OGM

Envie de bavarder ? C'est ici.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
osas09
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 364
Inscription : 15 oct. 2007, 11:44

Re: OGM

Message par osas09 » 19 juin 2013, 20:37

Etats-Unis : la contamination du blé par des OGM coûte très cher à l'économie américaine

La pression monte contre les OGM aux Etats-Unis. Des agriculteurs ont porté plainte contre Monsanto pour négligences et préjudices économiques, suite à la découverte d'un blé génétiquement modifié dans l'Orégon, non autorisé à la commercialisation. Une contamination qui a entraîné la suspension d'importations de la part du Japon et de la Corée du Sud. Plusieurs Etats américains sont en passe d'adopter un étiquetage « non OGM ». L'analyse de Bill Freese, de l'ONG Center for food safety.

Novethic : Quelles sont les conséquences économiques de la contamination d’un champ de blé par un OGM jamais autorisé à la consommation humaine ?

Bill Freese : La contamination par un blé expérimental de Monsanto a eu lieu dans l’Oregon, un État qui exporte 90 % de son blé. Rappelons, qu’aujourd’hui, il n’existe aucun blé OGM commercialisé dans le monde. Les conséquences de cette découverte fin mai ont été immédiates : le Japon et la Corée du Sud ont suspendu leurs importations, des gouvernements asiatiques et européens ont réclamé des tests pour surveiller la présence d’OGM, les cours du blé ont baissé. Depuis, plusieurs plaintes ont été déposées par des agriculteurs contre Monsanto, accusé d’être responsable de la contamination. Il faut bien comprendre que le montant des préjudices peut être très élevé. Une étude publiée en 2005 estimait qu’une contamination du blé par des OGM pourrait coûter une centaine de millions de dollars à l’agriculture américaine

L'article compet de novethic
Image

Avatar de l’utilisateur
osas09
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 364
Inscription : 15 oct. 2007, 11:44

Re: OGM

Message par osas09 » 05 juil. 2013, 18:12

Ariegenews a écrit : OGM: vers une levée du moratoire sur un maïs Monsanto

L'interdiction de cultiver en France le maïs transgénique MON810 produit par la firme Monsanto a été jugée excessive par le rapporteur public lors d'une audience vendredi devant le Conseil d'État, a-t-on appris auprès de l'Union nationale des apiculteurs français (Unaf).

"Le Conseil va désormais se prononcer, mais il suit généralement l'avis du rapporteur public", a indiqué à l'AFP Olivier Belval, président de l'Unaf.

"Nous nous attendons donc à ce que l'arrêté d'interdiction soit cassé, mais nous demandons d'ores et déjà au ministère de l'Agriculture de prendre un nouvel arrêté sur des bases juridiques plus solides afin d'interdire cette culture", a ajouté le représentant des apiculteurs.

L'arrêté du 16 mars 2012 interdisant la culture du maïs MON810 est contesté devant le Conseil d'État par l'Association générale des producteurs de maïs (AGPM) et une société agricole (EARL de Commenian).

....
Image

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9182
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: OGM

Message par kercoz » 25 juil. 2013, 22:15

Du Ruby-cube ?
http://www.infogm.org/spip.php?article5492
///La présidente de l’AESA démissionne après un mandat « agité ».
par Eric MEUNIER , juillet 2013
Imprimer cette page

Le 24 juillet 2013, Catherine Geslain-Lanéelle, a annoncé sa démission du poste de directrice de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA), poste qu’elle occupait depuis juillet 2006. Elle vient en effet d’être nommée à la tête de la Direction générale des politiques agricoles, agroalimentaires et des territoires au sein du ministère français de l’Agriculture [1]
/////
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9182
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: OGM

Message par kercoz » 28 juil. 2013, 00:00

Petit a petit ..""".Le Guardian du 24 juillet rapporte ainsi que selon un câble diplomatique qui a fuité, le gouvernement américain s’est impliqué dans la création de la législation sur la biosécurité de 2011 au Ghana, qui servirait de cadre pour permettre aux produits OGM d’entrer sur le territoire"""

http://www.goodplanet.info/Contenu/Depe ... eme%29/276
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
osas09
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 364
Inscription : 15 oct. 2007, 11:44

Re: OGM

Message par osas09 » 01 août 2013, 18:36

le figaro a écrit :
OGM : le Conseil d'État annule l'interdiction du maïs modifié de Monsanto

L'arrêté de 2012 interdisant la culture du MON810, créé et commercialisé par le groupe américain Monsanto, est retoqué.


C'est un énième rebondissement dans l'histoire du maïs génétiquement modifié MON810. Le Conseil d'État a annulé ce jeudi l'arrêté de mars 2012 qui interdisait la mise en culture du maïs OGM commercialisé par le semencier Monsanto. Une décision qui semble aller à l'encontre de la position actuelle du gouverment, qualifiée récemment par le nouveau ministre de l'Écologie, Philippe Martin, comme «d'une hostilité absolue à l'égard de ce qui est génétiquement modifié».

Le maïs MON810 est génétiquement modifié pour être résistant aux herbicides. Une caractéristique qui pourrait lui conférer une certaine toxicité pour les autres cultures, et surtout pour les abeilles. Cette semence génétiquement modifiée avait ainsi déjà fait l'objet de deux arrêtés ministériels, en 2007 et 2008, suspendant puis interdisant sa culture. Saisie par le groupe Monsanto, la Cour de justice de l'Union européenne avait en 2011 levé l'interdiction.

Se basant sur un rapport de l'Agence européenne de sécurité des aliments rendu en décembre 2011, le ministère de l'Agriculture, avait de nouveau suspendu la culture du maïs MON810 en mars 2012. Cet arrêté avait alors été contesté par l'Association générale des producteurs de maïs, et beaucoup plus tardivement par le groupe Monsanto.

Dans sa décision, le Conseil d'État souligne que le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a commis «plusieurs erreurs manifestes d'appréciation» lors de la promulgation de son arrêté suspensif du 16 mars 2012. Le Conseil d'État rapelle qu'une telle décision ne peut être prise par un État membre qu'en cas d'urgence et en présence d'une situation susceptible de présenter un risque important pour la santé humaine, la santé animale ou l'environnement. Or le Conseil d'État a jugé que le dossier qui lui a été transmis ne faisait pas état d'éléments nouveaux, reposant sur des données scientifiques fiables, permettant de conclure à l'existence d'un tel risque.
Image

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9182
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: OGM

Message par kercoz » 07 août 2013, 20:03

meme pas honte :
http://www.actu-environnement.com/ae/ne ... 19232.php4

////////////////////////////
Parmi les mesures efficaces pour limiter l'apparition des résistances, les auteurs soulignent l'intérêt des "zones refuges" (autrement dit des zones sans OGM), qui "permettent aux insectes sensibles aux toxines de survivre et de s'accoupler avec les insectes résistants pour donner des descendances sensibles".

Sur son site internet, Monsanto préconise aussi la mise en place de telles stratégies. Cette zone refuge, qui couvre généralement 20% du champ selon la firme, "fournit un abri pour des insectes qui restent sensibles à l'insecticide Bt produit par le maïs ou le coton". De ce fait, cette zone "préserve l'efficacité de l'insecticide Bt et permet aux cultures de continuer à se défendre elles-mêmes contre les insectes ravageurs". Pour faciliter le travail de l'agriculteur, qui doit donc semer OGM et non OGM, la firme a obtenu l'autorisation de l'Agence américaine de l'environnement (EPA) pour commercialiser des sacs contenant ces deux types de semences : "L'agriculteur peut donc semer son champ en une seule opération, ce qui lui permet de gagner du temps"…
///////////////////////////////
N' importe quoi !
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

factsory
Kérogène
Kérogène
Messages : 69
Inscription : 22 août 2012, 21:26
Contact :

Re: OGM

Message par factsory » 11 août 2013, 23:12

http://www.mediapart.fr/journal/interna ... nglet=full
Mediapart a écrit : « les mauvaises herbes ont développé une résistance au glyphosate (le principal composant du Roundup Ready) et les agriculteurs se sont mis à appliquer de plus en plus d'herbicides : la consommation totale d'herbicides a augmenté de 26 % entre 2001 et 2010 »
[…]
Quand des mauvaises herbes résistantes étaient recensées dans cinq États américains en 2005, on en compte dans une douzaine d’États en 2012, indique Food and Water Watch.
[…]
« Mais nous avons constaté une baisse de l’usage des pesticides pendant seulement trois ans ! Et les mauvaises herbes ont commencé à résister, ce qui est une évolution logique. Monsanto et consorts ont été maintes fois prévenus », continue Chuck Benbrook. « Si, en 1996, le gouvernement avait au moins imposé à Monsanto d'indiquer sur ses étiquettes que ces semences ne devaient être plantées qu'une fois tous les trois ans, nous aurions pu éviter cette crise et l'agriculture américaine serait plus saine. »

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65609
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: OGM

Message par energy_isere » 09 sept. 2013, 09:10

Un papillon super-résistant inquiète les producteurs d'OGM

Le Monde.fr | 06.09.2013

Un nouveau mode de résistance aux organismes génétiquement modifiés (OGM) a été mis en évidence par une étude franco-sud-africaine, publiée mercredi 4 septembre par la revue PLOS One (Public Library of Science Open Access Journal). Cette découverte pourrait conduire à réviser les stratégies actuellement appliquées par les agriculteurs pour lutter contre l'émergence de résistances.
Les chercheurs de l'Institut de recherche pour le développement (IRD) et leurs collègues sud-africains se sont penchés sur Busseola fusca, un papillon de nuit qui n'a mis que quelques années à développer une résistance à un maïs de type Bt cultivé depuis 1998 en Afrique australe. Ce type de plante transgénique sécrète ses propres toxines insecticides Bacillus thuringiensis (Bt), censées venir à bout des ravageurs.

Un certain nombre de cas de résistances apparues chez ces insectes ont déjà été répertoriés. Mais leur développement était relativement lent en raison du caractère récessif de la résistance, celle-ci ne se transmettait à un individu que si ses deux parents étaient eux-mêmes résistants. Or, chez le papillon de nuit sud-africain, les expériences menées en laboratoire ont mis en évidence le caractère dominant de la résistance. Il suffit qu'un seul des deux parents le possède pour qu'il soit transmis à la génération suivante. La résistance se diffuse donc beaucoup plus vite, et pour y répondre, les agriculteurs concernés doivent se tourner vers ces mêmes insecticides que le maïs transgénique était censé leur éviter d'utiliser.

Face à ce type de résistance, la stratégie consistant à maintenir à proximité des champs d'OGM des "zones refuges" plantées de variétés conventionnelles, afin de favoriser le maintien d'une population d'insectes non résistants, risque de se révéler vite insuffisante. "Cette étude est importante parce qu'elle explique pourquoi ce ravageur a rapidement développé la résistance au maïs Bt et qu'elle suggère qu'une très forte abondance de refuges sera nécessaire pour ralentir l'évolution de la résistance", affirme l'entomologue Yves Carrière (université de l'Arizona).

MULTITHÉRAPIE

Les auteurs de l'étude estiment cependant que la proportion de zones refuges nécessaires pour lutter contre ce type de résistance pourrait devenir tellement importante qu'elle rendrait caduque cette stratégie. Ils suggèrent d'autres pistes comme le recours à des champignons ou parasites pathogènes afin de maintenir sous contrôle la population de ravageurs.

Pour arriver à ses conclusions, l'équipe dirigée par Pascal Campagne, un spécialiste de la génétique des populations, a croisé des papillons résistants avec des papillons sensibles à la toxine insecticide et a trouvé un taux de survie élevé. Les chiffres ne convainquent cependant pas tout à fait Denis Bourguet, de l'Institut national de la recherche agronomique (INRA), qui s'interroge sur les résultats que donnerait une expérimentation menée en plein champ.

Si le caractère dominant du gène de résistance était confirmé, ce généticien des populations privilégierait une réponse qu'il compare à une multithérapie : le développement de variétés d'OGM combinant plusieurs toxines insecticides. "L'avantage de cette solution, c'est que la probabilité qu'un individu résistant à une toxine le soit également à une autre est faible", affirme-t-il, estimant que plusieurs décennies seraient alors nécessaires avant qu'apparaisse une population significative de ravageurs résistants à l'ensemble des toxines. Une piste que les entreprises de semences transgéniques ont déjà commencé à explorer.
http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: OGM

Message par mahiahi » 09 sept. 2013, 09:36

Attention : le papillon n'est pas résistant aux OGM mais à une toxine (qui est produite, entre autres, par une plante GM).
Pour la multithérapie, c'est quelque chose de connu depuis des ANNEES (j'ai fait une présentation à ce sujet étant étudiant, ça remonte à loin) que les organismes, notamment les insectes, développent des résistances aux toxines (d'ailleurs les plus fortes résistances sont en fait des multirésistances : la combinaison de plusieurs "gènes de résistance") et que le meilleur moyen de les contenir est l'association de plusieurs (au moins 3) toxines (ciblant chacune une voie métabolique différente : si ils sortent une plante GM produisant 3 bloqueurs des récepteurs à l'acétylcholine, ça ne protégera pas plus)
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Re: OGM

Message par Lansing » 09 sept. 2013, 09:46

Bonjour,
Je voulais vous en parler depuis quelques temps mais je ne savais pas où mettre ça.
Le poster sur ce fil est sujet à caution mais tant pis.
Je vis depuis plus de 40 ans en Bretagne, je me balade en moto depuis lors dès que j'en ai l'occasion et que le temps le permet.
De mars à octobre, voir l'hiver parfois, invariablement, la visière de mon casque est constellée d'insectes.
Au point d'emmener de quoi la nettoyer durant ma balade lorsque je n'y vois plus assez.
Depuis deux ans, quasiment plus rien. Je donne un coup sur la visière toutes les trois ou quatre promenades, même au cœur de l'été. La transition a été rapide, sur moins de deux ans.
Dégât collatéral, je ne vois quasiment plus aucun petits oiseaux insectivores dans mon jardin.
Le choix de ce fil n'est pas un hasard, il reflète mon opinion et surtout le fait que je suis de près les pratiques agricoles de cette région.

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: OGM

Message par mahiahi » 09 sept. 2013, 10:48

Cherche plutôt du côté de la pollution chimique, à mon avis
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Re: OGM

Message par Lansing » 09 sept. 2013, 14:53

Le Finistère est un département qui est bordé sur 3 faces par la mer, et je suis à la pointe ouest.
Battu par les vents venant de l'atlantique, nous n'avons, de plus, aucune industrie à moins de 200km.
Il n'y a aucune pollution aérienne. Par contre les sols ...
Je ne crois pas au hasard, cette quasi disparition coïncide avec des nouvelles variétés de maïs que j'ai vu arriver depuis quelques temps. Ce sont des plantations qui recouvrent des surfaces énormes en Bretagne.
Parallèlement on peut voir que le nombre d'espèces d'oiseaux est en forte diminution, surtout à l'intérieur des terres, moins sur le littoral.
J'habite à la limite d'un petit village, pas loin de champs. Je n'ai plus que des choucas, des pies et des geais dans mon jardin. Je n'ai pas vu un seul passereau insectivore cet été.
Je suis photographe animalier à mes heures.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9182
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: OGM

Message par kercoz » 09 sept. 2013, 16:50

....Et il n' y a plus guère de mouettes derrière les tracteurs !
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Re: OGM

Message par Lansing » 09 sept. 2013, 17:28

Plus de mouettes à l'intérieur des terres, que des goélands.
La tendance est nette, on ne voit pratiquement plus que des oiseaux de la taille des pies, tourterelles ou geai.
Même les animaux de taille intermédiaire, genre merle, sont en régression.
J'avais des abeilles et des guêpes dans mon jardin, des bourdons également. Plus rien depuis 2 ans.
J'ai pourtant augmenté la quantité de fleurs mais ça ne change rien.

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: OGM

Message par mahiahi » 09 sept. 2013, 22:25

Lansing a écrit :Le Finistère est un département qui est bordé sur 3 faces par la mer, et je suis à la pointe ouest.
Battu par les vents venant de l'atlantique, nous n'avons, de plus, aucune industrie à moins de 200km.
L'industrie n'est pas la seule cause de pollution chimique
Lansing a écrit :Il n'y a aucune pollution aérienne.
Voilà qui est bien présomptueux
Lansing a écrit : Par contre les sols ...
Je ne crois pas au hasard, cette quasi disparition coïncide avec des nouvelles variétés de maïs que j'ai vu arriver depuis quelques temps. Ce sont des plantations qui recouvrent des surfaces énormes en Bretagne.
Et qui sont cultivées sans intervention? J'en doute.
Ceci dit, si tu penses qu'il y a des OGM dedans, appelle les autorités ou porte plainte : c'est illégal, on vérifiera
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Répondre