Retour des tazus sur la Lune en 2024

Envie de bavarder ? C'est ici.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 17 juil. 2019, 12:40

50 ans !

Image

Image
La Nasa célèbre Apollo 11, en attendant le retour sur la Lune
AFP•17/07/2019
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... d83ff24acf

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 19 juil. 2019, 22:36

Cinquante ans après Apollo 11, les principaux projets de missions vers la Lune

SIMON CHODORGE usine Nouvelle 10/05/2019

IMAGES Il y a 50 ans quasi jour par jour, le premier pas de l'homme sur la Lune. En 2019, on parle d'y retourner, d'explorer ses contrées cachées voire de la coloniser. Quelles sont les principales missions lunaires dans les tiroirs ? Qui sont les acteurs phares de cette nouvelle course vers l'espace ? Après les heures de gloire du programme Apollo, les États-Unis et la Russie ne sont plus les seuls à investir. À l'ère du new space, entreprises privées et pays outsiders mettent le cap vers notre satellite.
...................
https://www.usinenouvelle.com/article/c ... ne.N841355

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 20 juil. 2019, 11:00

Le LEM d' Apollo 11 se posait sur la Lune il y a très exactement 50 ans !

https://www.boursorama.com/actualite-ec ... eb545273d0

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 20 juil. 2019, 14:12

Accompagné de nombreuses photos sur la Lune.
Hasselblad dans l’espace : retour sur des images mythiques

Publié le 20/07/19

Il y a tout juste 50 ans, la fusée Saturn V emportait la mission Apollo 11 et les membres de l'équipage Neil Armstrong, Michael Collins, Buzz Aldri, ainsi que des boîtiers Hasselblad pour immortaliser ces missions lunaires historiques. Récit.
........
https://news.google.com/articles/CAIiEB ... id=FR%3Afr

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 21 juil. 2019, 18:53

Image
Un réflecteur, dirigé vers la Terre, renverra vers elle les faisceaux laser que l'on pointera sur cette zone, permettant de mesurer avec une précision inégalée la distance entre notre planète et notre satellite. On met ainsi en évidence l'éloignement progressif de la Lune. © Nasa
Un réflecteur permettra de renvoyer une partie d'un faisceau laser envoyé depuis la Terre. Il est orienté à 5° près vers notre planète et composé d'une centaine de petits miroirs en « coin de cube », en quartz, qui ont la propriété de renvoyer une lumière incidente dans la direction d'où elle vient, après trois réflexions, sur chacune des faces. De tels miroirs, déposés également par d'autres missions Apollo mais aussi par des missions soviétiques, permettront dans les années et les décennies suivantes de mesurer, par télémétrie, la distance entre la Terre et la Lune avec une précision centimétrique.
https://www.futura-sciences.com/science ... une-19971/

Ces réflecteurs lasers sont encore utilisés de nos jours.
:wink:

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 23 juil. 2019, 23:31

La Nasa annonce l'étape d'intégration de la capsule Orion avec le module de service.
NASA announces Orion achievement on Apollo 11 anniversary

by Jeff Foust — July 20, 2019

NASA and the White House used the 50th anniversary of the Apollo 11 landing to mark the latest achievement in the development of the Orion spacecraft and reaffirm plans to use it to return humans to the moon by 2024.

In a speech at the Kennedy Space Center July 20, Vice President Mike Pence, flanked by the Orion spacecraft being built for the Artemis 1 uncrewed mission, said that assembly of the spacecraft was now “complete” and ready for final testing.

“Thanks to the hard work of the men of NASA — men and women of NASA — and of American industry, the Orion crew vehicle for the Artemis 1 mission is complete and ready to begin preparations for its historic first flight,” Pence announced in his speech at the KSC building where Orion is assembled and tested.

The completion he referred to was the long-awaited integration of the Orion crew module, built by Lockheed Martin, with the European-built service module. The combined spacecraft will now undergo testing at KSC before going to NASA’s Plum Brook Facility in Ohio in September for thermal vacuum tests. It’s scheduled to return to KSC in early 2020 for launch preparations.

In a statement, Lockheed Martin said the two modules were stacked together earlier in the week in a test cell once used to prepare Apollo spacecraft. Work is underway to complete the integration of the spacecraft, such as connecting bolts and umbilical lines between the modules.

That Orion will launch on the first flight of the Space Launch System on an uncrewed three-week flight around the moon intended to perform extensive testing of the spacecraft before it carries astronauts on the Artemis 2 mission, slated for launch in 2022.
.......
https://spacenews.com/nasa-announces-or ... niversary/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 24 sept. 2019, 22:41

Pour retourner sur la Lune, la NASA signe un contrat de près de 3 milliards de dollars avec Lockheed Martin

RÉMI AMALVY Usine Nouvelle 24/09/2019

L'agence spatiale américaine (NASA) et Lockheed Martin ont annoncé la signature d'un contrat pour la production de plusieurs capsules Orion, afin d'envoyer les astronautes américains sur la Lune d'ici 2024. Trois premiers appareils doivent être livrés pour un montant de 2,7 milliards de dollars.

Image
La première capsule Orion, pour la mission Artemis I.

L’agence spatiale américaine (NASA) a annoncé le 24 septembre avoir commandé à Lockheed Martin six capsules Orion. Composés de quatre places, ces appareils doivent envoyer des astronautes américains sur la Lune d’ici 2024. Le contrat prévoit une première livraison de trois capsules destinées aux missions Artémis III à V, pour un total de 2,7 milliards de dollars.

Destinées aux missions VI à VIII, les trois suivantes seront commandées durant l’année fiscale 2022, pour un total de 1,9 milliard de dollars. Un montant inférieur au précédent : selon la NASA, le fait de commander groupé permettra de réduire le coût "avec le temps".

D'autres capsules pourront être livrées par la suite, pour atteindre le nombre maximum de douze, et pour une durée allant jusqu'au 30 septembre 2030. Le contrat "assure la production d'Orion pour la décennie à venir" et démontre "l'engagement de la NASA à établir une présence permanente sur la Lune, à collecter de nouveaux savoirs et à préparer l'envoi d'astronautes sur Mars", explique Jim Bridenstine, chef de la NASA, dans un communiqué.

L’agence américaine mise sur la baisse progressive du coût des technologies et des méthodes de production, et prévoit de réduire encore la facture lors de la commande de la deuxième demi-douzaine de capsules. Elle espère également réduire les coûts en réutilisant chaque capsule au moins une fois. La première phase de récupération débutera avec Artemis II. Les éléments intérieurs de l’engin, comme les ordinateurs de vol, les sièges, les tableaux de commande et les éléments électroniques de valeur devraient être conservés jusqu'à Artemis V.

En plus de la capsule, qui orbitera autour de la Lune, attachée à une mini-station baptisée "Gateway", la NASA prévoit le développement de véhicules de transport, pour acheminer deux astronautes, dont une femme, sur la surface de l’astre d’ici cinq ans.

Le 16 mai dernier, l’agence spatiale américaine avait désigné les 11 entreprises, toutes américaines, qui conduiront des études et/ou produiront des prototypes pour l’atterrisseur lunaire : Aerojet Rocketdyne, Blue Origin qui a déjà présenté un atterrisseur, Boeing, Dynetics, Lockheed Martin, Masten Space Systems, Maxar Technologies, Northrop Grumman Innovation Systems, OrbitBeyond, Sierra Nevada Corporation et SpaceX.

L'Europe partie prenante malgré tout

Les capsules Orion sont conçues pour emporter un équipage pendant trois semaines, et pour pouvoir rester amarrées au Gateway pendant six mois. La première mission Artemis I, qui ne sera pas habitée, est prévue pour 2020. Artemis II, qui transportera des astronautes, devrait partir en 2022.

Si la capsule est développée Lockheed Martin, c'est l'agence spatiale européenne (ESA) qui s'est chargée de concevoir le module de service, construit par l'industriel européen Airbus, pour la mission Artemis I, soit la propulsion, l'alimentation électrique, le contrôle thermique et les composants vitaux de l'engin américain. Un investissement de 450 millions d'euros, qui permet à l'ESA de "rembourser" à la NASA ce qu'elle lui doit pour son utilisation de la Station spatiale internationale (ISS). Dans le cadre d'un accord mis en place par les partenaires de l'ISS, chaque membre a la possibilité de fournir un service du même montant que sa contribution.
https://www.usinenouvelle.com/article/p ... in.N887534

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 29 sept. 2019, 21:15

La NASA attribue 10 millions de dollars à Blue Origin pour travailler sur la technologie de stockage et liquéfaction de l'Oxygène et Hydrogène à obtenir à partir de l'eau gelée à la surface de la Lune.
Blue Origin and SpaceX among winners of NASA exploration technology contracts

by Jeff Foust — September 28, 2019

........
The largest award went to Blue Origin, which received $10 million to carry out a ground demonstration of technology to liquefy and store hydrogen and oxygen. Such technology, NASA said, could eventually be used on a propellant production plant on the moon, converting water ice found there into liquid hydrogen and liquid oxygen for use by lunar landers, like Blue Origin’s proposed Blue Moon lander.
.......
https://spacenews.com/blue-origin-and-s ... contracts/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 23 oct. 2019, 12:01

Thomas Pesquet rêve de la Lune :
Thomas Pesquet : l'astronaute français candidat pour la Lune
Alors qu'un retour de l'homme sur la Lune est évoqué par la Nasa, le programme pourrait être ouvert aux non-Américains. Thomas Pesquet espère compter parmi les élus. Source AFP
Publié le 23/10/2019
...........
https://www.lepoint.fr/sciences-nature/ ... 6_1924.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 24 oct. 2019, 16:39

Blue Origin et Lockheed Martin s'allient pour poser des astronautes sur la Lune dès 2024

SIMON CHODORGE Usine Nouvelle le 23/10/2019

Blue Origin a annoncé le 22 octobre une alliance avec Lockheed Martin, Northrop Grumman et Draper. Ensemble, les entreprises américaines ont présenté un projet d'alunisseur pour permettre aux astronautes américains de retourner sur la Lune dès 2024.

Image
Le prototype d'alunisseur Blue Moon présenté par Blue Origin en mai.

Si Blue Origin pose des humains sur la Lune, il ne le fera pas tout seul. L’entreprise du milliardaire Jeff Bezos a annoncé mardi 22 octobre une alliance avec les acteurs historiques du secteur spatial : Draper, Lockheed Martin et Northrop Grumman. L’équipe 100% américaine doit aider à remplir l’objectif ambitieux de l’administration Donald Trump, à savoir ramener des astronautes américains sur la Lune dès 2024.

La NASA n’a pas encore choisi son alunisseur

Pour accomplir cet objectif, la NASA dispose déjà d’une fusée en cours d’assemblage : le lanceur ultra-lourd Space Launch System (SLS) construit en partenariat avec Boeing. Le vaisseau des astronautes, Orion, est développé en partenariat avec Lockheed Martin. Il demeure toutefois plusieurs paramètres inconnus.

Avant d’aller sur la Lune, les astronautes transiteront par une station spatiale en orbite lunaire baptisée Lunar Orbital Platform-Gateway. Qui va la construire ? A priori, plusieurs entreprises comme Boeing pourraient collaborer sur le projet. Reste à savoir comment les Américains descendront sur la surface lunaire. Jusqu’à présent, les entreprises étaient officiellement en compétition. Blue Origin avait présenté son prototype d’alunisseur Blue Moon en mai de la même manière que Lockheed Martin en avril.

Seul, l’alunisseur Blue Moon ne permet pas d’embarquer des astronautes. Il a été conçu en revanche pour expédier de larges équipements scientifiques. Une version plus grande de Blue Moon permettrait même d’embarquer un module d’ascension capable cette fois de transporter des personnes.

Une offre “tout-en-un” pour retourner sur la Lune

Pour soumettre une offre “tout-en-un” à la NASA, Blue Origin s’est donc allié à plusieurs entreprises. “Il s’agit d’une équipe nationale pour une priorité nationale”, a décrit Jeff Bezos. “C’est le genre de chose qui est tellement ambitieux qu’il faut le faire avec des partenaires. C’est la seule façon de retourner sur la Lune rapidement”, a-t-il ajouté.

Dans le projet présenté par le milliardaire américain, Blue Origin garde son alunisseur Blue Moon. De son côté Northrop Grumman fournirait “l’élément de transfert”, c’est-à-dire la partie qui permet d’approcher l’alunisseur de la Lune. L’alunisseur se sépare ensuite de l’élément de transfert pour réaliser la descente finale. Pour rappel, Northrop Grumman avait déjà construit le module lunaire du programme Apollo.

Le module d’ascension serait fourni par Lockheed Martin pour permettre aux astronautes de décoller de la Lune et de repartir vers la station Gateway. Enfin Draper travaillerait sur l’ordinateur de navigation et de pilotage de l’alunisseur, un équipement sur lequel elle a déjà contribué lors du programme Apollo.

L’alliance entre Blue Origin et Lockheed Martin ne représente pas une grande surprise. Les designs présentés par les deux entreprises laissaient imaginer de telles collaborations. En revanche, l’annonce représente un tour de force pour la jeune entreprise Blue Origin qui semble chapeauter l’alliance.

Même si elles maximisent leurs chances, les entreprises n’ont pas encore été sélectionnées par la NASA. L’agence spatiale américaine a laissé jusqu’au 1er novembre aux industriels pour proposer des designs d'atterrisseur lunaire.
https://www.usinenouvelle.com/article/b ... 24.N896999

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 26 oct. 2019, 14:29

La Nasa veut envoyer un nouveau rover pour « chasser les traces d’eau » sur la Lune

Marie Turcan - 26 oct 2019

La Nasa a présenté VIPER, son nouveau rover qui aura pour mission de trouver des traces d'eau glacée sur le pôle sud de la Lune. Ces découvertes pourraient améliorer considérablement l'évolution de la conquête spatiale.


La Nasa va envoyer un tout nouveau rover surnommé VIPER sur le pôle sud de la Lune, a annoncé l’organisation dans un communiqué le 25 octobre 2019. Son but est simple : « chasser les traces d’eau » sur notre satellite en explorant les cratères. L’objectif est de trouver des poches d’eau sous forme de glace et de pouvoir tracer une grande carte des endroits où se trouvent ces sources d’eau sur la Lune, pour les explorations futures.

VIPER (pour Volatiles Investigating Polar Exploration Rover) doit être envoyé d’ici décembre 2022 et resterait 100 jours sur place.
........
https://www.numerama.com/sciences/56441 ... -lune.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 06 nov. 2019, 20:43

Superbe vidéo des essais de déploiement des parachutes de retour des capsules de SpaceX.
https://www.usinenouvelle.com/article/v ... es.N901249

Le déploiement est progressif, c'est ce qui permet de ne pas faire subir trop de g d' un coup.
[Vidéo] Boeing et SpaceX testent les parachutes de leurs capsules spatiales

SIMON CHODORGE Usine Nouvelle 06/11/2019

VIDÉO Boeing a annoncé le 4 novembre la réussite d'un test important pour sa capsule spatiale CST-100 Starliner, malgré une anomalie de parachute. Dans la foulée, SpaceX a présenté en images les derniers tests de sa navette Crew Dragon, attendue de pied ferme par la NASA.
...............

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » 01 déc. 2019, 23:25

La capsule Orion est prête pour ses essais de vide thermique

Publié le 28/11/2019
........
https://www.futura-sciences.com/science ... ique-1590/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Retour des tazus sur la Lune en 2024

Message par energy_isere » Hier, 14:47

Premier essais sans équipage de la capsule de Boeing censée être habitée dans les prochains vols.
Lancement avec une fusée Atlas5. Va rejoindre ISS.
NASA approves Dec. 20 Starliner test flight

by Jeff Foust — December 12, 2019

NASA gave its approval Dec. 12 to proceed with the launch later this month of Boeing’s CST-100 Starliner commercial crew spacecraft on an uncrewed test flight to the International Space Station.
.......
A successful OFT mission would allow Boeing and NASA to proceed with a crewed flight test with agency astronauts Mike Fincke and Nicole Mann, and Boeing test pilot Chris Ferguson, on board. That mission would be ready to launch in the “first part of 2020,” Mulholland said, but declined to be more specific about a potential launch date.
.......
https://spacenews.com/nasa-approves-dec ... st-flight/

Répondre