Argentine

Impact de la déplétion sur la géopolitique présente, passée et à venir.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 70429
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Argentine

Message par energy_isere » 05 sept. 2019, 18:17

Argentine: la récession est plus importante que prévu

Par RFI Publié le 04-09-2019

La Banque centrale d’Argentine rectifie ses prévisions économiques pour cette année, l’inflation et la récession seront plus importantes que prévu selon les dernières estimations.

L’inflation devrait atteindre 55% en 2019 contre 40% prévus initialement. La chute du PIB sera de 2,5% soit 0,9 point de dégringolade supplémentaire. Des projections publiées le jour où la bourse du pays a plongé de près de 12%.

L’Argentine est en plein marasme économique. La récession frappe de plein fouet le pays depuis le second semestre 2018 et le peso, la monnaie nationale a perdu 20% de sa valeur ces trois dernières semaines.

Par conséquent, les salaires réels baissent, ce qui entraine une chute de la consommation et des investissements. Pour limiter cette volatilité du peso, le gouvernement a imposé dimanche dernier un contrôle des changes aux entreprises et aux particuliers.

L'Argentine a aussi demandé au Fonds monétaire international de rééchelonner le remboursement de son prêt, 57 milliards de dollars accordés il y a un an, en échange d'une cure d'austérité.
http://www.rfi.fr/ameriques/20190904-ar ... ante-prevu

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 70429
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Argentine

Message par energy_isere » 18 sept. 2019, 08:02

Le sud pétrolier de l'Argentine étranglé par la crise économique

AFP•18/09/2019

Ecoles fermées, hôpitaux au ralenti, fonctionnaires en grève : avec ses finances dans le rouge vif, la province de Chubut, principale région productrice de pétrole d'Argentine, est un exemple dramatique de la grave crise économique qui étrangle le pays.

La province de 600.000 habitants est accablée par les dettes, victime du cocktail économique explosif qui ronge le pays de 44 millions d'habitants : inflation galopante, monnaie en chute libre et dette colossale.

Enseignants, médecins, magistrats, fonctionnaires, retraités, policiers... ne sont désormais plus payés en temps et en heure.

Sur le tableau d'une salle de classe, on peut lire la date du 1er août : le dernier jour où il y a eu classe cette année. Cela fait neuf semaines que les enseignants sont en grève, soutenus par de nombreux élèves qui occupent les écoles.

"Il y a de l'empathie de la part de la société", dit l'enseignante qui reconnaît que l'année scolaire, qui s'achève normalement en décembre, est déjà quasiment terminée.

- Autopsies limitées -

La situation dans les infrastructures de santé n'est pas meilleure. A l'hôpital régional, il n'y a plus assez de draps propres, les poches de sérums s'empilent dans les couloirs et un seul ascenseur fonctionne.

"Nous souhaitons être payés pour le travail que nous effectuons", explique Anita Fernandez, une employée de l'hôpital, dont nombre de travailleurs sont en grève.

Les consultations médicales spécifiquement dédiées aux fonctionnaires de la province n'ont lieu que trois fois par semaine. "Tu dois bien calculer ton jour pour tomber malade, c'est sinistre!", ironise Gladys Diaz, une autre employée.

"Cet hôpital n'a pas de moyens, pas de matériel, pas d'infrastructures", se lamente-t-elle. A la morgue, les autopsies ont été limitées par manque de produits.

Dans la ville, la baisse de l'activité commerciale est aussi palpable. "Les gens ne peuvent pas acheter car ils ne sont pas payés", raconte à l'AFP Maria, vendeuse dans un magasin "en liquidation".

- Intérêts de la dette -

L'activité pétrolière n'a pas non plus été épargnée par les grève et manifestations. La province de Chubut détient les 45% des réserves de pétrole du pays et 18.000 personnes travaillent dans les 17 entreprises qui exploitent les gisements fournissant 30% du pétrole et 50% du gaz naturel du pays.

"Le secteur a souffert une réduction de 30 à 40%" de son activité", souligne David Klappenbach, du syndicat des cadres pétroliers, alors que la concurrence se fait plus aiguë avec d'importants investissements dans le méga-gisement de Vaca Muerta, dans la province voisine de Neuquén.

Chubut reflète la gravité de la crise qui frappe de plein fouet la troisième économie d'Amérique latine : récession, pauvreté touchant 32% de la population, taux ce chômage à 10% et une inflation depuis début 2019 qui s'élève à 30%.

De la même façon que le gouvernement du président de centre droit Mauricio Macri, qui brigue un deuxième mandat en octobre, a demandé un prêt de 57 milliards de dollars auprès du FMI pour tenter de remettre l'économie à flots, la province pétrolière a souscrit un emprunt de 700 millions de dollars.

Elle est d'ailleurs aujourd'hui la province ayant la dette par habitant la plus élevée. Mais cette aide s'est révélée empoisonnée car 80% des titres de la dette sont en dollars dans un pays où la monnaie s'est dépréciée de plus de 65% depuis janvier 2018.

"Les revenus n'ont pas tant baissé, mais les coût ont augmenté de 80% au premier trimestre 2019 par rapport à l'an dernier, et une grande part est due aux intérêts de la dette", explique à l'AFP Facundo Ball, directeur du département d'Economie à l'Université nationale de Patagonie. Près de 70% des revenus pétroliers de la province vont ainsi au remboursement de la dette.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 229d610c05

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 70429
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Argentine

Message par energy_isere » 29 sept. 2019, 14:29

Début de mise en service de Madryn, plus grand parc éolien en Argentine.62 turbines totalisant 222 MW. Coût de 320 millions de dollars.
Wind energy in Argentina: the largest wind farm begins to operate

September 26, 2019 evwind

CAMMESA granted today the commercial authorization of the second stage of the Madryn Wind Farm. With this milestone, Madryn becomes the largest wind farm in Argentina.

The total investment amounts to USD 320 million. The total installed wind power is 222.3 MW. This wind farm reaffirms Genneia’s leadership, which has more than 40% of the wind share.
Wind energy will be evacuated through ET500, a work of which Genneia participated and has been operational since September 3.
The Madryn Wind Farm (PEM) is erected on a plot of more than 6,000 hectares on provincial route 4, in the province of Chubut; With its 62 wind turbines – 117 meters high and 60 meter long blades – there is clean energy produced for the Argentine Interconnection System (SADI), supplying the equivalent of more than 330,000 homes. These numbers make Madryn the largest wind farm in Argentina, one of the largest in South America and one of the most important projects for Genneia.

To develop this park, the company invested 320 million dollars, generating at the peak of the project more than 300 jobs and entrusted its technology to the Danish company Vestas, whose wind turbines transform Patagonia wind into green energy. The park has an average capacity factor of 51% and winds that blow at an average of 8.6 m / s, characteristics that will allow it to generate 987,000 MWh of energy per year and take care of the planet by avoiding the emanation of 495,000 tons of carbon at the atmosphere.
.........
https://www.evwind.es/2019/09/26/wind-e ... rate/71068

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 70429
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Argentine

Message par energy_isere » 28 oct. 2019, 15:36

Exit le président Mauricio Macri, entrée de Alberto Fernandez à la présidence après le vote du weekend.

https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 985356cc97


Il lui reste à gérer le remboursement d' une dette de 57 miliards de dollar au FMI :
http://oleocene.org/phpBB3/viewtopic.ph ... 6#p2286926
et une inflation annuelle de 37 %.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 70429
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Argentine

Message par energy_isere » 20 févr. 2020, 08:21

La dette de l'Argentine "n'est pas soutenable", selon le FMI

AFP•20/02/2020


"Le personnel du FMI estime aujourd'hui que la dette de l'Argentine n'est pas soutenable", indique l'institution internationale dans un communiqué. Elle en appelle à la contribution des détenteurs d'obligations pour "aider à restaurer la soutenabilité de la dette".

Le FMI estime que l'excédent primaire (hors paiement de la dette) qui serait nécessaire à l'Etat argentin pour faire face à ces obligations et relancer la croissance n'est "ni politiquement, ni économiquement faisable".

La dette argentine représente plus de 311 milliards de dollars, soit plus de 90% du PIB.

Deux mois après son entrée en fonction, le président argentin Alberto Fernandez, un péroniste de centre-gauche, avait déclaré qu'en l'état actuel, la dette de son pays n'était pas remboursable. Il a appelé le FMI et les créanciers de son pays à renégocier les délais, le capital et les intérêts de la dette.
.....
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... e538b79d21

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 70429
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Argentine

Message par energy_isere » 23 mai 2020, 00:43

L'Argentine a fait défaut sur $503 mlns de dollars de dette, annonce Moody's

PUBLIÉ LE 22/05/2020 BUENOS AIRES (Reuters)

L'Argentine a fait défaut sur le remboursement de 503 millions de dollars de dettes, a annoncé vendredi Moody's.

Cette situation intervient après l'expiration d'un délai de grâce de trente jours, précise l'agence.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... -s.N967476

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 70429
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Argentine

Message par energy_isere » 23 juin 2020, 22:37

2099 GW d'eolien installés au total en Argentine.
Wind energy in Argentina reaches 2,099 MW
June 21, 2020 evwind
https://www.evwind.es/2020/06/21/wind-e ... 9-mw/75252

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 70429
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Argentine

Message par energy_isere » 21 juil. 2020, 22:02

Dette: les créanciers rejettent l'offre de l'Argentine, qui refuse de la modifier

AFP•21/07/2020

Les créanciers de l'Argentine ont rejeté la dernière offre du gouvernement afin de restructurer 66 milliards de dollars de la dette du pays et ont présenté une contre-proposition. "Impossible" de changer cette offre, a rétorqué Buenos Aires.
"L'offre de l'Argentine n'est pas suffisante par rapport à ce que les groupes de créanciers peuvent accepter", indique le texte rendu public lundi, à quelques semaines de la date limite du 4 août fixée par Buenos Aires aux détenteurs d'obligations pour accepter ou non sa proposition.

Les créanciers n'ont pas dévoilé la teneur de leur contre-proposition.

Les trois groupes (Exchange Bondholders, Ad Hoc et Argentina Creditor Committee) se sont dits confiants dans le fait qu'une "solution de consensus" pourrait être trouvée afin d'assurer une "viabilité économique future pour le peuple argentin".

Ces créanciers assurent représenter un tiers des détenteurs d'obligations émis sous législation étrangère et qui font l'objet de la restructuration en cours.

Ce pourcentage leur permet d'exercer un droit de veto sur l'offre du gouvernement du président Alberto Fernandez (centre gauche), selon les experts.

La réaction n'a pas tardé: M. Fernandez a estimé lundi "impossible de changer" la dernière offre de l'Argentine, qui représente déjà "un effort très, très grand".

"Le fait de proposer une meilleure offre mettrait déjà en péril l'avenir. Ce que je cherche, c'est que l'Argentine résolve un problème de telle sorte qu'elle n'ait pas à continuer à discuter avec les créanciers", a déclaré M. Fernandez à la télévision publique argentine.

L'Argentine souhaite régler la question de sa dette mais la balle est désormais "dans le camp des créanciers", avait estimé mercredi dernier le ministre de l'Economie Martin Guzman dans une interview.

"Dans l'offre que nous avons faite, nous avons atteint la limite de ce que l'Argentine peut faire pour prendre soin de l'économie argentine et en même temps chercher un accord avec nos créanciers", avait-il ajouté.

...............
L'Argentine, troisième économie d'Amérique latine, a manqué le 22 avril une échéance de 500 millions de dollars liée à sa dette, avant d'entrer un mois plus tard officiellement en défaut de paiement. Malgré ce défaut, les négociations ont continué.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... b19438e8c6

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 70429
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Argentine

Message par energy_isere » 23 sept. 2020, 07:23

Argentine: chute du PIB -
L'économie argentine a plongé de 19,1% au deuxième trimestre par rapport à la même période l'an passé, en raison des restrictions sanitaires liées à la pandémie de coronavirus, a annoncé mardi l'Institut national des statistiques (Indec).
Extrait de https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 58e2608d69

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 70429
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Argentine

Message par energy_isere » 15 mars 2021, 10:29

Total : démarrage d'une centrale éolienne en Argentine

CERCLE FINANCE•10/03/2021

tal Eren -producteur d'électricité d'origine renouvelable dont Total est actionnaire minoritaire- annonce la mise en service de la centrale éolienne de 'Vientos Los Hércules' (97,2 MW) située dans la Province de Santa Cruz, au sud de l'Argentine.

Plus grande centrale de Total Eren mise en service en Amérique latine, elle produira environ 400 GWh par an - suffisamment pour répondre aux besoins en énergie d'environ 110.000 foyers - et réduira les émissions de CO2 de plus de 200.000 tonnes chaque année.

L'électricité générée par Vientos Los Hércules a été contractée avec CAMMESA, l'opérateur du marché argentin, via un contrat de vente de l'électricité produite (Power Purchase Agreement ou PPA) signé en dollars sur 20 ans.
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... mbol=1rPFP

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 70429
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Argentine

Message par energy_isere » 23 mars 2021, 09:45

https://www.enerdata.net/estore/energy- ... argentina/
Oil production rose by 10% in 2019 to 30 Mt. Previously, it had been falling regularly from a peak level of 45 Mt in 1998 to 28 Mt in 2018. Argentina is the 4th largest oil producer in South America after Brazil, Venezuela, and Colombia.

Crude oil exports increased in 2019, as in 2018, to more than 3.5 Mt. Imports of oil products have declined by 28% per year on average since 2016, to around 2 Mt in 2019.
Image

l'effet des tight oil de vaca muerta est encore pas trop important

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 70429
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Argentine

Message par energy_isere » 23 juin 2021, 08:22

L'Argentine repousse à 2022 l'échéance de sa dette avec le Club de Paris

REUTERS•22/06/2021

L'Argentine a indiqué mardi être parvenue à une entente avec les créanciers du Club de Paris pour un report à mars 2022 du remboursement de sa dette de 2,4 milliards de dollars, précisant qu'elle effectuerait un paiement partiel dans l'intervalle.

Le pays sud-américain, empêtré dans une récession depuis 2018 et engagé par ailleurs dans des discussions avec le Fonds monétaire international (FMI), versera 430 millions de dollars pour rembourser une partie de sa dette avant la nouvelle date butoir, a déclaré le ministre argentin de l'Economie.

"Nous sommes parvenus à une entente avec le Club de Paris pour obtenir une rallonge de temps nous permettant de ne pas nous retrouver face à une situation de défaut le 31 juillet de cette année", a dit Martin Guzman lors d'une conférence de presse.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 6a8a644b88

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 70429
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Argentine

Message par energy_isere » 01 sept. 2021, 09:01

Le fleuve Parana, veine économique sud-américaine, connaît son pire étiage depuis plus de 50 ans

AFP•01/09/2021

Deuxième plus grand fleuve d'Amérique du Sud après l'Amazone, le Parana connaît son pire étiage depuis plus d'un demi-siècle, entraînant des répercussions sur la reproduction des poissons, les transports maritimes et la production d'électricité.

Ses eaux autrefois puissantes s'écoulent sur 4.800 km mais le Parana dépérit depuis 2019. Il a atteint cette année des niveaux alarmants jamais observés depuis la Seconde guerre mondiale.

Le lit principal du fleuve a encore du débit, mais "seuls 10 à 20% des canaux secondaires "ont de l'eau, le reste est à sec", s'alarme auprès de l'AFP le géologue Carlos Ramonell, professeur à l'Université nationale du Litoral, en Argentine.

Les experts doutent même que le fleuve retrouve son exubérance passée, même lors de la saison des pluies attendue en décembre.

Sont lit désespérément bas a affecté la marine marchande, la production d'électricité, la pêche, l'industrie touristique, l'approvisionnement en eau pour la consommation et l'irrigation, et a modifié les reliefs, peut-être de manière permanente.

"Les barrages brésiliens, la déforestation, le changement climatique ont été pointés comme probables causes" de ces basses eaux "mais d'un point de vue scientifique, nous ne sommes pas en mesure de l'affirmer. Il est évident qu'il s'agit d'un déficit pluviométrique mais causé par quoi ?" s'interroge le géologue.

"Nous ne pouvons pas exclure que les basses eaux ne soient qu'une variabilité naturelle", avance prudemment M. Ramonell, qui cite des cycles similaires relevés il y a un siècle, lorsqu'il n'y avait pas de barrages, de déforestation ou de réchauffement climatique.

- Perturbations commerciales -
Le Parana prend sa source au Brésil, a des affluents au Paraguay et se jette dans l'Atlantique en Argentine, où ses sédiments alimentent les plaines agricoles qu'il baigne avant son embouchure dans le Rio de la Plata.

"Le Parana est la zone humide la plus grande, la plus riche en biodiversité et la plus socio-productive d'Argentine", souligne M. Ramonell.

Aujourd'hui, son tronçon navigable vital pour les exportations de la Bolivie et du Paraguay, pays enclavés, ne l'est "plus depuis avril et les marchandises sont transportées par voie terrestre jusqu'au fleuve Paraguay, ce qui a quadruplé le coût", explique à l'AFP Juan Carlos Muñoz, directeur de l'association des propriétaires de bateaux fluviaux paraguayens.

Quelque 4.000 barges, 350 remorqueurs et 100 porte-conteneurs attendent que le niveau d'eau remonte.

En mai dernier, l'ouverture exceptionnelle de réservoirs au Brésil a libéré des centaines de barges paraguayennes bloquées en aval. Mais le niveau est tellement bas qu'un renouvellement de l'opération est inutile.

Le débit moyen du Parana de 17.000 m3/S est tombé à 6.200 m3/s, juste au-dessus du minimum historique (5.800 m3/s) enregistré en 1944.

Conséquence directe, la production d'électricité de la centrale de Yacyreta, entre Argentine et Paraguay qui fournit 14 % de l'électricité du pays, a été réduite de moitié.

"L'année dernière, nous pensions être au plus bas, mais cette année, la situation s'est encore aggravée", note Marcelo Cardinalli, directeur des opérations de la centrale.

- "Impact gigantesque" -
Ces basses eaux ont également affecté la reproduction des poissons, empêchés de frayer dans les lagunes et les bras du fleuve déconnectés du cours principal par d'énormes bancs de sable.

"Le stress sur le système biotique causé" par les bras desséchés du fleuve "est aggravé par l'augmentation de la teneur en sel de l'eau", explique le géologue Carlos Ramonell.

L'étiage a provoqué l'apparition d'une traînée de détritus et, là où il y avait des lagunes, des mauvaises herbes ont poussé et profitent au bétail.

"Avec les basses eaux, tous les produits chimiques - mercure, plomb - se concentrent" en mêmes endroits. "Quand l'eau reviendra, les poissons suceurs de boue mourront. Nous allons voir un impact gigantesque", prévoit Ana Pirkas, une habitante de la ville de Goya, dans la province argentine de Corrientes, célèbre pour son tourisme de pêche, aujourd'hui en suspens.

L'interdiction en cours de pêcher le week-end vise à protéger les quelque 200 espèces présentes dans le fleuve.

"Depuis que les barrages ont été construits, le fleuve a beaucoup changé", estime Ramon Acuña, un pêcheur aux tempes grisonnantes.

De l'abondance de tarpons, au sommet de la pyramide alimentaire des poissons du Parana que son père avait l'habitude de pêcher, il ne reste qu'un lointain souvenir.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 775caaec82

A comparer aux 1700 m3/s de débit annuel moyen du Rhône à son embouchure. Le débit moyen habituel du Parana c'est donc 10 Rhones !

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 70429
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Argentine

Message par energy_isere » 11 sept. 2021, 10:01

L' Argentine voudrait relancer la filiére nucléaire.
Avec les chinois ils songent à un réacteur Hualong One
Argentina reveals its nuclear new build plans

24 August 2021

Argentina is looking to double the size of its nuclear sector with new power reactors in deals with China and the "national" construction of a new Candu unit with Canadian support, José Luis Antúnez, the head of national utility Nucleoeléctrica Argentina SA (NA-SA), said in an interview with Perfil newspaper. Construction of a Hualong One unit could begin at Atucha as soon as next year.
.......
https://www.world-nuclear-news.org/Arti ... uild-plans

Répondre