Politique et Covid-19

Envie de bavarder ? C'est ici.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Verrouillé
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9705
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Politique et Covid-19

Message par Remundo » 27 mars 2020, 12:17

un haut fonctionnaire dissident balance sèchement sur la polémique chloroquine
https://www.youtube.com/watch?v=2Ag_EuO ... e=emb_logo

Eric Verhaeghe
1,2 k abonnés

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12477
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Politique et Covid-19

Message par mobar » 27 mars 2020, 13:07

Yes!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 5433
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Politique et Covid-19

Message par sceptique » 27 mars 2020, 13:37

https://www.businessinsider.fr/us/trump ... ble-2020-3
Traduction google, extraits :
Politico, citant 13 responsables actuels et anciens de la Maison Blanche et des personnes proches de l'administration Trump, a rapporté samedi que Trump avait géré l'épidémie de coronavirus en récompensant ceux qui portaient de bonnes nouvelles et en rejetant ceux qui en avaient de mauvaises.
...
Trump est également devenu apoplectique lorsque des responsables gouvernementaux ont averti le public de la menace posée par le coronavirus.
Le Dr Nancy Messonnier, directrice du Centre national de vaccination et des maladies respiratoires du CDC, a averti le 25 février que "la perturbation de la vie quotidienne pourrait être grave", y compris les fermetures d'écoles et les efforts massifs pour que les employés travaillent à domicile.
Après que son avertissement a déclenché une frénésie médiatique et a fait vaciller la bourse, Trump a crié à son secrétaire à la Santé et aux Services sociaux, Alex Azar, sur la façon dont Messonnier avait effrayé les gens, selon le New York Times .
Une version light de Staline : un messager apporte une mauvaise nouvelle ? Fusiller ou goulag.
Du coup, plus de mauvaises nouvelles. Très efficace.
Par contre attention à la crise apoplectique : Staline en est mort !

Sinon je n'ai pas vérifié cette information mais elle cadre bien avec le personnage.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12477
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Politique et Covid-19

Message par mobar » 27 mars 2020, 13:44

Que va t'il arriver au toubib qui ne lui signalera pas qu'il est positif et que sa toux est une grippounette? :-D
Bojo est en quarantaine après avoir été testé positif :-"
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 5433
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Politique et Covid-19

Message par sceptique » 27 mars 2020, 13:58

Staline avait une peur panique des médecins et en a fait éliminé plusieurs.
D'ailleurs quand il a fait sa crise fatale il n'était pas encore mort quand les médecins sont arrivés. Mais ces derniers n'ont pas osé le réanimer, craignant pour leur vie s'ils se réveillait furieux.
Trump va-t-il nous faire le même coup ? Avec son âge, son surpoids, ses colères fréquentes qui font monter sa tension c'est pas impossible.

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 5433
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Re: Politique et Covid-19

Message par sceptique » 30 mars 2020, 15:06

https://www.lefigaro.fr/politique/coron ... x-20200329 extrait :
Le virus ignore la géographie. Il est partout. Dans les zones rurales, l’Ile-de-France, le Rhône ou le département du Nord. Ici, à Coudekerque-Branche, l’équipe municipale de David Bailleul, le maire a été fortement touchée «50% de ma liste, dix-sept élus sont infectés, deux sont hospitalisés et tous ont tenu un bureau de vote.», témoigne—il dans la Voix du Nord, précisant, «mathématiquement, on est dans le temps d’incubation moyen depuis les municipales. La démocratie n’a pas de prix, mais elle a un coût sanitaire». Les assesseurs bénévoles de la commune sont en train d’être contactés pour savoir si eux aussi sont touchés.
Les mesures de précaution pour les municipales ont-elles toujours été bien respectées ?

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12477
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Politique et Covid-19

Message par mobar » 31 mars 2020, 12:18

"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12477
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Politique et Covid-19

Message par mobar » 31 mars 2020, 14:23

Cergy, le 30 mars 2020
Monsieur le Président,

« Je vous fais une lettre/ Que vous lirez peut-être/ Si vous avez le temps ». À vous qui êtes féru de littérature, cette entrée en matière évoque sans doute quelque chose. C’est le début de la chanson de Boris Vian Le déserteur, écrite en 1954, entre la guerre d’Indochine et celle d’Algérie. Aujourd’hui, quoique vous le proclamiez, nous ne sommes pas en guerre, l’ennemi ici n’est pas humain, pas notre semblable, il n’a ni pensée ni volonté de nuire, ignore les frontières et les différences sociales, se reproduit à l’aveugle en sautant d’un individu à un autre. Les armes, puisque vous tenez à ce lexique guerrier, ce sont les lits d’hôpital, les respirateurs, les masques et les tests, c’est le nombre de médecins, de scientifiques, de soignants. Or, depuis que vous dirigez la France, vous êtes resté sourd aux cris d’alarme du monde de la santé et ce qu’on pouvait lire sur la banderole d’une manif en novembre dernier -L’état compte ses sous, on comptera les morts - résonne tragiquement aujourd’hui. Mais vous avez préféré écouter ceux qui prônent le désengagement de l’Etat, préconisant l’optimisation des ressources, la régulation des flux, tout ce jargon technocratique dépourvu de chair qui noie le poisson de la réalité. Mais regardez, ce sont les services publics qui, en ce moment, assurent majoritairement le fonctionnement du pays : les hôpitaux, l’Education nationale et ses milliers de professeurs, d’instituteurs si mal payés, EDF, la Poste, le métro et la SNCF. Et ceux dont, naguère, vous avez dit qu’ils n’étaient rien, sont maintenant tout, eux qui continuent de vider les poubelles, de taper les produits aux caisses, de livrer des pizzas, de garantir cette vie aussi indispensable que l’intellectuelle, la vie matérielle.
Choix étrange que le mot « résilience », signifiant reconstruction après un traumatisme. Nous n’en sommes pas là. Prenez garde, Monsieur le Président, aux effets de ce temps de confinement, de bouleversement du cours des choses. C’est un temps propice aux remises en cause. Un temps pour désirer un nouveau monde. Pas le vôtre ! Pas celui où les décideurs et financiers reprennent déjà sans pudeur l’antienne du « travailler plus », jusqu’à 60 heures par semaine. Nous sommes nombreux à ne plus vouloir d’un monde dont l’épidémie révèle les inégalités criantes, Nombreux à vouloir au contraire un monde où les besoins essentiels, se nourrir sainement, se soigner, se loger, s’éduquer, se cultiver, soient garantis à tous, un monde dont les solidarités actuelles montrent, justement, la possibilité. Sachez, Monsieur le Président, que nous ne laisserons plus nous voler notre vie, nous n’avons qu’elle, et « rien ne vaut la vie » - chanson, encore, d’Alain Souchon. Ni bâillonner durablement nos libertés démocratiques, aujourd’hui restreintes, liberté qui permet à ma lettre – contrairement à celle de Boris Vian, interdite de radio – d’être lue ce matin sur les ondes d’une radio nationale.
Annie Ernaux
https://www.franceinter.fr/emissions/le ... -mars-2020
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12477
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Politique et Covid-19

Message par mobar » 31 mars 2020, 14:38

https://lvsl.fr/justin-trudeau-archetyp ... ronavirus/
L’éloquence avec laquelle Justin Trudeau dévaste au moyen de politiques néolibérales le Canada n’a pas d’équivalence. Cependant, à la manière d’Emmanuel Macron en France, il aurait plutôt tendance à achever la sale besogne. La crise du Covid-19 vient de fait éclairer les limites d’une politique menée tambour battant, à l’étranger comme au Canada, depuis la fin des années 1970. En 2013, la revue Diplomatie titrait dans son bimestriel, non sans audace : « Canada, l’autre puissance américaine ? ». Le pays, souvent effacé derrière son voisin du Sud, semblait, à première vue, prendre une nouvelle direction. Il y a sept ans, Justin Trudeau n’était pas encore Premier ministre mais simple député libéral au parlement fédéral. C’est Stephen Harper, Premier ministre conservateur, qui travaillait depuis 2006 à s’affranchir des États-Unis, et surtout, du modèle politique incarné par Barack Obama. Il a façonné une parenthèse conservatrice de dix ans durant laquelle le Canada a semblé rompre non seulement avec les carcans de l’élite politique libérale d’Ottawa mais également avec l’élite économique libérale de Toronto. Ce faisant, il voulait bâtir une nouvelle image du Canada, loin du pays de Bisounours qui lui collait à la peau et comme véritable puissance mondiale. Les alliés diplomatiques du Canada étaient dans l’expectative et le projet de pipeline Keystone XL finissait de tendre les relations avec Washington.
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9705
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Politique et Covid-19

Message par Remundo » 31 mars 2020, 23:27

en 2018, une usine ferme à Saint Brieuc, elle était capable de fabriquer des centaines de millions de masques.
Un scandale d'Etat" : l'Union Syndicale Solidaires des Côtes d'Armor ne mâche pas ses mots pour qualifier la fermeture de l'usine de masques respiratoires jetables Honeywell. L'entreprise était basée à Plaintel près de Saint Brieuc, mais son propriétaire américain baisse le rideau en 2018. Le site était pourtant rentable selon les ex-salariés, mais pas suffisamment sans doute.
"Honeywell a pris la décision irresponsable en novembre 2018 de détruire ses huit machines en les faisant concasser par la déchetterie située sur la zone industrielle des Châtelet à Ploufragan", dénonce le syndicat Solidaires.

200 millions de masques commandés en 2009

C'est pourtant bien à ce spécialiste mondial que l’Etat Français avait passé commande de 200 millions de masques sous la menace du virus H1N1 en 2009.
Source France 3 Région
et ça s'est bien passé sous la Macronie.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12477
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Politique et Covid-19

Message par mobar » 31 mars 2020, 23:30

Le dossier s'étoffe de jour en jour! :-"
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2028
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: Politique et Covid-19

Message par tita » 01 avr. 2020, 09:00

En Suisse, les partis qui avaient dit vouloir faire front commun face à cette crise, commencent à montrer des signes de divergence:
https://www.rts.ch/info/suisse/11207262 ... ment-.html

L'appel à une sortie de crise au plus vite, les coûts de la santé reportés sur la population, les réflexions écologiques, le libéralisme en réponse à la crise... Bref, chacun apporte sa pièce au puzzle géant qu'il faudra bien s'atteler à assembler pour tenter de retourner à un fonctionnement qui ne sera de toute façon plus comme avant... Du moins pendant un temps de plusieurs années.

https://www.rts.ch/info/suisse/11207262 ... ment-.html

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12477
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Politique et Covid-19

Message par mobar » 01 avr. 2020, 23:06

La suisse voit ses nouveaux cas décroitre depuis une dizaine de jours, la sortie de crise sera vraiment effective lorsque ce seront les décès qui décroitrons significativement, ce qui n'est pas vraiment le cas !
La croissance du nombre de décès cumulés est toujours à l'ordre du jour, partout !
https://www.worldometers.info/coronavir ... itzerland/
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12477
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Politique et Covid-19

Message par mobar » 04 avr. 2020, 18:17

https://lvsl.fr/gabriel-colletis-la-mon ... s-heureux/
En cette période de confinement, nous avons sollicité le professeur d’économie à l’Université Toulouse Capitole 1, Gabriel Colletis. Longtemps conseiller auprès du Commissariat général au Plan, il a fondé il y a quelques années l’association du MAnifeste pour l’Industrie (MAI) pour justement remettre au cœur du débat public l’impératif industriel. Selon lui, cette crise sanitaire débouche à la fois sur une crise financière et économique mais également sur une crise politique. Elle dévoile, d’une part, les résultats des politiques d’austérité conduites en Europe depuis 2008, et d’autre part, le résultat du démantèlement progressif des outils de production stratégique – politiques avec lesquelles il nous faut définitivement rompre. Il entend proposer en sortie de crise que se tienne une grande conférence sur notre souveraineté industrielle.
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2483
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: Politique et Covid-19

Message par Glycogène » 04 avr. 2020, 20:22

Sur le même sujet : https://www.monde-diplomatique.fr/2020/04/HALIMI/61619
À moins que… À moins que des voix, des gestes, des partis, des peuples, des États ne perturbent ce scénario écrit d’avance. Il est courant d’entendre : « La politique, ça ne me concerne pas. » Jusqu’au jour où chacun comprend que ce sont des choix politiques qui ont obligé des médecins à trier les malades qu’ils vont tenter de sauver et ceux qu’ils doivent sacrifier. Nous y sommes. La chose est encore plus vraie dans les pays d’Europe centrale, des Balkans ou d’Afrique qui, depuis des années, ont vu leur personnel soignant émigrer vers des contrées moins menacées ou des emplois plus rémunérateurs. Il ne s’agissait pas, là non plus, de choix dictés par les lois de la nature. Aujourd’hui, sans doute, on le comprend mieux. Le confinement, c’est aussi un moment où chacun s’arrête et réfléchit…

Avec le souci d’agir. Dès maintenant. Car, contrairement à ce que le président français a suggéré, il ne s’agit plus d’« interroger le modèle de développement dans lequel s’est engagé notre monde ». La réponse est connue : il faut en changer. Dès maintenant. Et puisque « déléguer notre protection à d’autres est une folie », alors cessons de subir des dépendances stratégiques pour préserver un « marché libre et non faussé ». M. Macron a annoncé des « décisions de rupture ». Mais il ne prendra jamais celles qui s’imposent. Non pas seulement la suspension provisoire, mais la dénonciation définitive des traités européens et des accords de libre-échange qui ont sacrifié les souverainetés nationales et érigé la concurrence en valeur absolue. Dès maintenant.

Chacun sait dorénavant ce qu’il en coûte de confier à des chaînes d’approvisionnement étirées à travers le monde et opérant sans stocks le soin de fournir à un pays en détresse les millions de masques sanitaires et produits pharmaceutiques dont dépend la vie de ses malades, de son personnel hospitalier, de ses livreurs, de ses caissières. Chacun sait aussi ce qu’il en coûte à la planète d’avoir subi les déforestations, les délocalisations, l’accumulation des déchets, la mobilité permanente — Paris accueille chaque année trente-huit millions de touristes, soit plus de dix-sept fois son nombre d’habitants, et la municipalité s’en réjouit...

Désormais, le protectionnisme, l’écologie, la justice sociale et la santé ont partie liée. Ils constituent les éléments-clés d’une coalition politique anticapitaliste assez puissante pour imposer, dès maintenant, un programme de rupture.

Verrouillé