunaire après avoir réalisé avec succès l'une des manœuvres les plus délicates de sa mission historique vers la Lune.
Quatre semaines après son lancement du pas de tir de Sriharikota, dans le sud-est de l'Inde, la sonde a réussi comme prévu son insertion sur orbite lunaire, a annoncé l'Organisation de recherche spatiale indienne (Isro) dans un communiqué.


L'insertion "a été achevée avec succès aujourd'hui à 09H02 (03H32 GMT) comme prévu, en utilisant le système de propulsion embarqué", a précisé l'agence spatiale.

L'expédition inhabitée partie le 22 juillet a pour but de poser autour du 7 septembre un atterrisseur et un robot mobile près du pôle sud de la Lune, à quelque 384.000 km de la Terre, ainsi que de placer une sonde en orbite lunaire.

Si la mission était couronnée de succès, l'Inde deviendrait la quatrième nation à réussir à poser un appareil sur le sol sélénite, après l'Union soviétique, les États-Unis et la Chine. Une sonde israélienne a raté son alunissage en avril et s'est écrasée.
.................
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... e6ae52ebae

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10103
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par mobar » 20 août 2019, 15:54

Pour paraphraser Arnaud Amalric en 1209 : "Envoyez les sur la Lune, Dieu connait les siens"
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 21 août 2019, 20:12

suite de ce post du 3 mai 2018 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 4#p2268834

des nouvelles du kilopower project des USA de mini réacteur nucleaire de quelques kW pour l'espace :
The U.S. Plans To Send Nuclear Reactors To Space

By Haley Zaremba - Aug 17, 2019

In just a few short years from now, the United States will be shipping nuclear reactors to the moon and Mars. According to team members from the Kilopower project, a collaborative venture from NASA and the United States Department of Energy, nuclear energy is just a few years from heading into the space age.

“The Kilopower project is a near-term technology effort to develop preliminary concepts and technologies that could be used for an affordable fission nuclear power system to enable long-duration stays on planetary surfaces,” says NASA’s “Space Technology Mission Directorate.” In layman’s terms, the focus of the Kilopower project is to use an experimental fission reactor to power crewed outposts on the moon and Mars, allowing researchers and scientists to stay and work for much longer durations of time than is currently possible.

While this may sound like something straight out of a science fiction novel or the Twilight Zone, the Kilopower fission reactor has already passed its initial ground tests with flying colors. Kilopower project lead Patrick McClure says that not only is this project going to become a reality, it will be so in the very near future. In a presentation with NASA's Future In-Space Operations last month McClure said, "I think we could do this in three years and be ready for flight."

NASA’s official stance is a bit more conservative, not providing any exact timelines. Its “Space Technology Mission Directorate” simply states that “the Kilopower project team is developing mission concepts and performing additional risk reduction activities to prepare for a possible future flight demonstration,” adding that the potential of this demonstration would be to “pave the way for future Kilopower systems that power human outposts on the Moon and Mars, enabling mission operations in harsh environments and missions that rely on In-situ Resource Utilization to produce local propellants and other materials.”

While this is not the first time that nuclear energy is being used to power pursuits into the final frontier, the Kilopower project is a much more ambitious and powerful project than any of its predecessors. According to Space.com, “nuclear energy has been powering spacecraft for decades. NASA's Voyager 1 and Voyager 2 probes, New Horizons spacecraft, and Curiosity Mars rover, along with many other robotic explorers, employ radioisotope thermoelectric generators (RTGs), which convert the heat thrown off by the radioactive decay of plutonium-238 into electricity.”

This model, however, would not produce nearly enough energy to power an entire crewed outpost on Mars or the moon, which will have much more significant energy needs. “The power output from RTGs is relatively low. The one used by Curiosity and NASA's upcoming Mars 2020 rover, for example, generates about 110 watts of electricity at the start of a mission. (This output declines slowly over time.)”

By contrast, the Kilopower prototype is a much more powerful energy source. Futurism reports that “Kilopower’s prototype is about the size of a fridge and fits into a rocket. It could provide a base with around 40 kilowatts of power — roughly enough electricity for eight houses on Earth.” The Kilopower prototype is also much more efficient. In last year’s KRUSTY (Kilopower Reactor Using Stirling Technology) ground tests, the prototype reactor “converted 30 percent of fission heat into electricity,” reports Space.com. “This efficiency dwarfs that of RTGs, which convert about 7 percent of available heat.”

If the Kilopower’s first in-space tests do indeed launch within the next three years, and if they prove successful, it would usher in an entirely new era for space research, innovation, and industry. The ability to put humans in space for longer durations of time and power larger and more ambitious projects than ever before will bust open the door to countless pursuits that have been purely imaginative until now, making what is already a $400 billion dollar space industry truly take off.
https://oilprice.com/Energy/Energy-Gene ... Space.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 22 août 2019, 09:51

LA RUSSIE LANCE FIODOR, SON PREMIER ROBOT HUMANOÏDE, VERS L'ISS

Par AFP - Mis à jour le 22/08/2019

Fiodor, qui porte le numéro d'identification Skybot F850, doit décoller à bord d'une fusée Soyouz à 06H38 heure de Moscou (03H38 GMT) jeudi depuis le cosmodrome russe de Baïkonour au Kazakhstan. Il doit arriver à l'ISS samedi et y rester dix jours, jusqu'au 7 septembre.

closevolume_off
Le robot corps anthropomorphe argenté mesure 1,80 mètre de haut et pèse 160 kilos. Fiodor est un prénom russe mais sa transcription anglaise, Fedor, correspond également à l'acronyme de «Final Experimental Demonstration Object Research».

DES TÂCHES SECRÈTES
........
Une fois arrivé à bord de l'ISS, le robot effectuera différentes tâches sous la supervision du cosmonaute russe Alexandre Skvortsov, qui a rejoint l'équipe de la Station spatiale internationale le mois dernier, selon l'agence de presse RIA Novosti.
........
https://www.cnews.fr/monde/2019-08-22/l ... iss-871517

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10103
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par mobar » 22 août 2019, 17:32

Emission sur France inter sur les extraterrestres et les voyages interstellaires
https://www.franceinter.fr/emissions/le ... -aout-2019
- Durée du voyage vers l'étoile la plus proche, Proxima du Centaure, 42 années à une vitesse de 10% de celle de la lumière (hypothétique moteur à fusion nucléaire)
- Le vaisseau le plus rapide se déplace actuellement 20 000 fois moins vite
- Le propulseur devrait avoir une masse de 10 000 tonnes et le carburant nécessaire contenir l'énergie de 1000 ans de la consommation annuelle actuelle

L'affaire est entendu pour quelques milliers, voire millions d'années :lol:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59105
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 22 août 2019, 17:57

[En vidéo] L'agence spatiale russe envoie son robot Fedor sur l'ISS

SYBILLE AOUDJHANE Usine Nouvelle 22/08/2019

VIDÉO Le robot humanoïde russe Fedor a été envoyé vers la Station spatiale internationale (ISS). Le cargo devrait arriver le 24 août au matin.
...............

Image

Fedor, selon l’acronyme anglais Final experimental demonstration object research est envoyé sous le numéro d’identification Skybot F850. Il mesure 190 cm de haut et pèse 160 kg.
..................
vidéo dans https://www.usinenouvelle.com/editorial ... ss.N876380

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8768
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par Remundo » 22 août 2019, 20:41

c'est assez intéressant,

cela permet à un homme en parfaite sécurité de faire bouger un robot qui reproduit ses gestes dans des conditions dangereuses.

après, il y a des temps de réactions (communication) et des maladresses probables... pour des tâches grossières, ça pourrait aller.

Répondre