Solaire PV à concentration

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60078
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Solaire PV à concentration

Message par energy_isere » 27 janv. 2015, 19:16

Création d'un champion européen du photovoltaïque à concentration

27 janv 2015 enerzine

Alors que le solaire reste la troisième source d'électricité la plus installée au monde depuis 2013 avec plus de 44 GW sur la seule année 2014, la technologie photovoltaïque à concentration (CPV), propose au marché de grandes centrales au sol des zones à fort ensoleillement.

Celles-ci se distinguent par l'utilisation de cellules multi-jonctions à très forts rendements (record du monde 2014 à 46%, limite théorique vers 80%). A ce jour, 350 MW de système CPV ont été installés à travers le monde.

Dans ce domaine, les sociétés Magpower et Heliotrop ont décidé d'unir leurs forces pour accélérer la démonstration à très grande échelle d'une technologie CPV compétitive vis à vis des autres technologies photovoltaïques.

Avec 50 MW contractés, le consortium propose dès aujourd'hui une solution technologique CPV complète ainsi que les outils de contrôle et de monitoring des centrales. Les systèmes CPV sont certifiés IEC et livrés avec les garanties nécessaires, une prestation EPC est possible. Des solutions de financement des projets sont également proposées à travers des partenaires financiers.

A court terme cette offre s'adresse notamment à tous les projets CPV des appels d'offre de la CRE.

Une part importante de la fabrication des systèmes CPV s'effectuera en France, notamment avec l'implication du Groupe Eolane, spécialisé dans l'électronique professionnelle originaire des pays de la Loire et partenaire historique d'Heliotrop ; l'électronique représentant plus de 50% du coût du module.

Image
http://www.enerzine.com/1/18078+creatio ... tion+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60078
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Solaire PV à concentration

Message par energy_isere » 05 mai 2015, 12:56

CNR innove en recourant à la technologie du solaire à concentration

05 Mai 2015 enerzine

Le parc photovoltaïque du Coquillon, à Vallabrègues dans le gard, a été inauguré fin avril en présence du Maire Jean-Marie Gilles et de Thierry Saegeman, Directeur général de la Compagnie Nationale du Rhône (CNR).

D'une puissance de 1,2 MWc, ce parc illustre la forte politique en recherche, innovation et développement de la CNR pour rendre les nouvelles énergies renouvelables performantes et faciliter leur intégration dans le réseau, en utilisant pour la première fois la nouvelle technologie du photovoltaïque à concentration.

Du concentré de soleil

Première installation de ce type pour CNR, le parc du Coquillon est équipé de 1.000 panneaux à concentration - CPV (puissance installée de 400 kWc concentration ) et de 3 200 panneaux classiques, sur structures fixes. Composés de cellules photovoltaïques haut-rendement surmontées de lentilles optiques capables de concentrer le rayonnement solaire, ces panneaux CPV sont positionnés sur des structures qui suivent la course du soleil avec leurs axes mobiles (trackers). Ils nécessitent mille fois moins de matériaux semi-conducteurs que des panneaux traditionnels.

Ces panneaux très innovants ont été fabriqués en Espagne (ABENGOA) et en France (BOSCH), de même que les structures mobiles (EXOSUN).

Ce parc produira 1.700 MWh par an en moyenne 700 MWh par an en moyenne, ce qui correspond à la consommation électrique moyenne d'environ 1.700 personnes et évite un rejet de 600 tonnes de CO2 dans l'atmosphère.

CNR mène actuellement un autre programme de recherche de 1,5 M€ autour du photovoltaïque associant CEA INES et TECSOL et qui vise 3 objectifs : développer des solutions d'intégration de
l'énergie solaire au réseau par la gestion intelligente et le stockage ; développer des solutions d'autoconsommation et maximiser la performance des installations.

Un investissement de 3 millions d'euros

Ce parc représente un investissement de 3 millions d'euros et est la 12ème centrale photovoltaïque mise en service par CNR en Vallée du Rhône.

Le chantier s'est déroulé sur 6 mois, et CNR a fait appel à des entreprises locales comme SABATIER MARIUS (Mondragon – Vaucluse) pour le génie civil et INEO (Languedoc-Roussillon) pour le génie électrique et l'assemblage, dans une logique d'ancrage et de création de valeur création de valeur création de valeuren local en local en local qui anime tous ses projets de développement.

La Compagnie Nationale du Rhône s'est engagée par ailleurs dans une démarche d'excellence excellence environnementale pour la réalisation et l'entretien environnementale du parc. Elle privilégie ainsi une approche complète du cycle de vie en sélectionnant des fournisseurs s'engageant à collecter et recycler les panneaux photovoltaïques en fin de vie.

Agir pour la transition énergétique

Premier producteur français d'énergie exclusivement renouvelable, CNR dispose désormais de 39 MWc de puissance installée en photovoltaïque. Elle construit et développe actuellement 5 nouveaux projets qui lui permettront d'atteindre plus de 60 MWc de puissance installée d'ici mi-2016. A partir de son activité cœur de métier, l'hydroélectricité, CNR a développé en moins de 10 ans, une expertise unique dans les énergies renouvelables intermittentes et diversifié son mix énergétique à l'éolien et au photovoltaïque. Ils représentent aujourd'hui plus de 10% de la puissance hydroélectrique installée sur le Rhône.

La CNR vise 4.000 MW de puissance installée en énergies renouvelables à horizon 2020.
http://www.enerzine.com/1/18390+cnr-inn ... tion+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60078
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Solaire PV à concentration

Message par energy_isere » 21 mai 2015, 21:03

suite de ce post du 19 janvier 2015 viewtopic.php?p=370569#p370569
Soitec revend son activité dans le solaire à concentration

Par Manuel Moragues - Publié le 21 mai 2015, Usine Nouvelle

Le français Soitec a annoncé la signature de la cession de son activité systèmes solaires à un mystérieux acteur privé. D’autres actifs dans le solaire restent à vendre.

L’ETI iséroise Soitec, spécialiste des semi-conducteurs, a annoncé jeudi 21 mai avoir signé un accord final pour la cession de son activité systèmes solaires. Le périmètre de la vente "inclut tous les actifs technologiques et les sites de production de Fribourg en Allemagne et de San Diego aux Etats-Unis", précise le communiqué du groupe. Soitec "conservera, en vue d’une cession future, d’autres actifs, notamment sa participation dans certaines centrales solaires. Soitec continuera à développer et à commercialiser, sur la base de sa capacité industrielle existante, sa cellule solaire à quatre jonctions"

Echec face aux panneaux en silicium

Soitec avait annoncé son abandon du solaire le 19 janvier pour se recentrer sur son cœur de métier, l’électronique. Suite à la perte d’un très gros contrat pour une centrale en Californie en décembre 2014, le français avait jeté l’éponge après avoir investi plus de 400 millions d’euros dans cette diversification stratégique lancée en 2009. Sa technologie de photovoltaïque à concentration (CPV), basée sur de petites cellules solaire ultraperformantes, n’a pu s’imposer face aux panneaux en silicium éprouvés et aux prix records qui dominent aujourd’hui le marché.

La myriade de start-up qui s’étaient lancées sur le CPV ont pour la plupart disparu ces dernières années. Soitec était avec le chinois Suncore (groupe San’an Optoelectronics), l’un des rares acteurs commerciaux du CPV restants. L’acquéreur de l’activité solaire du français, ConcenSolar, est, selon le communiqué de Soitec, une "société privée" très discrète - introuvable sur Google - présentée comme "un partenaire commercial de Suncore".
http://www.usinenouvelle.com/article/so ... on.N331163

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8963
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Solaire PV à concentration

Message par Remundo » 21 mai 2015, 21:31

Sa technologie de photovoltaïque à concentration (CPV), basée sur de petites cellules solaire ultraperformantes, n’a pu s’imposer face aux panneaux en silicium éprouvés et aux prix records qui dominent aujourd’hui le marché
Ce que je craignais ici dès la première page, en mars/avril 2010...

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10490
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Solaire PV à concentration

Message par mobar » 27 juin 2015, 15:57

Remundo a écrit :
Sa technologie de photovoltaïque à concentration (CPV), basée sur de petites cellules solaire ultraperformantes, n’a pu s’imposer face aux panneaux en silicium éprouvés et aux prix records qui dominent aujourd’hui le marché
Ce que je craignais ici dès la première page, en mars/avril 2010...
Ce qui ne les empêche pas de continuer à chercher et à trouver en loucedé

Il viennent de battre le record de rendement d'un panneau CPV 38,9%

http://www.enerzine.com/1/18541+un-modu ... 9pct+.html

Après avoir établi un record mondial d'efficacité en décembre 2014, la cellule à quatre jonctions SmartCell vient d'être intégrée avec succès dans un module photovoltaïque à concentration (CPV), permettant à ce dernier d'atteindre une conversion de 38,9% de l'énergie solaire en courant électrique. Cela représente une augmentation significative par rapport au record mondial précédemment atteint par des modules CPV.

"Si nous avons annoncé en début d'année le recentrage de Soitec sur son cœur de métier, la production de matériaux semi-conducteurs, nous avons également décidé de conserver les actifs relatifs au projet SmartCell parmi les activités relevant du domaine stratégique de l'entreprise. Ce projet nous ouvre en effet de nombreuses opportunités commerciales, dans différentes industries. Dans le cas présent, la SmartCell permet une nouvelle réduction du coût de l'énergie solaire, puisqu'elle peut être intégrée dans un module CPV doté d'un rendement record et qui peut être produit en masse. Ce projet démontre le leadership de Soitec dans le domaine des matériaux semi-conducteurs innovants et des technologies dédiées aux applications de haute performance. Il confirme notre capacité à réaliser de véritables ruptures technologiques. Je suis très fier des résultats exceptionnels obtenus par notre équipe" a déclaré Paul Boudre, Directeur Général de Soitec.
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8963
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Solaire PV à concentration

Message par Remundo » 28 juin 2015, 11:15

il ne faut pas confondre rendement énergétique et rentabilité économique. La corrélation est faible.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10490
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Solaire PV à concentration

Message par mobar » 28 juin 2015, 12:11

Remundo a écrit :il ne faut pas confondre rendement énergétique et rentabilité économique. La corrélation est faible.
La faible corrélation est essentiellement due à la conjoncture, quand tu disposes d'une énergie primaire concentrée qu'il suffit de pomper dans des réserves gigantesques c'est sur que la compétition est biaisée

Que ces réserves viennent à se tarir ou que les couts d'extraction se mettent à augmenter, la donne économique change; c'est ce qui se passe depuis 30 ans pour le pétrole; presque personne ne l'utilise plus pour produire de l'électricité de base ni pour se chauffer d'ailleurs

Le même schéma se produira pour le charbon et le gaz

Quand au solaire monocristallin fixe, il y aura toujours des applications ou il sera mieux placé que le CPV

Le CPV présente d'autres avantages, couplé à un trackeur, il gagne en rendement mais peut aussi moduler sa production lorsque celle-ci devient excédentaire. On n'en est pas encore là, mais l'industrialisation fera baisser les couts et l'on verra arriver sur le marché des modules capables de s'affranchir du réseau
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8963
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Solaire PV à concentration

Message par Remundo » 28 juin 2015, 17:23

mobar a écrit :
Remundo a écrit :il ne faut pas confondre rendement énergétique et rentabilité économique. La corrélation est faible.
La faible corrélation est essentiellement due à la conjoncture, quand tu disposes d'une énergie primaire concentrée qu'il suffit de pomper dans des réserves gigantesques c'est sur que la compétition est biaisée
Je ne partage pas ton opinion sur ce point.

Le cahier des charges d'un producteur d'énergie, c'est en gros de diminuer le paramètre €/kWh en priorité. A ce titre, chercher à avoir un rendement surfacique kWh/m² est abscon la plupart du temps. Car il se trouve que la surface au sol, il y en a pour presque rien, et les surfaces photovoltaïques sont très très bon marché maintenant, avec l'avantage d'avoir beaucoup moins de contraintes techniques sur le solaire concentré.
Que ces réserves viennent à se tarir ou que les couts d'extraction se mettent à augmenter, la donne économique change; c'est ce qui se passe depuis 30 ans pour le pétrole; presque personne ne l'utilise plus pour produire de l'électricité de base ni pour se chauffer d'ailleurs
Le pétrole chauffe encore beaucoup de foyers via le fuel. Mais on est très HS.
Quand au solaire monocristallin fixe, il y aura toujours des applications ou il sera mieux placé que le CPV

Le CPV présente d'autres avantages, couplé à un trackeur, il gagne en rendement mais peut aussi moduler sa production lorsque celle-ci devient excédentaire. On n'en est pas encore là, mais l'industrialisation fera baisser les couts et l'on verra arriver sur le marché des modules capables de s'affranchir du réseau
le traqueur du CPV a aussi l'immense défaut d'être assez complexe à réaliser, et si le pointé bouge de seulement quelque degrés, une bonne partie de la puissance est perdue. Les précisions requises sont usuellement de 1°, et rien que les coups de vent peuvent poser problème lorsqu'ils poussent les panneaux posés sur un mât motorisé (tout bouge : flexion des matériaux + jeux dans les cinématiques)... de plus le CPV est aussi inefficace par ciel nuageux.

Le CPV met aussi à rude épreuve sa partie "silicium", avec la nécessité de la refroidir avec un circuit additionnel...

Alors qu'un panneau PV classique s'accommode très bien d'une orientation médiocre à +/- 20° près, et reste assez productif avec des rayons indirects, sans grande complexité technique.

Je ne serais pas étonné de voir beaucoup de sociétés obnubilées par le CPV manger la poussière...

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10490
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Solaire PV à concentration

Message par mobar » 28 juin 2015, 17:44

Remundo a écrit :
Je ne serais pas étonné de voir beaucoup de sociétés obnubilées par le CPV manger la poussière...
Plusieurs ont déjà été rachetées ou ont fait faillite, mais ce n'est pas un argument qui tient pour juger de la capacité d'une technologie à s'imposer sur le marché

Les premiers constructeurs de moteurs thermiques ont mis du temps à s'imposer face aux machines à vapeur et le diesel à également mis du temps pour prendre le pas sur le deux temps et le quatre temps à allumage commandé

Les contraintes et leviers des marchés de demain seront complètement différents des marchés actuels.

Quand le solaire représentera 20 ou 30% de la capacité de production d'électricité; il ne suffira pas d'être simple à exploiter, il faudra être compact, efficace, effacable et pilotable à distance

Toutes caractéristiques qui sont plutôt l'apanage du CPV. Le cout de production lui, chutera avec les volumes surtout si il reste moins lié à des prix de matières premières stratégiques que d'autres EnR,

L'histoire n'est pas finie, elle s'écrit dans les labos et avec les démonstrateurs, les 50% de rendement électrique sont à portée de la main

Quand ce sera effectif, les bénéfices engrangés par quelques investisseurs avisés feront basculer les plus tièdes

L'ennemi du CPV ce n'est pas le monocristallin, l'éolien ou la géothermie, ce sont les fossiles pas cher et le nuke sur

Le nuke sur est un phantasme, il est moribond et les fossiles pas cher ont disparu ou sont condamnés à court terme
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Répondre