Interdiction des sports automobile et de moto

Envie de bavarder ? C'est ici.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3358
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

A quand la fin des courses automobiles?

Message par matthieu25 » 17 oct. 2005, 17:32

Les courses automobiles étant un moyen pour les constructeurs de machines à polluer de vendre celles ci.Devons nous attendre le PPP pour interdire ces courses completement inutiles?
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Message par greenchris » 17 oct. 2005, 17:39

oui, mais c'est anecdotique.
Ce serait juste symbolique.

Il y a des choses plus importantes à faire.

vignette sur le CO2, par exemple.
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3358
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Message par matthieu25 » 17 oct. 2005, 17:44

Oui mais cela permettrait aux gens de prendre conscience de la finitude de notre monde.Economisons des maintenant...Sinon la chute sera encore plus rude.
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

marcel
Goudron
Goudron
Messages : 166
Inscription : 18 avr. 2005, 23:36
Localisation : 84

Message par marcel » 17 oct. 2005, 19:10

Et on pourra toujours faire des courses de voitures à pédales ou de caisses à savon. :-P

dubyda
Charbon
Charbon
Messages : 273
Inscription : 08 mai 2005, 17:50
Localisation : 48.63N02.80E

Message par dubyda » 17 oct. 2005, 20:02

Durant les premiers choc pétroliers (je ne sais plus si c'est 1973 ou 1979) ils avaient limité les ravitaillements des bolides... Puis, ça a été abandonné je crois. Par contre, dans le même ordre d'idée les politiques Français avaient demandé à l'Europe d'arrêter de pratiquer les horaires hiver/été car ce n'était plus nécessaire au vu de la fin de la crise pétrolière, voyez ce délire dans les résolutions adoptées par le sénat en bas du document.

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Message par mahiahi » 17 oct. 2005, 21:54

Moi je voterais bien pour un horaire d'été et un horaire d'hiver : au lieu de travailler 35h/semaine, on ferait 32h en période de jours courts et 38h en période de jours longs, comme nos rythmes biologiques le demanderaient

Lo
Condensat
Condensat
Messages : 556
Inscription : 05 juil. 2005, 12:24
Localisation : Marseille

Message par Lo » 17 oct. 2005, 23:06

mahiahi a écrit :Moi je voterais bien pour un horaire d'été et un horaire d'hiver : au lieu de travailler 35h/semaine, on ferait 32h en période de jours courts et 38h en période de jours longs, comme nos rythmes biologiques le demanderaient
Dans le sud, quand il fait chaud, on fait la sieste. :smt015
J'opterais plutôt pour 35h et 32h.
On pourrait demander à Raffarin d'être rapporteur de cette nouvelle loi. Au fait y a-t-il des rapporteurs au sénat ?

Daniel_Z
Kérogène
Kérogène
Messages : 52
Inscription : 15 sept. 2004, 15:19
Localisation : Région de Lausanne
Contact :

Message par Daniel_Z » 18 oct. 2005, 07:52

Et on pourra toujours faire des courses de voitures à pédales ou de caisses à savon.
A propos de pédales: combien de carburant utilise le Tour de France?

J'estime à 100'000 litres au bas mot pour les 3 semaines de course pour toute la caravane du Tour (suiveurs, pub, bus des équipes). Sans compter les spectateurs, ni les déplacements des équipes venues de l'étranger.

On savait le cyclisme pas propre, mais à ce point...

Quelqu'un a-t-il des chiffres plus précis?
Espérez le meilleur, préparez-vous au pire

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Message par mahiahi » 18 oct. 2005, 07:58

Daniel_Z a écrit : A propos de pédales: combien de carburant utilise le Tour de France?
Dis, il n'y a pas que le Tour de France comme épreuve cycliste!

Daniel_Z
Kérogène
Kérogène
Messages : 52
Inscription : 15 sept. 2004, 15:19
Localisation : Région de Lausanne
Contact :

Message par Daniel_Z » 18 oct. 2005, 08:52

Non, bien sûr! mais c'est LA référence!
Espérez le meilleur, préparez-vous au pire

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Message par mahiahi » 18 oct. 2005, 09:28

A ce moment-là, la référence de l'éolienne ce sera un parc bétonné sur une dizaine d'hectares plein de mâts plastifiés, et puis la référence de la boxe c'est les combats d'anglaise en poids lourds qui se mettent des coups de massue à 2 à l'heure, et puis la chanson c'est les stars US...

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Message par rico » 18 oct. 2005, 13:38

Il me semble que l'arrêt ou la diminution des courses automobiles (en voilà un "sport" complètement vain, ridicule et sans intérêt aucun) pourrait être un bon indicateur de l'état des réserves de pétrole...

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Goudron
Goudron
Messages : 145
Inscription : 02 mai 2005, 10:13
Localisation : Toulouse

Message par Stéphane » 18 oct. 2005, 13:53

greenchris a écrit :oui, mais c'est anecdotique.
Ce serait juste symbolique.

Il y a des choses plus importantes à faire.

vignette sur le CO2, par exemple.
Je fais partie de ceux qui croient à la portée symbolique des événements.
Ce qui est fort regrettable à mon sens, c'est de continuer à mettre en exergue des "sports" qui sont "scientifiquement" incompatibles avec la préservation des ressources et la stabilisation du climat. Au-delà de leur propre contribution (qui doit rester anecdotique au vu des émissions des transports des particuliers et des marchandises), ces disciplines véhiculent (c'est le cas de le dire) une image qui va à contre-sens de ce qu'il serait souhaitable de faire, c'est-à-dire inciter les consommateurs à repenser l'usage de la voiture. La mobilité actuelle n'est pas durable et les messages colportés par la F1, le Nascar ou le rallye continuent d'entretenir le mythe de la voiture comme s'il était souhaitable que tout le monde, c'est-à-dire 3 ou 4 milliards d'adultes, puisse en disposer. Mais ce n'est possible, ni au regard des ressources disponibles, ni au plan de la pollution locale et surtout pas au plan de la lutte contre l'effet de serre ! Autrement dit, l'automobile est sans doute le symbole le plus fort de la société de consommation, et il est grand temps de remettre ça en cause. Le message serait fort et aurait une portée salvatrice, il me semble.

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Message par rico » 18 oct. 2005, 14:04

De toute façon ce qui rassure c'est qu'on sait les courses automobiles tout comme l'automobile tout court n'ont plus beaucoup de jours devant eux, la fin est toute proche....

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Message par greenchris » 18 oct. 2005, 14:14

rico a écrit :De toute façon ce qui rassure c'est qu'on sait les courses automobiles tout comme l'automobile tout court n'ont plus beaucoup de jours devant eux, la fin est toute proche....
Mais non, comme pour le pétrole, c'est bientôt la fin du pétrole pas cher, pas celle du pétrole.

De plus, vous sur-estimez le coût de l'essence dans une course automobile par rapport aux autres frais.
Dernière modification par greenchris le 19 oct. 2005, 15:05, modifié 1 fois.
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

Répondre