Angola

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5199
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Angola

Message par Raminagrobis » 25 janv. 2020, 23:20

lien

Isabel dos Santos, fille de l'ancien président, et faisant partie des personnes les plus riches du continent africain, à la tete d'un véritable empire financier, fait l'objet de plusieurs enquêtes : certains soupçonnent sa fortune de d'être construite sur de l'argent public détourné

Malheureusement, ces enquetes viennent de prendre du plomb dans l'aile. Nuno Ribeiro da Cunha, banquier portugais qui était aux manettes des finances de l'oligarche, avait des révélations importantes à faire, si importantes que ça l'angoissait trop, et, ne supportant pas la pression, il s'est suicidé : on l'a retrouvé pendu dans son garage.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63378
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Angola

Message par energy_isere » 01 févr. 2020, 13:20

Angola : les exportations de pétrole ont reculé de 10% en 2019

Agence Ecofin 30 janvier 2020

L’Angola a enregistré une baisse de 10% de ses exportations de pétrole en 2019. C’est ce que rapporte l’agence de presse Macauhub, citant le ministère angolais des Ressources minérales et du Pétrole.

D’après l’institution, l’Angola a exporté en 2019, 478,9 millions de barils de pétrole contre 536,9 millions en 2018. La Chine, l'Espagne et l'Inde ont été les principaux destinataires du brut angolais avec respectivement 72,0 %, 6,0 % et 5,0 % du total des exportations.

Cette annonce intervient dans un contexte marqué par une intensification des efforts du gouvernement de Joao Lourenço pour sevrer l’économie angolaise de sa dépendance au pétrole et relancer la croissance. Deuxième plus gros producteur de pétrole du continent, le pays fait face à un recul progressif de sa production depuis plusieurs mois en raison de l’arrivée à maturité de plusieurs de ses champs producteurs.

Au total, 31,2 milliards $ de recettes d’exportations pétrolières ont été enregistrés en 2019.
https://www.agenceecofin.com/hydrocarbu ... 10-en-2019

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63378
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Angola

Message par energy_isere » 22 févr. 2020, 11:48

Angola : 2 milliards $ seront investis par la Corée du Sud dans une centrale électrique à Benguela

Agence Ecofin. 18 fev 2020

L’Angola recevra 2 milliards $ de la Corée du Sud pour la construction d’une centrale électrique dans la province de Benguela dans le sud du pays.

Le pays vient de signer par le biais de l’Angola National Agency for Private Investment and Export Promotion, un mémorandum d’entente avec l’Africa-Korea Economic Development Association (AKEDA). Selon les termes de cet accord, 5 milliards $ seront investis par l’association dans plusieurs projets en Angola. L’énergie, l’agriculture et les petites et moyennes entreprises ont été identifiées comme priorités dans le cadre de cette opération.

« L’AKEDA est représentée dans 39 pays africains et nous sommes particulièrement intéressés par la coopération avec les autorités angolaises à cause de la localisation stratégique du pays sur le continent et de son avenir économique très prometteur », a affirmé Chung Siwod, le secrétaire général de l’AKEDA.

L’Angola s’est donné pour objectif de passer d’une puissance installée de 5,01 GW à 9,9 GW et d’un taux d’électrification de 41,9 % à 60 % d’ici 2025.
https://www.agenceecofin.com/centrale/1 ... a-benguela

Il s'agit d'une centrale à gaz à cycles combinés de 750 MW selon https://macauhub.com.mo/2018/08/31/pt-c ... la-angola/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63378
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Angola

Message par energy_isere » 22 févr. 2020, 14:02

Angola : Eni, BP, Chevron, Total et Sonangol vont construire une nouvelle unité de traitement de gaz

Agence Ecofin 19 fev 2020

En Angola, les producteurs d’hydrocarbures Eni, BP, Chevron, Total et Sonangol ont convenu de former un consortium qui construira et exploitera une nouvelle usine de traitement de gaz naturel à Soyo, principal bassin de production du pays. Les entreprises ont choisi de nommer le projet « nouveau consortium gazier ».

D’une capacité de 400 millions de pieds cubes par jour, la construction de l’installation devrait durer deux ans et les travaux démarreront fin 2020. Une fois la construction terminée, l’usine traitera le gaz et le livrera à l’installation de liquéfaction Angola LNG et éventuellement à la centrale électrique à cycle combiné de Soyo.

Il convient de rappeler que les partenaires du nouveau consortium exploitent déjà Angola LNG entré en production en 2013 avec une capacité de production de 5,2 millions de tonnes par an. Certains membres du consortium travaillent actuellement avec le gouvernement pour élaborer des projets qui permettront de doper l’offre gazière en amont, afin de réduire la dépendance à l’huile qui fait face à une grande volatilité des prix depuis six ans.
https://www.agenceecofin.com/gaz-nature ... ent-de-gaz

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63378
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Angola

Message par energy_isere » 05 mars 2020, 08:43

Suite de ce post du 25 janvier 2020 viewtopic.php?p=2295098#p2295098

ENI monte de 40 % les réserves du gisement Agogo.
Il y aurait 1 milliards de barils.
Eni's Estimated Agogo Bounty Goes Up

by Matthew V. Veazey|Rigzone Staff|Friday, February 28, 2020

The Agogo field's estimated oil in place has hit 1 billion barrels.
Eni S.p.A. reported Thursday that it has raised its estimate of oil in place in the Agogo field offshore Angola to 1 billion barrels – an approximately 40-percent increase.

In a written statement emailed to Rigzone, Eni noted that it upsized the Agogo resource estimate after successfully drilling the second appraisal well in the Block 15/06 discovery: Agogo-3.

Eni noted that it drilled Agogo-3 to a total measured depth of 14,176.5 feet (4,321 meters) in 5,577 feet (1,700 meters) of water with the Libongos drillship. Agogo-3 sits 0.9 miles (1.5 kilometers) northwest of the Agogo-2 and 2.8 miles (4.5 kilometers) northwest of the Agogo-1 wells. In addition, the firm stated the recently enlarged Agogo field is located roughly 112 miles (180 kilometers) offshore Angola and 14.3 miles (23 kilometers) from the West Hub – the N’Goma Floating Production Storage and Offloading (FPSO) vessel.

According to Eni, Agogo-3 encountered up to 394 feet (120 meters) of net pay of light crude oil (31 degrees API gravity) in Miocene and Oligocene sandstones.

“An intense data acquisition has been carried out in the well; the data confirm the communication with Agogo-2 reservoirs and the further extension of the Agogo discovery to the North,” Eni stated, adding that seismic data for Agogo-3 indicate a production capacity exceeding 15,000 barrels of oil per day.

Eni, which operates the Block 15/06 Joint Venture and owns a 36.8421-percent interest in it, noted that Agogo achieved first oil last month with a subsea tie-back of Agogo-1 to the N’Goma FPSO – just nine months after discovery. Eni’s co-venturers include Sonangol P&P (36.8421 percent) and SSI Fifteen Limited (26.3158 percent).

The Block 15/06 JV partners have already initiated studies to expand the Agogo field development by establishing a third production hub, Eni stated. The JV anticipates reaching a final investment decision next year.
https://www.rigzone.com/news/enis_estim ... 7-article/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63378
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Angola

Message par energy_isere » 23 mai 2020, 11:22

Angola : la pandémie de COVID-19 a eu plus d’impact sur l’exploration pétrolière que 27 ans de guerre civile

Agence Ecofin 20 mai 2020

En Angola, jamais même pendant la guerre civile, on n'avait observé pareille suspension de l’activité exploratoire dans l’industrie du pétrole. Pourtant depuis le début de la pandémie du coronavirus, l’exploration est au point mort. Aucune campagne de fouille de l’onshore ou de l’offshore n’est en cours d’exécution.

Le géant français Total qui produit près de la moitié du brut du pays, a déclaré qu’il ne forerait pas pour l’instant dans le but de trouver plus de pétrole, mais qu’il se concentrera sur la production uniquement. Et d’ajouter : « Nous avons suspendu toutes nos activités de forage comme tous les autres opérateurs en Angola ». Il en est de même pour toutes les grandes multinationales présentes dans le pays.

« C’est la première fois depuis que nous constituons des archives en 1984 que l’Angola n’a pas une seule plateforme de forage en activité. Nous nous attendions à ce qu’au moins dix appareils de forage soient en service dans le pays, d’ici la fin 2020, soit le nombre le plus élevé de tous les pays africains cette année », a commenté Sarah McLean, analyste senior chez le fournisseur londonien d’informations spécialisées IHS Markit.

Les conséquences pourraient être graves pour un pays pauvre fortement dépendant des revenus du pétrole, et dont les dettes dépassent la capacité de production, indique Reuters.
https://www.agenceecofin.com/exploratio ... rre-civile

Répondre