Le Brésil

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60110
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Brésil

Message par energy_isere » 10 juil. 2018, 20:56

Accord Petrobras/Total dans les énergies renouvelables au Brésil

le 10/07/201 RIO DE JANEIRO/PARIS (Reuters)

La compagnie nationale brésilienne Petroleo Brasileiro a annoncé mardi la signature d'un protocole d'accord avec le groupe français Total afin d'examiner les opportunités de développement dans les énergies solaire et éolienne au Brésil.

Nelson Silva, directeur de la stratégie du groupe pétrolier brésilien, a déclaré que cet accord non contraignant pourrait déboucher sur la création d'une coentreprise dans les énergies renouvelables et que les deux compagnies pourraient répondre conjointement à des appels d'offres.
https://www.boursier.com/actualites/reu ... 21881.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60110
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Brésil

Message par energy_isere » 14 juil. 2018, 14:06

Le Brésilien Petrobras se rapproche de la vente de ses actifs dans Petrobras Africa pour 1,3 milliard $

Agence Ecofin 10 juillet 2018

Mardi, une source proche de la société publique brésilienne du pétrole, Petrobras, a révélé au quotidien local Valor Econômico, que la compagnie s’apprête à accepter une offre de 1,3 milliard de dollars, dans le cadre de la cession de ses actifs dans la coentreprise Petrobras Africa. Une JV dans laquelle elle contrôle 50% d’intérêts, aux côtés de BTG Pactual E & P BV (40 %) et Helios Investment Partners (10%).

La source n’a pas décliné l’identité de l’acheteur. Cependant, le 18 juin dernier, Reuters avait rapporté qu'un consortium, mené par Vitol, avait entamé des négociations pour acquérir ces parts.

Plus tôt, en mars, Vitol et Glencore avaient déclaré qu’ils allaient soutenir les firmes indigènes, pour le rachat des actifs de Petrobras. Le gouvernement nigérian veut, en effet, que les firmes locales obtiennent ces parts afin de mieux s’implanter dans l’industrie locale.

Petrobras Africa participe à deux blocs d'exploration pétrolière en eau profonde, au large des côtes du Nigeria, qui contiennent les champs producteurs d'Akpo et d'Agbami, qui sont exploités respectivement par Total et Chevron.
https://www.agenceecofin.com/compagnies ... 3-milliard

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60110
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Brésil

Message par energy_isere » 04 août 2018, 00:27

Petrobras: bénéfice net à 2,7 mds USD au 2T, meilleur résultat depuis 2011

3 août 2018

Le groupe pétrolier public brésilien Petrobras a annoncé vendredi un bénéfice net de 10,072 milliards de réais (2,7 milliards de dollars au cours actuel) au deuxième trimestre, son meilleur résultat trimestriel depuis 2011, notamment en raison de la hausse du cours du baril.

Le bénéfice enregistré d'avril à juin est en hausse de 45% par rapport à celui du premier trimestre (6,96 milliards de réais), malgré la grève des transporteurs routiers qui a paralysé le Brésil pendant une dizaine de jours fin mai.

Ce résultat est largement supérieur aux attentes d'analystes consultés par le quotidien économique Valor, qui tablaient sur 6,5 milliards de réais.

Au deuxième trimestre 2017, Petrobras avait dégagé un bénéfice de seulement 316 millions de réais, quand le groupe amorçait son redressement après avoir enregistré de lourdes pertes les années précédentes, en raison d'un vaste scandale de corruption et de la chute des cours du pétrole.

Les bénéfices cumulés du premier semestre 2018 s'élèvent 17 milliards de réais, une augmentation de 257% par rapport à l'année dernière.

"Le résultat positif a été influencé principalement par la cotation internationale du pétrole, associée à la dépréciation du real par rapport au dollar", qui a permis d'obtenir de meilleures marges pour les exportations, a expliqué Petrobras dans un communiqué.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté a atteint 30,1 milliards de réais au deuxième trimestre, contre 25,8 milliards lors des trois premiers mois de l'année.

Petrobras a également annoncé une réduction de 13% de sa dette sur le premier semestre par rapport à décembre 2017, passant de 84,87 à 73,66 milliards de dollars.

Le groupe va verser des dividendes à hauteur de 0,05 réais par action, pour un total de 652,2 réais.

Il s'agit des premiers résultats annoncés sous la présidence d'Ivan Monteiro, qui a pris la tête du groupe début juin, après la démission de Pedro Parente, à la suite de la grève des transporteurs routiers.

Lors de ce mouvement, qui a provoqué une pénurie de carburant dans tous les pays, la politique tarifaire de Petrobras a été durement remise en question, notamment en raison d'une forte hausse du prix du gazole.

Le gouvernement était intervenu, garantissant un prix plus bas pour une période de 60 mois et portant un rude coup à l'autonomie accordée à la compagnie fin 2016 en matière de politique tarifaire.
https://www.connaissancedesenergies.org ... 1-180803-0

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60110
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Brésil

Message par energy_isere » 09 août 2018, 20:31

Enquête anticorruption au Brésil: Petrobras récupère 274 millions de dollars

AFP 09/08/2018

Le géant pétrolier brésilien Petrobras a récupéré jeudi un peu plus d'un milliard de réais (274 millions de dollars) correspondant à une partie des sommes détournées dans le cadre de l'immense scandale de corruption "Lavage Express", a annoncé l'entreprise jeudi.

La somme correspond à l'argent restitué par des personnes physiques ou juridiques dans le cadre des accords de collaboration avec le parquet général et les enquêteurs, a précisé Petrobras.

Avec cette nouvelle restitution, la plus importante depuis le lancement de l'enquête en 2014, le groupe pétrolier à récupéré 2,5 milliards de réais.

L'opération "Lavage-Express" (Lava Jato, en portugais) a mis au jour un vaste réseau de versements de pots-de-vin lié notamment aux marchés publics de Petrobras.

L'enquête a permis de mettre sous les verrous pour corruption des dizaines de responsables politiques de tous bords et de premier plan, y compris des gouverneurs d'Etats, ainsi que des hommes d'affaires très en vue.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 2989a5f099

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60110
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Brésil

Message par energy_isere » 31 août 2018, 13:18

Nouvel appel d'offre pour le pré salt au Brésil en septembre, il y aura entre autre Shell, BP et Total.
BP, Shell, Total To Bid In Brazil’s Pre-Salt Oil Auction In September

By Tsvetana Paraskova - Aug 30, 2018,

Brazil’s oil regulator ANP has approved the applications of six companies—including Big Oil’s BP, Shell, and Total—to bid in next month’s oil auction of four blocks in the coveted pre-salt layer, ANP said on Wednesday.

Shell, BP, and Total, as well as China-owned CNODC, Germany’s DEA Deutsche Erdoel, and Qatar’s QPI, were the first six companies that the regulator approved to take part in the fifth bidding round under production sharing agreements (PSAs) on September 28.

Of those six firms, only DEA Deutsche Erdoel doesn’t currently have an exploration and production contract for oil and/or gas in Brazil.

The regulator has received a total of 12 applications for the bid round, and it will review the remaining applications at its next meeting, ANP said.

Brazil is offering four blocks in this auction—Saturno, Titã, Pau-Brasil, and Sudoeste de Tartaruga Verde—in the Campos and Santos basins.

The bid round will be the last Brazilian oil sale before the presidential election in early October, in which several candidates will be running.
........
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... ember.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60110
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Brésil

Message par energy_isere » 07 oct. 2018, 14:28

Les brésiliens élisent leur président, l'extrême droite grande favorite

https://www.romandie.com/news/ZOOM-Les- ... 960035.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60110
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Brésil

Message par energy_isere » 10 oct. 2018, 08:12

Jair Bolsonaro est-il vraiment le Trump brésilien?

Lire https://www.romandie.com/news/ZOOM-Jair ... 960791.rom

Jair Bolsonaro est le candidat d'extrême droite arrivé en tête au 1er tour des présidentielles.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60110
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Brésil

Message par energy_isere » 14 oct. 2018, 23:28

Vestas le numéro 1 mondial des éoliennes va construire une usine au Brésil pour leur modèle 4.2 MW.
1ere production d'éoliennes en Q2 2020.


https://www.evwind.es/2018/10/10/vestas ... azil/64792

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60110
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Brésil

Message par energy_isere » 22 oct. 2018, 08:03

Second tour des présidentielles dimanche prochain.

Brésil: Petrobras, joyau de la couronne, enjeu de l'élection

AFP le 22 oct. 2018

La compagnie pétrolière d'Etat Petrobras, plus grande entreprise d'Amérique latine, est un des enjeux majeurs de la présidentielle au Brésil, le favori Jair Bolsonaro ayant l'intention de poursuivre la privatisation de certaines de ses activités.

Évaluée à plus de 100 milliards de dollars, Petrobras exploite de gigantesques réserves offshore qui ont hissé le Brésil dans le top 10 mondial, rivalisant avec de nombreux membres de l'Opep.

Mais c'est aussi la compagnie pétrolière la plus endettée au monde, ébranlée par un scandale de corruption qui envoyé en prison de nombreuses personnalités politiques, notamment l'ex-président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva (2003-2010).

Le candidat d'extrême droite Jair Bolsonaro, auquel les sondages prédisent une victoire facile au second tour du 28 octobre, a prévu de nombreuses privatisations pour réduire la dette s'il est élu.

En ce qui concerne Petrobras, le joyau de la couronne, pas question de privatiser le coeur des activités, mais certaines des ventes d'actifs initiées récemment devraient se poursuivre, ainsi que la concession de droits d'exploration à des compagnies étrangères.

La compagnie a été fondée en 1953, dans le but de créer un monopole d'Etat pour exploiter les faibles réserves connues à l'époque.

Elle a pris son essor dans les années 70, avec la découverte des premiers gisements offshore, mais les réserves étaient loin d'offrir l'autosuffisance pétrolière à ce pays de dimension continentale.

- Dette à résorber -

Le véritable tournant a eu lieu en 2006, avec la découverte du "pré-sal", des gisements à énorme potentiel situés à très grande profondeur, sous une épaisse couche de sel.

L'exploration est coûteuse, mais a permis au Brésil d'entrer dans la cour des grands exportateurs de pétrole, au même titre que de nombreux membres de l'Opep, dont il ne fait pas partie.

Le Brésil dispose aujourd'hui de réserves avérées de 13 milliards de barils et en produit 2,5 millions par jour, la moitié provenant de gisements pré-salifères.

Mais l'euphorie liée au "pré-sal" a poussé les dirigeants de la compagnie brésilienne à lancer en 2007 un plan d'investissements qui s'est avéré trop ambitieux.

La crise économique mondiale et la chute des prix du baril conjuguées aux scandales de corruption à partir de 2014 ont fait perdre à Petrobras la moitié de sa valeur.

Depuis, l'une de priorités de la direction est de résorber la dette, évaluée en août à 73 milliards de dollars, par le biais d'un vaste plan de désinvestissement.

La situation a commencé à se redresser: sur l'année 2017, la compagnie publique a considérablement réduit ses pertes, à 446 millions de réais (105 millions d'euros), contre près de 15 milliards pour l'année précédente.

Le groupe a enregistré un bénéfice net de 2,7 milliards de dollars (2,3 milliards d'euros) au deuxième trimestre, son meilleur résultat trimestriel depuis 2011.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ion-181022

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60110
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Brésil

Message par energy_isere » 28 oct. 2018, 13:13

Les Brésiliens commencent à voter pour le second tour.
Bolsonaro en tête dans les sondages.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60110
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Brésil

Message par energy_isere » 28 oct. 2018, 23:43

Jair Bolsonaro élu président du Brésil avec 56% des voix
https://www.google.fr/amp/s/www.lci.fr/ ... 02835.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60110
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Brésil

Message par energy_isere » 03 nov. 2018, 11:08

PETROBRAS cherche à vendre ses activités en Afrique pour 1.5 milliards de dollars.

En détail : https://www.agenceecofin.com/compagnies ... -par-vitol
.......
Petroleo Brasileiro SA s'efforce de se départir de 21 milliards de dollars d'actifs d'ici la fin de l'année, après que sa dette a dépassé 100 milliards de dollars en 2017.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60110
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Brésil

Message par energy_isere » 07 nov. 2018, 00:11

Petrobras confirme son redressement au 3e trimestre grâce à la hausse des cours du baril

AFP le 06 nov. 2018

Le groupe pétrolier public brésilien Petrobras a annoncé mardi un bénéfice net de 6,64 milliards de réais (1,5 milliard d'euros au cours actuel) au troisième trimestre, confirmant le redressement observé depuis le début de l'année, grâce à la hausse du cours du baril.

Sur les neuf premiers mois de 2018, la compagnie a engrangé des bénéfices de 23,7 milliards de réais, près de cinq fois supérieurs à ceux de 2017 sur la même période, le meilleur résultat depuis 2011.

Le bénéfice de juillet à septembre représente une baisse de 34% par rapport à celui du deuxième trimestre, mais un bond spectaculaire par rapport au troisième trimestre de l'an dernier, où il était 25 fois moins élevé.

En 2017, le groupe amorçait seulement son redressement après avoir enregistré de lourdes pertes les années précédentes, en raison d'un vaste scandale de corruption et de la chute des cours du pétrole, repartis à la hausse ces derniers mois.

"Le résultat reflète de plus grandes marges dans la commercialisation de dérivés du pétrole sur le marché intérieur et l'augmentation des exportations, ainsi que l'augmentation du cours du baril et la dépréciation du réal face au dollar", explique le groupe dans un communiqué.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté a atteint 29,8 milliards de réais au troisième trimestre, en hausse de 55% par rapport à la même période en 2017.

Le groupe souligne par ailleurs que les bénéfices sont restés élevés malgré le fait que le groupe ait dû verser une lourde amende pour éteindre une action en nom collectif déposée par des investisseurs se disant lésés par le scandale de corruption.

Le 27 septembre, la compagnie a accepté de s'acquitter d'une amende de 853 millions de dollars auprès des autorités américaines et brésiliennes.

Petrobras explique également dans son communiqué que son endettement a reculé de 14% sur les neuf premiers mois de l'année, atteignant 72,9 milliards de dollars en septembre, au plus bas depuis 2012.

Il s'agit des premiers résultats annoncés par la compagnie depuis l'élection du président d'extrême droite Jair Bolsonaro, qui prendra ses fonctions en janvier.

Au cours de sa campagne, M. Bolsonaro a promis de mettre en place un vaste plan de privatisations pour résorber la dette abyssale du Brésil. Cela ne concernerait pas les activités principales de Petrobras, même si certaines ventes d'actifs lancées récemment devraient se poursuivre.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ril-181106

Et oilprice. Com rappelle que Petrobras est la compagnie pétrolière la plus endettée du monde :
........
Petrobras, considered the most indebted oil company in the world, said that its net debt was US$72.888 billion at end-September, down by 14 percent compared to end-2017, and down from the US$73.662 billion net debt at end-June 2018.
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... rofit.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60110
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Brésil

Message par energy_isere » 19 nov. 2018, 23:52

Brésil: un "Chicago Boy" à la tête de Petrobras sous Bolsonaro

AFP le 19 nov. 2018

Le futur ministre de l'Economie du Brésil, Paulo Guedes, a annoncé lundi la nomination à la tête de Petrobras d'un "Chicago boy", Roberto Castello Branco, qui s'était prononcé en juin en faveur de la privatisation de la compagnie publique.

........
Petrobras a indiqué dans la foulée que son PDG actuel, Ivan Monteiro, quitterait ses fonctions au 1er janvier, date de l'investiture du président Bolsonaro.
........
https://www.connaissancedesenergies.org ... o-181119-0

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60110
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Brésil

Message par energy_isere » 29 nov. 2018, 01:16

Brésil: Petrobras cède 37 blocs pétroliers pour 823 millions de dollars

AFP le 28 nov. 2018

Petrobras a annoncé mercredi la cession de ses droits d'exploration sur 37 blocs pétroliers offshore au Brésil, trois au groupe franco-britannique Perenco et 34 au Brésilien 3R Petroleum, pour un montant total de 823,1 millions de dollars, poursuivant sa politique de cession d'actifs. Perenco a obtenu l'exploration de trois blocs en eaux peu profondes au large de Rio de Janeiro, pour 370 millions de dollars.

Petrobras a précisé dans un communiqué que 20% de ce montant avait été versés à la signature. Le reste sera payé quand la transaction sera définitivement conclue, après l'obtention de nouvelles licences environnementales et l'approbation de l'Agence Nationale du Pétrole (ANP). La compagnie publique brésilienne a souligné que "les blocs de Pargo, Carapeba et Vermelho, qui forment le pôle nord-est de la baie de Rio (...) produisent en moyenne 9 000 barils par jour".

Présente au Brésil depuis 2008, Perenco est déjà détentrice de droits d'exploration au large de l'Etat voisin d'Espirito Santo, au nord de celui de Rio de Janeiro. La société brésilienne 3R Petroleum a pour sa part déboursé 453,1 millions de dollars pour explorer 34 blocs au large du Rio Grande do Norte, dans le nord du Brésil, qui produisent actuellement 6 000 barils par jour.

Les deux transactions s'inscrivent dans un vaste plan de cession d'actifs visant a limiter le fort endettement de la compagnie, qui a connu de lourdes pertes de 2014 à 2016, en raison d'un vaste scandale de corruption et de la chute des cours du pétrole.

Le président élu du Brésil Jair Bolsonaro, qui prendra ses fonctions le 1er janvier, a promis de mettre en place un grand plan de privatisation. Cela ne concernerait pas les activités principales de Petrobras, même si certaines ventes d'actifs comme les droits d'exploration cédés mercredi devraient se poursuivre.
https://www.connaissancedesenergies.org ... usd-181128

Répondre