[Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Discussions libres mais portant sur le thème général de la déplétion.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 18 avr. 2019, 20:51

La Chine se lance dans la course aux astéroïdes

AFP•18/04/2019

La Chine a annoncé à son tour jeudi le lancement d'une sonde vers un astéroïde, dans le sillage d'expéditions similaires lancées ces dernières années par l'Europe, les Etats-Unis et le Japon.
La mission, qui doit durer 10 ans, est à destination de l'astéroïde 2016 H03, un minuscule corps céleste de 41 mètres de diamètre qui évolue au plus près à 5,2 millions de km de la Terre, a annoncé l'agence spatiale chinoise.

La sonde sera chargée de rapporter des échantillons du sol de l'astéroïde, a expliqué devant la presse le directeur du Centre d'exploration et d'ingénierie spatiale, Liu Jizhong, sans donner de date pour le lancement de la mission.

L'engin se divisera en deux lors de son retour vers la Terre: une capsule transportant les échantillons regagnera le sol terrestre, tandis qu'un autre module se dirigera vers un autre objet céleste encore plus lointain, la comète 133P, distante de plus de 300 millions de km de notre planète.

M. Liu a appelé les savants du monde entier à participer à l'expédition et à embarquer leurs expériences à bord de la sonde.

L'annonce de cette mission chinoise survient alors que le Japon est parvenu en février à poser une sonde sur un astéroïde distant de 340 millions de km de la Terre. La sonde Hayabusa2 a déjà largué en octobre sur Ryugu un petit robot franco-allemand, Mascot.

Mascot est considéré comme le petit frère de l'atterrisseur Philae, dont les aventures sur la comète Tchouri, à plus de 500 millions de km de distance, avaient passionné les foules en 2014. Lancé par la sonde européenne Rosetta, il avait été le premier objet terrestre à se poser sur une comète.

De son côté, la Nasa a fait survoler début janvier par sa sonde New Horizons l'objet baptisé Ultima Thule, situé à la distance phénoménale de 6,2 milliards de km, aux confins du système solaire. Il s'agit du corps céleste le plus lointain jamais observé "de près" (3.500 km).

Une autre sonde de la Nasa, Osiris-Rex, a établi fin décembre un record en se plaçant en orbite autour de l'astéroïde Bennu, à quelque 110 millions de km de la Terre. Avec ses 500 mètres environ de diamètre, c'est le plus petit objet cosmique autour duquel un engin spatial se soit jamais placé en orbite aussi proche.

La Chine dépense désormais davantage pour ses programmes spatiaux civils et militaires que la Russie et le Japon, avec un budget évalué par l'OCDE à 8,4 milliards de dollars en 2017, soit le deuxième budget du monde après celui des Etats-Unis.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 41d786647b

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 20 avr. 2019, 14:19

Independent report concludes 2033 human Mars mission is not feasible

by Jeff Foust — April 18, 2019
........
https://spacenews.com/independent-repor ... -feasible/

Et ils concluent, Mars pas avant 2037.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 03 mai 2019, 23:58

Oui, la capsule Crew Dragon de SpaceX a été détruite
SpaceX a confirmé que sa capsule Crew Dragon avait bel et bien été détruite lors d’un récent test pratiqué au sol. L’incident retarde très largement le planning de la société aérospatiale.

3 mai 2019
.....
https://www.presse-citron.net/oui-capsu ... -detruite/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 06 mai 2019, 20:59

Top départ pour la production en série d’Ariane 6

Usine Nouvelle le 06/05/2019

ArianeGroup démarre la production des 14 premiers exemplaires du lanceur européen qui voleront entre 2021 et 2023.

Le calendrier industriel d’Ariane 6 s’éclaircit. Arianespace en charge de la commercialisation du futur lanceur européen a annoncé lundi 6 mai avoir commandé les premières Ariane 6 de série à son fournisseur ArianeGroup. L’industriel va démarrer la production des 14 premiers exemplaires qui voleront entre 2021 et 2023. Les exemplaires seront produits dans les usines du groupe en France, en Allemagne mais également dans les 13 pays participant au programme Ariane 6.

Le premier vol d’Ariane 6 reste toujours programmé pour l’année 2020. "Moins de quatre ans après la signature du contrat de développement avec l’ESA (Agence spatiale européenne), en août 2015, lancer la production du premier lot de série d’Ariane 6 est un vrai succès pour l’ensemble de l’industrie européenne", s’est réjoui André-Hubert Roussel, président exécutif d’ArianeGroup, cité dans un communiqué de presse.
https://www.usinenouvelle.com/article/t ... -6.N839400

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 25 mai 2019, 22:43

SpaceX vient encore de lever 1.0 milliard de dollar de capital.

https://spacenews.com/spacex-raises-ove ... ng-rounds/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 27 mai 2019, 23:17

J' ai pas parlé des 60 satellites envoyés d' un coup par SpaceX le 15 mai.

j'aurais pu , voir ceci https://www.usinenouvelle.com/article/v ... nk.N843170

Et voici ce qu' on peut voir temporairement dans le ciel, les satellites à la queue leuleu :

Image
.......
UN PHÉNOMÈNE ÉPHÉMÈRE QUI DEVRAIT SE RÉPÉTER
Les amateurs d’observation spatiale feraient mieux de se dépêcher s’ils veulent apercevoir les satellites StarLink. Selon Langbroek, les machines vont modifier leur orbite dans les prochains jours grâce à leurs propulseurs et le « train » ne sera alors plus visible. Cela dit, il sera probablement possible d’en observer d’autres dans les années à venir.
.......
https://www.numerama.com/sciences/52016 ... terre.html

https://www.futura-sciences.com/science ... -nuit-711/

tita
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 960
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par tita » 29 mai 2019, 10:13

Je n'ai pas encore tout compris sur cette histoire de starlink...

Je m'inquiétais sur les déchets dans l'espace, mais il faut savoir que ces satellites se trouvent sur une orbite très basse (550km). Du coup, ils ne peuvent rester que quelques années dans l'espace. C'est ce qui permet d'en lancer une quantité importante.

Mais j'ai beaucoup de peine à imaginer ce système remplacer le débit des fibres optiques. Du coup, j'imagine que ce serait pour concurrencer la 4G / 5G terrestre, et aussi de s'affranchir des frontières et offrir une couverture beaucoup plus étendue. Sauf que non, faut un appareil en plus de son téléphone pour communiquer avec les satellites. Du coup, je vois surtout un marché de niche dans les zones isolées non couvertes par les systèmes actuels, ou pour des utilisateurs (scientifiques, militaires) qui sont perdus au fin fond de la jungle ou du désert.

On avait déjà eu une tentative avec Iridium pour la téléphonie mobile. Ils avaient fait faillite, mais le réseau est toujours en place et l'entreprise qui a succédé est en train de lancer la deuxième génération de satellites qui augmente le débit de données. Ils sont un peu plus haut (700km) que le réseau starlink. Et ils sont lancés par SpaceX.

Du coup, ce marché de niche semble déjà occupé par une entreprise... Au final, je ne vois pas très bien à quel marché s'adresse ce réseau starlink.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 29 mai 2019, 20:27

tita a écrit :
29 mai 2019, 10:13
Je n'ai pas encore tout compris sur cette histoire de starlink...

Je m'inquiétais sur les déchets dans l'espace, mais il faut savoir que ces satellites se trouvent sur une orbite très basse (550km). Du coup, ils ne peuvent rester que quelques années dans l'espace. C'est ce qui permet d'en lancer une quantité importante.

Mais j'ai beaucoup de peine à imaginer ce système remplacer le débit des fibres optiques. Du coup, j'imagine que ce serait pour concurrencer la 4G / 5G terrestre, et aussi de s'affranchir des frontières et offrir une couverture beaucoup plus étendue. Sauf que non, faut un appareil en plus de son téléphone pour communiquer avec les satellites. Du coup, je vois surtout un marché de niche dans les zones isolées non couvertes par les systèmes actuels, ou pour des utilisateurs (scientifiques, militaires) qui sont perdus au fin fond de la jungle ou du désert.

On avait déjà eu une tentative avec Iridium pour la téléphonie mobile. Ils avaient fait faillite, mais le réseau est toujours en place et l'entreprise qui a succédé est en train de lancer la deuxième génération de satellites qui augmente le débit de données. Ils sont un peu plus haut (700km) que le réseau starlink. Et ils sont lancés par SpaceX.

Du coup, ce marché de niche semble déjà occupé par une entreprise... Au final, je ne vois pas très bien à quel marché s'adresse ce réseau starlink.
:idea:
Non, ça n' est pas en concurrence avec Iridium, mais avec OneWeb.
C'est pour faire des liaisons Internet par satellite au niveau mondial. L'utilisateur devra avoir une antenne/terminal de dimension modeste de taille ''pizza box''.
The system will not compete with the Iridium satellite constellation, which is designed to link directly to handsets. Instead, it will be linked to flat user terminals the size of a pizza box, which will have phased array antennas and track the satellites. The terminals can be mounted anywhere, as long as they can see the sky.[52]
https://en.wikipedia.org/wiki/Starlink_ ... tellation)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 03 juin 2019, 21:45

suite de ce post du 13 avril 2019 http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 9#p2282899
Stratolaunch serait prêt à cesser ses activités et vendre son avion géant Pegasus XL

SIMON CHODORGE Usine Nouvelle 03/06/2019

Est-ce la fin de Stratolaunch ? Vendredi 31 mai, plusieurs sources ont rapporté la fin imminente des activités du transporteur spatial. Célèbre pour son avion géant à double fuselage, le Pegasus XL, l'entreprise traverse des difficultés depuis octobre 2018.

Image

La situation de Stratolaunch est de plus en plus inquiétante. Depuis quelques semaines, la rumeur court que l’entreprise américaine pourrait mettre la clef sous la porte. Plusieurs sources ont confirmé cette hypothèse à l’agence Reuters vendredi 31 mai. Selon elles, tandis que la société fait partie des protagonistes du new space, elle pourrait mettre un terme à ses opérations.

Stratolaunch dément

Le principal concerné a démenti ces informations. “Stratolaunch reste opérationnel”, a simplement commenté l’entreprise auprès de Reuters.

Fondé en 2011, Stratolaunch avait pour objectif de bouleverser le secteur spatial avec son nouveau mode de lancement de satellites. L’entreprise veut utiliser un avion géant à double fuselage, le Pegasus XL, pour propulser des fusées en orbite basse. Officiellement, les tests sont toujours en cours. Le Pegasus XL a effectué son premier vol d’essai en avril. Et aux dernières nouvelles, l’entreprise prévoyait un premier lancement commercial en 2022.

Gros ralentissement d’activité en janvier 2019

Stratolaunch fait face à des difficultés depuis plusieurs mois. En octobre 2018, son cofondateur Paul Allen est décédé à l’âge de 65 ans. L’homme d’affaires, aussi cofondateur de Microsoft, finançait largement les activités de l’entreprise.

En janvier 2019, la société a également annoncé un gros ralentissement de ses activités en abandonnant le développement de plusieurs lanceurs et d’un nouveau type de moteur de fusée. Les médias rapportaient alors la suppression de dizaines de postes. Information confirmée par une source de Reuters, qui affirme qu'il ne resterait que 21 employés au 1er avril contre 77 en décembre 2018.

L’avion Pegasus XL pourrait être vendu

L’avion de Stratolaunch n’a peut-être pas dit son dernier mot. Toujours selon Reuters, l’entreprise explore la possibilité de vendre ses actifs et leur propriété intellectuelle.

La décision de mettre un terme à Stratolaunch aurait été prise en 2018 par Jody Allen, soeur de Paul Allen et administratrice de Vulcan Inc., la société chapeautant les investissements du milliardaire décédé. Jody Allen aurait décidé de faire voler une première fois le Pegasus XL en avril en hommage à son frère et pour prouver le bon fonctionnement du concept de lancement.
https://www.usinenouvelle.com/article/s ... xl.N849845

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 14 juin 2019, 08:04

Décollage de la deuxième mission lunaire indienne le 15 juillet

AFP•14/06/2019

Le projet est la deuxième mission lunaire du géant d'Asie du Sud, qui avait placé une sonde en orbite autour de la Lune au cours de la mission Chandrayaan-1 il y a onze ans.

Cette nouvelle mission, qui s'envolera du pas de tir de Sriharikota (Andra Pradesh, sud), a pour but de déposer un robot mobile sur la surface lunaire, à proximité de son pôle sud. Une fois au sol, l'astromobile effectuera des relevés scientifiques.

Si la mission se déroule conformément aux prévisions, l'Inde deviendrait la quatrième nation - après l'Union soviétique, les États-Unis et la Chine - à réussir à poser en douceur un appareil sur la Lune, située à quelque 384.000 kilomètres de la Terre.

Une tentative israélienne similaire a échoué en avril, la sonde ayant subi une panne de moteur à la dernière minute avant de s'écraser.

"Ce sera la mission la plus complexe jamais entreprise par l'ISRO", l'agence spatiale indienne, a déclaré son directeur K. Sivan lors d'une conférence de presse à Bangalore (sud).

"Le but est d'utiliser la technologie spatiale au bénéfice de l'homme ordinaire", a-t-il ajouté.

Le programme spatial indien s'est fait remarquer ces dernières années par son alliage d'ambition et de sobriété budgétaire, avec des coûts opérationnels bien inférieurs à ceux de ses homologues.

L'ISRO a attiré l'attention du monde entier en plaçant une sonde en orbite autour de Mars en 2014 pour un budget d'à peine 73 millions de dollars, contre 671 millions de dollars dépensés par la Nasa américaine pour une mission similaire.

L'agence est aussi entrée dans les annales en 2017 en réussissant la mise en orbite de 104 satellites avec une seule fusée, un record.

New Delhi compte, d'ici 2022, envoyer un équipage de trois astronautes dans l'espace, ce qui serait sa première mission habitée.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... f02c64fbc6

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 15 juin 2019, 14:14

La Chine a sélectionné 6 expériences internationales pour sa future station spaciale chinoise.
International experiments selected to fly on Chinese space Station

by Andrew Jones — June 13, 2019

Six experiments have been granted a place aboard to the future Chinese Space Station through a joint international cooperation initiative, with three more receiving conditional acceptance.

The results of the selection process were announced jointly Wednesday by the United Nations Office for Outer Space Affairs (UNOOSA) and the China Manned Space Agency (CMSA) on the sidelines of the 62nd session of the Committee on the Peaceful Uses of Outer Space in Vienna.

The UNOOSA-CMSA initiative received 42 applications from organizations in 27 countries following an Announcement of Opportunity issued in May 2018. The winning institutions are based in a wide range of countries, namely Belgium, China, France, Germany, India, Italy, Japan, Kenya, the Netherlands, Norway, Mexico, Poland, Peru, Russian Federation, Saudi Arabia, Spain and Switzerland.


The accepted proposals cover areas including astronomy, space medicine, space life science, biotechnology, microgravity fluid physics, microgravity combustion and space technologies.
........
https://spacenews.com/international-exp ... e-station/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 20 juin 2019, 20:24

Les retards et surcoûts de la prochaine fusée de la Nasa s'aggravent

AFP•19/06/2019

L'auditeur indépendant du gouvernement américain a tancé mercredi dans un rapport l'agence spatiale américaine pour avoir laissé filer de près de 30% le coût de sa prochaine méga-fusée, le Space Launch System (SLS), construite principalement par Boeing.
................
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... 963c77aac8

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 12 juil. 2019, 20:35

Objectif Lune pour une sonde indienne

AFP•12/07/2019

À quelques jours du cinquantième anniversaire de l'arrivée des premiers hommes sur la Lune, l'agence spatiale indienne ISRO prévoit de lancer lundi à 02H51 locales (21H21 GMT dimanche) sa mission Chandrayaan-2 depuis le pas de tir de Sriharikota (sud-est de l'Inde).

New Delhi a consacré 140 millions de dollars - un montant bien inférieur à ceux des autres grandes agences spatiales pour des missions de ce type - à cette expédition destinée à poser le 6 septembre prochain un atterrisseur et un robot mobile au pôle sud du satellite naturel, situé à quelque 384.000 kilomètres de la Terre.
......
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 70c5e83abd

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57721
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Futur] l' idée non réaliste et utopique de s'en sortir dans l' espace.

Message par energy_isere » 15 juil. 2019, 20:49

L’Inde annule le lancement de sa sonde lunaire pour des raisons "techniques"

15 juillet 2019

Une heure à peine avant l'événement, l'Inde a annoncé l'annulation du lancement de sa sonde lunaire, pour des raisons "techniques". La nuit du 14 au 15 juillet devait être l'occasion pour l'ISRO - l'agence spatiale indienne - de devenir le quatrième pays à poser un tel engin sur la Lune, à bord de la fusée GSLV Mk-III.
.................
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... es.N865695

Répondre