Agriculture et efficience energetique

Discussions libres mais portant sur le thème général de la déplétion.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

karmai
Kérogène
Kérogène
Messages : 19
Inscription : 17 juin 2008, 10:52
Contact :

Agriculture et efficience energetique

Message par karmai » 02 juil. 2008, 12:59

Bonjour A tous,

L'energie rare (et cher dans la plupart des cas) va avoir comme conséquence de devoir rationaliser nos choix de production agricole par rapport au bilan energetique. Lorsque les agrocarburants sont arrivés dans le débat publique, rapidement la question de savoir combien d'energie était produite pour celle consommée a été soulevée. Dans certaines situation, le bilan faisait etat de plus d'un litre de petrole d'extraction pour un litre de petrole d'agro-carburant...une hérésie. Cette question ne se pose pas encore avec une telle urgence pour notre agriculture vivriere, pourtant, comme le montre certains travaux qui ont été référencés par les defenseurs de la permaculture, l'agriculture conventionnel utilise souvent 10 calories pour en produire une seule...chose normale lorsque le pétrole coule a flot mais criminel dans un monde ou cette ressource est en declin.

C'est a ce titre que je fais appel a la contribution de ce forum pour determiner ensemble quelle(s) agriculture(s) sont les plus efficace et font etat d'un bilan energetique positif (ie crée plus de calories qu'elle n'en consomme).

L'objectif serait de referencer les agricultures envisageables pour demain et voir combien d'hommes peut-on nourrir grace a elles.

Merci d'avance pour les contributeurs

Karmai
http://jardinons.wordpress.com

"Il faut se reposer ou etre libre"

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9110
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Agriculture et efficience energetique

Message par kercoz » 02 juil. 2008, 13:57

Ne cherche plus! tu as trouvé : c'est le BRF!!
Sans rire , on a deja pas mal de fol sur ces domaines, et le premier modo qui passe va te recoller au peloton
Mais le BRF, c'est le top pour la survie.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

karmai
Kérogène
Kérogène
Messages : 19
Inscription : 17 juin 2008, 10:52
Contact :

Re: Agriculture et efficience energetique

Message par karmai » 02 juil. 2008, 14:58

Bonjour,

c'est bien pour cela que je fais references aux agricultures (au pluriel) qui seraient capables d'etre efficaces energetiquement.

A ce titre, le brf peut etre energetiquement interessant mais pas toujours bien sur. Il suffit d'imaginer quelqu'un qui ferait venir son BRF (bois rameal fragmenté pour ceux qui ne connaitraient pas cet acronyme) par avion de la foret amazonienne pour le disperser avec un tracteur de 200 chevaux. Et alimeter ce bref avec du guano du Perou pour l'azote. Le cas est extreme pour montrer que je suis d'accord avec Pierre sur le fait qu'il est interessant d'evaluer les solutions.

En ce qui concerne d'autres sujets qui traiterai de l'evaluation energetique des agricultures, j'avoue ne pas les avoir trouver sur ce forum. Le wiki fait le listing des solutions potentielles mais ne donne pas les resultats energetiques de celles-ci.
http://jardinons.wordpress.com

"Il faut se reposer ou etre libre"

Fish2
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 324
Inscription : 18 nov. 2005, 10:57
Localisation : 79 - campagne Deux-Sèvres

Re: Agriculture et efficience energetique

Message par Fish2 » 02 juil. 2008, 15:29

Bonjour karmai,

Parmi les réseaux d'agriculteurs qui réfléchissent à la question :
- le réseau agriculture durable
- la FNCIVAM
- les réseaux de la bio
- les partisans des TCS
- les adeptes de la méthode Pochon ...

Parmi les outils d'évaluation de l'efficience énergétique de l'agriculture :
- le diagnostic Planete (diagnostic énergétique de l'exploitation), que Barnier veut généraliser
- la méthode IDEA (analyse de durabilité), qui est une approche plus globale (environnementale, sociale, économique)

Il y en a probablement d'autres, c'est juste ceux qui me viennent à l'esprit spontanément
« Sauf événements majeurs, la probabilité est forte que le prix du baril redescende vers 30 dollars l’an prochain. » Thierry Desmaret, Le Figaro, novembre 2004

Goupil666
Brut léger
Brut léger
Messages : 460
Inscription : 11 juil. 2006, 18:13

Re: Agriculture et efficience energetique

Message par Goupil666 » 02 juil. 2008, 16:31

Salut Karmai,

Est-ce que seule l'efficience énergétique compte ?

Il faudrait aussi y intégrer la sauvegarde, si ce n'est l'amélioration, du sol et des ressources environnementales.

En fonction du contexte, il peut y avoir des techniques plus ou moins efficientes, mais je pense qu'elles doivent s'intégrer dans une idée plus globale, une voie, comme la permaculture.

Sinon il me parait difficile de comparer deux techniques si elles sont prises hors contexte (culturel, politique, écologique).

karmai
Kérogène
Kérogène
Messages : 19
Inscription : 17 juin 2008, 10:52
Contact :

Re: Agriculture et efficience energetique

Message par karmai » 02 juil. 2008, 17:18

Merci Fish2 pour les deux methodes d'evaluation de l'efficacité energetique, je vais y jeter un coup d'oeil des ce soir. Ont ils deja publié quelques resultats?

Pour la methode du zai en Afrique c'est effectivement une reussite, qui demande toutefois un investissement en temps et en energie tres grand (transporter des pierres, du fumier, creuser des trous, etc). Je connais des exploitations en Afrique qui, le nez dans le guidon pour le revenu, ne pourrait absolument trouver l'energie pour mettre en place de telles techniques. Quelques part, je crois que l'exemple de l'agriculteur qui est donné est une reussite car il y a eu un apport d'energie exterieur par l'ONG. Ils ont surementapportés un soutien logistique, monetaire. C'est ce type de calcul qu'il faut faire.

En ce qui concerne l'amelioration des sols, disons que c'est un objectif desirable qui ferait de nous une société tres sage, si nous arrivions a mettre en place a mettre une agriculture qui ameliore la planete chaque jour d'avantage. Toutefois, je crois que le calcul serait trop compliqué si l'on mettait tout ce que l'on souhaiterait dans une meme evaluation. Par contre, la sauvegarde est bien sur indirectement inclus dans la question energetique. Sans moyens demesures pour faire l'agriculture, il n'y aura pas de systeme viable qui ne sauvegardera pas son capital (terre, santé, eau, ...).
http://jardinons.wordpress.com

"Il faut se reposer ou etre libre"

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9110
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Agriculture et efficience energetique

Message par kercoz » 02 juil. 2008, 23:25

Bonsoir a tous , j'ai retrouvé ça ds mes archives:
prestation de Bourguignon et d'un burkinadais a ne pas rater:
http://delage.63.free.fr/spip.php?article145
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1215
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Agriculture et efficience energetique

Message par Silenius » 06 juil. 2008, 23:43

Image

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1215
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Agriculture et efficience energetique

Message par Silenius » 06 juil. 2008, 23:48

Peu de différence entre production de lait biologique et conventionnel :
70 et 90 équivalents litres de fuel pour 1000 litres de lait

Image

Avatar de l’utilisateur
jean.thevenet
Goudron
Goudron
Messages : 139
Inscription : 30 déc. 2007, 15:46
Localisation : dans l'ain à 400m de la savoie et à 15km de la haute savoie
Contact :

Re: Agriculture et efficience energetique

Message par jean.thevenet » 06 juil. 2008, 23:59

je ne sais pas si c'est bien dans le sujet, mais il me semble que le pire serait
agriculture intensive pour "biocarburant" (aussi bio que le fut danone) tracteur, voitures et engrais puisque l'utilisation des biocarburant ne rend pas l'engrais à la terre.

la solution vers laquelle nous devrions tendre:
agriculture biologique, petites parcelles avec diversité génétique et diversité des culture (moins sensibles aux maladies), traction animale (énergie qu'aurait donné des biocarburants ici broutée sur place économie du travail de production des biocarburants, entretien des chevaux par contre), recupération du crottin, donc biogaz pour énergie domestique et petit moteurs ou machines agricoles de secour, mais aussi engrais... ce que le cheval fourni en travail et en crottin est assez impressionnant
plus une question d'organisation que de travail je pense, nous devrions redécouvrir le cheval, sans pour autant que ce soit un retour vers le passé.

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1215
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Agriculture et efficience energetique

Message par Silenius » 07 juil. 2008, 00:06

Les consommations de quelques travaux agricoles :

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1215
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Agriculture et efficience energetique

Message par Silenius » 07 juil. 2008, 00:20

jean.thevenet a écrit :je ne sais pas si c'est bien dans le sujet, mais il me semble que le pire serait
agriculture intensive pour "biocarburant" (aussi bio que le fut danone) tracteur, voitures et engrais puisque l'utilisation des biocarburant ne rend pas l'engrais à la terre.

la solution vers laquelle nous devrions tendre:
agriculture biologique, petites parcelles avec diversité génétique et diversité des culture (moins sensibles aux maladies), traction animale (énergie qu'aurait donné des biocarburants ici broutée sur place économie du travail de production des biocarburants, entretien des chevaux par contre), recupération du crottin, donc biogaz pour énergie domestique et petit moteurs ou machines agricoles de secour, mais aussi engrais... ce que le cheval fourni en travail et en crottin est assez impressionnant
plus une question d'organisation que de travail je pense, nous devrions redécouvrir le cheval, sans pour autant que ce soit un retour vers le passé.
L'inconvéniant du cheval c'est qu'on doit le nourrir 365 jours par an même s'il ne doit travailler que quelques semaines.
Certes, il produit beaucoup de crottin, mais c'est juste le signe de sa terrible inneficacité digestive...
Avec la production de biogaz,tous les minéraux sont retournés a la terre.
Idem pour l'huile carburant, si les tourteaux sont consommés par les animaux de la ferme, et les déjections épandues sur les champs.
Quand a travailler en traction animale, ce n'est certainement pas les agriculteurs actuels qui vont s'y coller, ya des bobos volontaires ? :lol:

IRL
Kérogène
Kérogène
Messages : 21
Inscription : 03 juil. 2008, 13:33
Localisation : chateudun

Re: Agriculture et efficience energetique

Message par IRL » 07 juil. 2008, 00:56

Desole mais l'option animal n'est pas la bonne !
Tout est une question de proportion, je ne me rapelle plus la source mais j'ai lu quelque part ( ici je crois ) qu'a l'age d'or du moyen age en grande bretagne 80% de la production etait destiné aux chevaux ! Bien sur il faudrai remettre ca a niveau, avec les graines qui ne sont plus exactement les memes et tout ca. Mais ca reste inaproprié.
Peut etre un melange des deux ? Les riches agriculteurs beaucerons avec 1500he et plein de tracteurs neuf ( comme en ce moment ^^ ) et le reste. Ou encore un retour a la ferme familliale.
D'ailleur en parlant de regeneration de la terre, Les champs beaucerons sont "desertique" Il ni a plus d'humus, et plus un seul verre-de-terre. Sans engrais quasiment aucun cereales ne pousserai la dessus. Les champs avaient une terre de couleur noir, riche et tout ca. maintenant, certains sont meme.... Blanc ! J'ai vu ca sur un champs de mais qui poussais peniblement. Le mal est deja fait. Le blé produit chez moi, le grenier a blé de l'europe ! N'est plus d'assez bonne qualité pour faire de la farine pour le pain. Pas tous les champs bien syr mais la plupart.
Allez courage ! Avant de reproduire en mode : je respect la nature, il va falloir revitalisé tout ca ! Je vais essayé de trouver plus d'info la dessus. ++

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1215
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: Agriculture et efficience energetique

Message par Silenius » 07 juil. 2008, 01:26

Le blé produit chez moi, le grenier a blé de l'europe ! N'est plus d'assez bonne qualité pour faire de la farine pour le pain.
Si l'on sème du blé fourrager, c'est sur qu'on va pas récolter du blé panifiable. Les blés panifiables sont généralement moins productifs et sont cultivés dans des régions au potentiel plus limité,ex: USA et Canada.
Si le sol est blanc, le sous-sol est certainement de la craie.

IRL
Kérogène
Kérogène
Messages : 21
Inscription : 03 juil. 2008, 13:33
Localisation : chateudun

Re: Agriculture et efficience energetique

Message par IRL » 07 juil. 2008, 01:31

Si l'on sème du blé fourrager, c'est sur qu'on va pas récolter du blé panifiable.
C'est sur nos ancetres importaient leurs blés pour faire le pain.
Les champs sont trop surexploités, vidés de tout pour faire du blé "panifiable".
C'est mieux dis la ? Je vais chercher des sources a citer t'inquite pas.
Si le sol est blanc, le sous-sol est certainement de la craie.
Elle est apprarue du jours au lendemain la craie ?
Avant c'est de la bonne terre bien riche et apres, c'est de la craie. Je suis pas geologue ou un truc du genre mais la je suis sceptique. Encore une fois je vais chercher des sources, des articles. ca sert a rien de discrédité a tour de bras. Je trouve des sources, apres tu t'en prendra a elles si tu veux.

Répondre