Afrique du Sud

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65088
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 29 févr. 2020, 10:07

Afrique du Sud : Sasol Mining n’a pas l’intention de quitter le secteur du charbon

Agence ECOFIN 26 fev 2020

Le géant de la pétrochimie Sasol demeurera actif dans l’exploitation du charbon en Afrique du Sud pour plusieurs années encore. C’est ce qu’a déclaré Fleetwood Grobler le PDG de la société, face aux spéculations faisant état d’une possible cession de projets miniers.

La compagnie rencontre en effet d’énormes difficultés, notamment au complexe de produits chimiques de Lake Charles aux États-Unis, qui ont entrainé une baisse de 74 % de ses bénéfices provisoires pour le semestre terminé en décembre 2019.

Une vente des actifs sud-africains pourrait donc soulager la société et lui donner les fonds nécessaires pour se concentrer davantage sur d’autres projets. Cependant cette solution n’est visiblement pas du tout envisagée par Sasol.

« Il y a eu quelques spéculations sur l’avenir de notre activité minière, mais je tiens à préciser que l’exploitation minière est un élément clé de la chaîne de valeur intégrée charbon/liquide et nous avons l’intention de la conserver », a indiqué le PDG dans des propos relayés par Reuters.

Pour rappel, Sasol Mining exploite six mines de charbon en Afrique du Sud avec une production annuelle de 40 millions de tonnes, utilisée pour la gazéification, mais aussi pour fournir de l’électricité.
https://www.agenceecofin.com/charbon/26 ... du-charbon

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65088
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 03 mars 2020, 21:32

L'Afrique du Sud entre en récession
CONJONCTURE. Le pays présidé par Cyril Ramaphosa a enregistré une seconde contraction de son produit intérieur brut au quatrième trimestre de 2019.

Par Marlène Panara le 03/03/2020

Les temps sont durs pour l'Afrique du Sud. Pour la troisième fois depuis la fin du régime de l'apartheid en 1994, la première puissance industrielle d'Afrique est en récession. Au quatrième semestre de l'année 2019, le PIB du pays s'est en effet contracté de 1,4 %, après une première contraction de 0,8 % trois mois plus tôt. Les chiffres ont été dévoilés ce mardi à la presse par Risenga Maluleke du Bureau des statistiques d'Afrique du Sud. Le statisticien en chef a également indiqué que l'économie avait progressé de 0,2 % au cours de l'année civile 2019, contre 0,8 % en 2018. Soit la plus faible croissance enregistrée en Afrique du Sud depuis la crise mondiale de 2008-2009.

Il s'agit là d'un résultat « inférieur aux attentes de la Banque centrale sud-africaine et du Trésor qui avaient prévu une croissance de l'économie respectivement de 0,4 % et 0,3 % en 2019 », affirme le journal sud-africain The Times. Les chiffres sont également en dessous « des prévisions de croissance faites par un certain nombre d'agences multilatérales, y compris le Fonds monétaire international, qui s'attendaient à une croissance de 0,7 % de l'économie sud-africaine en 2019 », ajoute l'article.

Les délestages en cause
Au total, sept industries sur dix se sont contractées au quatrième trimestre. L'agriculture, avec une baisse de 7,6 %, est la plus touchée. Parmi les coupables de ce ralentissement global pointés par les observateurs, Eskom. Après plusieurs années de gestion calamiteuse sous la présidence de Jacob Zuma, la compagnie nationale d'électricité est entrée en faillite en 2018. Depuis quelques mois, la société – qui alimente le réseau national à 90 % – a imposé au pays plusieurs délestages.

Des coupures d'électricité qui ont durement entravé la vie des Sud-Africains, mais aussi l'activité des entreprises. Seuls les secteurs de la finance, des mines et des services personnels tirent leur épingle du jeu et affichent de la croissance. Sinon, les dépenses domestiques ont augmenté, elles aussi, de 1,4 % au quatrième trimestre, notamment grâce aux dépenses liées au textile et aux équipements domestiques. La vente d'alcool et de tabac stagne, elle, à 0,1 %.
...............
https://www.lepoint.fr/afrique/l-afriqu ... or=CS3-192

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65088
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 09 mai 2020, 09:30

L' Afrique du Sud à nouveau intéressée pour développer du nucléaire, à hauteur de 2500 MW cette fois ci.
South Africa to develop plan for new 2,500 MW nuclear plant

CAPE TOWN, May 7 (Reuters)

South Africa will soon start developing a plan for a new 2,500 megawatt (MW) nuclear power plant, the energy ministry told lawmakers on Thursday.

Africa’s most industrialised economy, which operates the continent’s only nuclear power plant near Cape Town, said last year that it was considering adding more nuclear capacity in the long term, after abandoning in 2018 a massive nuclear expansion championed by former president Jacob Zuma.

Analysts had expressed serious concern about Zuma’s project for a fleet of nuclear plants totalling 9,600 MW because it would have put massive additional strain on public finances at a time of credit rating downgrades.

Its current nuclear plant, Koeberg, has a capacity of around 1,900 MW and was synchronised to the grid in the 1980s.

“The development of the roadmap for the 2,500 MW Nuclear New Build Programme will be commencing soon,” the energy ministry said in a presentation to a parliamentary committee on its plans for 2020-25.

The presentation showed South Africa wanted to complete the procurement of the new nuclear plant by 2024 but gave no indication as to when it wanted construction of the plant to start or for when the plant would come online.

South African officials have talked about nuclear power as being part of an “energy mix” that also includes renewable sources like wind and solar as well as coal, on which it currently relies for more than 80% of its power generation.

But financing those nuclear ambitions could be difficult at a time that the country’s recession-hit economy is being hammered by the coronavirus pandemic, with this year’s budget deficit expected to stretch into double digits.

Answering questions, Energy Minister Gwede Mantashe said on Thursday that the government would first “test the market” and hear what potential investors or consortia had to say about building the new nuclear facility.

“We may even give that company a right to develop a modular nuclear station on a build, operate and transfer basis, which means there may be no immediate call for funding from the state but the build programme can continue,” he said.

“We are going to explore all options, when there is appetite for nuclear in the market we will go ahead with it.”
https://af.reuters.com/article/southAfr ... FL8N2CP8M8

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65088
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 16 mai 2020, 23:09

Afrique du Sud : l’Eskom envisage de reporter à 2030 la fermeture de ses trois plus vieilles centrales à charbon

Agence Ecofin 15 Mai 2020

En Afrique du Sud, l’Eskom, la compagnie électrique nationale envisage de reporter de plusieurs années, la fermeture définitive de ses trois plus vieilles centrales à charbon afin de maintenir la capacité de production électrique du pays. Elle compte ainsi reporter la fermeture des centrales de Grootvlei, Camden et Hendrina à 2030, selon un document soumis au Centre des droits environnementaux.

« En raison des contraintes liées aux capacités de production et pour permettre aux autres centrales de subir les maintenances prévues, nous avons décidé de continuer l’exploitation de Grootvlei, Camden et Hendrina (4 600 MW de capacité combinée, ndlr) et de les fermer d’ici à 2030. Des enquêtes sont en cours sur les normes à respecter dans ce cadre », a affirmé la compagnie dans un communiqué.

Cette décision, si elle est appliquée, pourrait différer l’atteinte par le pays, des objectifs fixés en matière climatique. Rappelons que l’Afrique du Sud produit actuellement plus de 90 % de son énergie grâce au charbon.
https://www.agenceecofin.com/production ... -a-charbon

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65088
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 23 mai 2020, 11:07

Afrique du Sud : Sasol compte atteindre l’autonomie énergétique grâce à 600 MW de centrales d’énergie renouvelable

Agence Ecofin 18 mai 2020

La compagnie de l’industrie chimique et du pétrole Sasol désire mettre en place 600 MW de capacité d’énergie renouvelable pour l’alimentation de ses opérations en Afrique du Sud. Elle vient en effet d’émettre une requête d’information à l’endroit des producteurs indépendants d’énergie dans le cadre de ce projet.

Les entreprises intéressées ont jusqu’au 5 juin pour faire parvenir leurs dossiers. Les centrales à construire auront une capacité minimale de 20 MW.

Les opérations de Sasol dans les régions de Secunda et de Sasolburg requièrent 1200 MW d’électricité. La compagnie produit déjà 600 MW en interne et entend atteindre l’autonomie énergétique avec le développement de ce nouveau projet.

Ce dernier permettra la réduction de 1,6 million de tonnes, des émissions annuelles de gaz à effet de serre de la société en Afrique du Sud. « Cela nous mettra en position favorable pour respecter notre engagement de réduire d’au moins 10 %, nos émissions en Afrique du Sud d’ici à 2030 », a affirmé Hermann Wenhold, responsable en charge de la durabilité à Sasol.
https://www.agenceecofin.com/energies-r ... nouvelable

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65088
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 15 juin 2020, 08:06

L'Afrique du Sud relance l'idée d'un nouveau programme nucléaire civil

AFP parue le 14 juin 2020

L'Afrique du Sud a engagé des discussions avec l'industrie nucléaire civile en vue d'un programme d'une capacité de 2.500 mégawatts pour tenter de résoudre le problème récurrent des délestages dans le pays, a annoncé le ministère de l'Energie dimanche.

La principale source d'électricité de l'Afrique du Sud, première puissance industrielle du continent, est le charbon. Mais ses centrales à charbon sont vieillissantes et mal entretenues, provoquant depuis deux ans des pannes d'électricité à répétition qui handicapent gravement l'activité économique du pays, en récession.

Dans ce contexte, le gouvernement a décidé d'obtenir des informations sur "le coût" et la "durabilité" d'un programme nucléaire d'une capacité de 2.500 MW, selon un communiqué du ministère de l'Energie publié dimanche.

Les partenaires intéressés sont appelés à se faire connaître auprès des autorités sud-africaines.

"Compte tenu du long délai de production d'une nouvelle capacité nucléaire, une planification en amont est nécessaire pour sécuriser l'approvisionnement en énergie" de l'Afrique du Sud, a ajouté le ministère de l'Energie.

L'Afrique du Sud est le seul pays du continent à avoir une énergie nucléaire civile. Ses deux réacteurs de la centrale de Koeberg (sud-ouest), en service depuis plus de 30 ans. produisent 1.860 mégawatts, soit environ 4% de l'énergie totale du pays.

L'ex-président sud-africain Jacob Zuma, contraint à la démission en 2018, avait lancé un projet pharaonique de six à huit nouveaux réacteurs d'une capacité totale de 9.600 MW. Mais son prix estimé, supérieur à 1.000 milliards de rands, soit environ 52 milliards d'euros, faisait polémique dans un pays à l'économie fragile depuis une décennie.

Plusieurs pays, dont la Russie, la France, la Corée du Sud et les Etats-Unis, s'étaient à l'époque mis sur les rangs.
https://www.connaissancedesenergies.org ... vil-200614

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65088
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 27 juin 2020, 12:10

Afrique du Sud : Total commercialisera le GNL de Renergen via ses installations de distribution de carburant

Agence Ecofin. 23 juin 2020

Total aidera Renergen à vendre une partie de sa future production de GNL en Afrique du Sud, via ses stations-service et dépôts. Ainsi, à partir de l’année prochaine, ce sont surtout des camions gros porteur d’entreprises de logistique qui seront alimentés en GNL.

La société sud-africaine Renergen vient de conclure avec le Français Total un contrat de commercialisation et de distribution de son GNL sur l’ensemble du territoire sud-africain.

Le projet devrait être opérationnel à partir du troisième trimestre de 2021, avec une production quotidienne prévue de 645,3 tonnes de GNL. Il permettra de développer plusieurs champs gaziers à proximité des villes de Welkom, Virginia et Theunissen dans la province de l’Etat libre.

Selon les termes de l’accord, Total distribuera le GNL par l’intermédiaire de ses stations-service à des sociétés de logistique qui pour la plupart utilisent des camions sur les principaux axes du pays.

Il faut rappeler que ce GNL est prévu pour alimenter entre autres des camions gros porteurs. Il remplacera le diesel, ce qui réduira les coûts d’exploitation et aidera les entreprises à atteindre leurs objectifs pour un développement durable grâce à la réduction des émissions, explique un communiqué de Renergen.

Une partie de la production approvisionnera également des acteurs comme SAB, le brasseur public et le distributeur de produits pétroliers, Black Knight Group qui envisage de s’en servir pour alimenter une flotte de 100 camions.
https://www.agenceecofin.com/distributi ... -carburant

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65088
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 05 juil. 2020, 09:37

Total envoie une autre plate forme de forage en Afrique du Sud.
Total Sends Drilling Rig To South Africa To Capitalize On Previous Success

By Julianne Geiger - Jul 03, 2020

French oil giant Total SA has sent a drilling rig to South Africa in the hopes of duplicating its massive find there last February, Total’s partner in the project Africa Energy Corp said in a press release on Thursday.

According to Africa Energy Corp (TSXV: AFE), the Odfjell Deepsea Stavanger sem-submersible rig has left Norway and is now headed to South Africa to drill the Luiperd-1 well in Block 11B/12B.

It is the same rig that drilled the Brulpadda oil and gas discovery last February.
.........
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... ccess.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65088
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 11 juil. 2020, 10:26

Afrique du Sud : le retour des délestages jette une ombre sur la reprise économique

Agence Ecofin. 11 juillet 2020

En Afrique du Sud, les délestages sont de retour après quatre mois d’accalmie, en raison de la hausse de la demande et de panne dans les centrales. Une situation qui pourrait se prolonger rendant plus difficile la reprise économique du pays dont l’économie devrait se contracter de 7,2 % en 2020.

En Afrique du Sud, l’Eskom, la compagnie électrique nationale a renoué ce vendredi avec les vagues de délestage, après quatre mois de fourniture continue de l’électricité. Ces nouvelles interruptions interviennent bien que la compagnie a mis à profit la baisse de la demande entraînée par le confinement pour accélérer la maintenance programmée de ses centrales.

Avec la baisse des températures actuellement observée en Afrique du Sud, la demande électrique a connu une nouvelle hausse. Dans le même temps, la compagnie a connu une série de pannes sur ses centrales pendant la nuit, ce qui l’a obligée à priver le réseau électrique de 2 000 MW d’électricité. L’Eskom a également affirmé qu’il y a de fortes chances pour que ces délestages se poursuivent durant le week-end.

Selon les observateurs, cette baisse de l’offre électrique pourrait ralentir la reprise économique. L’Afrique du Sud est entrée en récession avant la déclaration de la pandémie et a désormais des prévisions de baisse de la croissance de l’ordre de 7,2 % pour l’année en cours.

« Cela signifie que maintenant nous assisterons à une reprise de la croissance plus prolongée et plus progressive. Cela fait peser des risques supplémentaires sur les prévisions de croissance pour le compte de cette année et aussi sur celle à venir », a affirmé Mpho Molopyane, l’économiste en chef de Rand Merchant Bank.
https://www.agenceecofin.com/production ... economique

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65088
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 11 juil. 2020, 11:14

Suite de 2 posts au dessus, en français cette fois.
Afrique du Sud : une plateforme en route vers le bloc 11B/12B pour un nouveau programme de forages

Image

Agence Ecofin 6 juillet 2020

Un nouveau programme de forages s’annonce sur le bloc sud-africain en mer 11B/12B. Une plateforme a été mobilisée depuis la Norvège et devrait démarrer ses opérations en septembre. L’année dernière sur le même bloc, cette unité a permis la découverte du plus gros gisement de condensat de gaz du pays.

Africa Energy, l’un des partenaires du bloc 11B/12B qui abrite la découverte de condensat de gaz de Brulpadda-1AX, vient de fournir une nouvelle mise à jour sur les activités du bloc. Il a annoncé que la plateforme semi-submersible Odfjell Deepsea Stavanger a quitté la Norvège et se dirige vers les eaux sud-africaines pour démarrer un programme de forages multipuits sur le bloc.

« Nous sommes ravis de commencer la prochaine phase de forage d’exploration sur le bloc 11B/12B au large de l’Afrique du Sud. La plateforme de forages Odfjell part de Norvège vers l’Afrique du Sud afin de forer le puits Luiperd-1 d’ici septembre. Luiperd est le plus grand prospect du périmètre », a commenté Garrett Soden, PDG d’Africa Energy.

Pour l’instant les détails techniques de ce programme ne sont pas connus.

Il faut rappeler que la plateforme norvégienne est celle qui a opéré la découverte de Brulpadda en février 2019 à 175 km au large de la côte sud de l’Afrique du Sud. Le bloc couvre une superficie d’environ 19 000 km2 avec des profondeurs d’eau allant de 200 à 1 800 mètres.
https://www.agenceecofin.com/exploratio ... de-forages

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65088
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 18 juil. 2020, 10:13

Afrique du Sud : le Conseil de Pan African approuve la construction d’une centrale solaire à Elikhulu

Agence Ecofin 10 juillet 2030

Une centrale solaire photovoltaïque sera construite pour alimenter l’opération aurifère Elikhulu, en Afrique du Sud. Le Conseil d’administration de Pan African Resources a approuvé cette semaine le projet destiné à réduire les coûts énergétiques et réduire l’empreinte carbone de la société.

Le Conseil d’administration de la société aurifère Pan African Resources a approuvé un projet de construction d’une centrale solaire de 10 MW sur le site minier d’Elikhulu. La centrale devrait fournir jusqu’à 30 % des besoins annuels en électricité de l’usine de traitement de résidus d’or et réduire la dépendance de l’opération vis-à-vis du réseau national.

Selon les détails publiés cette semaine, la centrale aura une durée de vie minimale de 20 ans, et devrait produire de l’électricité à un coût inférieur à celui de l’électricité de l’Eskom, ce qui rend l’investissement économiquement intéressant. Elle permettra à la compagnie de réduire l’empreinte carbone de son opération d’Elikhulu.

Le projet de résidus d’or Elikhulu est entré en production en août 2018. Selon les prévisions de Pan African Resources, il devrait produire au cours de sa durée de vie, 674 000 onces d’or.
https://www.agenceecofin.com/electricit ... a-elikhulu

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65088
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 25 juil. 2020, 14:52

Afrique du Sud : la dette de l’Eskom s’est accrue de 1,5 milliard $ au cours de l’année écoulée

Agence Ecofin 25 juillet 2020

En Afrique du Sud, la dette de l’Eskom, la compagnie électrique nationale s’est encore accrue, de 1,5 milliard $ au cours de l’année écoulée. Elle passe ainsi à 29 milliards $. La crise du coronavirus et la vétusté des centrales sont les principales causes de cette situation.

En Afrique du Sud, la dette de l’Eskom la compagnie électrique nationale a crû de 26 milliards de rands (1,5 milliard $) en un an selon des documents parvenus à Bloomberg. La compagnie électrique nationale a en effet fait passée son endettement de 454 à 480 milliards de rands (29 milliards $).

Au cours de l’année écoulée, l’Eskom a contracté un prêt syndiqué de 15 milliards de rands auprès des banques commerciales, un prêt de 7 milliards de rands auprès de la China Development Bank et une facilité de 5 milliards de rands auprès de la Public Investment Corp.

L’augmentation de ces dettes intervient alors que l’Eskom peine à faire face à ses dépenses de fonctionnement, dont le paiement du service de la dette malgré l’appui financier que lui alloue le gouvernement. En plus, le manque de maintenance de ses centrales âgées a entraîné le retour, en juillet des séries de délestage après quatre mois de fourniture continue de l’énergie à la faveur du ralentissement de l’économie induite par la pandémie.
https://www.agenceecofin.com/compagnies ... ee-ecoulee

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65088
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 22 août 2020, 09:50

Afrique du Sud : les délestages suspendus pour le moment grâce à la remise en service de trois centrales

Agence Ecofin 21 août 2020

En Afrique du Sud, la vague de délestages qui frappe le pays s’arrêtera, grâce aux centrales de Lethabo, Medupi et Kusile qui fonctionnent à nouveau avec leur capacité combinée de 13 272 MW. La situation peut néanmoins changer avertit la compagnie qui a déjà remplacé une douzaine de ses dirigeants.


En Afrique du Sud, l’Eskom, la compagnie électrique nationale a annoncé la suspension des délestages programmés grâce à la remise en service de trois de ses centrales à charbon. Les centrales de Lethabo (3 708 MW), Medupi (4 764 MW) et Kusile (4 800 MW) fournissent de nouveau de l’énergie au réseau électrique national.

Cependant, la situation n’est pas encore totalement réglée et peut se détériorer à tout moment comme l’a fait remarquer l’institution. « Toute détérioration significative des performances de production électrique peut nécessiter la mise en place de délestages après un court préavis », a affirmé l’Eskom.

Dans le même temps, la compagnie a procédé au remplacement de plusieurs de ses dirigeants principaux face à son incapacité à résoudre cette situation. Entre autres responsables remerciés, le chef de la production électrique Bheki Nxumalo dont l’intérim sera assuré par Rhulani Mathebula. Au total, environ 12 postes ont connu un changement de titulaire, mais tous les détails les concernant ne sont pas encore connus.
https://www.agenceecofin.com/compagnie/ ... -centrales

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65088
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 29 août 2020, 21:34

Suite de ce post du 11 juillet 2020 viewtopic.php?p=2306681#p2306681
Total starts drilling second well offshore South Africa
Odfjell Drilling’s semisubmersible Deepsea Stavanger has spudded Luiperd-1X, the second exploratory well on deepwater block 11B/12B offshore South Africa.

Aug 28th, 2020

Image
The semisubmersible Deepsea Stavanger.

Total operates the block in the Outeniqua basin, 175 km (109 mi) from the country’s southern coast.

According to partner Africa Energy, Luiperd-1X is being drilled in 1,795 m (5,890 ft) of water by to a TD of 3,550 m (11,647 ft) subsea on the eastern area of the Paddavissie Fairway as a follow-up to the Brulpadda gas-condensate/light oil discovery of February 2019. If successful, a drillstem test will follow.

The well will test oil and gas potential in a mid-Cretaceous deep marine sequence where fan sandstone systems are developed within combined stratigraphic/structural closure.

All operations are expected to be completed during 4Q.

Africa Energy’s participation comes via a 49% interest in Main Street 1549 (Proprietary), which has a 10% share in the block. Qatar Petroleum and CNR International are the other partners.
https://www.offshore-mag.com/drilling-c ... uth-africa

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65088
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 05 sept. 2020, 10:22

Afrique du Sud : la centrale solaire de Droogfontein 2 entre en service alors que l’Eskom renoue avec les délestages

Agence Ecofin 2 sept 2020

La centrale solaire de Droogfontein 2 fournit déjà ses 75 MW au réseau électrique en Afrique du Sud. Maigre apport pour les abonnés confrontés à un délestage de niveau 2 jusqu’à la fin de la semaine. En cause 10 unités de production tombées en panne dans 7 centrales en 2 jours.

En Afrique du Sud, la centrale solaire de Droogfontein 2 est entrée dans sa phase commerciale et fournit désormais 75 MW d’électricité au réseau national. Cette information a été confirmée par Juwi Renewable Energy, le développeur de l’infrastructure. « Droogfontein 2 est le premier de trois projets d’une capacité combinée de 250 MW, dont Juwi a obtenu la mise en place en 2018. L’équipe projet en collaboration avec plusieurs partenaires, sponsors et parties prenantes a fait un excellent travail », a affirmé Greg Austin, le directeur exécutif de Juwi.

L’entrée en service de cette centrale a lieu alors que l’Eskom a entamé une série de délestages qui privera le réseau de 2 000 MW d’électricité du mercredi au dimanche au moins. Selon la compagnie, ce déficit est lié à des problèmes techniques survenus sur 10 unités de production électrique de la compagnie dans sept centrales en deux jours. Les centrales d’Arnot, Medupi, Lethabo et Matla sont en effet chacune privées d’une unité de production tandis que deux unités manquent à l’appel dans les centrales de Majuba, Camden et Tutuka.

« En raison des contraintes sévères sur la production électrique, induites par les pannes survenues dans plusieurs unités de production, l’Eskom continuera à mettre en place des délestages de niveau 2 de 8 h à 22 h. Avec des centrales électriques âgées, peu fiables et les risques planant sur les centrales actuellement en service, il y a une forte probabilité que l’ampleur des délestages soit accrue d’ici peu », a affirmé la compagnie électrique hier.
https://www.agenceecofin.com/distributi ... delestages

Répondre