Démographie, naissances...

Discussions libres mais portant sur le thème général de la déplétion.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5196
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Démographie, naissances...

Message par Raminagrobis » 31 janv. 2019, 14:02

Lien

Radical : pour décourager les familles nombreuses, l'égypte plafonne les subventions alimentaires à deux enfants.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8792
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par Remundo » 31 janv. 2019, 15:07

c'est un peu l'idée de Cochet pour flinguer la démographie européenne (qui n'en n'a pas besoin du reste...).

le taux de natalité de l'Egypte étant de 3,26 enfants/femme aux dernière nouvelles... je ne sais pas si c'est dans ce pays qu'il faut le plus s'alarmer.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10130
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Démographie, naissances...

Message par mobar » 31 janv. 2019, 17:49

La population égyptienne est passée de 26 millions en 1960 à 97 millions aujourd'hui
http://perspective.usherbrooke.ca/bilan ... .TOTL.html
Pas forcément idiot d'essayer de stopper l'inflation!

Le champion Nigérian, c'est 47 millions en 1960 à 190 millions aujourd'hui :wtf:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8792
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par Remundo » 31 janv. 2019, 20:51

en effet, ce que je veux dire, c'est que les taux à 4 ou 5 enfants par femme sont les urgences, l'Egypte, ça peut se tasser, c'est déjà à 3...

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10130
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Démographie, naissances...

Message par mobar » 01 févr. 2019, 07:15

Un pays comme la Somalie qui a 14 millions d'habitants peut bien avoir un taux de fécondité de 6, comparé à l'Egypte qui est à 3 avec une population de 100 millions d'habitants, il impacte moins la croissance de la démographie
Sans compter le niveau de vie local, qui est bien plus bas en Somalie qu'en Egypte
Diabolus autem per singula!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10130
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Démographie, naissances...

Message par mobar » 19 févr. 2019, 15:28

Concerns for an Increasing Number of People

While the Earth can only support a limited number of people, the issue is not so much about space as it is a matter of resources like food and water. According to author and population expert David Satterthwaite, the concern is about the "number of consumers and the scale and nature of their consumption." Thus, the human population can generally meet its basic needs as it grows, but not at the scale of consumption that some lifestyles and cultures currently support.

While data is collected on population growth, it is difficult for even sustainability professionals to understand what will happen on a global scale when the world's population reaches 10 or 15 billion people. Overpopulation is not the biggest concern, as enough land exists. The focus would primarily be on making use of uninhabited or underpopulated land.

Advertisement

Regardless, birth rates have been falling around the world, which may slow down population growth in the future. As of 2017, the total fertility rate for the world was 2.5, down from 2.8 in 2002 and 5.0 in 1965, but still at a rate that allows population growth.

...

According to the UN Department of Economic and Social Affairs, the world's population has been rising at a rate of roughly 83 million people every year, and the trend is expected to continue, even though fertility rates have been dropping in almost all regions of the world.

That's because the world's overall fertility rate still exceeds the rate of zero population growth. The population-neutral fertility rate is estimated at 2.1 births per woman.
https://www.thoughtco.com/current-world ... on-1435270
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5196
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Démographie, naissances...

Message par Raminagrobis » 19 févr. 2019, 15:51

mobar a écrit :
01 févr. 2019, 07:15
Un pays comme la Somalie qui a 14 millions d'habitants peut bien avoir un taux de fécondité de 6, comparé à l'Egypte qui est à 3 avec une population de 100 millions d'habitants, il impacte moins la croissance de la démographie
Sans compter le niveau de vie local, qui est bien plus bas en Somalie qu'en Egypte
Diabolus autem per singula!
Y'a quand même une grosse hypothèse là dedans : les somaliens doivent rester très très pauvres pour toujours.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10130
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Démographie, naissances...

Message par mobar » 19 févr. 2019, 17:18

Ah, bon?
Ce que je dis c'est que toutes choses égales par ailleurs, la dermographie est moins impactée par la Somalie que par l'Egypte
Le niveau de vie est le résultat d'un contexte qui dépasse de beaucoup la démographie

Il se pourrait même que dans quelques siècles, nos descendants, s'il en reste, envient le niveau de vie des somaliens d'aujourd'hui :-D
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59207
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par energy_isere » 27 févr. 2019, 22:14

Les Espagnols seront bientôt champions du monde de l’espérance de vie

Publié le 27/02/2019

L’Espagne est désormais le pays le plus sain au monde et ses habitants pourraient bientôt vivre plus longtemps que les Japonais, actuels détenteurs du record.
...................
https://www.sudouest.fr/2019/02/27/les- ... omsar=true

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13632
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par GillesH38 » 28 févr. 2019, 01:03

euh comment est ce possible, puisque l'Espagne a une température de plusieurs °C supérieure à celles de la France, et que tout le monde sait bien qu'avec plusieurs °C de plus, on va tous mourir dans d'atroces souffrances ? :shock: :shock:
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10130
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Démographie, naissances...

Message par mobar » 28 févr. 2019, 07:21

Les espagnols eux, ils ne le savent peut être pas :wtf:
Phyvette va nous arranger ça! :-"

Un article sur les prophètes de malheurs (qui n'arrivent jamais) que n'aurait pas renié Jérémie!
https://trends.levif.be/economie/politi ... 1551338064
"Apocalypse business"

L'angoisse fait vendre. Le business du malheur est d'autant plus florissant que les temps sont maussades. Un des exemples les plus frappants est le succès, en France, du livre d'Eric Zemmour : Le suicide français (plus de 400.000 exemplaires vendus). Il suit un autre phénomène de librairie, La France qui chute, de Nicolas Baverez, qui avait eu son heure de gloire en 2003.



La France est riche en commentateurs (Marc Touati, Jean-Paul Betbèze, Marc Fiorentino, Simone Wapler, etc.) annonçant l'apocalypse. Il y a peut-être dans ce tropisme un élément très "hexagonal" : la confiance dans l'avenir est assez fortement liée à la confiance que se font les individus entre eux. Or, les Français sont extrêmement méfiants les uns à l'égard des autres, remarque Daniel Cohen (lire son interview ci-après).

"En France, déclare-t-il, le mot 'collaboration' fait penser à Vichy et est encore pris comme une insulte." C'est ce qui expliquerait par exemple le faible nombre d'entreprises de taille moyenne dans l'Hexagone. "Avec les entreprises moyennes, où il faut avoir une vraie intelligence des relations sociales, les Français ont du mal", constate Daniel Cohen, qui souligne en revanche que le succès du modèle allemand tient au fait qu'il est bien plus coopératif. "La réussite du modèle allemand n'est pas tant dans les mini-jobs ou les emplois précaires que dans le fait que les syndicats ont conclu un accord avec le patronat pour échanger de la modération salariale contre des hausses d'emplois", précise encore Daniel Cohen.

Mais les déclinistes ne sont pas tous français. Les Anglo-Saxons ne sont pas en reste. Ces dernières années, Ian Morris (Pourquoi l'Occident domine le monde... pour l'instant, 2010), Niall Ferguson (The Great Degeneration, 2013) et d'autres ont annoncé le déclin de l'Occident.

Il y a aussi ceux qui, comme l'économiste américain Robert J. Gordon, prédisent non pas l'explosion, mais la stagnation. Les trente glorieuses, ces années de pleine croissance entre 1945 et 1975, sont derrière nous, disait-il dès 2000. C'était une parenthèse illuminée, mais courte dans l'histoire de l'humanité. Nous sommes freinés, estime Robert J. Gordon, par une accumulation de boulets : la démographie stagne, les gains de productivité générés par l'éducation atteignent un plafond, les inégalités augmentent, de même que l'endettement du monde, la mondialisation tire les salaires vers le bas et la crise de l'environnement n'arrange rien. Tout cela met un point final à la croissance car aucune véritable révolution technologique n'apparaît à l'horizon. Paul Krugman, Larry Summers, Patrick Artus et bien d'autres reprendront peu ou prou de ce discours sur le retour de la croissance zéro.

N'allez pas croire, cependant, que le pessimisme est la marque de l'époque. En fait, il surgit à chaque turbulence économique. Les crises de 1836-1839 et 1846-1848 sont ainsi le terreau sur lequel le sulfureux diplomate français Joseph Arthur de Gobineau va penser "la mort des civilisations" et construire ses thèses racistes. A la même époque, l'économiste anglais Stanley Jevons s'inquiète déjà de la diminution des réserves de charbon du Royaume-Uni.

Les thèses déclinistes prendront cependant leur envol lors de la première longue dépression internationale qui a lieu de 1874 à 1896 et qui a des échos très actuels. La crise a son origine dans une crise bancaire, à Vienne. Elle provoque un krach boursier en Europe. La croissance s'effondre, d'autant que les mines d'or de Californie commencent à se tarir et que certains parlent -- déjà -- d'essoufflement technologique. C'est à ce moment que l'historien australien prédit le "déclin de la race blanche" alors que le philosophe allemand Oswald Spengler (lire l'encadré "Le chantre du déclin") commence à rédiger ce qui deviendra Le déclin de l'Occident. Un essai qui sera la bible des déclinistes jusqu'à aujourd'hui.

L'autre grande dépression est celle de 1929-1940, qui présente elle aussi bien des similitudes avec notre époque. Elle commence également par une crise financière, qui se mue en vaste crise économique et fait surgir des idées noires quant à l'impossibilité d'une croissance future. C'est à ce moment que certains lancent le concept de "stagnation séculaire" qui sera repris 75 ans plus tard.
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59207
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par energy_isere » 16 mars 2019, 14:03

Les naissances largement en-deça du niveau de renouvellement de la population dans l'UE

14 mars 2019

5,075 millions de bébés sont nés au sein de l'Union européenne (UE) en 2017 soit un taux de 1,59 naissance par femme. Ce taux s'avère inférieur au niveau de renouvellement de la population qui s'établit à 2,1 naissances vivantes par femme. Ils étaient 5,148 millions en 2016 pour un taux de naissance de 1,60.

Le taux le plus élevé de l'UE est enregistré en France avec 1,90 naissance par femme suivie par quatre pays du Nord du continent (Suède, Irlande, Danemark, Royaume-Uni). Les pays méditerranéens occupent les six premières places du Top 10 des taux de fécondité les plus faibles : Malte (1,26), Espagne (1,31), Italie et Chypre (1,32), Grèce (1,35) et Portugal (1,38).

Image
Indicateur conjoncturel de fécondité en 2017 dans l'Union européenne (document : Eurostat)
.......
https://www.econostrum.info/Les-naissan ... 25362.html

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10130
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Démographie, naissances...

Message par mobar » 16 mars 2019, 18:59

Comme les européens sont parmi les peuples qui consomment le plus de ressources naturelles non renouvelables, c'est plutôt une bonne nouvelle pour l'ensemble de la planète :wtf:

Après sur la planète il y a aussi des africains et des indiens :-"
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5196
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Démographie, naissances...

Message par Raminagrobis » 16 mars 2019, 22:28

Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10130
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Démographie, naissances...

Message par mobar » 17 mars 2019, 19:28

Des régimes de retraite, de sécurité sociale, des services publics qui fonctionnent sont un passage obligé pour réaliser la transition démographique

L'Afrique ne verra pas sa démographie se stabiliser sans ça, l'éducation des filles est un progrès mais insuffisant

Le milliard est déjà dépassé et la population africaine doublera en moins de 50 ans, ça c'est écrit et incontournable!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Répondre