Démographie, naissances...

Discussions libres mais portant sur le thème général de la déplétion.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2293
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Démographie, naissances...

Message par tita » 15 juil. 2020, 13:37

Le monde ne comptera "que" 8,8 milliards d'humains en 2100 selon une étude

La population mondiale va décliner dès la deuxième moitié du siècle pour atteindre 8,8 milliards en 2100, soit deux milliards de moins que les projections de l'ONU, selon une étude. L'équilibre mondial et au sein des sociétés va être bouleversé.

C'est "une bonne nouvelle pour l'environnement", car il y aura une pression moindre sur les systèmes de production alimentaire et moins d'émissions de CO2, a indiqué à l'AFP Christopher Murray, directeur de l'Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME) à Seattle, qui a mené cette recherche, publiée mercredi dans The Lancet.

Mais "l'inversion de la pyramide des âges aura des conséquences profondes et négatives sur l'économie et l'organisation des familles, des communautés et des sociétés", a-t-il tempéré, même si ces projections ne sont pas "gravées dans le marbre" et que des changements de politiques pourraient modifier les trajectoires des différents pays.

Selon le dernier rapport de l'ONU sur la population mondiale, la Terre devrait porter 9,7 milliards d'habitants en 2050 et 10,9 milliards en 2100, contre 7,7 milliards actuellement. Mais la nouvelle étude remet en cause cette croissance continue au long du XXIe siècle.

Les chercheurs de l'IHME, organisme financé par la fondation Bill et Melinda Gates, prédisent un pic dès 2064, à 9,7 milliards de personnes, avant un déclin jusqu'à 8,8 milliards en 2100.

Ce déclin sera lié en grande partie au développement de l'éducation des filles et de l'accès à la contraception qui va faire baisser le taux de fécondité à 1,66 enfant par femme en 2100 contre 2,37 aujourd'hui, selon l'étude. La chute de la fécondité est beaucoup plus rapide que ce que prévoit l'ONU.
https://www.rts.ch/info/sciences-tech/1 ... etude.html

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15720
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par GillesH38 » 15 juil. 2020, 13:41

le peak oil n'a pas été inclus dans l'étude à mon avis ... :roll:
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65103
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par energy_isere » 15 juil. 2020, 20:29

GillesH38 a écrit :
15 juil. 2020, 13:41
le peak oil n'a pas été inclus dans l'étude à mon avis ... :roll:
L' Afrique continuera à augmenter sa population malgré le peak. Voir le Nigéria qui se reproduit comme des lapins. :-"

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65103
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par energy_isere » 15 juil. 2020, 20:38

Dans la dépeche AFP :
Ainsi, la Chine pourrait perdre près de la moitié de ses habitants (1,4 milliard aujourd'hui, 730 millions en 2100), avec un déclin du nombre de personnes en âge de travailler qui va "entraver" sa croissance économique.

Les Etats-Unis, appelés à perdre prochainement leur place de première économie mondiale, pourraient ainsi repasser devant la Chine d'ici la fin du siècle, si l'immigration continue à pallier la fécondité en baisse, selon l'étude.

L'Asie et l'Europe devraient perdre des habitants. Elles abritent une grande partie des 23 pays qui devraient voir leur population réduite au moins de moitié: Japon (128 à 60 millions), Thaïlande (71 à 35), Espagne (46 à 23), Italie (61 à 31), Portugal (11 à 4,5), Corée du Sud (53 à 27). Même si quelques pays comme la France y échappent (65 à 67 millions).

A l'opposé, l'Afrique sub-saharienne pourrait voir tripler sa population (1 à 3 milliards), tirée notamment par le Nigeria (206 à 790 millions d'habitants), qui deviendrait en 2100 le deuxième pays le plus peuplé au monde derrière l'Inde mais devant la Chine.

Image
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 522660c661

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4791
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: Démographie, naissances...

Message par nemo » 15 juil. 2020, 22:04

A coté des 11 milliards qu'on annonçait il y a encore 10 ans c'est une bonne nouvelle.
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9883
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par Remundo » 16 juil. 2020, 00:21

moué, mais pourquoi ces prévisions seraient-elles fiables ? :roll:

Avatar de l’utilisateur
LeLama
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1622
Inscription : 08 août 2006, 23:12
Localisation : Angers, France
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par LeLama » 16 juil. 2020, 11:18

Remundo a écrit :
16 juil. 2020, 00:21
moué, mais pourquoi ces prévisions seraient-elles fiables ? :roll:
+10 Remundo.
C'est comme les previsions des experts pour les ventes de je ne sais quel produit, c'est fait au doigt mouillé, aucune base factuelle, les prévisions n'engagent que ceux qui y croient. La réalité, c'est que personne ne peut dire si on peut dire si on sera trois fois plus nombreux ou trois fois moins nombreux en 2100.

Pour ma part, je pense plutot qu'il y aura une restriction alimentaire et des famines a cause du pic dans les regions non fertiles. Mais y'a des methodes de production bio intensives intenses en main d'oeuvre et economes en petrole qui depassent parfois les productions industrielles. Qui peut dire comment ces methodes vont se diffuser, etre adoptées... d'ici 2100 ? On est dans un environnement nouveau avec internet, possible que des methodes alternatives se developpent et se diffusent a toute vitesse en cas de besoin et de tension alimentaire.

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2293
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Démographie, naissances...

Message par tita » 16 juil. 2020, 11:43

Bien sûr que personne ne peut affirmer avec certitude que l'évolution de la démographie va se dérouler de telle ou telle manière. Mais juste dire que c'est au doigt mouillé, c'est un peu exagéré. C'est basé sur les tendances qu'ils observent, sans tenir compte de "catastrophe majeure" qui pourrait affecter ces tendances. Dire qu'on sera 3 fois plus nombreux en 2100 est irréaliste, même si on découvrait comment soigner la vieillesse. Et il faudrait quelque chose de spectaculaire pour que la population diminue de 66% dans les 80 prochaines années.

Perso, je trouvais assez intéressant qu'une étude donne une estimation avec un pic de population dans le courant du siècle.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15720
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par GillesH38 » 16 juil. 2020, 11:57

tita a écrit :
16 juil. 2020, 11:43
Bien sûr que personne ne peut affirmer avec certitude que l'évolution de la démographie va se dérouler de telle ou telle manière. Mais juste dire que c'est au doigt mouillé, c'est un peu exagéré. C'est basé sur les tendances qu'ils observent, sans tenir compte de "catastrophe majeure" qui pourrait affecter ces tendances.
La démographie est à peu près prévisible sur 30 ans car les futurs parents sont déjà nés, et même un infléchissement du taux d'enfants par parent n'a pas encore une influence énorme. Dès qu'on passe à deux générations d'incertitude, ça devient très incertain et la "prolongation de tendance" n'a aucune raison forte d'être juste. Je suis de l'avis de Remundo et du Lama sur ce coup : ils ont juste fait tourner un modèle avec d'autres paramètres et ils ont trouvé autre chose, on ne peut pas en dire plus.
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4791
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: Démographie, naissances...

Message par nemo » 16 juil. 2020, 12:41

Remundo a écrit :
16 juil. 2020, 00:21
moué, mais pourquoi ces prévisions seraient-elles fiables ? :roll:
Pourquoi tu penses que les précédentes le sont plus? T'as un argument décisif pour nous dire que les précédentes étaient plus fiables? Je suis d'accord pour dire que ce genre de prévision est très peu fiable mais c'était tout autant le cas avant. ça nous dis juste les tendances actuelles qui changeront peut être dans les décennies à venir.
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2293
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Démographie, naissances...

Message par tita » 16 juil. 2020, 13:01

GillesH38 a écrit :
16 juil. 2020, 11:57
tita a écrit :
16 juil. 2020, 11:43
Bien sûr que personne ne peut affirmer avec certitude que l'évolution de la démographie va se dérouler de telle ou telle manière. Mais juste dire que c'est au doigt mouillé, c'est un peu exagéré. C'est basé sur les tendances qu'ils observent, sans tenir compte de "catastrophe majeure" qui pourrait affecter ces tendances.
La démographie est à peu près prévisible sur 30 ans car les futurs parents sont déjà nés, et même un infléchissement du taux d'enfants par parent n'a pas encore une influence énorme. Dès qu'on passe à deux générations d'incertitude, ça devient très incertain et la "prolongation de tendance" n'a aucune raison forte d'être juste. Je suis de l'avis de Remundo et du Lama sur ce coup : ils ont juste fait tourner un modèle avec d'autres paramètres et ils ont trouvé autre chose, on ne peut pas en dire plus.
Ton avis, c'est que rien n'est utile et tout est inéluctable. Advienne que pourra, de toute façon on ne peut pas le changer.

Pourtant on a un fil assez conséquent sur les questions de la démographie, donc j'imagine que c'est un sujet qui intéresse pas mal de monde. Pourquoi est-ce que ça te pose un problème que certains essaient de répondre rationnellement à ces questions? Parce que là, tu dis juste que ça n'a aucun mérite de s'y intéresser.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15720
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par GillesH38 » 16 juil. 2020, 13:47

tita a écrit :
16 juil. 2020, 13:01
GillesH38 a écrit :
16 juil. 2020, 11:57
tita a écrit :
16 juil. 2020, 11:43
Bien sûr que personne ne peut affirmer avec certitude que l'évolution de la démographie va se dérouler de telle ou telle manière. Mais juste dire que c'est au doigt mouillé, c'est un peu exagéré. C'est basé sur les tendances qu'ils observent, sans tenir compte de "catastrophe majeure" qui pourrait affecter ces tendances.
La démographie est à peu près prévisible sur 30 ans car les futurs parents sont déjà nés, et même un infléchissement du taux d'enfants par parent n'a pas encore une influence énorme. Dès qu'on passe à deux générations d'incertitude, ça devient très incertain et la "prolongation de tendance" n'a aucune raison forte d'être juste. Je suis de l'avis de Remundo et du Lama sur ce coup : ils ont juste fait tourner un modèle avec d'autres paramètres et ils ont trouvé autre chose, on ne peut pas en dire plus.
Ton avis, c'est que rien n'est utile et tout est inéluctable. Advienne que pourra, de toute façon on ne peut pas le changer.
pas tout , non, justement je parle de grosse incertitude sur la démographie, donc pour ça rien n'est inéluctable.
D'autres choses comme l'épuisement des fossiles ou à beaucoup plus long terme, l'épuisement du combustible nucléaire du Soleil, ça , oui, c'est inéluctable :).
Pourtant on a un fil assez conséquent sur les questions de la démographie, donc j'imagine que c'est un sujet qui intéresse pas mal de monde. Pourquoi est-ce que ça te pose un problème que certains essaient de répondre rationnellement à ces questions? Parce que là, tu dis juste que ça n'a aucun mérite de s'y intéresser.
il faut juste mesurer ce qu'on fait vraiment quand on fait des simulations. C'est différent d'avoir un système dynamique dont on connait (plus ou moins bien) les lois et de tenter de prédire son évolution. C'en est une autre d'avoir un modèle avec des paramètres libres et de jouer avec ses paramètres pour voir les différentes solutions. Pour ce que je peux en juger, la nouveauté du travail est plutot du 2e genre : ils ont joué avec les paramètres et ont trouvé d'autres solutions (j'ai pas dit qu'elles étaient invraisemblables par ailleurs).
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2293
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Démographie, naissances...

Message par tita » 16 juil. 2020, 14:57

En effet, de faibles variations des paramètres, en particulier la fécondité, peuvent modifier radicalement le résultat. Ce qui est assez logique, vu qu'on parle de croissance exponentielle. Et ceci sans tenir compte des facteurs externes. (même si c'est bien connu que les facteurs ont eu un rôle dans la démographie :-D ).
Pour le démographe, se projeter à échelle mondiale au-delà de 50 ans est un exercice très difficile. En effet, des variations apparemment faibles de la fécondité considérée à un instant "t", combinées à une tendance à l'allongement de l'espérance de vie, conduisent après quelques décennies à de grandes différences dans la taille des populations. Ces différences, à partir d'un point de départ de 7 milliards d'habitants, se mesureront en centaines de millions ou en milliards de personnes en plus ou en moins 50 ou 100 ans plus tard. Et la différence entre les scénarios envisagés s'accentue avec le temps.

En revanche, se projeter à horizon 2050 est beaucoup plus fiable qu'à l'horizon 2100 car les personnes qui auront 40 ans et plus en 2050 sont déjà nées.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Prospecti ... ographique

A noter que les prospectives de l'ONU de 2015, avec le chiffre de 11 milliards en 2100 régulièrement cité, ont une variante basse à 7.3 milliards (avec un pic en 2060 à 8.6 milliards) et une variante haute à 16.5 milliards. La variante moyenne ou haute reste dans une perspective de population toujours croissante. Ils ont aussi un autre modèle avec des intervalles plus réduits, mais toujours centrés sur ces 11 milliards.

Donc oui, bien sûr, toutes les prospectives au-delà de 2050 sont à prendre pour ce qu'elles sont, des estimations avec une forte incertitude.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 15720
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Démographie, naissances...

Message par GillesH38 » 16 juil. 2020, 15:02

tita a écrit :
16 juil. 2020, 14:57
En effet, de faibles variations des paramètres, en particulier la fécondité, peuvent modifier radicalement le résultat. Ce qui est assez logique, vu qu'on parle de croissance exponentielle. Et ceci sans tenir compte des facteurs externes. (même si c'est bien connu que les facteurs ont eu un rôle dans la démographie :-D ).
Pour le démographe, se projeter à échelle mondiale au-delà de 50 ans est un exercice très difficile. En effet, des variations apparemment faibles de la fécondité considérée à un instant "t", combinées à une tendance à l'allongement de l'espérance de vie, conduisent après quelques décennies à de grandes différences dans la taille des populations. Ces différences, à partir d'un point de départ de 7 milliards d'habitants, se mesureront en centaines de millions ou en milliards de personnes en plus ou en moins 50 ou 100 ans plus tard. Et la différence entre les scénarios envisagés s'accentue avec le temps.

En revanche, se projeter à horizon 2050 est beaucoup plus fiable qu'à l'horizon 2100 car les personnes qui auront 40 ans et plus en 2050 sont déjà nées.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Prospecti ... ographique
merci de le rappeler, c'est en gros ce que je disais plus haut :mrgreen:
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2293
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Démographie, naissances...

Message par tita » 16 juil. 2020, 15:27

GillesH38 a écrit :
16 juil. 2020, 15:02
tita a écrit :
16 juil. 2020, 14:57
En effet, de faibles variations des paramètres, en particulier la fécondité, peuvent modifier radicalement le résultat. Ce qui est assez logique, vu qu'on parle de croissance exponentielle. Et ceci sans tenir compte des facteurs externes. (même si c'est bien connu que les facteurs ont eu un rôle dans la démographie :-D ).
Pour le démographe, se projeter à échelle mondiale au-delà de 50 ans est un exercice très difficile. En effet, des variations apparemment faibles de la fécondité considérée à un instant "t", combinées à une tendance à l'allongement de l'espérance de vie, conduisent après quelques décennies à de grandes différences dans la taille des populations. Ces différences, à partir d'un point de départ de 7 milliards d'habitants, se mesureront en centaines de millions ou en milliards de personnes en plus ou en moins 50 ou 100 ans plus tard. Et la différence entre les scénarios envisagés s'accentue avec le temps.

En revanche, se projeter à horizon 2050 est beaucoup plus fiable qu'à l'horizon 2100 car les personnes qui auront 40 ans et plus en 2050 sont déjà nées.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Prospecti ... ographique
merci de le rappeler, c'est en gros ce que je disais plus haut :mrgreen:
Oui, il me faut toujours un peu de temps et d'autre sources pour bien comprendre. Mais en effet, du coup je vous rejoins sur le fait que rien ne permet de dire que cette étude soit plus fiable qu'une autre.

Répondre