Les agriculteurs français

Ce forum ne traite pas du «grand jeu» mais des réactions plus locales au pic pétrolier, à l'échelle du pays, des régions, ou des villes.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Re: Les agriculteurs français

Message par Lansing » 17 févr. 2012, 09:55

kercoz a écrit :Si la "main invisible " n'était pas menottée , ce sont les circuits courts qui devraient limiter les marges des circuits longs
Le problème est que les distributeurs sont une poignée qui tiennent le marché d'une main de fer.
C'est comme la finance, trop gros pour qu'on (les politiques) s'y attaque réellement.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7942
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Les agriculteurs français

Message par kercoz » 17 févr. 2012, 09:59

Tovi a écrit :Sauf que la poignée de grands distributeurs réalise des économies d'échelle, fait pression sur les fournisseurs et brasse la très grande majorité des consommateurs.
Les circuits courts ne peuvent jouer que sur la qualité ou l'approvisionnement de zones isolées. Dans le monde actuel ce ne sera plus jamais une alternative.
Prenons acte des habitudes de consommation de la population. Non plus pour l'exploiter au profit de quelques uns;mais pour réguler un secteur qui a capté tout le pouvoir "politique" de la grande consommation.
Je me demande ...les choses bougent . ex:
ma famille vient d' un petit port du 22 ; Un oncle ,petit mareyeur local achetait du poisson a qqs chalutiers pour faire des tournées ds les villages et les fermes ... Il etait obligé d'acheter a la ville locale et a la criée de ports plus importants (30 à 100 bornes) . les qqs chalutiers du coin refusait de lui fournir du poisson surtout l' été ou il y avait plus de demande ..les gros mareyeurs menaçaient de ne plus leur acheter leur poisson l' hiver..
Actuellement un petit mareyeur pourrait recréer des tournées, la population et le marché ayant été modifiée et pouvant perdurer l' hiver ..... de façon contradictoire meme les poissonniers en magasin ferment , concurencés par les supermarchés .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les agriculteurs français

Message par energy_isere » 03 juil. 2013, 13:48

La nouvelle fiscalité du carburant agricole inquiète le monde rural

03 Juillet 2013

Le rapport "Pour des aides simples et efficaces au service de la compétitivité" remis le 18 juin 2013 par l'Inspection Générale des Finances au Gouvernement évoque la fiscalité du carburant dans le secteur agricole.

La Fédération Nationale Entrepreneurs Des Territoires (FNEDT) qui rassemble les entrepreneurs de travaux agricoles, forestiers et ruraux s'interroge sur les modalités exposées dans la fiche 11 et les inégalités de traitements implicites.

Au final, c'est une proposition de doublement de la fiscalité sur le carburant dans le secteur agricole qui figure dans la fiche 11 sur la réforme de l'exonération de Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Energétiques. "La fiscalité du carburant agricole doit inciter et accompagner les entreprises de travaux en tenant compte de leur rentabilité et de leur capacité à répercuter les coûts de production sur le prix de vente de leurs prestations" a expliqué Gérard Napias, président de la Fédération Nationale EDT. "La dépendance du secteur agricole à l'énergie est beaucoup plus forte que dans d'autres secteurs d'activité, il faut en tenir compte".

La compétitivité de la production agricole s'appuie notamment sur la mécanisation des travaux agricoles. "Le secteur de la prestation de services de travaux agricoles accompagne les exploitants agricoles qui délèguent la réalisation de leurs travaux. Nos entreprises de travaux agricoles fournissent la main d'œuvre, les machines et les services associés" a ajouté Gérard Napias, président de la FNEDT.

Le rapport passe pourtant sous silence le secteur de la délégation des travaux qui n'est pas pris en compte. "C'est une réelle méconnaissance de notre agriculture, qui délègue les travaux de récolte ou d'épandage d'effluent" a constaté Gérard Napias, président de la FNEDT. "Les transferts de consommation de carburant des exploitations vers les prestataires de service ne sont pas pris en compte. Pourtant, ils sont très importants. La FNEDT sera vigilante sur le respect de l'égalité de traitement entre la fiscalité du carburant agricole consommé dans les exploitations de manière directe et indirecte" a conclu Gérard Napias, qui rappelle que les entreprises de travaux forestiers et ruraux supportent déjà la totalité des taxes sur l'essence et ce, sans récupérer la TVA.

Egalement laissé pour compte, le secteur forestier n'a pas été cité dans la fiche 11 du rapport. Pourtant, les travaux forestiers mécanisés utilisent des engins consommateurs de GNR.
http://www.enerzine.com/10/15991+la-nou ... ural+.html

Avatar de l’utilisateur
akochan
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 882
Inscription : 15 mai 2008, 19:02
Localisation : même les chats sont surpris par la crise

Re: Les agriculteurs français

Message par akochan » 04 juil. 2013, 08:44

En premier lieu une entreprise assujettie récupère toujours la TVA hormis les autoentrepreneurs à ma connaissance sur les prestations de services. Quand à doubler la taxe le gouvernement risque de se heurter à un gros lobby dont je fais partie. Il a du reculer devant les chauffeurs de taxis. Mon syndicat en a déjà parlé et on hésitera pas un instant à bloquer Paris avec nos tracteurs... De toute façon quand on voit les pourritures de ce gouvernnement comme Cahusac, je n'hésiterais pas un instant. Ras le bol de payer pour leur crise... D'ailleurs ou en est-on des 15 ministres qui détiendraient des comptes en Suisse?

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Re: Les agriculteurs français

Message par Lansing » 04 juil. 2013, 10:00

Il y a une bande d'aigris sur ce forum, ça devient un peu lassant.
Allez vous défouler sur le site du Figaro, vous serez en bonne compagnie.
Quant à "leur crise", venant d'un agriculteur dont les revenus dépendent pour une bonne part de la générosité publique c'est un peu fort.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les agriculteurs français

Message par energy_isere » 04 juil. 2013, 11:32

Lansing a écrit :Il y a une bande d'aigris sur ce forum, ça devient un peu lassant.
Allez vous défouler sur le site du Figaro, vous serez en bonne compagnie.
Quant à "leur crise", venant d'un agriculteur dont les revenus dépendent pour une bonne part de la générosité publique c'est un peu fort.
??
Si il y a ''générosité publique '' c'est parce que les agriculteurs feraient faillite avec leurs prix de ventes insufisants.
Ca ferait certainement tout drole à la population d' acheter leurs produits agricoles au vrai prix.
Ou sinon ca serait l' invasion de produis agricoles de pays étranger et la faillite de bon nombre d' agriculteurs en France.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7942
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Les agriculteurs français

Message par kercoz » 04 juil. 2013, 13:00

energy_isere a écrit :
Lansing a écrit :Il y a une bande d'aigris sur ce forum, ça devient un peu lassant.
Allez vous défouler sur le site du Figaro, vous serez en bonne compagnie.
Quant à "leur crise", venant d'un agriculteur dont les revenus dépendent pour une bonne part de la générosité publique c'est un peu fort.
??
Si il y a ''générosité publique '' c'est parce que les agriculteurs feraient faillite avec leurs prix de ventes insufisants.
Ca ferait certainement tout drole à la population d' acheter leurs produits agricoles au vrai prix.
Ou sinon ca serait l' invasion de produis agricoles de pays étranger et la faillite de bon nombre d' agriculteurs en France.
à énergie ...:
Faut savoir !
c'est au nom du "gain de productivité " que les agri-indus actuels ont , sans aucun scrupule, éradiqué l' agriculture traditionnelle, ...ils se trouvent , malgres un max de subv , confrontés a l' échelle supérieure de compétition...et faudrait que l' affectif retrouve sa place ? ......c'est pas logique ...politiquement y' a pas plus liberal qu' un agriculteur , alors qu' il dépend d' un système a 80% subventionné ......y' a problème ! ...on est pour le libre échange pour se balader en l' air et changer de caisse ...mais pas pour les prix agri ?
Les camionneurs sont bien plus nombreux que les "bouseux" qui n' ont plus de poids politique ....
Ta phrase est curieuse ...sur le "vrai prix" .... car meme ce "vrai prix " insuffisant par rapport au super vrai prix estranger ....est subventionné a un niveau obscène ....les circuits courts ...pratiquement pas subventionnés arrivent presque a s' aligner ...ça interroge ..qq part non ?
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Re: Les agriculteurs français

Message par Lansing » 04 juil. 2013, 13:22

energy_isere a écrit : ??
Si il y a ''générosité publique '' c'est parce que les agriculteurs feraient faillite avec leurs prix de ventes insufisants.
Ca ferait certainement tout drole à la population d' acheter leurs produits agricoles au vrai prix.
Ou sinon ca serait l' invasion de produis agricoles de pays étranger et la faillite de bon nombre d' agriculteurs en France.
Ca c'est le discours officiel qu'on nous sert depuis plusieurs décennies.
C'est beaucoup plus compliqué que ça. Comme le dit Kercoz, il y a des circuits de distribution qui peuvent très bien se passer de subventions.
Ce qui pose problème, comme dans toute activité économique, est la taille critique de l'entreprise.
On accepte de donner de l'argent à des exploitations sachant pertinemment qu'elles ne sont pas rentables.
Tout cela au nom de la préservation d'un tissu ..., bla, bla.
Au nom de quoi devrions nous saccager un "tissu" industriel comme nous le faisons actuellement au mépris de la souffrance d'une classe ouvrière quasiment éradiquée, alors que l'on soutient artificiellement des exploitations agricoles sans viabilité économique ?

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7942
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Les agriculteurs français

Message par kercoz » 04 juil. 2013, 13:52

Dans le meme ordre d' idée , les supermarket de bricolage , surtout les moyennes surfaces , ont supprimé en 20 ans ttes les quincailleries -graineteries qui existaient ds chaque bourg ( 5 à 10 bornes ) .....et qui avaient outre un stock tres diversifié ( code d' honneur de satisfaire la demande , le "savoir" des differents metiers .Ce metier qui demandait un niveau important de connaissance des outils , matos et savoirs de tous les autres metiers est refilé aux plus débiles des blaireaux des collèges .. .
Désormais comme dorénavant ...sans concurence , ces vautours n' offrent plus que 20% du choix antérieur a des prix scandaleux ...Pour ceux qui sont assez cons pour payer !
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53739
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Les agriculteurs français

Message par energy_isere » 04 juil. 2013, 17:43

akochan a écrit :..... D'ailleurs ou en est-on des 15 ministres qui détiendraient des comptes en Suisse?
c'est une allusion à Fraude fiscale : la justice détient une liste de noms de personnalités politiques ?

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7601
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Les agriculteurs français

Message par Remundo » 04 juil. 2013, 22:12

akochan a écrit :En premier lieu une entreprise assujettie récupère toujours la TVA hormis les autoentrepreneurs à ma connaissance sur les prestations de services. Quand à doubler la taxe le gouvernement risque de se heurter à un gros lobby dont je fais partie. Il a du reculer devant les chauffeurs de taxis. Mon syndicat en a déjà parlé et on hésitera pas un instant à bloquer Paris avec nos tracteurs... De toute façon quand on voit les pourritures de ce gouvernnement comme Cahusac, je n'hésiterais pas un instant. Ras le bol de payer pour leur crise... D'ailleurs ou en est-on des 15 ministres qui détiendraient des comptes en Suisse?
C'est bien, ce qu'a écrit Akochan.

Pour une fois, je ne fais pas de second degré.

Il est normal qu'un agriculteur paie du fuel détaxé. C'est pour nourrir 99 autres personnes, dont ceux qui les "traitent"...

@+

Avatar de l’utilisateur
FOWLER
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2366
Inscription : 08 févr. 2008, 10:36
Localisation : foret de cure-dents géants des landes, france
Contact :

Re: Les agriculteurs français

Message par FOWLER » 04 juil. 2013, 22:23

A tous je recommande l'excellent film "Herbe" qui raconte tranquillement la vie de deux exploitations laitières en France. L'une est sur prairie et fourrage, l'autre sur ensilage maïs, tourtaux soja les deux avec une cinquantaine de vaches, vendant à la même coopé. C'est assez édifiant.

(en gros sans gacher le suspens, l'idée évoquée plus haut, que les sub vont dans le trou pour rien, tandis que des systèmes valables et pérennes sont délaissés n'est pas qu'une fable.)
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7942
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Les agriculteurs français

Message par kercoz » 04 juil. 2013, 22:51

FOWLER a écrit :A tous je recommande l'excellent film "Herbe" qui raconte tranquillement la vie de deux exploitations laitières en France. L'une est sur prairie et fourrage, l'autre sur ensilage maïs, tourtaux soja les deux avec une cinquantaine de vaches, vendant à la même coopé. C'est assez édifiant.

(en gros sans gacher le suspens, l'idée évoquée plus haut, que les sub vont dans le trou pour rien, tandis que des systèmes valables et pérennes sont délaissés n'est pas qu'une fable.)
On ne soutient que des causes qui tombent !
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
akochan
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 882
Inscription : 15 mai 2008, 19:02
Localisation : même les chats sont surpris par la crise

Re: Les agriculteurs françaist

Message par akochan » 05 juil. 2013, 08:50

Moi je parle toujours avec le coeur. Je préfèrerais largement que mes produits soient rémunérés correctement et ne pas dépendre des subventions publiques mais le système est ainsi fait. D'ailleurs tous les paysans européens sont subventionnés et avec ce système, n'en déplaise à Kerkoz, toute la population mange à sa fin. Il faudrait que tu m'expliques pourquoi dans tous les pays du monde ou l'agriculture est subventionnée, la population mange à sa faim. En Afrique il n'y a pratiquement aucune politique agricole et c'est la famine dans de nombreux pays mais il y aussi beaucoup d'autres problèmes.
On est dans un beau pays et on ne se rend pas compte de la chance que l'on a d'avoir à manger en quantité et en qualité. Je me souviens il y a longtemps d'avoir ressenti la vraie faim après 2 jours de marche avec seulement de l'eau lorque je faisais ma preparAtion militaire. On m'aurais donné du rat à manger je me serais jeté dessus. J'ai englouti mon repas composé de viande bien grasse et de flageolets en boite que je déteste après ces deux jours. Dans le monde c'est tous les jours que des gens sont dans cette situation et rêvent de manger quelque chose, même du rat.
Alors certes l'agriculture industrielle n'est peut-être pas l'idéal mais elle permet de rassasier la population et d'avoir developpé un secteur agro industriel créateur de richesse et d'emploi pour notre pays dont nous avons grand besoin aujourd'hui. Enfin concernant ce film l'herbe c'est très facile de montrer ce que l'on veut. On peut aussi montrer une grosse ferme laitière qui a developpé de la méthanisation et qui tourne très bien et ou les agriculteurs qui y travaillent sont très heureux et une petite ferme à l'herbe en perdition... On fit dire ce que l'on veut aux images.
Dernière modification par akochan le 05 juil. 2013, 08:54, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7601
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Les agriculteurs français

Message par Remundo » 05 juil. 2013, 08:53

toute la population mange à sa fin.
à sa faim, j'espère plutôt ;)

Répondre