L'Allemagne sort du nucléaire ? ou pas ?

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Herv12
Condensat
Condensat
Messages : 659
Inscription : 03 oct. 2011, 09:13
Localisation : Aveyron (12)

Re: L'Allemagne sort du nucléaire ? ou pas ?

Message par Herv12 » 09 févr. 2012, 19:26

En cette période de grand froid, l'Allemagne, avec ses centrales thermiques réactivées, parvient à exporter du courant vers la France. Le ministre allemand de l'Écologie, Norbert Röttgen, se félicite des surplus produits, contre toute attente en hiver, par les centrales solaires et éoliennes: «Nous avions ces derniers jours une capacité allant jusqu'à 10.000 mégawatts (MW) en énergie solaire, soit l'équivalent de dix centrales atomiques et jusqu'à 11.000 MW d'énergie éolienne».
Vu leur longitude il faudra qu'on m'explique en quoi la capacité solaire allemande (humm la signification de capacité, c'est différent de production ça, jeu de mots?) peut emmener quelque chose au pic français de 19h00?

Quant à notre éolien, s'il nous a bien aidé mardi soir, c’était moins bon ce matin, pour une fois qu'il aurait été très rentable...
Le solaire et l'éolien ça permet d'économiser du combustible, mais ça remplace pas les autres centrales.
Pour sauver les arbres, mangez les castors.

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1126
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Re: L'Allemagne sort du nucléaire ? ou pas ?

Message par Jeuf » 09 févr. 2012, 20:45

u leur longitude il faudra qu'on m'explique en quoi la capacité solaire allemand peut emmener quelque chose au pic français de 19h00?

Quant à notre éolien, s'il nous a bien aidé mardi soir, c’était moins bon ce matin, pour une fois qu'il aurait été très rentable...
Le solaire et l'éolien ça permet d'économiser du combustible, mais ça remplace pas les autres centrales.
on peut aussi économiser l'eau des retenues, et la garder pour la pointe de 19h où il fait nuit.

Mais cette pointe elle même est succitée en grande partie par le chauffage électrique( à conirmer avec la courb decharge allemande par exemple), de batiments mal isolés : autant de caractéristiques du système énergétique français que les défenseurs des ENR ne promeuvent généralement pas non plus.

Avatar de l’utilisateur
Herv12
Condensat
Condensat
Messages : 659
Inscription : 03 oct. 2011, 09:13
Localisation : Aveyron (12)

Re: L'Allemagne sort du nucléaire ? ou pas ?

Message par Herv12 » 09 févr. 2012, 21:06

Mais cette pointe elle même est succitée en grande partie par le chauffage électrique( à conirmer avec la courb decharge allemande par exemple), de batiments mal isolés : autant de caractéristiques du système énergétique français que les défenseurs des ENR ne promeuvent généralement pas non plus.
Oui tout a fait, 100% Ok sur l’isolation. Cela dit, j'aimerais que les partisans des ENR nous expliquent comment ils veulent chauffer les maisons avec des ENR sans utiliser le chauffage électrique ou ses déclinés améliorés (PAC...) Avec du bois? Je doute qu'il y en ait assez, d'autant plus que pour avoir discuté avec eux ils veulent aussi s'en servir pour produire l'électricité quand le vent et le soleil ne le permettent pas. Si on suit ce programme, les arbres seront vite en voie de disparition.

Pour moi, le chauffage électrique n'est pas si mal que ça pour solutionner une partie de Peak. Et pendant longtemps, du temps ou le fioul était presque offert, c'est EDF qui faisait la promotion de l'isolation des bâtiments.

Il aurait été sage que EDF incitent leurs clients à sous dimensionner leur chauffage elec et à l’associer avec un poêle / cheminée. Ça limiterait les désagréments de ces jours ci sans trop pourrir la vie des usagers. Ils ont les outils (EJP, Tempo) mais ils l’ont pas fait.
Bon, je crois qu’on s’écarte du sujet du fil là.
Pour sauver les arbres, mangez les castors.

Avatar de l’utilisateur
krolik
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2873
Inscription : 31 janv. 2009, 17:55
Localisation : Beaugency
Contact :

Re: L'Allemagne sort du nucléaire ? ou pas ?

Message par krolik » 09 févr. 2012, 21:12

Herv12 a écrit :Bon, je crois qu’on s’écarte du sujet du fil là.
Pas si sûr..
On oublie que la grande époque (qui continue d'exister) des poêles individuels en Allemagne s'est traduite par un tel accroissement des rejets de dioxines que cela a pollue les salades belges importées en Allemagne... l'histoire a gentiment été oubliée et même enterrée puisque pour régler le problème on a augmenté les valeurs admissibles de dioxines dans les salades!
C'est fou ce que certains détails peuvent être oublies! ;-)
Le modèle allemand n'est peut être pas a suivre!
Tout dépend de ce que l'on peut accepter comme pollution..
@+

Avatar de l’utilisateur
Herv12
Condensat
Condensat
Messages : 659
Inscription : 03 oct. 2011, 09:13
Localisation : Aveyron (12)

Re: L'Allemagne sort du nucléaire ? ou pas ?

Message par Herv12 » 09 févr. 2012, 21:32

Krolik a écrit :On oublie que la grande époque (qui continue d'exister) des poêles individuels en Allemagne s'est traduite par un tel accroissement des rejets de dioxines que cela a pollue les salades belges importées en Allemagne...
Donc raison de plus pour ne les utiliser qu'en periode de pointe (quand il gèle les salades, de toute façon...)
Pour sauver les arbres, mangez les castors.

Avatar de l’utilisateur
krolik
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2873
Inscription : 31 janv. 2009, 17:55
Localisation : Beaugency
Contact :

Re: L'Allemagne sort du nucléaire ? ou pas ?

Message par krolik » 17 févr. 2012, 11:17

Merci à la Commission européenne d’avoir imposé la dérégulation en Europe, nous connaissons maintenant les joies de la corruption, avec des courtiers tout-à-fait comparables à ceux d’Enron pendant la grande panne de Californie (« burn, baby burn ! » http://www.cbsnews.com/stories/2004/06/ ... 0626.shtml).
@+
http://www.latribune.fr/entreprises-fin ... ions-.html

Industrie- 16/02/2012

Electricité : le réseau allemand déstabilisé par des manipulations

Par M.-C.L. avec AFP

Une enquête a été ouverte en Allemagne sur des courtiers en électricité qui auraient minoré leurs prévisions de consommation pour se procurer du courant à bas prix. Le démarrage de centrales thermiques de secours, qui a inquiété outre-Rhin sur les capacités de l'Allemagne à se passer du nucléaire, aurait aussi été provoqué par ces manipulations.

L'Agence allemande des réseaux a ouvert une enquête sur un soupçon de manipulation du marché par certains grossistes en électricité, qui aurait obligé l'Allemagne à activer la semaine dernière des dispositifs d'urgence. "Nous avons ouvert une enquête" pour découvrir pourquoi l'Allemagne avait été confrontée "pendant la vague de froid à une pénurie évidente" d'électricité, a expliqué un porte-parole à l'AFP, confirmant une information du quotidien "Frankfurter Rundschau".

L'Agence a envoyé une lettre aux courtiers en électricité concernés, qui sont au nombre de 900 répartis dans toute l'Allemagne. Ces grossistes, qui achètent de l'électricité en gros puis la revendent, ont également pour mission de fournir des prévisions sur les besoins d'électricité dans leur région. Or, la semaine dernière, certains grossistes ont émis des prévisions qui se sont révélées bien inférieures à la consommation. Conséquence : l'Allemagne a dû activer des centrales de réserve, auprès desquelles les grossistes ont pu se fournir. Et le prix de cette électricité de secours "était très inférieur à celui du marché" à ce moment-là, a dit le porte-parole de l'Agence.

Cupidité de certains


D'où une marge plus importante pour les courtiers, qui ont pu éviter d'acheter l'électricité manquante en Bourse. "Ce n'est pas l'abandon du nucléaire qui met en péril le réseau, mais la cupidité de certains", a dénoncé Holger Krawinkel, expert des questions énergétiques de l'association de consommateurs Bundesverband der Verbraucherzentralen, cité par le "Frankfurter Rundschau".

L'Agence des réseaux veut prendre des mesures pour dissuader ce genre de fraudes, et a demandé au ministère de l'Economie de pouvoir aligner le prix de l'électricité "de secours" sur celui du marché, pour supprimer l'effet d'aubaine. L'Allemagne a eu recours mercredi 9 février, pour la deuxième fois cet hiver, à ses capacités de production d'électricité de réserve.

Des doutes sur l'approvisionnement en électricité

Les quatre principaux opérateurs de réseaux du pays ont demandé l'activation du générateur de réserve d'une centrale au charbon à Mannheim (sud) et de deux autres unités de réserve en Autriche. Cette opération d'urgence avait soulevé des doutes sur la capacité du pays à assurer son approvisionnement en électricité sans énergie nucléaire.

Depuis mars 2011, huit des 17 réacteurs nucléaires allemands sont arrêtés, et les neuf autres seront stoppés par étapes d'ici à fin 2022.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8636
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: L'Allemagne sort du nucléaire ? ou pas ?

Message par kercoz » 17 févr. 2012, 14:45

Herv12 a écrit :
Krolik a écrit :On oublie que la grande époque (qui continue d'exister) des poêles individuels en Allemagne s'est traduite par un tel accroissement des rejets de dioxines que cela a pollue les salades belges importées en Allemagne...
Donc raison de plus pour ne les utiliser qu'en periode de pointe (quand il gèle les salades, de toute façon...)
Le fait que le solaire "passif" soit occulté des discussion ( il peut pourtant apporter en moyenne 30% des calories , sans plus de technologie que du verre et peut etre qqs ventilos de 10 w), devrait nous faire nous interroger . Le Sydtème cherche a nous refourguer (subvention etc ..) de la technologie et des services . Ds la pluspart des solutions proposée , on occulte la durée de vie assez brève des gadgets et systèmes a la fois complexes et dépendants .
Rien qu'une obligation de coef solaire en construction /archi (par ex façade sud coté sud et non coté rue ...) permet d'éviter un tas de KW.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60129
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Allemagne sort du nucléaire ? ou pas ?

Message par energy_isere » 28 févr. 2012, 19:21

Le moratoire nucléaire allemand, une bonne affaire pour la France

28 Fev Usine Nouvelle

Une étude publiée mardi estime à 360 millions d'euros les bénéfices pour la France suite à la fermeture de huit centrales nucléaires en Allemagne.

Les Allemands ont augmenté leurs importations d'électricité, et la France en profite. Sur neuf mois, le cabinet SIA Conseil estime que la décision d'Angela Merkel a rapporté 360 millions d'euros à la France.

Le moratoire décrété par le gouvernement sur le nucléaire a poussé l'Allemagne à "combler sa baisse de production en activant principalement ses moyens thermiques, réduire massivement ses exportations et devenir importateur sur certaines frontières", rappelle l'étude.

La France "a répondu à très court terme au besoin allemand en passant d'une situation importatrice à exportatrice sur leur frontière commune". Cette réactivité a été rendue possible par une forte disponibilité des réacteurs français et une faible consommation intérieure lié à un climat doux.

Le cabinet estime qu'au final "les consommateurs européens vont devoir payer la note" de la sortie allemande du nucléaire. L'Allemagne va devoir investir lourdement dans le démantèlement de ses réacteurs et les énergies renouvelables. Le prix du CO2 va donc augmenter, ce qui aura un impact à l'échelle européenne en raison de l'intégration grandissante des marchés nationaux de l'électricité et du CO2.
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... ce.N169635

Avatar de l’utilisateur
krolik
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2873
Inscription : 31 janv. 2009, 17:55
Localisation : Beaugency
Contact :

Re: L'Allemagne sort du nucléaire ? ou pas ?

Message par krolik » 26 mars 2012, 11:52

Ca risque de devenir très rock'n'roll..
@+
http://www.presseurop.eu/fr/content/new ... urbulences

Europe centrale

Les éoliennes allemandes causent des turbulences

23 mars 2012

Financial Times Deutschland

"Les Polonais craignent l'énergie éolienne allemande”, rapporte le Financial Times Deutschland. Le quotidien de Hambourg explique que depuis l'arrêt de huit centrales nucléaires, il y a un an, sous le choc de la catastrophe de Fukushima, le Sud du pays, particulièrement gourmand en énergie car fortement industrialisé, subi une pénurie latente en électricité. C'est le nord de l’Allemagne, où se trouvent les éoliennes, qui doit fournir l'énergie nécessaire.

Seul problème : les jours de fort vent, le réseau énergétique Nord-Sud sature et l'électricité est automatiquement redirigée vers l'Est, en Pologne et République tchèque. La saturation s'explique car les réseaux ont été conçus pour des débits stables et continus. La Pologne envisage donc d’installer des déphaseurs à la frontière pour ne recevoir que l'électricité qui lui est nécessaire. Les Allemands devraient alors interrompre le fonctionnement de leurs éoliennes et, pour combler le manque d'énergie dans le sud du pays, importer de France de l'énergie nucléaire...

Le problème s'aggraverait si la Tchéquie devrait suivre l’exemple de la Pologne pour protéger son réseau, précise le FTD. Mais pour l'instant, ce petit pays qui est l’un des principaux exportateurs d'énergie de l'UE, prévoit d'investir 2,5 milliards d'euros pour développer son propre réseau.




Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60129
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Allemagne sort du nucléaire ? ou pas ?

Message par energy_isere » 02 avr. 2012, 19:24

Allemagne : qui financera le démantèlement nucléaire ?

14 Mars 2012 Novethic

En annonçant l'abandon définitif du nucléaire, Berlin a montré qu'il a su tirer les leçons de la catastrophe de Fukushima. L'heure est maintenant à l'organisation du démantèlement du parc nucléaire national - un processus qui laisse encore de larges zones d'ombre, à commencer par son financement.

"L'Etat doit gérer les fonds destinés à financer le démantèlement nucléaire," affirme Rainer Baake, président de l'influente organisation environnementale Deutsche Umwelthilfe (DUH) et architecte de la première sortie du nucléaire de l'Allemagne en 2000. Actuellement, ce sont les quatre grands fournisseurs d'énergie, soit EnBW, E.On, RWE et Vattenfall, qui financent et gèrent le fonds de 30 milliards d'euros destiné à financer le démantèlement des 17 centrales nucléaires restantes en Allemagne - un démantèlement défini outre-Rhin par le démontage, la décontamination et le stockage des pièces qui constituent les centrales. 8 des 17 centrales nucléaires se trouvent aujourd'hui définitivement à l'arrêt, la dernière arrêtera ses opérations à la fin 2022.

...............
la suite : http://www.novethic.fr/novethic/ecologi ... 137032.jsp

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: L'Allemagne sort du nucléaire ? ou pas ?

Message par sherpa421 » 02 avr. 2012, 19:32

Ça illustre parfaitement la problématique, évoqué dans le sujet "Filiére nucléaire Francaise", des provisions que cette industrie devraient réaliser et du coût réel de l'électricité nucléaire.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60129
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Allemagne sort du nucléaire ? ou pas ?

Message par energy_isere » 03 juil. 2012, 19:18

Polémique autour du coût de l’abandon du nucléaire en Allemagne

03 Juillet 2012 Usine Nouvelle

Vattenfall opérateur de centrales et Greenpeace se disputent sur le coût supporté par les consommateurs suite à la décision d’abandonner le nucléaire d’ici à 2022.

"La facture d'électricité des particuliers sera vraisemblablement plus élevée de 30% en 2020", à cause d'une surtaxe imposée aux consommateurs sur les énergies renouvelables", a déclaré le patron de Vattenfall Europe Tuomo Hatakka au quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung ce 3 juillet.

Mais pour le quatrième producteur allemand d’énergie, le prix de gros ne va pas progresser de manière significative. Il estime que les citoyens allemands auront à supporter le coût du développement des énergies renouvelables et des réseaux électriques.

Cette déclaration intervient le jour même où l’organisation Greenpeace et l’institut de recherche allemand DIW présentent une étude sur l’évolution du prix de l’électricité en Allemagne. En ressort que le prix de gros de l’électricité va grimper en Allemagne dans une fourchette comprise entre 11 et 30% d’ici à 2020. Mais cette progression ne sera pas due entièrement à l’abandon du nucléaire.

Selon eux, le prix de gros dépassera de 4 à 12% seulement ce qu’il serait si les centrales nucléaires continuaient à fonctionner.

Le rapport ne revient pas sur le prix final pour le consommateur et laisse de côté la surtaxe imposée pour soutenir les énergies renouvelables, tout comme les coûts liés au réseau, jugeant l'évolution de ces deux variables "beaucoup trop incertaines".

Niklas Schinerl, de Greenpeace, a relevé que le fonctionnement de réacteurs nucléaires n'avait pas empêché le prix de l'électricité pour les particuliers en Allemagne de bondir ces dernières années (+40% depuis 2005) et refusé de faire de la sortie du nucléaire un "bouc émissaire".

Le militant écologiste a mis en avant une dispense de la surtaxe pour les énergies renouvelables accordée aux industries les plus gourmandes en électricité en Allemagne, dont le montant atteint selon lui 1,2 milliard d'euros.
http://www.usinenouvelle.com/article/po ... ne.N177973

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7736
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: L'Allemagne sort du nucléaire ? ou pas ?

Message par phyvette » 04 juil. 2012, 14:33

Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
krolik
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2873
Inscription : 31 janv. 2009, 17:55
Localisation : Beaugency
Contact :

Re: L'Allemagne sort du nucléaire ? ou pas ?

Message par krolik » 12 juil. 2012, 18:14

AREVA signe plusieurs contrats de fourniture de combustible en Allemagne

Paris, le 12 juillet 2012

AREVA a signé trois contrats avec les électriciens allemands RWE 1 et EnBW 2 pour la fourniture d’assemblages de combustible.
Les deux premiers contrats conclus avec l’électricien RWE portent sur la fabrication et la livraison d’assemblages de combustible ATRIUMTM et HTPTM 3 pour les centrales nucléaires de Gundremmingen (Bavière) et de Emsland (Basse-Saxe), jusqu’à fin 2015.
Le groupe a également signé un contrat avec l’électricien EnBW pour la fabrication et la livraison d’assemblages de combustible de type HTPTM pour le réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Philippsburg (Baden-Württemberg), entre 2014 et 2017.
Ces assemblages de combustible seront fabriqués par AREVA sur son site de Lingen en Allemagne.
Stefan vom Scheidt, directeur AREVA Allemagne, a déclaré : “ces contrats sont une nouvelle preuve des bonnes relations entretenues historiquement entre AREVA et ses clients allemands. Ils donnent au groupe de la visibilité sur son programme de production et confortent la position de fournisseur de référence d’AREVA pour la livraison d’assemblages de combustible”.

1 RWE : Rheinisch Westfälisches Elektrizitätswerk
2 EnBW : Energie Baden – Württemberg
3ATRIUMTM : assemblages de combustible fournis par AREVA aux électriciens exploitant des réacteurs à eau bouillante dans le monde. HTPTM : une des conceptions d’assemblages de combustible fournis par AREVA aux électriciens exploitant des réacteurs à eau pressurisée dans le monde.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60129
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Allemagne sort du nucléaire ? ou pas ?

Message par energy_isere » 10 août 2012, 17:07

Nucléaire: RWE devrait supprimer 2400 postes supplémentaires

10 Aout 2012 La Tribune

L'électricien allemand RWE devrait annoncer la suppression de 2.400 postes supplémentaires en raison de la sortie du nucléaire de l'Allemagne.

RWE a décidé de supprimer 2.400 postes de plus d'ici la fin 2014, selonune source proche du dossier. Comme son concurrent E.ON, le numéro deux allemand de l'énergie se prépare à la sortie de l'Allemagne du nucléaire.

10.000 emplois supprimés au total

Au total, ce sont plus de 10.000 postes qui seront supprimé par RWE, puisque le spécialiste de l'énergie avait déjà annoncé la suppression de 8000 postes fin 2011. Cette information n'est pas une suprise et certains observateurs s'attendaient à ce que le président du directoire Peter Terium, entré en fonction en juillet, fasse part de ces nouvelles suppressions de postes le jour de la présentation des résultats du groupe, prévue mardi prochain. Selon les analystes, ces résultats ne devraient pas réserver de mauvaises surprises.

Finalement, RWE rejoin son rival E.ON qui avait annoncé en fin d'année dernière la suppression de 11.000 postes pour les mêmes raisons.
http://www.latribune.fr/entreprises-fin ... aires.html

Est ce que autant sinon plus d' emplois seront crées en éolien et solaire PV en Allemagne ?

Répondre