La compagnie ENI

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

La compagnie ENI

Message par MadMax » 31 oct. 2007, 21:18

Image

L'ENI en quelques mots :
  • 1er compagnie pétrolière italienne
    73 000 collaborateurs (Total : 95 000)
    Présent dans 70 pays (Total : 130 pays)
    Résultat net 2006 : 9,2 Md€ (Total : 12,6 Md€)
    Chiffre d'affaires 2006 : 86,1 Md€ (Total : 153,8 Md€)
    Capitalisation boursière (février 2007) : 98 Md€ (Total : 130 Md€)
Selon ce PDF, page 6, les réserves prouvées de brut ont piqué en 2003.

Eni - Baisse de 28% du bénéfice net au troisième trimestre
MILAN, 31 octobre (Reuters) - Le pétrolier Eni a fait état mercredi d'une bénéfice net ajusté de 1,89 milliard d'euros au troisième trimestre, en recul de 27,8% sur un an.

Les 12 analystes interrogés par Reuters tablaient sur un résultat net de 1,938 milliard d'euros, leurs estimations allant de 1,826 à 2,272 milliards d'euros.

RÉSULTAT D'EXPLOITATION : 4,245 milliard d'euros, en baisse de 17,2% par rapport au troisième trimestre 2006.

PRODUCTION d'hydrocarbures : 1,66 million de barils d'équivalents pétrole par jour, en repli de 2,9% sur un an.

PREVISIONS. Eni confirme sa prévision d'une production 2007 conforme avec celle de 2006 sur la base d'un cours du baril de Brent à 55 dollars.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63928
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 15 févr. 2008, 19:22

ENI : résultat net ajusté en baisse de 9% en 2007

Le bénéfice net ajusté du groupe pétrolier italien, son indicateur de référence, est en baisse à 9,47 milliards d'euros. Malgré de bons résultats sur le quatrième trimestre, la compagnie a souffert de l'euro fort et d'une baisse de sa production.


Le groupe pétrolier italien ENI a annoncé ce vendredi avoir enregistré une baisse en 2007 de son bénéfice net ajusté, son indicateur de référence qui ne comprend par les éléments exceptionnels. Ce dernier est ainsi en recul de 9% à 9,47 milliards d'euros. Sur le quatrième trimestre, le groupe pétrolier a néanmoins dépassé les attentes, avec un bénéfice net ajusté en hausse de 13,7% à 2,68 milliards d'euros. Le bénéfice net annuel a pour sa part augmenté de 8,6% à 10 milliards d'euros.

Selon le groupe, l'année 2007 a été caractérisée "par un scénario d'ensemble négatif avec l'appréciation de l'euro face au dollar (+9,2%) et la baisse sensible des marges de raffinage". Le pétrolier italien pâtit notamment, comme la plupart de ses homologues, d'une baisse de sa production. Celle-ci a reculé de 1,9%, à 1,736 million de barils par jour, en raison d'arrêts de production au Nigeria sur fond de tensions sociales, d'arrêts de production techniques en Mer du Nord et de gisements venant à maturité. Seule la hausse des prix a permis de compenser une moindre production, avec un baril de brut qui a touché les 100 dollars fin 2007.

Pour cette année, la compagnie italienne prévoit toutefois une croissance de sa production, grâce à ses acquisitions dans le Golfe du Mexique, au Congo et au rachat du groupe britannique Burren Energy, dont il détenait au 14 janvier 77,4%. La production des gisements au Nigeria, Angola et Libye devrait également remonter.

ENI a également choisi de soigner ses actionnaires, en versant un dividende en hausse de 4% à 1,30 euros par action. En même temps que la publication de ses résultats, le groupe pétrolier a en outre présenté ce vendredi ses objectifs pour la période 2008-2011. Il a annoncé viser une croissance moyenne annuelle de sa production de 4,5% d'ici à 2011.

latribune.fr

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63928
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 25 sept. 2008, 13:18

ENI fait une nouvelle découverte au large de la Sicile

(src : ENI)

Eni a réalisé une découverte d'importance au large de la Sicile, à environ 20 km des côtes de Agrigente.
Le puits d'exploration Argo 2, dont Edison est également opérateur à 40%, se trouve à une profondeur d'eau d'environ 500 mètres.

La découverte confirme celle faite en 2006 sur le puits Argo 1. Selon les tests préliminaires, Argo 2 pourrait offrir une production de 170 000 m3 de gaz par jour. Des ressources plus importantes pourrait être trouvées dans des eaux plus profondes.

Pour le groupe italien, cette nouvelle découverte confirme le potentiel du canal de Sicile, qui sépare l'île des côtes tunisiennes. La zone pourrait offrir 18 milliards de mètres cubes de réserves recouvrables, selon ses estimations.

Enerzine

Philippe
Brut léger
Brut léger
Messages : 461
Inscription : 22 mars 2005, 23:15
Localisation : région parisienne

Re: La compagnie ENI

Message par Philippe » 25 sept. 2008, 15:28

18 milliards de mètres cubes (si le chiffre est confirmé), c'est misérable. En langage de pétrolier, cela représente 635 bcf (635 milliards de pieds cubes). Avec un équivalent financier de 1 baril = 10 000 pieds cubes de gaz, le potentiel représente 65 millions de barils. Je doute qu'un potentiel aussi minable justifie un développement par grande profondeur d'eau, puisqu'on parle de plus de 500 mètres. A titre de comparaison, le gisement de Lacq, dans les Pyrénées-Atlantiques, c'est douze fois plus.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5199
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: La compagnie ENI

Message par Raminagrobis » 26 sept. 2008, 16:22

Philippe a écrit :A titre de comparaison, le gisement de Lacq, dans les Pyrénées-Atlantiques, c'est douze fois plus.
C'était. ;-)
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63928
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 31 oct. 2008, 13:15

Eni: augmente de 37% son résultat net au 3ème trimestre.

(CercleFinance.com) - Eni a dévoilé un résultat net de 2,94 milliards d'euros au titre de son troisième trimestre 2008, en croissance de 37%. En données ajustées, il a augmenté de moitié (+52,7%) pour atteindre 2,89 milliards. Le résultat opérationnel ajusté du groupe pétrolier italien a progressé de 46,1% à 6,2 milliards d'euros.

En termes d'activité, la production de pétrole et de gaz s'est accrue de 6,3% à 1,764 million de barils équivalent pétrole par jour, reflétant l'acquisition de nouveaux actifs en début d'années au Congo et au Turkestan, ainsi que la poursuite du développement des activités en Angola, au Congo, en Egypte, au Pakistan et au Venezuela.

Sur les neuf premiers mois de l'exercice, le bénéfice net ajusté de la compagnie a progressé de 21,6% à 8,26 milliards d'euros, pour une production en hausse de 3,9% à 1,777 million de barils équivalent pétrole par jour.

Pour l'ensemble de son exercice 2008, Eni prévoit une augmentation de 3% de sa production, sur la base d'un baril de brent à 100 dollars en moyenne.

Boursorama

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5199
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: La compagnie ENI

Message par Raminagrobis » 31 oct. 2008, 17:00

Philippe a écrit :un équivalent financier de 1 baril = 10 000 pieds cubes de gaz, le potentiel représente 65 millions de barils. Je doute qu'un potentiel aussi minable justifie un développement par grande profondeur d'eau, puisqu'on parle de plus de 500 mètres.
Bah les italiens ont développés le gisement Aquila dans le détroit de Méssine, qui ne fait que 20 Mb est aussi en grande profodneur d'eau.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63928
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 07 déc. 2012, 21:15

L'italien ENI envisage d'annualiser son achat de 22 mds m³ de gaz russe

7 décembre - RIA Novosti

Le groupe italien ENI achète au géant russe Gazprom 22 milliards de m³ de gaz naturel par an et envisage de maintenir ce niveau à l'avenir, a annoncé vendredi le PDG d'ENI Paulo Scaroni.
"Nous recevons 22 milliards de m³ par an de la part de Gazprom et voulons rester à ce niveau", a-t-il déclaré aux journalistes.
Selon M.Scaroni, la chute de la demande du gaz en Europe doit prochainement prendre fin suite à la reprise économique dans les pays de l'Union européenne.
http://fr.rian.ru/business/20121207/196862785.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63928
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 14 déc. 2012, 19:02

Image

La compagnie au chien fait de la pub en ce moment un peu partout.

Ici page dans le Nouvel Obs la semaine passée.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63928
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 18 nov. 2013, 21:23

Aprés TOTAL et BP, au tour de ENI de s'équiper d' un super ordinateur Pétaflopique.
Avec 3 Pétaflop il surclasse BP (2.2-petaFLOP) et Total (2.3-petaFLOP) .
Eni Fires up New Supercomputer

Rigzone Nov 18, 2013

Italian oil major Eni has switched on its new PetaFLOP-class supercomputer at its Green Data Center in Ferrera Erbognone in northern Italy.

The supercomputer – which consists of 1,500 dual CPU nodes and 1,300 general-purpose graphics processing units – will have a computing capacity of three petaFLOPS, meaning that can perform more than three million, billion simply calculations (or floating-point operations) per second.

The computer will support Eni's hydrocarbon exploration activities by providing the computing capability it needs to improve the accuracy and resolutions of its geophysical and geological studies. Specifically it will support the execution of Eni's suite of 3D seismic imaging packages as well as advanced petroleum system modeling algorithms.

The company's announcement of its new supercomputer comes just a month after BP fired up its new 2.2-petaFLOP supercomputer at its Center for High-Performance Computing in Houston. In March this year, French oil major Total inaugurated its Pangea supercomputer, which processes data at a rate of 2.3 petaFLOPs.
http://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/1 ... ercomputer

Avatar de l’utilisateur
navidad
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1782
Inscription : 13 mars 2008, 09:56

Re: La compagnie ENI

Message par navidad » 19 nov. 2013, 19:45

C'est ma nouvelle compagnie de Gaz.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63928
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 20 nov. 2013, 20:50

Eni cède sa part dans SeverEnergia pour 2,9 milliards d'Euros

20 Nov 201 Usine Nouvelle

Le groupe italien Eni va céder pour 2,94 milliards de dollars sa part dans la société gazière Severenergia, active dans le grand nord russe, à une coentreprise détenue par les groupes énergétiques russes Novatek et GazpromNeft.

Le groupe pétrolier italien Eni a annoncé ce 20 novembre la cession de sa participation dans le groupe gazier SeverEnergia au russe Novatek et GazpromNeft pour 2,94 milliards d'euros. Dans un communiqué, Eni précise qu'il sera payé en numéraire une fois que la transaction sera finalisée.

Fin septembre, la compagnie pétrolière russe Rosneft avait annoncé le rachat de la participation indirecte de l'italien Enel dans SeverEnergia, valorisée 1,8 milliard de dollars (1,33 milliard d'euros).

Avant ces deux opérations, SeverEnergia était détenu contrôlé à 51% par Yamal Development, une coentreprise de Novatek et Gazprom Neft. Les 49% étaient aux mains d'Arctic Russia, dont Eni possédait 60% et Enel 40%.
http://www.usinenouvelle.com/article/en ... os.N219599

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63928
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 27 nov. 2013, 20:06

Eni signe un accord d'exploration de 4 milliards $ avec l'Ukraine

le 27 novembre 2013, KIEV (Reuters) / Usine Nouvelle

L'Ukraine a signé un accord de quatre milliards de dollars (2,94 milliards d'euros) de partage de production de gaz et de pétrole en Mer Noire avec Eni, a annoncé mercredi le groupe pétrolier italien.

La zone, en Crimée Occidentale, représente une surface de 1.400 kilomètres carrés.

Eni sera l'opérateur à 50% de ce projet dans lequel EDF est présent à 5%. Les groupes publics Vody Ukrainy et Chornomornaftogaz en détiennent respectivement 35% et 10%.

L'Ukraine importe la majorité de son gaz et de son pétrole de Russie, accusée d'utiliser ses exportations d'énergie pour exercer des pressions politiques sur l'ancien membre du bloc soviétique.

Le pays dit payer une facture beaucoup plus élevée que les autres pays européens, Kiev devant débourser 400 dollars par millier de mètres cubes de gaz en vertu d'une convention signée en 2009 et que le pays n'a pas su renégocier.

Selon le président ukrainien Viktor Ianoukovitch, les pays européens payent en moyenne 370 dollars pour le même volume.

L'accord que l'Ukraine s'apprête à conclure avec EDF et Eni est donc primordial pour ce pays qui cherche à rompre avec sa dépendance à l'égard des sources d'énergies russes.

Kiev a signé ce mois-ci un contrat d'un montant de 10 milliards de dollars avec l'américain Chevon pour la production de gaz de schiste. L'Ukraine avait auparavant conclu un accord d'un montant similaire avec Royal Dutch Shell pour l'exploration de gaz de schiste dans l'est du pays.
http://www.usinenouvelle.com/article/en ... ne.N221729

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63928
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 09 janv. 2014, 12:32

ENI : 1,3 milliard d'euros pour 26 projets énergétiques en mer

09 Janv 2014 enerzine

La Banque européenne d'investissement (BEI) a approuvé en décembre dernier un financement d'un montant total de 1,3 milliard d'euros à l'appui de projets visant à renforcer la sécurité des approvisionnements en gaz de l'Italie.

Une première tranche de 200 millions d'euros a été signée le 19 décembre 2013 à Milan avec le groupe Eni, qui est le principal bénéficiaire du prêt puisqu'il recevra en tout 1,1 milliard d'euros au titre de l'opération.

Le plan d'investissement pluriannuel présenté par le groupe Eni pour les activités d'exploration et de production en Italie représente un coût de 2,7 milliards d'euros ; il concerne au total 26 projets énergétiques en mer, dont certains seront réalisés par Eni dans le cadre d'une co­entreprise avec Edison (groupe EDF), qui se verra allouer une tranche de 200 millions d'euros au maximum du concours. Les projets soutenus ont trait à la manutention et à la modernisation d'installations et de puits existants, ainsi qu'à la construction de nouvelles plates-formes.

Le projet revêt une importance stratégique pour l'Italie.

À l'heure actuelle, en effet, 70 % des approvisionnements en gaz qui lui sont destinés proviennent de pays non membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), une situation susceptible de générer des risques géopolitiques pesant sur la sécurité énergétique.
http://www.enerzine.com/12/16761+eni--- ... -mer+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63928
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ENI

Message par energy_isere » 22 févr. 2015, 21:23

ENI : des bénéfices en baisse de 16 % en 2014

18 février 2015 by Eric Saudemont 18 02 2015

Le groupe italien de l’énergie Eni a enregistré en 2014 un bénéfice net ajusté de 3,71 milliards d’euros, en baisse de 16 % en raison notamment de la baisse du prix du brut, rapporte l’AFP ce jour.

Au cours du seul 4e trimestre, le résultat est en baisse de 64 % à 460 millions d’euros, précise Eni. Ce fort recul est dû, selon le groupe, dans les groupes Galp (compagnie pétrolière portugaise) et Snam (gestionnaire du réseau de transport de gaz italien). Le bénéfice opérationnel ajusté du trimestre s’affiche en baisse de 33,8 % à 2,3 milliards d’euros, marqué par la baisse des cours du brut, souligne Eni.

La division raffinage et marketing affiche un résultat positif de 200 millions d’euros après une perte de 1 milliard d’euros en 2013. Sur l’ensemble de l’année, le résultat opérationnel ajusté est en baisse de 8,5 % à 11,6 milliards d’euros. Quant à la production d’hydrocarbures pour l’année 2014, elle s’est élevée à 1,6 million de barils par jour, en hausse de 0,6 % par rapport à 2013.

Claudio Descalzi, directeur général du groupe, a qualifié les résultats du 4e trimestre d’« excellents » et noté qu’Eni avait dégagé sa meilleure génération de cash flow en six ans (15,09 milliards d’euros sur l’année).
http://www.petrole-et-gaz.fr/eni-des-be ... 2014-3877/

Répondre