[Acteurs] Saudi Aramco

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63235
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

Message par energy_isere » 28 févr. 2020, 08:58

Tous les gains boursiers sur Aramco sont partis en fumée.
Le cours repasse sous le prix d'introduction.

https://www.timesofisrael.com/saudi-ara ... ronavirus/

Pétroleur
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 390
Inscription : 05 juin 2019, 19:03
Localisation : Val d'Oise

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

Message par Pétroleur » 28 févr. 2020, 16:05

Ils ont privatisé juste à temps!

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12452
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

Message par mobar » 28 févr. 2020, 18:14

De là a penser que le coronavirus vient d'un acteur qui vise à récupérer une part des actions de l'Aramco, il n'y a qu'un pas! :twisted:

Bizarre que ce soit interprété par un organe du pouvoir israélien! :-k
Détenu il est vrai, par un milliardaire juif américain qui s'est détourné des républicains depuis que Trump est à la présidence des US :-"
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63235
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

Message par energy_isere » 15 mars 2020, 20:40

Aramco: baisse des bénéfices en 2019 sur fond de chute des cours du brut

AFP parue le 15 mars 2020

Le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco a annoncé dimanche une baisse de 20,6% de ses bénéfices nets annuels en 2019, en raison de la chute des cours du brut, dévoilant publiquement pour la première fois de son histoire ses résultats annuels.

Le mastodonte de l'énergie a affiché un bénéfice net de 88,2 milliards de dollars l'an dernier, contre 111,1 milliards de dollars en 2018, a-t-il précisé dans un communiqué publié sur le site du Tadawul, l'indice de référence de la Bourse saoudienne.

"La baisse est principalement due à la chute des prix du pétrole brut et des volumes de production, conjuguée à la baisse des marges de raffinage et de produits chimiques", a expliqué l'entreprise engrangeant le plus de bénéfice au monde.

"2019 a été une année exceptionnelle pour Saudi Aramco. Dans diverses circonstances - certaines planifiées et d'autres non - le monde a eu un aperçu sans précédent de l'agilité et de la résilience de Saudi Aramco", a déclaré le PDG, Amin Nasser, cité dans le communiqué.

"Notre échelle unique, nos faibles coûts et notre résilience se sont conjugués pour générer à la fois une croissance et les bénéfices les plus importants au monde, tout en maintenant notre position comme l'une des sociétés énergétiques les plus fiables de la planète", a encore souligné M. Nasser.

Saudi Aramco a assuré qu'elle distribuerait des dividendes d'une valeur de 73,2 milliards de dollars pour 2019. Mais, conformément aux engagements pris pour attirer les investisseurs lors de l'introduction en Bourse, les dividendes pour les cinq prochaines années seront d'au moins 75 milliards de dollars.

- Baisse des dépenses -

Les dépenses en capital sont tombées à 32,8 milliards de dollars, contre 35,1 milliards de dollars en 2018. La société devrait limiter ses investissements entre 25 et 30 milliards de dollars en 2020, "compte tenu des conditions actuelles du marché". "Les dépenses en capital pour 2021 et au-delà sont actuellement en cours de révision", a indiqué l'entreprise.

..........
La suite https://www.connaissancedesenergies.org ... rut-200315
Mais avec les récents développements de l'économie mondiale, les actions d'Aramco ont perdu la semaine dernière 29% par rapport au pic réalisé en décembre, glissant sous le prix de cotation.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63235
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Saudi Aramco

Message par energy_isere » 12 mai 2020, 23:27

Pétrole: les bénéfices du géant saoudien Aramco fonde de 25% au 1er trimestre

AFP•12/05/2020

Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé mardi une baisse de 25% de son bénéfice net au premier trimestre, après la spectaculaire chute des prix de l'or noir due à la crise du coronavirus, qui devrait fortement affecter la demande toute l'année.

En décembre 2019, Aramco est devenue la plus grande entreprise cotée en Bourse après avoir levé un record de 29,4 milliards de dollars lors de la vente de 1,75% de ses parts sur les marchés financiers saoudiens. Mais, depuis, la bouée économique de Ryad flotte en eaux troubles.

L'entreprise publique a enregistré un bénéfice net de 62,5 milliards de riyals (16,66 milliards de dollars) au cours des trois premiers mois, contre 22,2 mds de dollars pour la même période de 2019, soit une baisse de 25%, a précisé le fleuron économique de l'Arabie saoudite, premier exportateur de brut au monde.

"La crise du Covid-19 ne ressemble à rien de ce que le monde a connu dans l'histoire récente et nous nous adaptons à un environnement commercial très complexe et très évolutif", a déclaré dans un communiqué le PDG d'Aramco, Amin Nasser.

Selon lui, la baisse des bénéfices reflète principalement la chute vertigineuse des prix du pétrole, ainsi que la diminution des marges du raffinage et des produits pétrochimiques.

Les investisseurs ne semblent pas avoir été surpris par cette annonce, le cours de l'action Aramco ayant clôturé la journée en hausse de 1,3 %, à 31,30 riyals, proche de son prix d'introduction en bourse fin 2019 (32 riyals).

"Pour le reste de 2020, nous nous attendons à ce que l'impact de la pandémie de Covid-19 sur la demande mondiale d'énergie et les prix du pétrole pèse sur nos revenus", a ajouté M. Nasser.

- "Confiants" -

Le ralentissement de l'activité économique en raison de la pandémie a provoqué un cataclysme sur le marché mondial du pétrole, également frappé par une guerre des prix entre l'Arabie saoudite et la Russie, respectivement troisième et deuxième producteurs au monde.

Face au refus de Moscou de réduire la production mondiale, Ryad a brutalement fait passer la sienne à 12,3 millions de barils par jour, un plancher record. Résultat: le prix du pétrole a dégringolé en mars pour atteindre son niveau le plus bas depuis près de deux décennies, perdant près des deux tiers de sa valeur.

"A plus long terme, nous restons confiants dans le fait que la demande d'énergie va rebondir à mesure que les économies mondiales se redresseront", a argué M. Nasser.

Aramco prévoit de poursuivre ses réductions de dépenses d'investissement, a-t-il néanmoins ajouté, pour atteindre 25 à 30 mds de dollars, contre 32,8 mds de dollars en 2019.

La production d'Aramco est récemment passée à 9,7 millions de barils par jour (mbj) puis à 8,5 mbj, en vertu d'un accord conclu entre l'Arabie saoudite et d'autres pays exportateurs, dont la Russie, pour diminuer la production et soutenir les prix.

En juin, Aramco pompera 7,5 mbj à la demande du ministère saoudien de l'Energie, qui a annoncé lundi une réduction supplémentaire d'un million de barils par jour pour stabiliser le marché.

- Plan d'austérité -

Basée dans la ville de Dahran (est), le gérant pétrolier emploie environ 80.000 personnes. Depuis le début de l'année, l'action Aramco a chuté de 12%.

Ce n'est pas la première fois qu'il accuse le coup face à une chute des prix sur les marchés. Le mastodonte a enregistré une baisse de 20,6% de son bénéfice net en 2019, à 88,2 mds de dollars. En 2018, il a en revanche affiché un bénéfice net de 111,1 mds de dollars.

Face à la chute de ses revenus pétroliers et à la crise économique liée la pandémie, l'Arabie saoudite a annoncé lundi un plan d'austérité prévoyant un triplement de la taxe sur la valeur ajoutée et la fin des allocations mensuelles à ses citoyens.

Le royaume espère engranger 100 milliards de riyals (24,61 mds d'euros) à la faveur de ces mesures, qui risquent de mécontenter la population.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... ca62a378bf

Répondre