[Nucléaire] Relance du nucléaire aux USA.... ou pas ?

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59084
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

[Nucléaire] Relance du nucléaire aux USA.... ou pas ?

Message par energy_isere » 31 oct. 2005, 11:19

La compagnie electrique US DUKE veut relancer 2 x 1100 MegaWatts de nucléaire en Caroline du Nord pour 2.3 Milliards de $.
Elle veut soumettre le projet à la commission de régulation US d'ici 24 à 30 mois.

Nous avons donc dans le monde 3 pays qui veulent relancer le nucléaire :
la France (à Flamenville) , la Chine , les USA ,
plus un qui veut s'y mettre , L'IRAN.

http://www.energyonline.com/news/articl ... 102705.asp
Duke Confirms Plans to Construct Nuclear Reactors
LCG, October 27, 2005--Duke Power yesterday announced that it is preparing a combined construction and operating license (COL) application to construct two nuclear reactors. Duke Power, a business unit of Duke Energy, plans to submit the COL application to the U.S. Nuclear Regulatory Commission (NRC) within the next 24-30 months.

In May 2005, Duke Power filed plans with the North Carolina Utilities Commission regarding the potential addition of 2,200 MW of generating capacity adjacent to three existing power plants, with total costs of more than $2.3 billion. As an alternative to adding a new coal-fired plant at its Cliffside Steam Station, Duke identified the option of pursuing a new nuclear power plant.

Duke plans to use Westinghouse Electric Co.'s Advanced Passive 1000 (AP1000) reactors, which are each able to generate 1,100 MW of electricity. The AP1000 design incorporates passive safety features that rely upon natural forces, such as gravity, in order to reduce reliance on active, mechanical systems, like pumps and valves. According to Westinghouse Electric, the AP1000 is scheduled to receive Design Certification in December 2005.

Duke already uses Westinghouse Electric's pressurized water reactor technology, upon which the AP1000 is based, at the Duke Power-operated McGuire and Catawba nuclear stations near Charlotte, North Carolina. The site for the two new reactors will be identified after the completion of its current site selection study, which includes 14 potential sites in the Carolinas.

Duke is a participant in NuStart Energy Development, LLC, a consortium founded in 2004 to support the development of new nuclear power stations. Other participants include Exelon, Entergy, Southern Company, Constellation, Progress Energy, the Tennessee Valley Authority, Florida Power & Light, EDF International, and the two reactor vendors, GE and Westinghouse Electric.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59084
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Relance du nucléaire aux USA

Message par energy_isere » 31 oct. 2005, 11:32

et également il y a AREVA qui fait de la pub dans l'état du NEVADA (USA) pour le nucléaire :

http://www.lasvegassun.com/sunbin/stori ... 19299.html
Nuclear irony finds French power company ads in Nevada
By Benjamin Grove <grove@lasvegassun.com>
SUN WASHINGTON BUREAU
WASHINGTON -- A French nuclear power company's flashy new advertising campaign promoting new U.S. nuclear power plants has popped up, strangely, in Nevada.

Nevermind that the state would not likely be home to any of Areva's "cleaner, safer, more efficient" power plants of the future and all that bountiful new electricity. But Nevada could be home to the waste.

The Paris-based company Areva, which recently formed a partnership with the firm Constellation Energy with the goal of building a new generation of U.S. plants, launched the $6.5 million advertising campaign in June. National television commercials, newspaper and news magazine advertisements are scheduled to run through November.

The 30-second television commercial zips the viewer along on an animated tour of how nuclear plants work, beginning with the mining of uranium ore for the reactor core fuel rods and ending with a shiny new nuclear plant, set by a blue stream, powering the skyscrapers of a modern city.

Of course, in Nevada, people know that the nuclear power generation cycle doesn't end quite there. It ends with highly radioactive waste coming out of those nuclear reactors. And for now, the nation's plan to deal with the deadly material is to dump it at Yucca Mountain -- 90 miles northwest of Las Vegas -- for permanent burial.

An Areva spokeswoman acknowledged that there was an irony to her company's commercials airing in Nevada.

"I can see where you are coming from," Areva spokeswoman Penny Phelps said said with a laugh, "but we couldn't cut out the airwaves to omit Nevada."

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 20 janv. 2006, 19:17

GE et Hitachi se seraient alliés pour faire une offre sur Westinghouse

(AOF) - Selon le "Wall Street Journal", General Electric s'est associé avec le japonais Hitachi pour faire une offre sur le spécialiste britannique du nucléaire Westinghouse Electric. General Electric bénéficierait du soutien du Secrétaire au Commerce Carlos Gutierrez pour ce projet d'acquisition évalué à plus de 3,5 milliards de dollars. Westinghouse Electric aurait également suscité l'intérêt des japonais Mitsubishi Heavy Industries et Toshiba.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59084
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 29 janv. 2006, 15:49

Bush to discuss nuclear energy in State of Union


Reuters / Fri Jan 27, 2006

WASHINGTON (Reuters) - President George W. Bush plans to promote nuclear energy as a way of reducing U.S. oil dependence when he delivers his State of the Union address next week, the White House said on Friday.

"We've been talking with a number of countries about how to move forward on expanding nuclear energy to meet our global energy needs," White House spokesman Scott McClellan told reporters.

"It's an energy source that is clean, it helps us address economic and -- it helps us address our energy and national security need," he said. "The president is very focused on this matter and has talked about it previously."

Asked if Bush would bring this up in the State of the Union address on Tuesday night, McClellan said, "Yes."

Reports in the Washington Post and Wall Street Journal have said the Bush administration is considering proposals to expand civilian nuclear energy and are looking at initiatives to reprocess spent nuclear fuel.

echazare
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 874
Inscription : 23 mars 2005, 17:17
Localisation : Neuchatel (Suisse)

Message par echazare » 30 janv. 2006, 09:27

Question:

Combien de centrales electriques fonctionnent au petrole aux USA ?

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 30 janv. 2006, 10:28

Toujours grâce au fichier magique BP, j'ai trouvé les infos suivantes :
  • production nucléaire US = 800 TWh
  • production hydro (et autres renouvelables) = 264 TWh
  • production électrique US = 4150 TWh soit 4150-800-264 = 3086 TWh
  • selon ce lien, 2000 TWh = 1000 centrales
Il y a donc environ 1500 centrales pétrole/gaz aux USA (soit 30 par Etat, ce qui paraît sensé), en première approximation
Méfiez-vous des biais cognitifs

echazare
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 874
Inscription : 23 mars 2005, 17:17
Localisation : Neuchatel (Suisse)

Message par echazare » 30 janv. 2006, 10:41

Tiennel a écrit :Toujours grâce au fichier magique BP, j'ai trouvé les infos suivantes :
  • production nucléaire US = 800 TWh
  • production hydro (et autres renouvelables) = 264 TWh
  • production électrique US = 4150 TWh soit 4150-800-264 = 3086 TWh
  • selon ce lien, 2000 TWh = 1000 centrales
Il y a donc environ 1500 centrales pétrole/gaz aux USA (soit 30 par Etat, ce qui paraît sensé), en première approximation
Je n'y crois pas, l'essentiel doit être du charbon, gaz et très peu de pétrole...

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 30 janv. 2006, 10:57

Production électrique US par source (janvier-octobre 2005)

Image

source : http://www.eia.doe.gov/cneaf/electricit ... m_sum.html

Une phrase intéressante au passage :
October generation from petroleum liquids was up 43.1 percent from last year. This sharp increase reflects increased peaking loads due to hotter weather; and fuel switching caused by the high price and tight supply of natural gas due to the Gulf Coast hurricanes.
Méfiez-vous des biais cognitifs

echazare
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 874
Inscription : 23 mars 2005, 17:17
Localisation : Neuchatel (Suisse)

Message par echazare » 30 janv. 2006, 11:25

Pour le petrole, le nuk ne permettra pas d''economiser grand chose, par contre pour le gaz c'est autre chose...
Mais le charbon est peut etre plus simple a mettre en oeuvre dans une economie liberal a l'americaine...

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 30 janv. 2006, 13:25

Même si les USA n'ont pas ratifié Kyoto, une bonne partie de l'opinion reste préoccupée par le réchauffement climatique. Aller vers le nucléaire pour remplacer le gaz doit être plus facile politiquement que de prôner le retour des centrales à charbon. Et puis, avec quoi va-t-on faire fonctionner les usines Fischer-Tropsch qui alimenteront les 4x4 ?
Méfiez-vous des biais cognitifs

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 06 févr. 2006, 21:22

Toshiba acquiert Westinghouse pour $5,4 milliards

NEW YORK, 6 février (Reuters) - Le conglomérat japonais Toshiba a annoncé lundi le rachat du spécialiste américain de la production d'électricité nucléaire Westinghouse Electric pour 5,4 milliards de dollars (4,5 milliards d'euros), un prix 3 fois supérieur aux estimations initiales.

Toshiba a précisé s'attendre à l'entrée au capital de plusieurs actionnaires minoritaires mais a ajouté qu'il conserverait une participation d'au moins 51% dans le groupe américain qui était contrôlé jusqu'ici par le britannique British Nuclear Fuels./VT

Avatar de l’utilisateur
Jéjé
Charbon
Charbon
Messages : 280
Inscription : 26 sept. 2005, 15:19
Localisation : Belgique

Message par Jéjé » 21 févr. 2006, 14:59

Le Monde a écrit :Le président Bush relance le nucléaire aux Etats-Unis
Le président américain George W. Bush a affirmé, lundi 20 février à Milwaukee, sa volonté de voir les Etats-Unis recommencer à construire des centrales nucléaires d'ici à la fin de la décennie. Ce projet doit permettre aux Américains de rompre avec une dépendance énergétique "pathologique" qui les rend "otages de nations étrangères qui peuvent ne pas [les] aimer". Cela constitue aux yeux du président américain "un problème de sécurité nationale".

"A la même époque l'an dernier, deux compagnies seulement voulaient construire des centrales nucléaires, aujourd'hui neuf compagnies ont exprimé leur intérêt pour de telles constructions", a-t-il dit sans les nommer. "Elles envisagent jusqu'à 19 nouvelles centrales", a-t-il déclaré.

Les Etats-Unis, qui disposent de plus de 100 centrales en activité, n'en ont plus construit depuis les années 1970. Le nucléaire fournit un peu plus de 20 % de l'électricité consommée par les Américains.

Le discours du président Bush s'inscrit dans le cadre de l'"initiative" énergétique annoncée le 31 janvier, lors du discours annuel sur l'état de l'Union. Le président américain avait alors fixé comme objectif de réduire de 75 % la dépendance des Etats-Unis au pétrole du Proche-Orient. "Si nous essayons de moins dépendre des sources étrangères de pétrole ou d'énergies comme le gaz naturel (...) nous devons aller de l'avant avec des sources alternatives comme l'énergie nucléaire", a-t-il dit en donnant en exemple la France qui produit ainsi 78% de son électricité.

Le chef de la Maison Blanche a décrit le nucléaire comme une énergie sûre et propre, mais a reconnu qu'elle posait le risque de la prolifération de matière sensible, qu'il souhaite écarter en mettant en place un partenariat international pour la production de combustible nucléaire.

A Milwaukee, George Bush a aussi défendu les nouvelles technologies de propulsion de véhicules (hybrides - carburant et électricité -, électriques, hydrogène, éthanol). Enfin il a aussi affirmé sa volonté de développer une industrie du charbon propre– les centrales thermiques étant les premiers fournisseurs d'électricité du pays – assurant que les Etats-Unis construiraient d'ici à 2015 la première centrale au charbon produisant "zéro émission".


Avec AFP

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 21 févr. 2006, 15:08

Autrement dit, on simplifie une nouvelle fois à l'extrême le choix pour l'Américain moyen : c'est le nucléaire ou l'Axe du Mal.

Quant au charbon "propre", je note que l'échéance (une décennie) correspond à celle annoncée par Kennedy pour amener un homme sur la Lune. C'est dire le défi technologique !
Méfiez-vous des biais cognitifs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59084
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 25 mai 2006, 23:33

Bush invite à relancer la construction de centrales nucléaires

Le président américain, George W. Bush, a vigoureusement affirmé mercredi 24 mai la nécessité de reprendre la construction de centrales nucléaires pour réduire la dépendance des Etats-Unis à l'égard du pétrole et des sources d'énergie étrangères.

Les Etats-Unis n'ont plus entrepris la construction de centrales depuis l'accident de Three Mile Island (Pennsylvanie), le 28 mars 1979. La fonte partielle du coeur d'un réacteur n'aurait pas eu d'effet sur la population, mais il a marqué les esprits et causé une défiance profonde, renforcée par la catastrophe de Tchernobyl le 26 avril 1986.

C'est en Pennsylanie justement, sur le site de la centrale nucléaire de Pottstown, que le président américain a souligné l'intérêt de l'énergie nucléaire pour les Etats-Unis. "L'énergie nucléaire nous aide à protéger l'environnement et l'énergie nucléaire est sûre", a affirmé M. Bush.


20 % DE L'ÉLECTRICITÉ EST D'ORIGINE NUCLÉAIRE

Une centaine de centrales dans le pays produisent environ 20 % de l'électricité nationale, loin derrière le charbon. Sans elles, la production d'électricité émettrait 700 millions de tonnes supplémentaires de dioxyde de carbone chaque année, autant que 136 millions de voitures, a dit le président américain.

M. Bush a cité en exemple la France, qui tire du nucléaire environ 80 % de son électricité. Il a aussi évoqué les efforts de la Chine et de l'Inde pour développer leur parc. Le président américain entend réduire de 75 % d'ici à 2025 la dépendance des Etats-Unis au pétrole du Proche-Orient. L'augmentation constante du prix de l'essence est devenue un enjeu majeur des élections parlementaires de mi-novembre.

M. Bush a annoncé des mesures immédiates, comme la suspension de l'approvisionnement de la réserve stratégique américaine de pétrole jusqu'à l'automne, mais l'administration reconnaît que ces décisions ne peuvent avoir qu'un effet limité à court terme. M. Bush a ainsi de nouveau plaidé mercredi pour de nouveaux modes de propulsion des voitures, pour les énergies renouvelables et une remise au goût du jour du charbon.
source Le Monde : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0 ... 292,0.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59084
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 02 juin 2006, 20:21

du concret dans cette relance du nucléaire aux USA :
Les américains font appel à EDF pour développer l'EPR

EDF a signé hier un accord cadre de coopération avec l’électricien américain Constellation Energy. Au titre de cet accord, les deux sociétés définiront les modalités selon lesquelles EDF apportera à Constellation Generation Group (CGG), filiale de Constellation Energy, un ensemble de prestations de service afin de lui permettre de développer des centrales nucléaires de nouvelle génération de type EPR aux Etats-Unis. EDF et Constellation Energy conviennent également d’explorer d’autres possibilités de coopération dans le domaine nucléaire aux Etats-Unis.

L’accord, dont les dispositions détaillées seront précisées et contractualisées dans les semaines qui viennent, prévoit notamment l’échange d’ingénieurs, de documentation, de services d’assistance technique nécessaires à Constellation Generation Group dans les domaines de la conception, de la certification, de la construction et de l’exploitation de réacteurs EPR aux Etats-Unis.

Cette signature confirme l’intérêt d’EDF pour les développements que connaît actuellement l’industrie nucléaire aux Etats-Unis. EDF et Constellation sont tous deux membres du consortium NuStart Energy Development LLC, créé en mars 2004, aux côtés de huit grands autres électriciens nucléaires et de deux constructeurs de centrales nucléaires américains. L’objectif de NuStart est de favoriser la relance de la production d’électricité d’origine nucléaire aux Etats-Unis à l’horizon d’une décennie, en améliorant notamment les procédures réglementaires d’autorisation et d’exploitation de nouvelles centrales nucléaires.

Pierre Gadonneix, Président Directeur Général d’EDF, a déclaré : « L’accord signé avec Constellation est un signe supplémentaire de la reconnaissance internationale de l’expertise nucléaire d’EDF ».
source enerzine : http://www.enerzine.com/2/518+Les-ameri ... -EPR+.html

Répondre